Jacqueline Galant : Jurbise l’a dans le culte.

image1

Le bulletin paroissial du MR jurbisien, le glamour sauce galant.

« Si Charles nous avait consultés avant de la nommer, on lui aurait prédit comment cela allait évoluer ». Voilà le ton d’un petit twit satirique d’Ecolo Jurbise, suite à la déclaration de Charles Michel à la Chambre sur « l’imprudence » de sa ministre de la Mobilité. Et presque au même moment, le toutes-boîtes de la Liste du Bourgmestre — ou plutôt de la bourgmestre —, joliment titré « Entre Nous »  arrive chez les Jurbisiens. Une véritable ode à Jacqueline Galant : pas moins de quatre pages sur huit lui sont consacrées ! Erratum. Ce n’est pas une ode à Galant, c’est une ode de Galant à elle-même. Les quatre pages sont d’ailleurs écrites à la première personne. Jacqueline organise son propre culte, très local, de la personnalité.

Dès la première page, on tique : not’ Jaja signe « bourgmestre en titre ». Problème : ce n’est pas ce qu’elle est : elle est bourgmestre empêchée. À ce titre (ben oui), elle n’est en principe pas autorisée à agir comme bourgmestre. Et elle ne peut publier dans le bulletin communal. Mais là, on est dans le bulletin de son parti, où elle ne se gêne pas pour rappeler aux Jurbisiens qu’on a beau être ministre, on est toujours maîtresse chez soi !

Hit the road, Jacq(ueline).
Cette manie de signer « bourgmestre en titre » frise l’illégalité. Ça ressemble à une usurpation de fonction déguisée, dès lors qu’elle sous-entend qu’elle exerce toujours la fonction de bourgmestre (« en titre » n’a aucun sens légal). Mais ne jetons pas la pierre à Jack-la-Menace. Car bien d’autres ont fait pareil, et non des moindres, comme Elio Di Rupo, au PS, Maxime Prévôt, au CDH. Ou Bernard Clerfayt, au FDF. J’en cite trois, les autres m’excuseront, la liste complète serait trop longue car j’ai décidé de presque faire court !

Au MR, la galanterie n’est pas la Galanterie.

C’est toutefois encore au MR, le parti de… Galant, qu’on s’offusque le mieux de ce genre de confusions mandataires, comme le rapportait Le Vif, en 2012 : « On est bourgmestre ou on ne l’est pas, s’insurge Jean-Luc Crucke, député wallon MR […] Je peux comprendre qu’on soit bourgmestre en congé le temps de son mandat ministériel, et qu’on retrouve le maïorat à la fin de celui-ci. […] Certains entretiennent le flou pour des raisons de prestige, pour rester le big boss dans leur commune. Moi, j’estime qu’Elio Di Rupo n’a plus rien à faire dans la gestion de Mons. Il doit choisir : bourgmestre ou premier ministre. La césure doit être complète. » On suppose qu’il pense la même chose de sa consœur de parti.

Tatie Jacqueline.
Évidemment, Tata Jaja a l’art de mettre les deux pieds dans le plat jusqu’à la jarretelle. Non contente de sous-entendre dès l’édito qu’elle est toujours la mère nourricière des Jurbisiens dont elle s’occupe si bien, elle embraye en page 2 sur un article titré « Bourgmestre en titre sur le terrain. » Non sans avoir dit au graphiste : « Dis, mets la photo ousque je porte l’échappe mayorale, heing, c’est une façon subliminale de souligner que j’chuis toujours la patronne ! » 

Et tout fièrement, elle annonce qu’elle est « présente aussi souvent que possible » dans la commune, ou au collège de la zone de police. Elle est ainsi « invitée permanente du collège communal » qu’elle continue, affirme-t-elle, de présider !

image2Dans l’esprit de la loi fédérale, qui n’est toutefois plus d’application en Wallonie, présider le conseil était en principe interdit. En 2001, le regretté ministre Antoine Duquesne avait d’ailleurs clairement répondu à une question de la députée Ecolo Marie Nagy en ces termes : « Le bourgmestre en titre reste seul investi de la fonction même s’il est légalement empêché en vertu de l’article 14bis de la nouvelle loi communale. […] Le bourgmestre empêché reste, par conséquent, libre de s’exprimer en tant que bourgmestre. Il lui est, par contre, interdit de poser des actes qui ressortissent à la fonction, notamment présider le collège échevinal ou le conseil communal. En l’occurrence […], il s’agit probablement moins d’un problème de droit que d’un problème de déontologie. Il appartient à chacun d’apprécier la réserve dont il doit faire preuve compte tenu du fait qu’il n’assume pas effectivement la fonction. »

Et voilà la déontologie de Milady Jacqouille Galant de Jurbise remise en question. Il faut dire qu’Antoine Duquesne était socialiste humaniste ah, zut, non : MR.

Elle parle plus, elle flingue.
Mais soyons justes : tout ça, c’était avant. Parce que, prisonnière d’une mentalité  rétrograde où chaque élu local tient à son fief (et ce n’est pas une maladie particulièrement socialiste, ils le font tous, sauf peut-être Ecolo), la Wallonie a cru bon de régresser par rapport à l’esprit de la loi fédérale, en atténuant fortement les interdits du bourgmestre empêché. La Galant a donc peut-être été indélicate, radicale, sans gêne, mais certainement pas hors-la-loi. Enfin, pas sur ce coup-là. Le premier ministre n’aura donc pas besoin de convertir son délit en « imprudence de bonne foi ».

Jacqueline défie la physique : elle va rarement à Jurbise, mais elle y est tout le temps.

Enfin, de bonne foi, ça reste à voir. Parce que si elle claironne dans le bulletin local qu’elle est souvent à Jurbise, dans La Libre, elle dit exactement le contraire : « moi, je ne suis que rarement à Jurbise ». Enfin, ça, c’est quand elle critique Paul Magnette qui serait, selon elle (et d’autres), trop souvent à l’Hôtel de Ville de Charleroi plutôt qu’à l’Élysette.  Haha ! La Pompadour hennuyère aime à cibler la poutre que le PS a dans l’oculaire, tout en se promenant avec un baobab dans le viseur !

Une question plus tôt, elle dit en effet : « Je trouve important de continuer à suivre la politique locale parce que, du jour au lendemain, je peux ne plus être ministre ». Haha.

Comment dire ? C’est sûr que ce risque existe. De plus en plus. De jour en jour.

Y’a pas écrit Jacqueline, là !
Une excellente raison pour soigner ses électeurs aux petits oignons et leur rappeler qu’elle règne toujours sur la petite entité. Dans le bulletin local de la Liste de la Bourgmestre, elle explique ainsi qu’elle est entourée d’une excellente équipe d’échevins, à qui, majestueuse, elle « accorde toute [sa] confiance » et qu’elle « reste à la disposition de tous les citoyens ». D’ailleurs, elle suit toujours « de très près tout ce qui se passe au niveau communal ». Une intense activité locale qui explique peut-être qu’au ministère, elle en oublie d’envoyer un avocat au tribunal et fait condamner la Belgique à 100.000 euros d’astreintes quotidiennes ?

