Droit de réponse de Florence Hainaut à l’article « Le pouvoir du victimisme 3 bis : appel au crowdfunding de votre serviteur cité en correctionnelle pour refus de publier des droits de réponse qui… aggravent les soupçons sur Myriam Leroy. »

Commentaire Voici la onzième demande de droit de réponse reçue de Florence Hainaut et Myriam Leroy. Et le sixième reçue après que la 61e chambre correctionnelle de Bruxelles (première instance)

Le pouvoir du victimisme. Épisode 4 : Les yeux trop rouges.

Épisodes précédents : Épisode 1 : Florence, Denis et les Golden Corbeaux. Épisode 2 : Comment devenir un harceler en un tweet. Épisode 3 : Harceler n’est pas jouer. Épisode 3 bis: Des droits de réponse qui aggravent les soupçons sur Myriam Leroy dans l’affaire Hainaut. Autres formats : Étant donné son temps de lecture de 40 à 45

Droit de réponse de Myriam Leroy au billet : « Le pouvoir du victimisme 3 bis : appel au crowdfunding de votre serviteur cité en correctionnelle pour refus de publier des droits de réponse qui… aggravent les soupçons sur Myriam Leroy. »

Marcel Sel réalise une série sur le « victimisme ». On pourrait croire qu’il ouvre ainsi les yeux sur son propre comportement, mais non, il s’agit, pour changer, de s’en prendre à Florence Hainaut et moi.  La difficulté, lorsqu’on est confronté à un texte de monsieur Sel, c’est que chaque phrase ou

Acquitté. Un petit pas pour moi, un saut dans le vide pour la presse en ligne.

Mise à jour (en italique gras) des dates des courriers échangés par les deux parties, erronées dans la première version. Le mardi 1er décembre 2020, j’ai été acquitté par la 61e chambre du tribunal correctionnel de première instance dans le procès qui m’était intenté par Florence Hainaut et Myriam Leroy, soutenues par