Du Sel dans le Café numérique Namur « Médias et Liberté d’expression » ce mardi 21 avril.

Cafe numerique namurLe Café numérique, si vous ne connaissez pas, est un lieu de conférences et de discussion pas comme les autres. D’abord, parce qu’on y parle de numérique, bien sûr, mais aussi parce qu’on y croise des interlocuteurs de qualité, tant côté « scène » que dans le public. Ceux auxquels j’ai participé avaient aussi ce caractère « café » assez particulier, convivial, où tout le monde papote avec tout le monde. C’est souvent l’occasion de rencontrer IRL (in real life) les copains (ou les ennemis) qu’on s’est fait sur Facebook ou Twitter.

Ce mardi 21 avril, le Café numérique Namur organise en association avec l’espace inter-culturel Quai 22 (qui héberge l’événement) une rencontre sur le thème Médias et liberté d’expression, avec des questions qui nous concernent tous :

« À l’heure de la convergence des réseaux numériques et des réseaux sociaux, la majorité des citoyens connectés sont en mesure d’émettre leurs opinions, de communiquer de l’information sur l’actualité.
Dès lors, quelle est la place du journaliste dans la transmission de l’information? Quelle est la responsabilité (morale) du citoyen? Quelles sont les limites, les risques, les dérives,… ? Peut-on ou doit-on limiter la liberté d’expression? »

J’y serai en tant que « blogueur incendiaire, chroniqueur, auteur [… hésitant] entre pertinence et impertinence. » Vous pourrez aussi y rencontrer @cedubéton, un « troll de légende dans la twittosphère namuroise » et écouter les précieux conseils juridiques d’Alex Crucquenaire, avocat spécialiste en propriété intellectuelle et en droit des technologies de l’information et maître de conférences à l’Université de Namur. Car oui, les réseaux sociaux sont plus dangereux que vous ne le croyez.

Vous pouvez vous inscrire sur la page eventbrite de l’événement. Il reste des places, mais dépêchez-vous, ça se remplit rapidement !

Infos :

Mardi 21 avril 2015, de 6h30 à 22h

Quai 22
22 Rue du Séminaire
5000 Namur
Belgique
Site officiel du Café Numérique Namur
Café Numérique Namur sur Facebook
@CafeNNamur • @cedubeton • @cruquenaire

Previous Exclu : Uber à l’assaut de Bruxelles-National (Zaventem) - MàJ
Next Il faut maintenant rapatrier Dipika et sa maman, du Népal.