À Jurbise, grâce à Jacqueline, il y a plus de trains aux heures… de pointe !

Pour impressionner ses ouailles, elle se vante aussi de ses attributions au ministère, relevant que la mobilité « [touche] l’ensemble des citoyens » et que son ambition « est de pendre des décisions ‘en bon père de famille’ ». Apparemment, ce n’est pour l’instant qu’une… ambition.

Le train sifflera plein de fois.
Dans la dernière page du bulletin, avant de prendre congé de ses paroissiens, Jacqueline Galant rappelle qu’une « petite cellule [au ministère] est aussi chargée des relations de proximité de la ministre en Hainaut [ben tiens] et ailleurs [en fait, partout, quoi] ». Pouvons-nous y voir une petite pub subtile ? Comme il n’y a pas de gloire sans épreuve, elle explique aussi qu’un cabinet ministériel doit « prouver que son approche et sa gestion des dossiers ont été à la hauteur […] » Ah ben oui, on l’avait presque oublié, ça !

image4Et puis, tout en bas, il y a un espace pour les « infos utiles ». On y trouve le numéro d’urgence communale, la pharmacie et les médecins de garde, et bizarrement un paragraphe titré : Horaires de trains, assorti du logo de la SNCB. Sauf qu’en fait d’horaires, le Jurbisien devra se contenter d’une autre petite pub déguisée : « Offre de trains importante [mouarf] au départ de Jurbise, Erbisœul et Masnuy-Sain-Pierre vers Bruxelles, Mons et Ath avec des trains supplémentaires en semaine et aux heures de pointe. » Mais oui ! Toute la proactivité de la ministre s’affiche ici, rendez-vous compte, elle a prévu plus de trains aux heures de pointe ! Dingue, non ?

Une autre façon de dire « la ministre-bourgmestre-en-titre s’occupe de vous et n’est jamais loin ». Tout en disant à La Libre qu’elle n’y va presque jamais.

Mais n’allons pas lui jeter la pierre. Quand on est aussi brillant-e ministre, garder son maïorat à portée de main et ses électeurs à portée de vote, c’est comme qui dirait la plus élémentaire des précautions !


Si cet article vous a intéressé, n’hésitez pas à contribuer à la survie de ce blog en versant une participation de minimum 2 € via le bouton PayPal dans la colonne de droite. Jacqueline vous le rendra. Ou pas.

Previous PS- FGTB. Le front de la honte.
Next En novembre, je squatte Filigranes ! Pour la bonne cause.

