Nordpresse : un complotiste chez Ecolo et dans l’école de vos enfants (MàJ).

Mise à jour du 26 juillet 2018, après la réaction de Benoît Hellings, Ecolo (tout en bas, en gras). 3 corrections du 27 août 2018 (en gras souligné). 

Le complotisme est la fabrication de complots imaginaires sur base de fausses informations, de faits hors contexte, ou dont le sens est tronqué, et de suggestions tendancieuses. Le tout visant à  rendre ces constructions fabuleuses crédibles. Le complotiste crée ainsi un univers de « vérité » qui mélange la paranoïa, le mensonge délibéré et utilise souvent la peur du pouvoir pour s’imposer en contre-pouvoir. 

Nordpresse, de Vincent Flibustier est objectivement un site complotiste depuis deux jours. Et ça pose deux énormes problèmes. Le premier, c’est qu’il donne des cours d’anti-fake-news à nos pauvres enfants de la Fédération Wallonie-Bruxelles, sous l’égide d’enseignons.be et avec la participation d’une prof de l’IHECS, me précisait Enseignons l’an dernier. (pu-rée !) Mais déjà là, il semble désormais que l’« info » d’une participation de l’IHECS soit exagérée : quelques jours seulement après cette affirmation, Vincent Flibustier s’est en effet plaint sur Facebook que, selon lui, « l’IHECS refuse que ses étudiants fassent des mémoires ou stages liés de près ou de loin à Nordpresse ». Cela permet au minimum de douter de la participation de l’IHECS…

Le second problème, c’est qu’il se trouve sur la liste bruxelloise d’Ecolo pour les communales, et que le parti ne trouve jusqu’ici rien à redire aux pratiques du pirate buzzant. Selon Ecolo, il est tout à fait conforme aux valeurs du parti. Ce qui rapprocherait Ecolo de formations comme le mouvement Cinq étoiles italien. (Note que suite à cet article, Vincent Flibustier a été forcé de renoncer à se présenter sur les listes Ecolo).

Ce qui rend le complotisme particulièrement pervers, c’est que pour démonter ses fabrications, il faut — en bon journaliste — revérifier chaque fait de chaque article, confronter chaque affirmation aux faits, et l’article de désintoxication que cela produit est forcément ardu, sans compter le temps qu’il prend à pondre. Depuis quelques temps, plusieurs journaux ont lancé des équipes de décodage (Les Décodeurs du Monde, Libé Désintox) dont le rôle est notamment de rendre ces déconstructions plus rapides à lire, et d’y intéresser le public. 

Mais en réponse, il suffit que le complotiste écrive « ils mentent » et invente une raison « crédible » (généralement liée au financement des journaux) pour que le travail de ces décodeurs s’effondre littéralement en deux mots. La plupart des complotistes affirment ainsi que ces équipes de décodage sont au service du pouvoir. On trouve ce type d’affirmation dans la galaxie de Michel Collon comme à l’extrême droite. On la trouve désormais aussi chez Vincent Flibustier qui accuse les deux grands décodeurs (Le Monde et Libé) d’être au service du pouvoir, et s’est fendu d’un billet « le fact-checking, c’est de la merde ».

Démonter le conspirationnisme est d’autant plus ardu si l’on ne dispose pas de preuves accablantes. Dans ce cas, le complotiste propose à ses lecteurs une explication imaginaire dont il fonde la preuve sur… l’absence de preuve. Exemple classique (non tiré de Nordpresse) : « puisque qu’il n’y a aucune image de l’arrivée d’un avion de ligne sur la façade du Pentagone le 11 septembre 2001, c’est bien qu’il n’y a pas eu d’avion qui s’est écrasé sur le Pentagone ». Ce faisant, le complotiste instille le doute y compris sur des événements incontestables et faciles à démontrer. Son pouvoir sur les événements moins « marquants » est d’autant plus grand.

Si Facebook parle d’un bug, c’est aussi forcément qu’il cache quelque chose… Non ? Ah ben, si, hein ! Puisque Flibustier le dit !