You might also like

0 Comments

  1. Tournaisien
    avril 18, 13:48 Reply
    Hélas pas le temps de m'y rendre ... sinon, c'eut été avec beaucoup d'intérêt. Au passage : http://www.lesoir.be/854346/article/actualite/belgique/politique/2015-04-18/philippe-mettens-sur-son-eviction-il-y-un-lien-avec-fait-que-je-sois-fran Ce clin d'œil pour exprimer ce qui me heurte pour l'essentiel chez nos amis socialistes : (a) une certaine culture politique identifiée à l'exercice sans partage du pouvoir ; (b) une posture de vestale, prompte à sortir les leçons de morale ; (c) un goût immodéré pour l'arme des anathèmes et des condamnations de principe ; (d) un côté mauvais joueur, stigmatisant la presse quand elle les dérange ou y ayant recours sans modération (avec de belles complicités) quand ça l'arrange ; (e) un sens de l'état à géométrie variable, au risque d'utiliser des méthodes ou des recours s'apparentant à du poujadisme, ce qu'eux-mêmes pourtant sont les premiers à dénoncer. Il me semble que notre ami Philippe Mettens depuis deux ou trois semaines nous offre là une superbe illustration de tout ce que je viens d'énoncer ci-dessus. Ceci étant, les Libéraux, très franchement, ce n'est pas beaucoup mieux ... et le cdH, dans son genre, peut parfois ne pas être mal non plus. Où est aujourd'hui le véritable sens de l'état ? Dommage qu'il faille en arriver à ce que ce soit une élue d'un parti souhaitant la fin de la Belgique qui doive mettre le doigt sur les errances d'une gestion PS que nombreux, dans le monde scientifique, stigmatisent depuis des années, et non sans raison d'ailleurs. Le principe d'autonomisation des institutions scientifiques voulu par Elke Sleurs n'est en soi absolument pas scandaleux, du moins si cette mesure ne s'accompagne pas dans le même temps bien sûr d'une réduction de leurs enveloppes de fonctionnement. La planification venant du haut (et de quel haut !) est incompatible avec la dynamique même de la recherche, qui requiert une grande liberté d'action et de choix.
    • Salade
      avril 18, 19:27 Reply
      deux phrases que j'extrais: une certaine culture politique identifiée à l’exercice sans partage du pouvoir Ceci étant, les Libéraux, très franchement, ce n’est pas beaucoup mieux
    • L'enfoiré
      avril 19, 13:21 Reply
      "Où est aujourd’hui le véritable sens de l’état ?" Il faut parfois se regarder dans le miroir, Tournaisien. L'Etat, c'est nous disait quelqu'un, et il avait raison. Au sujet de Elke Sleurs lisez ceci http://www.cbti-bkvt.org/fr/news/102-elke-sleurs-invitee-par-la-cbti-a-une-reunion-de-travail-sur-l-importance-de-traductions-professionnelles Son plus grand problème est celui de la langue. La science elle n'y connait rien. Qu'est-ce qu'elle vient faire dans ce jeu de quilles? Médecin et gyneco de formation, je rappelle. La dynamique des fluides de la recherche, croyez-vous qu'elle en connaisse la liberté d'expression?
      • L'enfoiré
        avril 19, 13:26 Reply
        Une question Tournaisien: avez-vous fait du management?
  2. Philippe Mettens
    avril 18, 18:58 Reply
    Cher "Tournaisien", Loin de moi l'intention d'avoir raison sur tout, mais faites-moi au moins l'amabilité de reconnaître qu'en matière d'organisation de la Politique scientifique j'ai, à travers mes quelques années de pratique (comme chercheur et comme patron de cette administration) une capacité d'analyse légèrement supérieure à celle qui peut émerger de la lecture d'une coupure de presse. Mais est-ce bien la question qui vous intéresse ? Pour le reste, et ceci dit très modestement, à votre place, je demeurerais prudent quant aux intentions réelles de celle qui est aux manettes dans cette affaire. J'ai, en effet, peine à croire que la NVA veuille réellement du bien à la recherche, à la culture et au patrimoine "belges". Imaginer par exemple, avec un brin de rafraîchisante naïveté, que l'autonomie des Etablissements scientifiques ne serait pas un piège grossier, me fait sourire. Pour le reste, en faire une nième occasion de stigmatiser les "socialistes" me paraît, un peu léger. Je pense avoir prouvé, par mes actes, ma nature d'homme libre. Et sincèrement, malgré leurs faiblesses aux "socialistes", j'aurai toujours plus de sympathie pour un homme de gauche que pour les nationalistes de droite extrême qui sévissent aujourd'hui, dans une forme d'indifférence béate, dans notre petit pays en déclin... Avec mes meilleurs sentiments, Philippe Mettens, Ex-patron de la Politique scientifique fédérale.