You might also like

59 Comments

  1. moinsqueparfait'
    novembre 02, 11:31 Reply
    Jurbise, Masnuy, etc. C'est un peu Linkebeek mais en beaucoup moins flamand. Les parents de ceux qui y vivent sont toujours socialos et sont restés à Mons. Ils vénèrent un autre Dieu local dont la fin est proche aussi. Une belle tranche de sociologie. "Parvenu's journey"... Le nouveau jeu d'évolution bientôt disponible sur l'Apple Store pour le nouvel Apple TV. Attention: le scénario est impitoyable. Dans le journey, il faut écraser tout le monde et cracher sur un maximum de gens mais à tous les stages, si on se rate, on disparaît du paysage... parfois pour toujours.
    • denis DINSART
      novembre 02, 16:30 Reply
      "Avec moi et sans les socialos, vous allez voir ce que vous allez voir. Je vais nettoyer les écuries d'Augias" Il faut rappeler que ce super maïeur refuse la cosntruction de logements sociaux sur sa commune, préférant voir les moins riches se rabattre sur les communes voisines.
    • u'tz
      novembre 03, 01:15 Reply
      "C’est un peu Linkebeek mais en <i>beaucoup moins</i> flamand" perso j'ai beaucoup de mal à imaginer un bled en wallonie où il y aurait aussi peu de flamand qu'il s'agisse de réfugié(e)s, de 2e génération, toeristen, enz dites, vous qu'êtes wallon, jacques galant (1939-2005) maïeur de jurbise 1983-2001, a-t-il à voir avec jacqueline galant (1974-...)maïeuse de jurbise 2001-...(actuellement <i>en titre</i>) et la maïeuse <i>renversée</i> de lens et pour la photo de famille http://si.rosselcdn.net/sites/default/files/imagecache/pagallery_450x300/2015/05/03/1842716642_B975447680Z.1_20150503173944_000_G524ECMMM.3-0.jpg
      • Marcel Sel
        novembre 03, 14:35 Reply
        Jacques, c'est le papa. Il a une salle à son nom. Jurbise est Galant depuis 1983, si je ne me trompe (32 ans). Et après, on parle des 25 ans de socialisme, hahaha.
        • Rivière
          novembre 03, 16:25 Reply
          Avant la fusion des communes les Galant gouvernait Herchies. Si ils ont réussi à sauter à l'échelon "entité", faut croire que passer direc' au fédérâle n'était pas dans leur cordes...
        • wallimero
          novembre 03, 18:05 Reply
          sauf que les libéraux étaient sous tutelle socialiste, dommage pour la Wallobrux que l'inverse n'était pas vrai... hahaha, Marcel, vraiment hahaha VV
      • moinsqueparfait'
        novembre 03, 18:03 Reply
        @Denis: La dichotomie Jurbise-Mons et ses roitelets locaux, leurs vraies-fausses rivalités, leurs égos surdimensionnés, leurs numéros de matamores et leurs inconséquences, c'est la Wallonie dans ce qu'elle a de plus belge (je vous laisse deviner la teneur que ce propos comporte chez moi...). Tout ce dont nous devons nous débarrasser... mais qui, de son côté, se croit bien entendu éternel et indispensable... "Emancipation", comme dirait Démocrate... @Utz": Pour vos questions... demandez à Marcel, il en sait sûrement plus que moi sur les épisodes de Dallas tournés dans le coin. Je connais pas mal de choses mais je vous avoue franchement que les trucs de ce niveau-là, ça ne me botte pas. Ceci dit, il y a beaucoup de choses que vous n'imaginez pas sur la Wallonie. Notamment qu'il n'y a pas que des corons et des vaches unilingues au chômage qui pompent l'immense PIB de Brussel. Et vos Flamands de Xe génération sont des Wallons. On n'est pas à Brussel, ici. On intègre réellement et définitivement les gens. C'est une capacité assimilatrice qui ne cesse d'étonner et de rendre jaloux en Flandre néerlandophone. On ne changera pas, on va continuer à les faire XXXX. Un Flamand qui vient vivre en Wallonie finit par devenir Wallon. L'inverse est moins évident. La différence tient surtout dans capacité d'accueil et à réellement "naturaliser" les gens. Mais bon, qui est-on pour parler de ces sujets de niveau supérieur quand on vit dans les corons entourés de vaches? La Germanie est supérieure en tout, c'est bien connu. :)
        • u'tz
          novembre 05, 22:05 Reply
          @moinsq' si je vous comprends bien... alors linkebeek est une commune wallonne sans le savoir (mais qui se prend pour une commune bruxelloise -ce qui me l'a rend plus sympa qu'une commune du barbant wallon) je comprend mieux super wow homans du coup... cette jalouserie flamingante de l'assimilation wallonne
        • dinsart
          novembre 06, 12:30 Reply
          J'approuve mille fois Cher Moinsque....
        • moinsqueparfait'
          novembre 07, 11:11 Reply
          Je ne sais pas ce qu'elle sait que nous savons qu'ils savent que ça en fait des savons, mais le fait est que Linkebeek est surtout une commune flamande fransquillone de pète-Q qui voudrait bien faire partie de Brussel (d'après ses ex-dirigeants, du moins) (qui elle-même, étant au centre dupéyïs, résume à elle seule ce dernier et donc l'inclut par extension) mais surtout, surtout... sans les nouveaux Belges. Il y a plein de gens rigolos là-bas, ils ont même un certain sens de l'humoer. Ils croient des trucs du genre "ah si les Wallons de Rochefort avaient une fois accepté le bilinguisme, on serait tous de bons bisoenoers belchs". La chose extraordinaire avec le Brabant wallon, c'est que même à Waterloo et à La Hulpe, ces gens si riches, propres sur eux et donc présumément Flamands ou désireux de le devenir, si proches du Nirvana et de l'illumination brusseloise... placés devant le choix entre la tutelle de Liesbeth Hofmans, celle du regering de la Hoofdstad à part entière et celle des épouvantables socialistes wallons de Namur, à la surprise générale de l'univers flamand fransquillon et non-fransquillon+nouveaux Belges... choisissent à tous les coups et sans aucune hésitation... les socialistes Wallons. De vrais dingues... des Wallons, quoi... Eh oui, mon bon uit', nous faisons des jaloux. Je comprends cet énervement. Pourquoi est-ce que les gens (et pas uniquement Flamands) qui viennent en Wallonie finissent par devenir Wallons* et pourquoi est-ce que l'inverse n'est pas vrai en Flandre? Parce que les Wallons sont d'indécrottables crétins des Alpes qui regardent les films étrangers en version doublée (comme... les Anglais, les Allemands, les Chinois, les Italiens, les Espagnols, les Brésiliens...) contrairement à l'immense majorité de l'univers batavo-scandinave? Ma foi, si ça plaît à nos très chers compatriotes du nordupéyïs d'y croire... ça les rend encore plus amusants. ---- * Notez que ce n'est pas toujours très positif, concédons-le: on en a même un, à Charleroi, il super-intégré. Il s'appelle Hicham et il veut construire des tranchées anti-gitans. Fait du zèle, le Hicham. Bientôt, il va peindre sa voiture en jaune avec un coq rouge. Serait temps de le calmer. Cela étant, mieux vaut pour les gitans tomber sur Hicham que sur Dkacklaïne à Jurbise ou sur les Flamands bilingues dans toutes les langues de Linkebeek. Là, j'ose pas imaginer ce qu'on leur réserverait.
        • u'tz
          novembre 09, 01:07 Reply