La secte Moonpresse
Le complotiste crée aussi progressivement un cercle de croyants, s’imposant comme l’outil de la seule vérité, au détriment des médias généralistes, qu’il présente systématiquement comme manipulateurs. Ce public est rendu sectaire par la croyance que le complotiste qui le contrôle détient la vérité (le gourou), et que tous les autres sont des menteurs animés, généralement, par l’argent. Il peut aussi prétendre être haï (c’est ce que Flibustier a trouvé en ce qui me concerne — alors que je ne le connais même pas !), ou pourchassé par une horde d’horribles journalistes qui lui veulent du mal parce que, justement, il dit la vérité qu’ils veulent dissimuler ! 

Il crée ainsi un univers paranoïaque et invite les lecteurs à s’y réfugier avec lui contre un monde très méchant. Il prétend par ailleurs bien évidemment servir la démocratie et la défendre contre ses ennemis (les élites, les journalistes, le gouvernement en place, toute personne qui le contredit, etc.)

Dans une vidéo présentant son activité dans les écoles, Flibustier expliquait par exemple vouloir susciter « l’éveil du fait que les journalistes, même s’ils s’en défendent, ne sont pas parfaits du tout, et font partie souvent d’un système qui est régi par beaucoup d’intérêts financiers et qui du coup, y’a des choses à critiquer là-dedans (sic) (sic) (sic) ». Première manipulation : aucun journaliste n’a jamais affirmé être parfait ! Seconde manipulation : mêler les intérêts financiers à la question du journalisme est une manière commode de jeter le discrédit sur l’ensemble de la profession.

Typiquement, ce sont les extrêmes gauche et droite qui ont le plus naturellement recours au complotisme. Il en va ainsi aujourd’hui du Peuple de Modrikamen (qui affirme détenir la vérité jusque dans son slogan) comme d’Investig’action de Michel Collon (qui prétend corriger les « médiamensonges » de tous les autres médias, vendus pour la plupart à… Israël lorsqu’ils sont français), comme d’une flopée d’autres médias tendancieux. Tous ont en commun la haine des journalistes « mainstream ».

Depuis 48 heures, Nordpresse de Vincent Flibustier fait donc objectivement partie de cette galaxie. 

À partir de l’impossibilité de partager ses contenus de fake-news humoristiques sur Facebook par un certain nombre de ses abonnés, il a crié à la censure et a imaginé un complot ourdi contre lui par… l’Élysée (rien que ça !) Pour démontrer ce point, il a d’abord prétendu que seuls les articles concernant l’affaire Benalla par le président français Emmanuel Macron faisaient l’objet d’une telle « censure » (ce qui était faux selon plusieurs médias et non des moindres). Notez la subtilité : puisqu’il s’agit de l’affaire Benalla, c’est forcément un ordre de Macron. 

Démontage facile : 1. il ne s’agit pas uniquement de l’affaire Benalla (les autres articles de Nordpresse avaient aussi des problèmes de partage), 2. Macron ne connaît probablement pas Nordpresse, 3. aucun autre média n’a fait l’objet d’une « censure » similaire. 

La probabilité que l’Élysée ait ordonné une telle limitation du partage des imbécillités facétieuses de Nordpresse est donc proche du zéro absolu. Qu’importe. Flibustier a alors affirmé que la Ligue des Droits de l’Homme avait eu le même problème. Badaboum ! 

Eh non, celle-ci a répondu qu’elle avait juste eu un problème lié à un raccourcisseur d’URL. Peu importe, l’info est lancée, elle continuera à être présentée comme argument à qui veut y croire. La LDH, rendez-vous compte ! 

Libé, Facebook, Macron, tous pourris !
Et lorsqu’une demi-douzaine de journaux français ont finalement démonté le complot, se basant notamment (mais pas uniquement) sur la réponse de Facebook (« c’est un bug »), Flibustier a cherché des preuves de la collusion entre Facebook et l’un de ces médias et a publié un article titré « Réponse à Libération qui raconte n’importe quoi pour protéger son client Facebook ». Rien que le titre vaut son pesant de complotisme ! 

