Albums

Panique à Hysteria Lane. Ou comment les humanistissimes font gagner Francken.

Et voilà. Après un nouveau psychodrame bimensuel à la chambre hier, la majorité a dit son fait et l’opposition s’en

Mawda, le drame récupéré – Màj du 27 mai.

MàJ du 27 mai (en gras dans l’article) : les parents de Mawda n’auraient pas fui la guerre. Une petite

Francken, PPE : La victoire d’Orban n’est pas celle qu’Hongrois.

Après sa victoire aux élections magyares, Theo Francken a rendu hommage à Viktor Orban, l’homme qui, apparemment, aurait tout compris

EXCLU : Bagages en retard, Brussels Airlines et TUI ajoutent l’insulte à l’incompétence.

Après la panne à l’aéroport dont je révélais la minimisation la semaine dernière (de 2500 à 4500 bagages entassés à la va-vite dans l’aéroport), certaines compagnies ont été d’une violence

Le 8 mai, apportez-moi des oranges, Michel Collon et le PTB m’invitent au tribunal !

Je devrais fermer ce blog. Fermer ma gueule. Ne plus rien dire. Ne plus rien oser. Rentrer dans ma coquille. Me taire. Ne plus faire de recherche, ne plus écrire de papier et surtout, ne plus donner mon opinion. C’est trop cher, une opinion. C’est un délit, l’opinion ! Michel Collon me

Un avocat PTB est chargé par Michel Collon de me condamner au silence !

Ce matin, j’ai reçu un mail de l’avocat PTB/PVDA de Michel Collon qui me donne 12 heures pour effacer intégralement mon antépénultième billet de blog faute de quoi, je passerai en correctionnelle. En dix ans de blog, j’ai attaqué avec virulence des intellectuels, des humoristes, des journalistes, des ministres, des

Top Reviews

4.6
Guy Birenbaum, fifty ways to leave your twitter

Temps libre Guy Birenbaum, fifty ways to leave your twitter

4.6
4.1
Préjudice d’Antoine Cuypers, critique à 3 voix.

Temps libre Préjudice d’Antoine Cuypers, critique à 3 voix.

4.1
2.5
Houellebecq : la Soumission fait la farce.

Lectures Houellebecq : la Soumission fait la farce.

2.5

Banner

Rosa, prix des Bibliothèques et finaliste du prix Rossel.

Mon premier roman, Rosa, avait déjà, à mon grand étonnement, suscité d’excellentes critiques. J’ai été encore plus étonné quand on m’a annoncé qu’il était primé. On n’écrit pas pour gagner des prix. On écrit pour être lu. C’est néanmoins un indice de qualité que je ne vais pas bouder. Ce mardi 21 décembre, à l’Hôtel de Ville, j’irai chercher le

La mémoire de 1918 : le seul peuple, c’est soi !

Il y a cent ans ou presque, mon arrière grand-père maternel et mon grand-père paternel cessaient les hostilités. Le premier, néerlandais de naissance, était sur le front de l’Yser côté belge. Le second, un Allemand qui deviendrait belge ensuite (de par la cession des Cantons de l’Est à la Belgique), s’est retrouvé en face, avec un casque à pointe, en

Rosa, prix Saga 2017 du premier roman belge

Vendredi dernier, à 9h, le nom du lauréat du prix Saga café du « meilleur » premier roman belge a été attribué à… bibi, pour mon roman Rosa. Un prix Saga pour une saga (familiale), c’est amusant. Mais surtout, émouvant. D’autant plus quand on reçoit le prix des mains (et des mots) de Jacques Mercier, homme de lettres et de passions, le premier