          @moinsq' vous me faites bien rire mon cher wallon de service, parce que là où les gens aussi peu conscient que vous se croient en ardenne... plus de 60% de l'horeca est tenu par des flamands... alors vos "trucs du genre « ah si les Wallons de Rochefort avaient une fois accepté le bilinguisme" me font particulièrement rigolé ;^)
        • Renal de Waterloo
          novembre 10, 13:44 Reply
          60% de l'horeca ardennais aux mains des flamands, tout le centre et l'est du Brabant Wallon remplis de flamands... Mais pourquoi ne les voit-on jamais? :-D Une histoire d'integration voire d'assimilation peut-être... Ma fable belgicaine préférée reste quand même le: "1 million de flamands en Wallonie"... La Wallonie est très (trop pour certains) homogène, pas besoin de "wooncode" et "taalfaciliteiten", 10 ans plus tard maximum ils sont devenus wallons. Même a Enghien, on en entend plus parler.
        • moinsqueparfait'
          novembre 10, 19:26 Reply
          Riez, donc, Utz. Ca ne changera rien. Même si un jour Rochefort est à 100% occupée par des habitants flamands, elle restera wallonne et la langue officielle sera le français. Vous vous rendez compte que vous êtes à côté de la question? 60% de l'horeca de Rochefort est détenu par des Flamands? Très bien, tant mieux si cette région attire les investisseurs. Y a-t-il des problèmes linguistiques au conseil communal? Non. Ah mais oui, suis-je bête: personne ne vote FDF là-bas donc il n'y a pas de problème. Voyez-vous, mon bon Uit', si les Flamands de Rochefort se plaisent à Rochefort et ne réclament rien, c'est parce qu'ils comprennent très clairement qu'on est en Wallonie et que tout compte fait, ça leur plaît comme ça. On n'a pas besoin d'accrocher des drapeaux wallons partout pour le faire comprendre, nous. C'est ça la différence. Puis, de toute façon, si la commune cessait d'être wallonne, à quoi ça servirait d'y venir? Autant rester en Flandre, alors.
        • moinsqueparfait'
          novembre 12, 17:32 Reply
          @Renal: C'est le plus beau spécimen de Flamand francophone hyperflamigant qui s'ignore, MDR. Du genre qui va nous sortir que la côté d'Opale est très flamande aussi parce qu'il a lu "Dunkerque" sur une pancarte ou que Malaga est un morceau de sa Flandre multimachin parce qu'il a vu un gros bon belch en train de servir des cornets de frieten et Stella en canette qui fait phsitt sous une pancarte "Frituur bij Herman en Marieke" dans le sud de l'Espagne. Tordant...
        • Eridan
          novembre 13, 20:00 Reply
          @ moinsqueparfait : « 60% de l’horeca de Rochefort est détenu par des Flamands? Très bien, tant mieux si cette région attire les investisseurs. » C'est beau l'optimisme, mais je me demande si ce n'est pas un peu surfait. Si vous consultez les avis donnés par des internautes sur les hôtels de Wallonie, vous constaterez qu'il y en a une certaine proportion où il commence à devenir difficile de se faire servir correctement en français. De même, pas mal d'entreprises sont rachetées par des Flamands ; mais, quand ce n'est pas pour les fermer et les rouvrir quelque part en Flandre, on constate que les postes principaux y sont détenus par des Flamands parfois même pas bilingues et qu'une grande partie de ce qui doit être sous-traité l'est vers le nord du pays et non dans la Région. L'emploi dans la région n'y est donc pas le gagnant le plus manifeste. ...Pas plus que le français. Quant à l'investissement, c'est de nos jours une denrée géographiquement très instable.
        • u'tz
          novembre 20, 02:18 Reply
          rochefort waar vlamingen thuis zijn
  2. Rivière
    novembre 02, 12:19 Reply
    Ha ha ! (comme dirait Nelson) Vous ne m'apprenez rien sur ce coup, je suis jurbisien... Il n'y a pas si longtemps, environ au moment où l'illustre "Bad Sister" prenait ses fonctions au côté de l'intrépide Charlot, j'ai trouvé un article, genre biographie propagande de DJacklaillene... C'était très marrant, enfin... façon de parler : On sentait dans tout le texte que le journaleux avait fait tout son possible pour lisser les aspérités de "sa" personnalité (à la ponceuse à bande industrielle) mais qu'elle ne s'était pas laissée faire et avait tenu à expliquer ... "Son Histoire" ! (avec un très grand H) Et le résultat... Comment dire... Et bien, ça faisait flipper grave ! Je me souviens d'avoir pensé : "Merde (OMG), je suis vraiment (exposant 1000) content de n'avoir jamais été dans sa classe à l'école, ce n'était pas un cadeau cette fille". On aurait cru lire le scénario de "Damien 666" version village de ploucs... Le pire, c'est que ce texte transpirait une liquoreuse fierté lourdement parfumée d'auto-congratulation. Malheureusement, je n'ai pas conservé cet article mais ce devrait être un jeu d'enfant pour vous de le retrouver et vous verrez, sa lecture est vraiment E-DI-FIANTE !!!
    • moinsqueparfait'
      novembre 02, 20:11 Reply
      "DJacklaillene"... M'enfin, c'est à Charleroi qu'on parle comme ça. Pas à Mons. Et sûrement pas à Jurbise... :)
      • Rivière
        novembre 03, 16:32 Reply
        Quand je travaillais à Lessines, c'est comme ça que mon responsable la nommait... Et bof, la prononciation à l'américaine (et pas à la carolo sorry), j'ai trouvé que cà allait bien avec un menton de Dalton même raboté... D'après lui, elle était aussi spécialiste d'un terrifiant "croisé-décroisé de jambes"... Moi, je ne m'en suis jamais aussi approché : les adultes fan de Chantal Goya, j'ai toujours trouvé çà louche
        • moinsqueparfait'
          novembre 06, 00:21 Reply
          Ah je n'avais saisi cette nuance américaniste. Désolé. Vous êtes bien cruel pour cette roitelette. Il y en a bien d'autres comme elle, finalement. Les partis flamands du regering sont par contre très calmes, sur le coup. Ca, c'est louche. Amaaaaai, Y en a avoir du bon Wallon bien con. Sont contents, les amis néerlandophones du nord dupéyïs®. Qu'est-ce qu'on nous prépare encore comme coup de fusil dans le dos? Vivement la prochaine phase du démantèlement de ce "pays". Nous sommes déjà quasi-indépendants. Après, cela n'aura plus aucune importance. On pourra envoyer l'un ou l'autre entraîneur de foot au gouvernement d'opérette confédéral.
        • u'tz
          novembre 06, 23:39 Reply
          "Nous sommes déjà quasi-indépendants." depuis les années septantes les Entités fédérées sont autonomes sur leur territoire dans leur domaine de compétence, Elles se font des guéguerres de grapillage de compétence l'Entité "fédéral" n'a jamais eu plus que ses compétences propres c'est les Etats étrangers qui donnent une certaine illusion régalienne à l'mr michel du gvt n-va car ils ne comprennent rien à notre système unique au monde (sauf en bosnie calquée sur nous par l'onu)
        • moinsqueparfait'
          novembre 07, 14:10 Reply