    • Salade
      avril 18, 21:40 Reply
      je ne me sens pas béatement indifférent. attention au vocabulaire d'analyse légèrement supérieure préférez analyse d'expérience par exemple
    • lievenm
      avril 18, 23:28 Reply
      U wordt ontslagen om dezelfde redenen dat U benoemd bent: U bent franstalig en socialist. Karma is a bitch.
    • Tournaisien
      avril 19, 06:08 Reply
      Cher monsieur Mettens, Je vous rassure tout de suite : ma sympathie ne va certainement pas à la NV-A, et j'ai par ailleurs de grands amis qui sont socialistes. Pour laisser de côté mon premier commentaire, il est vrai un peu provocateur, il y a au moins une idée qui me semblait intéressante, en tout cas sur le fond : le principe d'autonomisation des institutions scientifiques. À la nuance près, comme je l'écrivais, que ceci ne peut bien sûr être l'occasion de détricoter l'institution. Je reste en effet convaincu qu'une vraie dynamique de recherche doit pouvoir s'appuyer sur une liberté d'action et de choix stratégiques. La vraie recherche ne se planifie pas, du moins une certaine recherche fondamentale. Un seul exemple : croyez-vous que les recherches d'Einstein qui ont abouti à la loi de la relativité auraient intéressé a priori un politique en charge des options stratégiques d'une plateforme institutionnelle x ou y, et a fortiori un consortium d'industriels en attente de retombées plus directes ? J'en doute. Je connais plusieurs personnes qui travaillent dans des institutions scientifiques fédérales, du côté francophone il va sans dire, et tous, sans faire de l'ad hominem, je vous rassure, m'ont avoué être très en retrait par rapport à certains grands choix stratégiques de Belspo. Ceci étant, je vous accorde que, dans le chef de la NV-A, les raisons profondes qui ont conduit à votre éviction n'étaient sans doute pas liées exclusivement à des considérations de cet ordre. Il est évident que la perspective de "dégommer un socialiste francophone" n'a pu que les ravir. Je reviens néanmoins à ce que j'écrivais. Il y a bel et bien, s'agissant de la famille socialiste en Belgique francophone (tout en soulignant, comme je l'ai fait, que du côté du MR et du côté du cdH, ce n'est pas toujours nécessairement beaucoup mieux), des pratiques , en relation avec une certaine culture politique et une certaine conception de la gouvernance, qui soulèvent problème. Ceci d'ailleurs ne vous concerne pas spécifiquement, et je serais même prêt à vous concéder que, sur ce terrain, vous êtes très loin de fait de constituer un cas représentatif. Je vous reconnais, il est vrai, une grande indépendance d'esprit. Je me risquerais toutefois à une question : le déballage dans la presse auquel on assiste ici est-il, sur le moyen terme, de nature à vous mettre en position de force ? Ne risque-t-il pas, in fine, de vous fragiliser ? En clair, je ne suis pas sûr que votre stratégie de communication sera à terme parfaitement payante. Bien à vous
      • Tournaisien
        avril 19, 10:15 Reply
        Marcel, Sans chercher à vouloir tenir le manche à votre place, il me semble que l'intervention sur votre blog de monsieur Mettens est là une occasion de nous pondre un papier dont, seul, vous avez le secret. Car le dossier, on en conviendra, est de ceux qui font aujourd'hui l'actualité, une actualité institutionnelle à laquelle vous êtes particulièrement sensible, et qui mériterait de nourrir des commentaires qui soient à charge et à décharge des deux parties en présence. À la décharge de monsieur Mettens, par rapport à ce que je viens d'écrire ci-dessus (dernier paragraphe), il faut bien avouer que si sa stratégie de communication par presse interposée n'est peut-être pas la plus adéquate, celle de Rik Torfs, par voie de presse elle aussi, était incomparablement plus calamiteuse. Une intervention du recteur de la KUL dont on peut comprendre, rétrospectivement, qu'elle ait poussé monsieur Mettens à sortir lui aussi du bois dans les colonnes de nos quotidiens.
