En novembre, je squatte Filigranes ! Pour la bonne cause.

18.11 Marcel Sel_AFFMISE A JOUR DU 25 NOVEMBRE : la soirée caritative du 26 a été annulée suite au maintien du niveau d’alerte 4 par l’OCAM.

Je passerai trois fois chez Filigranes ce mois-ci. Une fois pour promouvoir mon nouveau livre, Confessions d’un Serial Tweeter, le mercredi 18 novembre à 18h. Il s’agira d’une présentation du bouquin, avec séances de questions-réponses et dédicaces pour ceux qui le désirent. On parlera bien entendu de Twitter, des réseaux, bref, un Filigranes 2.0.

Comme j’aime bien le lieu, j’y serai aussi deux fois pour la bonne cause — les 12 et 26 novembre, de 20h à 23h au moins (ou minuit, une heure, selon l’ambiance). La célèbre librairie bruxelloise organise en effet des soirées caritatives dont le principe est simple : 20 % des ventes de livres vont à l’organisation invitée, ainsi que la totalité des recettes du bar.

La prochaine aura lieu ce jeudi 12 novembre au profit de l’ASBL Aquarelle (plus d’infos ici). Vous pourrez y rencontrer les responsables de l’association ou faire signer vos bouquins par Jef Van den Steen, Michel Verlinden, Valérie Cohen, Emmanuelle Sandron, Jacques Sondron, Jean-Baptiste Baronian et moi-même. Ce sera évidemment aussi l’occasion de bavarder autour d’un verre.

Je serai aussi présent à la soirée caritative du jeudi 26 novembre, au profit cette fois de la Fondation Érasme. L’entrée est évidemment libre. À vos agendas et à très bientôt. IRL.

Previous Jacqueline Galant : Jurbise l’a dans le culte.
Next Ecolo au poteau : MR et N-VA se font justice.

You might also like

5 Comments

  1. André Uni
    novembre 14, 16:25 Reply
    Surtout n'écrivez pas d'article sur les attentats de Paris. Nous savons que vous n'êtes pas Charlie ni tout autre mouvement de soutien. N'oubliez pas de faire un don à Daesh pour votre sécurité. Voila mon avis sur les religion J’ai regardé le ciel et j’ai cru te voir dedans, Puis j’ai regardé les drapeaux blancs. J’ai regardé le ciel et j’ai cru te voir dedans, Puis j’ai visité les bâtiments blancs. J’ai regardé le ciel et j’ai cru te voir dedans, Puis j’ai admiré les plages de sable blanc. J’ai regardé le ciel et j’y ai vu un nuage, Comme pour dire qu’il faut tourner la page. J’ai regardé le sol et j’ai bouffé la vérité, Tous ces Hommes qui crèvent mitraillés. J’ai regardé le sol et j’ai bouffé la vérité, Tous ces Hommes qui ont les yeux mouillés. J’ai regardé le sol et j’ai bouffé la vérité, Les kamikazes qui se font exploser. J’ai regardé le ciel et le nuage avait disparu. J’ai regardé le ciel tu n’y étais plus non plus... Amicalement, André
    • Marcel Sel
      novembre 14, 20:12 Reply
      Ne signez pas "amicalement" quand vous m'associez aux nazislamistes. Merci.
    • u'tz
      novembre 15, 21:16 Reply
      salut André daesh c'est des gens simples et bons comme toi, sans problèmes avec "les religion" des poètes inspirés... et de bon conseil
      • André Unis
        novembre 16, 11:58 Reply
        Daesh ce sont des gens qui aiment les personnes comme vous, des moutons au regard dégoulinant d'acceptation. Ou peut-être êtes vous simplement croyant? Vos seules idées viennent d'une réalité que vous vous êtes inventés, ou vous courez avec les ptits lapins et les enfants dans les bois. Une question : dans l'histoire de l'humanité avez vous déja entendu parler d'une paix totale? Qui vous dit que Daesh n'a pas raison dans la lecture des textes, comme les croisés à une autre époque. Vous ne voyez que par l’œil tronqué qui vous fait croire que la nature humaine n'est que générosité et amour. Lorsqu'on assassine une personne chère devant vos yeux, vous auriez la même réaction que les autres, fuir ou tuer. Face à Daesh, aujourd'hui, qui tue aveuglément les valeurs de l'Europe et d'une grande partie du monde dans d'autre pays par l'intermédiaire d'innocents qui seront un jour peut-être des êtres qui vous sont chers, quelle option préférez vous? Pour dire d'ailleurs ce genre de propos constructifs, connaissez vous quelqu'un de Daesh? Vous êtes un digne descendant de M Moureaux je suppose "il n'y a pas de problème" jusqu'au jour ou la réalité vous ratrappe (ce que du fond du coeur je n'espère pas à mon pire ennemi)... Amicalement, André
        • u't z
          novembre 16, 16:39 Reply
          "Vous êtes un digne descendant de M Moureaux je suppose..." - bien vu ! un peu comme vous descendant d'arthur rainbow amicalmant, u.

Leave a Reply

Attention, les commentaires n'apparaîtront qu'après modération.