          Pour ça, vous avez raison, Uit' L'Etat belge est encore plus fictif qu'il y a 30 ans. Raison de plus pour supprimer cet échelon parasitaire et coûteux. Mais l'aristocratie d'opérette belgeoise, la grande Germanie, la NATO et la Youropienne Iounionnne ne l'entendent pas de cette oreille. On fait tout pour les faire crever de rage en ne devenant pas germains depuis le partage de Verdun, mais rien n'y fait: pas moyen d'avoir son billet de sortie. Dommage mais on s'y fera, comme pour le reste. Ici, on est les meilleurs du monde dans une discipline: faire semblant. En attendant, on commencera dans les 10 années qui viennent par bazarder la Fédération Wallonie-Brussel et par rapatrier en Wallonie tout ce qui nous appartient. Une très bonne piste d'économie pour redresser le budget wallon: augmenter les crédits culturels en Wallonie tout en ramenant la part de Brussel à ce qu'elle doit être 25% et pas 75%. L'immense PIB brusselois devrait permettre à la région à part entière de combler cet inconvénient passager. Ensuite, se remettre à bien énerver les Flamands pour qu'ils réclament une nouvelle réforme de l'Etat. (Ils ne vous le diront jamais, mais c'est exactement ce qu'ils vont faire... pour info, un des signataires de la la carte blanche pro-régionaliste du PS est tout sauf un "wallingant école liégeoise canal historique" mais bien un pur Di Rupo-boy...). Et ne vous inquiétez pas, vos amis de Tubize pourront toujours aller faire leurs courses à Halle.
  3. Renal de Waterloo
    novembre 02, 12:19 Reply
    Le MR n’a pas la profondeur de banc pour proposer des ministres expérimentés et compétents, qui plus est pour des maroquins ministériels empoisonnés comme la Mobilité (Galant) ou l’Energie (Marghem), qui ont un sous-jacent communautaire trop important. Pendant qu’on tire a vue sur les seconds couteaux MR, qqun surveille l’œuvre de l’inénarrable De Crem au Commerce Exterieur (Mr. J’attire tout en Flandre…) ou l’allocation des fonds de la Politique Scientifique gérée par Sleurs (l’ami Alain Hubert va être remplacé par deux flamands a priori…) ? On en est ou concernant le directeur flamand du Selor qui avait fait nommer sa fille (Ministre en charge ? Vandeput NVA…) ? Je comprends la pauvre Galant de vouloir se ressourcer au niveau local de temps à autre et de quitter ainsi pour quelques instants le marasme fédéral (ou, par définition même du Belgium, rien ne fonctionne). Dire qu’elle avait tout compris en disant : « le centre de gravité de l'État va changer et les Régions vont devenir un défi passionnant, avec de nombreuses nouvelles matières ». Le fédéral est source de conflits permanents alors que les régions collaborent correctement: j'en veux pour preuve les réunions des exécutifs wallons et flamands sur des questions très concrètes et qui se passent en parfaite entente (dixit G. Bourgeois himself)...
  4. Pinpon
    novembre 02, 12:57 Reply
    Paaas bien de tirer sur l'ambulance! Paaas bien!
  5. Stéphane Vanden Eede
    novembre 02, 15:05 Reply
    "et que son ambition « est de pendre des décisions ‘en bon père de famille’ ». Apparemment, ce n’est pour l’instant qu’une… ambition." De "pendre" haut et court ?
  6. guypimi
    novembre 02, 18:33 Reply
    Mais elle est donc à féliciter d'avoir été si prévoyante et de retourner à son poste héréditaire. Son Papa s'est vanté publiquement de lui avoir " légué" son maïorat Ils ne sont même pas conscient des énormités anticonstitutionnelles qu'ils débites ignominieusement.
  7. Gilles-Bxl
    novembre 02, 18:42 Reply
    "Tout ce qui m'arrange, rien de ce qui me dérange" ... C'est un peu court comme système de gouvernement... - J'emmerde tout le monde - Je garde tout pour moi - Je suis la maîtresse du monde - Je ne lâche rien Le moyen-âge et les temps des seigneurs est là droit devant nous...Mais je fais peut-être un peu dans l'interprétation sauvage là....
  8. Tournaisien
    novembre 02, 21:07 Reply
    N'auraient pas reçu non plus un twit satirique d'Ecolo Tournai à propos de Marghem ?
  9. u'tz
    novembre 03, 00:42 Reply
    galant démission ! vive damien thiéry ministre des chemins de fer zou et de deux encore un ministre wallon de moins, et la flandre vous le randra
  10. lievenm
    novembre 03, 13:09 Reply
    Dat vraag ik mij eigenlijk al een tijdje af. Hoe komt het dat de MR moeite heeft om 7 redelijke vakministers af te leveren? Ze hadden toch de ambitie om op alle niveaus vertegenwoordigd te zijn? Ik was bij het begin van de kamikaze-coalitie eerder bang dat dat het probleem van de NVA ging zijn. Die moeten zowel in Vlaanderen als federaal een hoop posten vullen en ze hebben veel minder mensen met regeringservaring. Maar dat gaat tot nu toe vrij redelijk. Zelfs nobele onbekenden als Vandeput hebben nog niet al te veel problemen gehad.
    • Marcel Sel
      novembre 03, 14:39 Reply
      Le problème, c'est aussi le soutien de la population et des journalistes. Le MR a 70% de la francophonie politique contre lui. La moindre erreur, et tout le monde lui tombe sur le paletot. Même si c'est juste une erreur de com. Bart De Wever et la N-VA ont au contraire un effet attractif. À part le CD&V, ils n'ont pas beaucoup de contradicteurs. Mais on met Galant à la place de Francken et on présente sa gestion des réfugiés sous un angle très légèrement agressif, et bardaf, on obtient un tollé. La N-VA a quand même choisi des ministères où ils ne risquent pas grand chose, sauf les Finances, où Van Overtveldt est très décrié, mais personne n'ose l'affronter directement.
      • lievenm
        novembre 03, 16:01 Reply
        Journalisten worden verondersteld objectief te zijn en niet regeringen al dan niet te ondersteunen :) Wat betreft de keuze van ministeries moet je nu ook niet overdrijven. Binnenlandse Zaken en Veiligheid is in deze tijden nu ook niet echt een cadeau. Jambon heeft uiteraard geluk gehad met het verijdelen van de aanslag in Verviers maar er zijn ministers van BiZa moeten opstappen omdat een gevangene ontsnapt is. Asiel en Migratie is zeker nu een vergiftigd geschenk. Maar de enige zwakke schakel tot nu toe bij de NVA is Elke Sleurs, en met die haar bevoegdheden, who gives a damn. Dat is de spreekwoordelijke post van staatssecretaris voor de negertjes.
      • Tournaisien
        novembre 04, 07:32 Reply
        Très juste, Marcel ... et je vais même aller plus loin : - RTBf ... organe de presse quasi officiel du PS ; - RTL ... organe de presse de plus en plus noyauté par le PS ; - Le Soir ... maqué au PS depuis belle lurette ; - La Libre ... plus étonnant, elle aussi a basculé (Guy Duplat est encarté au PS, ... eh oui!) ; - Sud Presse ... PS à fond les mannettes. Que reste-t-il ? La DH, dans une certaine mesure le groupe L'Avenir, la première étant estampillée bleue, le second plutôt humaniste. Quand on voit ça, on comprend mieux le bashing anti-Michel.
      • Pfff
        novembre 05, 11:18 Reply
        Dérapages et boomerangs Puis il y a aussi l'indifférence face aux attaques partisanes. Je crois que le pouvoir politique doit s'affranchir de la presse d'opinion, si nous voulons que la démocratie nous dure un peu. J'y vois aussi (Rama Yade, Jacqueline Galant, Nadine Morano) quelque chose de sourdement misogyne ... Les femmes semblent être de plus en plus, en politique, des fusibles, des occasions de se positionner en jetant en pâture leur réputation à la meute des indignés. Des demi-portions politiques pour calmer la faim des chiens courants de l'indignation perpétuelle. Mais les gens sont de moins en moins dupes. Si dire que la France "est un pays d'européens de race blanche" en citant De Gaulle, constitue un scandale dans la cité pour Sarkozy, et que, la semaine suivante, le même Sarkozy va tutoyer Poutine, qui se demande à haute voix ce que l'on peut retrouver à dire au pacte Ribbentrop-Molotov, dont le gouvernement est en train d'examiner la "légalité" de l'indépendance des pays Baltes, etc., alors, on voit un peu trop que cette morale est utilitariste, de mauvaise foi, de façade, opportuniste. On voit un peu trop cette morale ricaner, compter la fidélité et l'amitié pour rien.