Extraits de cet article « Il y a actuellement un Check-News de Libération qui essaye de faire croire qu’on a essayé de mener en bateau les gens, qu’on a crié sans raison à une action humaine pour nous virer. Check-News de Libération est rémunéré par Facebook en tant que média vérificateur à hauteur de près de 800 euros par information vérifiée pour le compte de Facebook (selon leurs propres chiffres) et font ici totalement confiance à Facebook dans leurs explications, sûrement encore un hasard » Notez ici la suggestion : Flibustier n’a aucune preuve que Facebook ment, alors, il insinue…

« Facebook finance donc Libération pour plusieurs dizaines de milliers d’euros » Euh non, ce n’est pas un financement, c’est un deal. « ils le disent eux-même, ça finance 2 emplois à temps plein. Ne croyez donc pas ceux qui vous disent qu’on vous a menti, ce n’est pas le cas. »

La dernière ligne est fabuleuse : en utilisant une relation commerciale entre l’un des journaux qui a publié un désintox du « complot » Nordpresse, ce dernier invite à ne croire aucun de ces articles !

Admirez le procédé : si Libé a un accord financier avec Facebook pour repérer des Fake News, c’est bien que Libé roule pour Facebook. Et donc, si Libé défend Facebook contre Nordpresse, c’est bien que Nordpresse a raison contre cet horrible consortium financier. En focalisant l’attention sur une pseudo-entente entre les deux, Nordpresse détourne l’attention d’un fait bien plus important : tous les médias sérieux qui ont étudié le cas Nordpresse (Marianne, Le Monde, Libé, L’Express, Arrêt sur Image) arrivent à la même conclusion ! Mais en focalisant sur Libé, Flibustier jette l’opprobre sur tous les autres journalistes !

Toujours dans le même article, Flibustier, ou un de ses avatars, écrit à la fois « On ne sait pas exactement ce qui a causé ça. » mais aussi « L’état français a directement piloté la censure de Génération Identitaire et ne s’en cache pas donc a la possibilité de faire rapidement et discrètement disparaître du contenu sur Facebook » 

Ici, Norpresse suggère que l’État a forcément fait le job et qu’on ne nous dit pas tout, on nous cache tout, on nous dit rien. 

Et le bouquet final : « Laurent Solly, patron de Facebook France, est un ancien sarkozyste et haut fonctionnaire. » Tenez, tenez ! Et donc, si le type connaît Sarko, il est forcément pro-Macron, et il lui obéit quand ce dernier a un problème si grave avec les conneries de Vincent Flibustier qu’il ressent un pressant besoin d’empêcher les internautes de partager son contenu ! Badaboum !

Les copains identitaires du pirate ecolo
Revenons à la fermeture de la page de Génération Identitaire, que Flibustier présente comme une « preuve » de la manie de l’État français de censurer. Pour rappel, Génération Identitaire, ce sont ces gens qui s’en sont allés dans le Briançonnais pour empêcher les migrants d’entrer en France. De fieffés racistes. Cette fermeture de page était une action de Facebook contre ce groupe qui incitait à la haine raciale parce que c’est contraire aux règles du réseau social. L’affirmation que l’État français a quelque chose à y voir repose sur un et un seul twit de Frédéric Potier, délégué interministériel à la lutte contre le racisme et l’homophobie qui lui-même répondait à un twit dans lequel la Licra se réjouissait de la fermeture de cette page antimigrants. Potier répondait simplement : « Je confirme, et ce n’est pas un incident technique… » Point. En effet, ce n’était pas un incident technique, puisque Facebook a rapidement expliqué que c’était une fermeture définitive.

Alors que Flibustier se montrait proche du mouvement citoyen au parc Maximilien au point de séduire Ecolo Bruxelles, il défendait donc aussi Génération identitaire bec et ongles, contre la « méchante » LICRA, expliquant (j’espère que là, quelques écolos vont s’étrangler) : « Non, la suppression de la page Facebook des dégénérés de Génération Identitaire n’est pas une bonne nouvelle pour notre société, contrairement à ce que cherche à faire croire la LICRA, notamment. » ou encore : « Ils ont le droit d’exprimer ce qu’ils cherchent à exprimer. Ils ont le droit d’avoir peur de l’étranger et le manifester. Ils ont le droit de défendre leur identité, de la même manière que des groupes communautaristes cherchent à le faire. […] Cette peur de l’étranger, elle est partagée par beaucoup de nos concitoyens. » 