        • L'enfoiré
          avril 20, 14:16 Reply
          Tournaisien, Et si, pour changer, vous pondiez un billet dont vous avez le secret? Il me semble que vous avez la plume bien pendue et que vous ne répondez que quand cela vous chante. Il y a beaucoup de monde comme ça à Tournai? Sortez du bois et des colonnes du nos quotidiens, comme vous dites.
        • Pfff
          avril 20, 14:57 Reply
          Et pour avoir the big picture : http://www.levif.be/actualite/belgique/la-kul-decroche-autant-d-aides-a-la-recherche-que-toute-la-wallonie/article-normal-322349.html
        • Pfff
          avril 20, 15:01 Reply
          Sur la délinquescence de la liberté d'enseignement, sur fond de "démocratisation" (pourquoi je ne suis pas socialiste, épisode 8012) : http://www.levif.be/actualite/belgique/les-universites-poussees-a-former-des-masses-d-etudiants-au-rabais/article-opinion-276073.html Sur le sepuku Toshiba-NVa des francophones : http://www.levif.be/actualite/belgique/la-misere-des-universites-francophones/article-normal-261303.html
        • Salade
          avril 22, 14:58 Reply
          http://www.selor.be/fr/emplois/job/?jobCode=AFG15701
        • Tournaisien
          avril 22, 19:24 Reply
          @ L'Enfoiré Vous seriez étonné ... Sortir du bois ? ... il m'arrive plus souvent qu'à mon tour de le faire, mais mon intention n'est pas ici de découvrir mes cartes (quoique Marcel sache très exactement qui je suis). Ne répondre que quand ça me chante ? ... Là je m'étonne un peu. Il n'est pas dans mes habitudes de fermer le volet quand on m'interpelle. Pour ce qui est de monsieur Mettens, le malentendu vient peut-être de ce que je n'ai pas été suffisamment explicite et complet dans mes propos : j'aurais dû préciser qu'il m'était a priori sympathique et que je lui reconnaissais de la verve et un sacré caractère. Si certains ont cru que je m'en prenais à la personne, je me permets illico de corriger. Il est vrai que mon premier paragraphe pouvait laisser croire que .... Ceci étant, reconnaissez quand même que, chez nos amis socialistes, il y a une souvent une certaine culture du pouvoir qui n'est pas sans poser quelques petits problèmes. Et le je le dis ici sans aucune agressivité et sans acrimonie.
    • L'enfoiré
      avril 19, 13:25 Reply
      Bien d'accord et mon commentaire ci-dessus, prouve avant de faire du jeu de chaise musicale que je connais très bien, il faut connaitre la musique. Alors, allons-y : DO le do il a bon dos RÉ rayon de soleil d'or MI c'est la moitié d'un tout FA c'est facile à chanter SOL la terre où vous marchez LA l'endroit où vous allez SI c’est siffler comme un merle Ce qui nous ramène à Do
  3. cathlinevanrymenant
    avril 18, 19:25 Reply
    Je vais essayer d'y aller, car je serai à Jambes quelques heures, donc pas loin.
    • Marcel Sel
      avril 18, 20:05 Reply
      Avec plaisir ! Namur vous donne de bonnes raisons de vous mettre en Jambes !
  4. Salade
    avril 18, 19:28 Reply
    je vais y être à ce café numérique j'espère qu'il y aura beaucoup de monde, pour qu'on ne puisse pas me reconnaître...
      • Salade
        avril 19, 23:25 Reply
        c'est parce que vous n'êtes pas phytonomiste
        • Salade
          avril 21, 23:39 Reply
          un café sympa bien namurois! A la prochaine!
          • Marcel Sel
            avril 22, 15:50
            Merci et merci pour le café numérique !
  5. L'enfoiré
    avril 19, 13:07 Reply
    Et oui, c'est la semaine du numérique qui commence demain http://www.lasemainenumerique.be/ J'ai été à la semaine du Printemps des Sciences à l'ULB, qui était sur le thème de la lumière. Un retour aux sources, j'y ai retrouvé les lieux après plus de 45 ans. L'année dernière à Bruxelles, j'ai plutôt rigolé de ce que la semaine du numérique avait préparé: un petit enclos au Bozar, une tablette.... Cette fois, sera-ce mieux?
  6. Philippe Mettens
    avril 20, 10:09 Reply
    Cher Monsieur Sel, Si vous souhaitiez des informations à propos de cette affaire, je suis à votre disposition... Elles vous intéresseront certainement. Bien à vous, Ph.M.