        • u'tz
          novembre 05, 22:09 Reply
          "J’y vois aussi (Rama Yade, Jacqueline Galant, Nadine Morano) quelque chose de sourdement misogyne…" absolument d'accord avec vous Pfff, pas beau de s'en prendre à la fifille de sa mr amoureuse de l'n-va pasqu'elle est chauve, barbue avec des lunettes.
    • wallimero
      novembre 03, 18:34 Reply
      ook rekening houden met het feit dat de vijver waarin wordt gevist een heel stuk kleiner is, de kleinere machtsbasis van een nieuwe voorzitter als Michel maakt wellicht dat hij meer richting bestaande figuren binnen de partij moest kijken - en voor de MR is dat al niet zoveel - om zijn interne positie te versterken. BDW kan vrijelijk kiezen uit de het Vlaams potentieel - en in alle geledingen zijn er heel wat - en bovendien, als je wint zoals de N-VA zijn er veel sterke kandidaten. Bovendien heb ik de indruk dat de MR ook minder toegang heeft tot de toonaangevende universiteiten, die in Vlaanderen veel meer de traditie hebben om samen te werken met het beleid, van welke strekking dat ook is. Kijk anderzijds bv naar de ULB, waar "wetenschapers" openlijk politieke oppositie voeren zonder dat het vragen oproept, maar o wee als een Vuye iets durfde te zeggen. En gelet op de dominantie van de socialisten in de Wallobrux lijken andere universiteiten het niet aan te durven een andere kleur te kiezen... VV
  11. Salade
    novembre 04, 10:02 Reply
    Ca prouve surtout que Charles Michel a accepté n'importe quoi comme ministères et ministres MR. Tout pour le poste!!!!!!! Un petit Sarko, oui. Le seul qui s'amouse c'est Didjé.
  12. Pfff
    novembre 04, 22:04 Reply
    Apocalypse Staline : Les Inrocks, Libération, qui critiquent, qui décrédibilisent, qui polémiquent C'est pas tout les gars, la semaine passée est sortie la première (et oui), Histoire du communisme. 2 Tomes bien épais. Faut faire provisions de rustines, les loulous. Votre Grande Parade, si bien réussie à l'issue de la chute du mur de Berlin, n'est qu'une manoeuvre dilatoire, in the end. Va falloir nous expliquer l'archipel du Goulag. Va falloir nous expliquer comment Lénine se battait courageusement contre un fascisme qui n'existait pas encore. Mais il n'y a pas de quoi s'indigner, les loulous. Vous n'avez pas remarqué, mais tout le monde a remarqué, que le magistère moral de la gauche, cette tentative de fonder une nouvelle religion, par captation de la culpabilité collective, est en train de s'effondrer. Nous ne sommes qu'au tout début de votre déconfiture. Vous ne savez pas ce que vous affrontez : votre reflet.
    • u'tz
      novembre 05, 21:29 Reply
      tous aux abris les gauchos ! plus possible de sauver le soldat staline , le stay-behind Pfff à été activé
  13. Lachmoneky
    novembre 05, 12:33 Reply
    Voilà (lien ci-dessous) ce qui est probablement la cause du bordel actuel - ceci mis à part les autres tuiles ou pelures de bananes qui traînent sur la tête et sous les pieds de la ministre (la voilà bien entourée! lol). http://www.rtbf.be/info/belgique/dossier/gouvernement-michel/detail_le-gendarme-du-ciel-belge-prepare-par-jacqueline-galant-et-clifford-chance?id=9127912 Citation RTBF infos "....L'avant-projet de loi crée au sein de la Direction générale du transport aérien (DGTA) du SPF Mobilité et Transports un "Comité" chargé de l'évaluation du bruit, qui examine et prépare les limites dans le survol du territoire, et formule un avis. Ce comité est chargé d'une mission de contrôle et de sanction sur l'ensemble des procédures de vol et des créneaux horaires. Bref, un véritable gendarme du ciel belge, avec capacité d'enquête et de sanction. Par ailleurs, ce comité sera composé de 10 membres, nommés par le ministre. Ce comité nomme des inspecteurs, qui agissent sous son contrôle et ont des pouvoirs étendus (article 21)...." Le texte complet (ou plus complet) de l'avant-projet de loi figure dans le lien que j'ai donné. Cet avant-projet donne les pouvoirs ( tous les pouvoirs) aux personnes nommées par le (la) ministre compétent(e). Sont donc totalement éjectés les riverains, les Régions (!!!) et autres groupements intéressés. La "couleur" des décisions dépend donc UNIQUEMENT de la couleur... du ministre (ou "de la" s'il échet lol) (et accessoirement, du poids de son parti dans le gouvernement = voir l'éviction d'une certaine écolo à ce poste ;-) ) Bref, encore des décisions qui iront de gauche à droite, ou du nord au sud... enfin... suivant le poids du "plus lourd". Bref, pas vraiment un "compromis à la Belge" !!!! On peut comprendre que ce genre d'avant-projet, précédé de lourds antécédents, fasse quelque peu exploser... la mare aux grenouilles (sisi !!). Conclusion: Quand l'intérêt flamand est régional flamand, on régionalise (aéroport "national", port(s) "national (aux)", jardin botanique "national", etc....) Quand l'intérêt flamand est bruxellois, on communautarise. Quand l'intérêt flamand est "national" on "fédéralise". Quand l'intérêt est mixte mais fédérateur, on sabote (exemples divers et nombreux: Beursschowburg enzouvoutch...) Et on n'oublie pas de favoriser "sa" Région, ou "sa" région (avec un petit "r"), ou sa commune... tant que possible. C'est ce qu'on appelle l'esprit de clocher. Ce n'est hélas pas un exclusivité flamande - bien que savamment cultivée dans cette région. Je me souviens d'une époque où "Dieu" veillait à retarder tant que possible la finalisation de l'autoroute Bruxelles-Tournai ( vers Lille-Roubaix-Tourcoing): les quelques kilomètres manquants ont été vivement réalisés dès que Dieu se retira dans sa retraite. Les dépenses pour la gare du Dieu d'Anvers ont été "équilibrées" par celles de la gare de Liège... et oups quelque peu retardées (on se demande pourquoi) par celles de la gare du Dieu de Mons. Au fait, qui (ou quels, si j'ose) est le dernier homme d'Etat belge qui a eu un esprit d'Etat? ou un esprit Européen? A force de jouer "petit" nous nous retrouvons ridicules (comme bien d'autres "Etats") devant des crises gérées de l'extérieur... comme la guerre au proche-orient.... entre autres. Eendracht maakt macht... et si c'était vrai? :p
  14. Pfff
    novembre 05, 15:18 Reply
    Hitler en kit "En fait, ce que le journaliste reproche à Apocalypse, Hitler, c’est de nous proposer un portrait uniquement à charge du despote, sans évoquer l’“aveuglement particulier par la foi dans un monde meilleur” du peuple allemand de l’époque, ni même que – quand même ! – “c’est bien Hitler, seul, qui a gagné la guerre contre la France”." Vous remplacez "Hitler" par "Staline" et "allemand" par "russe", "seul" par "pour l'essentiel", "contre la France" par "en Europe", et vous avez le dernier paragraphe de l'article des Inrocks.
