Le Sénat ne connaît pas la Constitution (et je suis une clette)

Photo du 46493739-04- à 12.54Vous croyez qu’un journaliste sait tout et peut répondre à brûle-pourpoint à toute question de «spécialiste» ?  Eh non. Un journaliste, c’est comme un avocat : il ne peut se fier à sa mémoire, il doit sans cesse vérifier et vérifier encore. La quantité d’information qu’il ingurgite au quotidien peut lui jouer des tours et en ce qui me concerne, l’histoire qui suit va me valoir des railleries, mais voilà, mea culpa, je ne suis qu’un homme.

Donc, je publie un article sur la N-VA où j’écris tout d’abord que les prochaines élections sont pour 2019. J’avais cru me rappeler que désormais, les membre de la Chambre des Représentants (autrement dit les «députés fédéraux») seraient élus pour cinq ans. Sur Facebook, un lecteur assidu me dit «mais non, Marcelleke, ce n’est pas cinq ans, c’est quatre, depuis toujours». Moi, je suis sur le mode «m’enfin, la Constitution a été modifié et il me semble bien avoir lu que c’était cinq désormais». Habité par le doute, je décide de me rendre sur le site du Sénat où se trouve la Constitution belge. Vieux jeune, je suis de ces gens qui ont encore pour le Sénat un respect supérieur, pour moi, c’est tout simplement le cénacle des Sages, et les erreurs y sont forcément moins courantes qu’ailleurs. Ha ! ha ! ha !

Capture d’écran 2014-04-26 à 12.27.23La Constitution que vous pouvez, aujourd’hui encore, consulter sur ce site indique que les députés sont bien élus pour quatre ans. Comme ça va forcément changer un jour — du moins, on l’espère —, j’ai joint la capture d’écran ci-avant. Donc, je me dis : «chou, ta mémoire te joue des tours, hein, le fédéral, c’est toujours quatre ans !» Et zou, peut-être trop sensible à la critique, je m’ajoute «eh, fieu, toi ! tu n’as pas droit à l’erreur ! confondre quatre ans et cinq ans ! mais tu vas complètement te décrédibiliser ! allez ! change-moi ça vite». Et donc, je publie un correctif sous mon article et je modifie 2019 en 2018, non sans ajouter une note disant que je me suis bien trompé et que les fédérales, c’est tous les quatre ans. Hi ! Hi ! Hi !

Là-dessus, un candidat d’un parti m’envoie un mail me faisant : «tss, tss, apparemment, tu n’as pas suivi, espèce de journaliste-amateur ! C’est bien cinq ans et non quatre». Ne sachant plus à quel saint me vouer, je décide de revérifier en allant consulter cette fois le site de la Chambre. Et c’est là que je trouve le texte de la Constitution mis à jour, version (tenez-vous bien) : Mai 2014. Si le Sénat est très en retard, la Chambre, elle, fait dans le Back to the Future (un peu). Et là, il est bien écrit : «Les membres de la Chambre des représentants sont élus pour cinq ans. La Chambre est renouvelée intégralement tous les cinq ans. Les élections pour la Chambre ont lieu le même jour que les élections pour le Parlement européen.» Encore qu’il ne faille pas prendre la première Constitution dans la liste de la Chambre (2012) mais la seconde. Mais bon, chacun sait que 2014 est plus récent que 2012. Quoiqu’il se pourrait que j’aille vérifier ça aussi. Après tout, ce n’était pas le cas avant Jésus Christ.

Et ouf ! Voilà que mes neurones retrouvent leurs petits, il traînait bien quelque part une dendrite perdue qui criait «cinq ans ! cinq ans ! Bachi-bouzouk ! Crétin ! Idiot ! Schoeffeleir !» (mon retour au bruxellois étant dû principalement à Arnaud Montebourg qui a dit cette semaine à François Hollande : «je ne parlerai pas bruxellois», une phrase qui a réveiller mon patriotisme citadin et bruxello-linguistique).

Tout ça n’est pas très important, me direz-vous ? J’en tire pourtant plusieurs enseignements :

1. Personne n’est parfait.

2. Il ne faut jamais croire un journaliste.

3. Même le site web du Sénat n’est pas une source fiable.

4. Il faut toujours écouter ses dendrites.

5. Il faut écouter ses followers, mais point trop n’en faut.

5bis. Tout va trop vite de nos jours.

5ter. Trop d’info tue l’info

107quater. Qu’est-ce que je peux être con !

6. Il ne faut jamais paniquer quand on vous dit «gnark gnark gnark, tu ne sais même pas que la Chambre, c’est tous les quatre ans».

7. Il faut toujours reconnaître ses torts ouvertement, c’est instructif pour soi et ça l’est plus encore pour les lecteurs.

Previous La N-VA n'ira pas au fédéral (et on formera vite).
Next La N-VA. Avec V comme Vérité.