  7. Pfff
    avril 20, 11:31 Reply
    Marcel, vous dites : "Cette semaine, la porte verrouillée de l'Europe a probablement tué plus de Syriens que l'Organisation État islamique." Vous voulez dire que nous sommes plus inhumains que DAECH ? Pas sûr. Les trois ports qui ont lancé ces milliers de migrants vers l'Europe sont aux mains de DAECH, qui a trouvé un moyen de : 1. faire beaucoup d'argent 2. lancer une invasion de l'Europe http://www.libe.ma/%E2%80%8BL-immigration-irreguliere-concue-comme-arme-de-destruction-massive-par-Daech_a59404.html http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-moyen-orient/libye-daech-menace-d-envoyer-500-000-migrants-vers-l-europe_1653210.html C'est la stratégie du chaos, à partir de la Libye et de la Syrie. DAECH a décidé d'utiliser l'immigration comme une arme. Eux ont une stratégie, et nous ? Est-ce que nous nous contenterons d'une réponse compassionnelle, en niant l’agression visant à déstabiliser toute l'Europe, comme d'habitude, ou nous prendrons des mesures appropriées, contre DAECH ? Comme l'a très bien dit le très léger Obama (avant de s'en laver les mains), nous ne résoudrons pas le problème avec quelques drones, maintenant que du Nigéria à l'Afghanistan, l'internationale terroriste musulmane a fait allégeance à DAECH.
    • Pfff
      avril 20, 11:53 Reply
      Le problème est que l'on ne peut pas expulser ces réfugiés vers les pays d'où ils sont partis, selon nos lois, pour la bonne et simple raison que DAECH maintient des pays dans un état de guerre.
    • Pfff
      avril 20, 15:37 Reply
      11.000 migrants en 6 jours à Lampedusa. À ce rythme-là, c'est 660.000 immigré par an, juste pour Lampedusa. Ce n'est plus de l'immigration, c'est un débarquement.
    • Pfff
      avril 20, 21:38 Reply
      On parle d'un million d'immigrés en Libye, qui attendent un bateau. Avec eux, DAECH, qui est aussi une mafia active dans le racket, le traffic de drogue, le traffic d'êtres humains, peut à la fois assurer son show morbide en prélevant des migrants chrétiens qui passent à sa portée et organiser une immigration panique vers l'Italie, tout en s'en mettant plein les poches. Bien d'autres mafias sont aussi actives dans ce business. Les immigrants, qui ont payé une fortune (2000 euros), sont souvent obligés de monter dans les bateaux dans des conditions climatiques et de sécurité délirantes, sous la menace des armes de ces mafias. Ils sont harcelés dans tout le pays et pressés de quitter la Libye et la Syrie, où leurs vies sont menacées. Le Premier ministre italien, qui en sait sans doute plus long que nous, exclut toute intervention au sol en Libye. La presse parle de gouvernement d'union nationale en Libye ; la presse prend ses désirs pour des réalités. Selon le premier ministre italien, toute intervention en Libye est exclue, tout simplement "parce qu'il n'y a aucune paix à sauver" dans ce pays. Alors, que faire ? Intervenir au plus près des côtes Libyennes est exclu ; car les lois internationales obligent les navires à rapatrier les immigrés dans le pays du pavillon. Le rythme de l'augmentation de l'immigration illégale, déjà exponentiel, deviendrait tout à fait non maitrisable. Si les gouvernements européens règlent cela par l'imposition de quota d'immigration européen par pays, ce sera le rejet de l'Europe, au nom des nations et de leur modèle d'intégration, et la fin de la construction européenne.
  8. Pfff
    avril 20, 12:08 Reply
    Excuses publiques François Hollande de l’Etat a affirmé que Marine Le Pen «parle comme un tract du Parti communiste des années 70 (…) sauf que le Parti communiste, il ne demandait pas qu'on chasse les étrangers, qu'on fasse la chasse aux pauvres». Le PC français exige des excuses publiques. Je comprends. C'est scandaleux, tout à fait mensonger. Dans les années 70, le PCF demandait qu'on chasse les étrangers : http://youtu.be/nsCaoc-FuiA
    • Pfff
      avril 20, 16:28 Reply
      Oh, zut. Benoît Rayski, un empêcheur de penser en rond avec lequel je suis souvent d'accord, a aussi repéré l'ironie de la situation. http://www.atlantico.fr/decryptage/parti-communiste-et-front-national-sont-jumeaux-benoit-rayski-2103205.html
