La boum. Robocop contre Woodstock, ou la société des juges contre les jeunes.

À cause de vous, des gens vont mourir ! Vous retardez le retour à la normale ! Vous n’avez aucun sens de la solidarité ! Mal élevés ! Gâtés pourris

L’abandon des apprentis. Les étudiants sans voix.

Par une étudiante. Depuis peu, les étudiants en France font parler d’eux et de leur frustration face à la covid. Les Français étant un peuple de râleurs et de grands manifestants, cela n’a étonné personne. Et une fois encore, en Belgique, les gens se taisent. Les jeunes se taisent. Peut-être

COVID : la valse des chiffres qu’on déchiffre et qui ne disent pas grand chose.

Le monde (oui, tout le monde) a pris l’habitude de comptabiliser les cas de COVID « confirmés ». Autrement dit, les cas détectés par un test. En caricaturant à l’extrême, cela revient par exemple à comptabiliser le nombre d’excès de vitesse en fonction des gens qui se font flasher. C’est donc

Droit de réponse de Florence Hainaut à l’article « Le pouvoir du victimisme 3 bis : appel au crowdfunding de votre serviteur cité en correctionnelle pour refus de publier des droits de réponse qui… aggravent les soupçons sur Myriam Leroy. »

Commentaire Voici la onzième demande de droit de réponse reçue de Florence Hainaut et Myriam Leroy. Et le sixième reçue après que la 61e chambre correctionnelle de Bruxelles (première instance) m’a acquitté pour refus dûment motivé des cinq premiers droits de réponse. Celui-ci provient de Florence Hainaut. Ce droit de