You might also like

0 Comments

  1. LilAngel
    avril 26, 13:30 Reply
    Les prochaines élections (après 2014) auront lieu en 2019 pour la Chambre sauf en cas de déclaration de révision de la constitution (procédure décrite à l'article 195) ou de dissolution anticipée (article 46) si ne me trompe.... Par contre, si on utilise une de ces procédures avant la fin des 5 ans prévu à l'article 65, des élections pour la chambre auront tout de même lieu en même temps que les élections européennes de 2019 et on n'attendra pas 5 ans. En définitive, on est certain qu'il y aura des élections pour le parlement fédéral tous les 5 ans (en même temps que les élections européennes) mais il pourrait y en avoir entre aussi. Enfin c'est ce que je comprends en combinant les article 46, 65 et 195 de la constitution... (PS: j'ai utilisé la version coordonnée du Moniteur)
  2. Démocrate
    avril 26, 14:06 Reply
    De toute façon, que ce soit 4 ou 5 ans, sous ces gouvernements de comptables boutiquiers, présents et futurs, cela ne change rien au fond. Leurs prérogatives sur le budget (c'est-à-dire la politique) sont annulées par le TSG austéritaire éternel. Qu'ils ont TOUS approuvé. Tous. Réforme suivante? Elections tous les...10ans...? Puisque, de toute façon....who cares in this so-called country? Traité reposant sur prémisses fausses du "il n'y a pas de moyens ni d'argent". L'argent se crée, n'existe qu'à partir de l'emprunt-crédit-reconnaissance de dette. Sans crédit-emprunt-dette, pas d'argent. Le but du Traité étant de fabriquer de l'argent-dette pour les banques privées et sbires spéculateurs. Qui, pour paraphraser Poutine concernant les Tchéchènes, iront jusqu'à le traquer dans les (vos) chiottes. Idem Union Bancaire qui permettra de s a i s i r votre patrimoine (maison y comprise). On n'a pas fini de rire.. mais le public est tellement consentant et crédule, que le spectacle rejoint celui d'une série B sous x américaine... Tout pouvoir. Rien de neuf. Sauf qu'enfin, sans gène, devenu plus visible et exposé sans vergogne, ni scrupule dans un style malfrat arrogant, über-cynique. Sauf qu'en plus, il induit une rupture, telle le "fracking" pour gaz de schiste, qui va envoyer des milliers puis des millions de gens à la misère. Matérielle, vu que l'intellectuelle - préalable indispensable pour dépouiller à l'aise une victime consentante - est déjà dissoute à l'acide de la propagande-contre-propagande binaire (elles-mêmes sans vergogne ni limites, voir médias belges spécialistes du hoax systématique sur tous sujets, la propagande ose s'afficher sans se donner la peine de sophistiquer. Gros mensonges à l'appui. Carrément faux) Osez sans limites puisque la limite est introuvable et on ne la cherche plus. En face : pas de peuple. Dissous le peuple. (scrupule, moralité - à ne pas confondre avec moralisme - honnêteté et droiture ont disparu dans le triangle fiscal des Bermudes) . Le Parlement coquille vide et chambre d'entérinement de gestion du bricolage et du dé-tricotage à la manager pizzeria du coin. Les députés sont amputés (des 2 jambes et des 2 bras) Le peuple est dissous. La tête est détachée du corps. Peuple manipulable à souhait car atteint d'illettrisme chronique enkysté et volontaire. Ici on voit ce que l'on croit. Fondement du Simpson de base. Et non l'inverse (croire ce que l'on voit) puisqu'on est aveugle de générations crédules en générations génétiquement simpsonniennes Voir minable campagne (? Doooh) électorale, personnifiée comme dans une télé-réalité... Machin méchant, truc gentil, chose a dit sur moi, ben c'est pas vrai, c'est lui, madame, débilités, slogans commerciaux, raccourcis, dissonances, style popu-démago, spectacle, peurs, émotions...gros mensonges et para-logique absolue. Whatabouterism et chauvinisme narcissique absolutistes à l'oeuvre. What else did you expect here?
    • miyovo
      avril 28, 13:12 Reply
      I have been meaning to ask you, Mr Democrat. What is it exactly that you are trying to say ? You write zillions of words, several times a day. Clearly you try and copy Louis Ferdinand Auguste Destouches' style, aka Céline, unfortunately without the talent (this is just a personal opinion), and each time I read your writings I end up confused out of my socks wondering what the heck you actually meant to say. I don't know, maybe, just maybe, you would care to explain with simple every day words and sentences what's your take on all this ? Sorry for having troubled you. Just ignore me if that is easier for you.
  3. Démocrate
    avril 26, 15:53 Reply