  15. Philippe
    novembre 05, 18:27 Reply
    Comment expliquer cette indolence politique toute francophone dès lors qu'il s'agit de la santé physique et financière des citoyens qu'ils sont sensés représenter et donc protéger ? Faudrait t'il rapidement les rendre civilement responsables des dramatiques erreurs de gestion qu'ils auraient ou auront commises sous couvert de leurs mandats temporaires ? Des erreurs que les "Toshiba boys" n'ont pas commises ! Dans le cadre du survol de la Région Bruxelloise et Wallonne par des avions quittant ou arrivant vers un aéroport qui ne sert que les intérêts d'une seule autre région, c'est une évidence. Faut-il rappeler que sur quelques 400 policiers fédéraux présents dans cet aéroport dit "fédéral" seul 12 sont francophones !? Et des exemples comme ceux-ci il y en a treize à la douzaine... Dans le cadre de la politique "fédérale" d’accueil des réfugiés, ça l'est aussi. Comment accepter plus longtemps encore qu'aucun accueil fédéral ne soit organisé à Anvers ? Pourquoi le Mayeur de Bruxelles ou le Président de la Région Bruxelloise ne montent ils pas en première ligne pour exiger du fédéral un montant pour frais indirect de par exemple 20 ou 30€ par personne et par jour se présentant comme réfugié ? Montant non négociable et à ne pas justifier sauf prise en charge de l’accueil de 60% des réfugiés par la riche et prestigieuse Métropole... Chiche !? Depuis 20 ans quels sont les clés de répartition de ces malheureux ? J'ai cru lire un jour sur ce site que la Flandre n'avait pris en charge que 16% de ces personnes ...
  16. Philippe
    novembre 05, 18:28 Reply
    Comment expliquer cette indolence politique toute francophone dès lors qu’il s’agit de la santé physique et financière des citoyens qu’ils sont sensés représenter et donc protéger ? Faudrait t’il rapidement les rendre civilement responsables des dramatiques erreurs de gestion qu’ils auraient ou auront commises sous couvert de leurs mandats temporaires ? Des erreurs que les « Toshiba boys » n’ont pas commises ! Dans le cadre du survol de la Région Bruxelloise et Wallonne par des avions quittant ou arrivant vers un aéroport qui ne sert que les intérêts d’une seule autre région, c’est une évidence. Faut-il rappeler que sur quelques 400 policiers fédéraux présents dans cet aéroport dit « fédéral » seul 12 sont francophones !? Et des exemples comme ceux-ci il y en a treize à la douzaine… Dans le cadre de la politique « fédérale » d’accueil des réfugiés, ça l’est aussi. Comment accepter plus longtemps encore qu’aucun accueil fédéral ne soit organisé à Anvers ? Pourquoi le Mayeur de Bruxelles ou le Président de la Région Bruxelloise ne montent ils pas en première ligne pour exiger du fédéral un montant pour frais indirect de par exemple 20 ou 30€ par personne et par jour se présentant comme réfugié ? Montant non négociable et à ne pas justifier sauf prise en charge de l’accueil de 60% des réfugiés par la riche et prestigieuse Métropole… Chiche !? Depuis 20 ans quels sont les clés de répartition de ces malheureux ? J’ai cru lire un jour sur ce site que la Flandre n’avait pris en charge que 16% de ces personnes …
    • Renal de Waterloo
      novembre 10, 14:05 Reply
      Bienvenu au Belgium cher Philippe ;-) j'avoue envier la ténacité et l'esprit de corps flamand. Cette faculté a avancer comme un seul bloc, bien aidé il est vrai par la faiblesse des "ténors" politiques wallons et bruxellois et par leur attachement irrationnel au Belgenland (et aussi un peu a leurs prébendes...). Vous voulez des accords équilibrés? Ca n'existe pas au Belgium: les 'compatriotes" du Nord viennent avec leur cahier des charges unique et les autres acceptent (=font semblant de négocier, gesticulent dans la presse et puis avalisent l'ensemble des demandes flamandes)... C'est du Belge il parait et beaucoup en redemande... Enfin, heureusement on a arraché la régionalisation en Wallonie, ce qui a permis de sauver les meubles (même si ca aurait pu être bien mieux, on a évité la catastrophe que nous préparait l'état unitaire). On a même aide a la création de la région a part entière en lâchant les Fouronnais, c'est dire si on a rempli notre part du contrat... Maintenant, basta: on régionalise tout ce qui peut l'être dans nos intérêts, on évacue la fédération communautaire et on joue notre jeu en Wallonie. On a assez donné pour le Belgenland
  17. u'tz
    novembre 05, 21:50 Reply
    perso toute galanterie mise à part, josé j'aime quand le mr montre ce qu'il est, porté ou non par de si belles personnes, ça me rassure que rien dans son comportement, son hérédité, ne m'assure du contraire... je pourrai mourir en paix de mes doutes, avec les même idées que quand j'ai été né, sans regretter d'être resté socio-rigide
  18. Tournaisien
    novembre 06, 10:23 Reply
    Je ne suis pas un pro-Galant, que les choses soient claires, mais ... ... mais ce qui se passe ici est à l'évidence téléguidé. Les cartouches ont été fournies à l'opposition et à la presse (rangée majoritairement du côté de l'opposition) par l'administration, qui est en indélicatesse évidente avec le cabinet. Or cette administration est constituée pour la plus grande part de hauts et de moyens fonctionnaires qui furent mis en place durant les précédentes législatures, et un grand nombre d'entre eux, nommés politiquement, ne sont à l'évidence pas d'une obédience tirant sur le bleu. La stratégie est assez claire : - après une tentative de coups de buttoir sociaux via les mouvements syndicaux, stratégie qui n'a pas été d'un grand effet ... - viser ensuite les maillons faibles du gouvernement avec en point de mire l'objectif de les faire tomber : d'abord Galant, puis Marghem ... - déstabiliser ensuite l'ensemble du gouvernement et créer la faille au sein de celui-ci, à l'intérieur du MR ou entre partenaires flamands (CD&V et NV-A) ... - parvenir à faire tomber le gouvernement fédéral et forcer le retour aux urnes ... - reprendre alors la posture des "défenseurs de la Belgique la main sur le cœur", mais tout en sachant que telle stratégie ne conduira en réalité qu'à précipiter la fin du pays ... - faire pourrir la situation une fois encore, en asseyant au passage son pouvoir incontesté du côté francophone ... - renvoyer au passage les Libéraux dans les chiottes de l'Histoire. Je suppose que c'est cela, ce que l'on appelle "avoir de l'éthique démocratique". L'Histoire reconnaîtra les siens ... dans 50, 70 ou 100 ans. En attendant, le mouton de panurge qu'est le Belge moyen n'y voit bien sûr que du feu ! Du feu à la flamme bien rouge ...
    • u'tz
      novembre 07, 01:13 Reply
      cher Tourn' je vous vois sur la côte d'opale tout faire pour sauver deux willycéphales mr de famille échouées sur la plage... effort désespéré mais si beau ! mes plus rouges respects
    • Eridan
      novembre 08, 19:56 Reply