      • Pfff
        avril 20, 16:34 Reply
        Les années 80, c'est un maire PCF qui mure un immeuble habité par des maliens, Robert Hue qui se bat pour expulser des familles de dealers marocains... z'ont la mémoire courte, au PCF, dites donc, ou ils nous prennent pour des billes ? Je pencherais pour la deuxième solution.
      • Pfff
        avril 20, 17:01 Reply
        Pfff, si même le Monde s'y met, ce n'est plus rigolo. La compagnie des édifiants, je m'en passe. http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/04/20/le-fn-dit-il-la-meme-chose-que-les-communistes-il-y-a-trente-ans_4619300_4355770.html
  9. Tournaisien
    avril 22, 07:21 Reply
    http://www.lalibre.be/actu/belgique/le-cdh-souhaite-etendre-la-resolution-sur-le-genocide-armenien-553521e83570fde9b2d127c3 À 10.000 % d'accord avec cette initiative du cdH ! Je note que la société civile turque a fortement évolué sur cette question et qu'aujourd'hui, de nombreux Turcs militent pour une reconnaissance officielle des horreurs perpétrées par le régime des Jeunes Turcs en 1915-1916. Je note par ailleurs que le premier ministre turc a infléchi depuis quelque temps son discours à ce propos. Je crains en l'espèce que le nœud du problème soit Erdogan et ses méchantes muses islamistes (soi-disant modérées), ceux-là mêmes qui depuis trois ans jouent un double jeu sur le front de l'EIL en Syrie et en Irak et qui continuent à refuser aux Kurdes leurs droits élémentaires.
    • Pfff
      avril 23, 12:42 Reply
      Tourn', dans l'actualité Ces é1ç('à§ç"é de Valls et Cazeneuve ont prononcé le mot "église". Remarquable ! On leur en serait presque gré, si on n'avait pas appris à les détester bien cordialement. Hollande a parlé de l'Inquisition, pour compenser, probablement. Je crois que ces braves gens ne s'imaginent pas l'élastique qu'ils vont se manger, l'heure venue.
      • Pfff
        avril 23, 14:01 Reply
        rhooo ! en saurait gré Caudebec-lès-Elbeuf, profanation de sépultures. Le maire : "Aucune référence religieuse, politique ou ethnique dans ces dégradations : juste de la casse stupide et totalement gratuite, sur des tombes très anciennes et sans famille identifiée." On en rirait presque.
  10. Pfff
    avril 22, 10:41 Reply
    [zappée, insulte envers un tiers]
  11. moinsqueparfait'
    avril 22, 22:27 Reply
    Bon, à part ça, histoire de chercher à être bien vu, comme toujours: Il reste encore beaucoup de "Charlie" au bobo-club? Ok, je me casse... :)
  12. Salade
    avril 23, 11:04 Reply
    Avis aux (grandes) entreprises désirant placer leur argent: http://www.lesoir.be/858523/article/actualite/fil-info/fil-info-economie/2015-04-23/kbc-applique-des-taux-d-interets-negatifs Je propose ceci: pour toute institution qui propose un intérêt négatif de -x%, je propose MOI de recevoir son argent en liquide (et le stocker en un endroit secret connu de moi seul) pour un intérêt négatif de -x/2% seulement. (cette méthode ne fait que des heureux car ainsi le bénéfice pour l'entreprise est identique au mien.) A bon entendeur salut!
  13. Pfff
    avril 25, 08:40 Reply
    Parlement bruxellois et génocide arménien : Attaturk akhbar. On ricane déjà en songeant aux futures leçons de démocratie et de tolérance venant des zinnekes: la trouille qui parle.
    • Tournaisien
      avril 27, 07:21 Reply
      Ce truc-là est une véritable honte ...! Le Soir et LLB en ont parlé, mais cela aurait mérité un tollé général. Comment le PS bruxellois a-t-il pu se laisser prendre en otage par ces trois députés turcs de leurs rangs ? Cela restera pour moi incompréhensible.
  14. Salade
    avril 26, 16:02 Reply
    (regardez les dates) voici: http://www.lavenir.net/cnt/DMF20110227_015 et encore voici: http://fr.wikipedia.org/wiki/Intervention_militaire_de_2011_en_Libye et enfin ceci: 3 dinosaures (durant, louis michel, dallemagne) http://www.rtbf.be/video/detail_mise-au-point?id=2011094 vers la minute 55.35 louis michel parle de catastrophe c'est à mourir de rire si j'ose dire...

Leave a Reply

Attention, les commentaires n'apparaîtront qu'après modération.