    Après la macdonaldisation, walmartisation, voici la "trullemanisation" jusqu'à l'université. Après Vuyt, un certain De Sutter (prof. Univ. Louvain la neuve) psycho sexo polito expose son racisme de café de commerce dans la Libre.. (journal comme les autres, champion des faux, et de la propagande à grosses louches). Il parle de "vivre à la belge"... ce qui ne veut rien dire mais plaît au populo comme tout dewinter ordinaire. La vulgarité et la propagande fachos déjà dans les amphi. d'Université. La tête donc. A la formation national-chauvine du petit-bourge nouveau riche commercialisé qui envahit les universités. Détruites. Amphis-cafés du commerce : même combat. La lèpre sur toutes les lèvres. Impunément, bien sûr, on est en Belgique, pays parfait qui n'a jamais coupé de mains (c'est la faute à la lèpre de la main droite, m'a-t-on dit, et ceci s a n s plaisanter, vrai de vrai authentique "conversation" avec un belgo de base) et puis on n'a jamais eu de nazis chez nous. Pensez donc! Nous sommes parfaits. La peste dans toutes les têtes. La peste (maladie moyenâgeuse a refait son apparition sur la planète- pourtant pas étonnant dans la logique de régression) et dans les têtes. Surtout. Le programme est clair. Puissance à l'irrationnel. Il est interdit de penser. Il est interdit de savoir. Il est interdit de chercher. Certains font la chasse aux Oeufs de Pâques, d'autres aux SDF (Magnetto le "socialiste" de rêve préféré du petit-bourge parvenu et trouillard, veule, cynique de la construction du chaos) et aux chômeurs qui le font tous exprès et adorent la misère. Si si. L'euthanasie psychiatrique se pratique sans contôle ici et le peuple est pour (il a lu les porteurs de messages, les médias du pour-contre superficiel). Il ne le sait pas et ainsi, cela n'existe pas. Du moment qu'on ne le dérange pas. C'est qu'il a un Brico centairrrre à se faire. Paltemps. Pâle temps. La confusion n'est qu'une mise en fusion des cons. Leurs fanions s'affichent aux bals-cons. Les marionnettes ainsi font, font, font La coalition des aliénations promeut ses avocaillons. Le bataillon des moussaillons choisissent leurs baillons. Les picaillons n'auront pas l'heur d'être tatillons. La renonciation s'établit par la résiliation. L'irradiation induit la radiation. La répudiation institue la spoliation. Le crédule vit dans sa bulle. La bulle usine ainsi ses émules. Car c'est le préambule de tout somnambule. La police de la vie des ébats se bat. La maestria du brouhaha se grave dans les débats Les branlebas servent aux combats en contrebas L'habitude se décompose en certitudes. La servitude conjugue les attitudes de la multitude. C'est que l'hébétude épouse mieux la décrépitude. La samba des sous-bras-de-fer fait l'enfer. Les pervers font les faits divers Ce n'est que l'envers des revers. Ici, il ne s'est rien passé. Le désordre est établi.
    • uit 't zuiltje
      avril 27, 18:53 Reply
      @Dém' finalement "Le programme est clair. Puissance à l’irrationnel. Il est interdit de penser. Il est interdit de savoir. Il est interdit de chercher." finalement le plus gros scandale c'est que malgré ça y a encore des choses qui se passent, comment le voir sans que la raison en prenne un coup...
  4. Démocrate
    avril 26, 16:59 Reply
    Mâââme Irma vous prédit l'avenir. 2015 : 6227ème révision de la Constitution 2016 : 8765ème révision de la Constitution 2017 : 12143ème révision de la Constitution 2018 : 23591ème révision de la Constitution 2019 : Carnaval pour Tous. Distribution de Confettis de Constitution...
    • uit 't zuiltje
      avril 27, 18:24 Reply
      *j'aime les confettis de constitution avec les têtes de delespérée vuyettendaele etc... dans des glocales de fort molles
  5. moinsqueparfait'
    avril 26, 22:52 Reply
    Bonjour, Je m'appelle Bienvenue Mompapa et j'habite au Bénin. Pourriez-vous me dire ce qu'est une clette? J'ai été très intrigué par votre français avant-gardiste. Chez nous, l'usage est plus classique. N'en concluez évidemment pas que je n'aimais pas, hein. Entendons-nous bien! Merci beaucoup par avance! ******* (correspondant fictif)
  6. Démocrate
    avril 27, 00:32 Reply
    Il vaut mieux pas de constitution qu’une mauvaise constitution La belgique délibérément installée (dans tout) dans le fatras visant le chaos afin de consolider l'a-citoyen hébété, stupéfié dans sa totale stupidité paralysée. Résumée ici http://escap1sts.wordpress.com/2013/06/11/ai-weiweis-latest-installation-made-from-886-antique-chairs/
  7. Capucine
    avril 27, 08:33 Reply
    ne vous en faites pas MR Marcel,je fais aussi partie des cons et au plus je m intéresse a la politique au moins j ai envie de voter "Parler bruxellois"il ziver fransquillon ce Dikke neck"
  8. Philippe
    avril 27, 11:52 Reply
    Je retiendrai la leçon "107quater" ... Car c'est une leçon que je ne me donne pas assez souvent ! ;-)
  9. uit 't zuiltje
    avril 27, 18:15 Reply
    Martin Schulz ou Guy Verhofstadt ? ps(wallon) ah bon! le sénat lelge c'est pas un truc ebola euh aboli...
  10. Salade
    avril 27, 23:03 Reply
    mai non, la chambre c'est toutes les nuits. bande de schtroumpfettes

Leave a Reply

Attention, les commentaires n'apparaîtront qu'après modération.