      @ Tournaisien « … mais ce qui se passe ici est à l’évidence téléguidé. Les cartouches ont été fournies à l’opposition et à la presse (rangée majoritairement du côté de l’opposition) par l’administration, qui est en indélicatesse évidente avec le cabinet » Il est malheureusement clair que, même si elle s'en défend, la presse « traditionnelle » se nourrit de plus en plus de pseudo-scandales à peine décortiqués. Mais, à vous lire, on a l'impression qu'il est plus grave de révéler un scandale que d'en être responsable ! Le problème principal n'est d'ailleurs pas ici le scandale en lui-même, mais le fait que Galant n'est manifestement pas à la hauteur de sa fonction. Ce qui peut se comprendre quand, comme elle, on n'a pas eu à se battre et démontrer son savoir-faire pour obtenir ses mandats successifs. Une bonne volonté tardive ne suffit pas toujours... Des erreurs de casting comme Galant n'auraient pas eu lieu avec un Reynders aux commandes. On peut comprendre, par contre, qu'on ait pu se reconnaître entre « fils de » et « fille de ». Pour Marghem, c'est plus difficile à apprécier : le problème, chez elle, ce n'est pas une question de stature ou d'aptitude, mais l'arrogance dont elle fait preuve pour dissimuler son incompétence dans les matières d'électricité et de sûreté nucléaire qui, avec sa formation en droit, ne lui sont probablement pas immédiatement perméables (déjà que les sujets soulevés ne sont pas non plus des plus simples...). Mais je rejoins l'opinion de Renal de Waterloo ci-dessus : du fait de son absence de consistance et en détournant l'attention vers ses diverses bêtises qui en résultent directement, le MR est pour la NV-A -supportée par des faux-culs du genre de P. De Crem* - un allié d'une valeur inestimable pour lui permettre de continuer à pilier, en tout discrétion et sans vergogne, ce qui reste d'Etat Fédéral au seul profit de la Flandre. * De Crem qui, dans un précédent mandat, a déjà rapatrié en Flandre ou mis sous tutelle flamande la plus grande partie de l'armée ; entre autres ; sujet dont s'étaient inquiétés Denis Ducarme et Luc Genard : c'est bien, mais où en est-on ? ...Sinon à la situation du fait accompli.
      • Renal de Waterloo
        novembre 11, 09:49 Reply
        On est bien d'accord Eridan... On est ici en face d'un pseudo-scandale, une maladresse médiocre qui reflète le niveau bien faible d'une ministre MR. Bizarrement, a part les derniers belgicains flamands de Groen, aucun bruit de l'autre cote de la taalgrens. C'est surtout ca le plus inquiétant. Je pressens que l'amie Jacqueline était en train de nous pondre un magnifique texte, qqch que même Bert Anciaux ou Etienne Schouppe n'aurait pas osé (ou pas d'un coup seulement...). Un texte du genre: 50% bruit pour le BW, 50% bruit pour Bruxelles (pour 100% emplois flamands et 100% retombees financieres pour la Flandre...): qqch de propre et de bien belge en somme...
  19. Pfff
    novembre 06, 12:16 Reply
    La grâce, maintenant "impactant", "positionnement", "part de marché", voilà qui est "discret, prudent, intellectuel et raffiné", à n'en pas douter.
  20. Pfff
    novembre 06, 12:35 Reply
    Vous éteindrez en sortant. René Girard est mort. Cela fait mon de bruit dans les colonnes du Swar, cet acmé (comme disait Françoise Giroud) du bon goût, que la mort de Charles Level. Il est vrai que les zinzintelectuels à format unique du Swar ne peuvent que se reconnaitre dans ces vers immortels : "Au pays de Candy, comme dans tous les pays, on s'amuse, on pleure, on rit, il y a des méchants et des gentils...".
    • u'tz
      novembre 07, 01:22 Reply
      restons cool avec le book et misère, n'oubliez pas que le crétin a bien conscience de son innocence, nom de dieu !
  21. Pfff
    novembre 06, 18:22 Reply
    Des années que je le dis, dans le désert. http://trends.levif.be/economie/politique-economique/la-wallonie-est-saignee-a-mort-par-la-reforme-de-l-etat/article-opinion-432145.html Mais tout cela, c'est tactique. Marcel et Rudy vont nous sortir du merdier, grâce à un re-dres-se-ment subi, spectaculaire, mécanique, mijoté, keynésien. Qu'on en restera sur le cul, de ce retournement inattendu et inespéré !
    • u'tz
      novembre 07, 01:28 Reply
      dans le fond Pfff vous êtes assez rigolo comme ennemi de classe
    • moinsqueparfait'
      novembre 08, 10:07 Reply
      Oui, mais la solidaritéï Wallonie-Brussel est sans faille. N'oublions pas que nous allons bénéficier des retombées de l'immense PIB de Brussel et de l'énergie photovoltaïque gratuite en orientant nos panneaux vers la ville-phare et son illumination.
  22. Pfff
    novembre 09, 20:33 Reply
    Se croiser les pinceaux ou, les blancs ne savent pas djihader Jean-Louis Denis, dit le Soumis, qui "se bat pour un Islam pur", "incompatible avec la démocratie", et puis qui nous apprend que les djihadistes ses amis sont partis "défendre la veuve (yésidi ? maronite ?) et l'orphelin (kurde ?)". Sauf que, sauf que. "Défendre la veuve et l'orphelin", cela fait partie du serment classique du chevalier, dans sa version tardive et exclusivement européenne et chrétienne. Est-ce que tout ce mish-mash ne ferait pas un peu roumi ?
  23. Eridan
    novembre 11, 11:41 Reply
    Dans le même registre, et concernant Marghem, on trouve sur cette page de la RTBF http://www.rtbf.be/info/regions/detail_risque-d-accident-a-tihange-un-ingenieur-implique-dans-sa-conception-tire-la-sonnette-d-alarme?id=9132374 « Tihange: un ingénieur impliqué dans sa conception tire la sonnette d'alarme ». Et il n'y a pas que les cuves qui posent problème. Voici un exemple de la manière dont on traite les avaries dans le nucléaire : un équipement électronique de sécurité utilisé dans la centrale à plusieurs milliers d'exemplaire -y compris dans la partie nucléaire- est produit, bien que sous assurance de qualité, avec un défaut qui entraîne des pannes à répétition ; la logique serait de contraindre le fournisseur à remplacer l'intégralité du matériel ; mais c'est très coûteux et engendrerait l'arrêt de la centrale pour plusieurs mois ; alors on décide d'utiliser quand même le matériel en décrétant qu'on accepte un taux de panne instantané par exemple de 5 % et qu'on réalise des cycles de vérification tous les mois, avec réparation (et non remplacement) au fur et à mesure. C'est ce qui s'est passé à Doel 3. A Tihange, ce n'est pas mieux : le personnel de la centrale, non qualifié, répare et modifie lui-même du matériel électronique pourtant produit lui aussi sous assurance de qualité. Il est évident que les enjeux économiques sont plus puissants que le souci de la sécurité des populations.
  24. Corwet
    novembre 12, 20:10 Reply
    Offergeld cheffe de cabinet de Galant Je ne sais pas ce que cela vaut mais sur cumuleo Dominique Offergeld a pris ses fonctions au cabinet au 1-11-2014 alors qu'elle traitait pour le cabinet Galant dès la fin du mois d'octobre... Directrice de cellule stratégique/de politique générale Gouvernement fédéral, Mobilité, Belgocontrol et SNCB € 01/11/14 Son contrat chez ORES s'est terminé au 31-10-2014 Directrice financière (en congé sans solde) ORES • 01/11/14 ⇒ 2015 http://www.cumuleo.be/mandataire/10628-dominique-offergeld.php

Leave a Reply

Attention, les commentaires n'apparaîtront qu'après modération.