Suite à quoi, Flibustier reprend un laïus né sur les réseaux d’extrême droite et commun à Egalité et Réconciliation, Génération identitaire Français de Souche ou encore Marine Le Pen : « Oui, en 2018, la censure d’État existe en France. Dans un tweet, un préfet responsable de la lutte anti-racisme se félicite de la suppression de la page, confirmant à demi-mots d’y avoir participé. » Eh non, il n’a rien confirmé du tout ! Mais ça lui permet de conclure : « Nous sommes donc face à un État défaillant qui, plutôt que de réussir à convaincre ses concitoyens du bien fondé de sa politique, cherche à faire taire ses opposants. » Euh… On parle d’extrême droite raciste, quand même…  « Nous sommes face à un État qui, plutôt que de condamner les propos racistes, la haine, ordonne à une société américaine de censurer les contenus. » Un ordre ? Quel ordre ? Où est la preuve ? Où est la source ? À cela s’ajoute l’affirmation que c’est la France qui a le plus demandé à Facebook de censurer des partages Facebook. 38.000 fois en 2016. Sauf que dans 32.000 cas, il s’agissait de la seule image des cadavres à l’intérieur du Bataclan ! Bref, tout est bon, même le pire. Bien sûr, là aussi, c’est une info qui a beaucoup circulé à l’extrême droite.

Flibustier n’est pourtant « apparemment » pas d’extrême droite (même s’il n’a aucun problème à plaisanter sur la duplicité des Juifs et leur goût pour l’argent). Il est plutôt confusionniste. Ce qui compte, c’est l’effet buzzant de ses articles. Et la séduction des masses. Depuis des années, il harangue ses troupes tels un Hanouna de la fake news. Il les invite à défendre avec lui le « vrai journalisme » contre SudPresse en particulier, derrière la bannière de la lutte pour la « démocratie ». Il se victimise aussi régulièrement, ce qui permet de prétendre à une certaine forme de martyre : la RTBF l’aurait viré méchamment, Facebook l’aurait dans le colimateur, ses procès avec SudPresse lui auraient coûté très cher (ce qui serait étonnant, sachant qu’il les a gagnés…), et maintenant, c’est l’Élysée, Facebook, Libé qui auraient ourdi un complot contre lui. 

Martyr et leader d’opinion, il affirme que lui seul lutte contre les fake news tout en les produisant en série (!), et explique que s’il alimente des pages Facebook d’extrême droite avec des infos qui les séduisent (sur l’interdiction du jambon pour plaire aux musulmans, par exemple), c’est pour leur démontrer qu’ils sont bêtes (!) Il s’est ainsi créé un fan-club de supporters de tout bord prêts à le suivre dans n’importe quel délire au service de sa vision bizarre de la « démocratie ». 

Aujourd’hui, sur Facebook, quand on demande à ces fanzouzes s’ils préfèrent croire Nordpresse ou Libération, ils répondent sans hésiter : « Nordpresse ». Mais il a mis le turbo. Avec ce nouveau complot, il a aussi séduit tout ce que la France compte d’antimacrons, chez les Insoumis comme à l’extrême droite (Florian Philippot, par exemple, a défendu notre candidat écolo à Bruxelles-ville… on plane vraiment haut, là !)

Le complot 2.0
Contrairement aux complotistes standard, Flibustier a aussi la culture du buzz. Il sait comment faire réagir des masses de gens. Il sait comment se faire remarquer et finir dans le journal. Le Soir et La Libre ont rapidement reproduit sa prétention à une « censure » par Facebook (alors que sa page et son profil n’ont absolument pas été fermés). En France, il a eu droit à des articles dans Le Monde, Marianne, Libé, Arrêt sur Images, L’Express, Le Figaro, etc. Excusez du peu. Et là, on découvre la différence entre la presse français et la belge : lorsqu’il est apparu qu’il s’agissait plus probablement d’un bug que d’une censure de « l’Élysée », tous ces médias ont trouvé indispensable d’examiner le cas Nordpresse de plus près, avec des articles extrêmement critiques.

C’était indispensable, du fait du retentissement colossal de l’affaire de la pseudo-censure. Mais aussi parce que, dès le début, Flibustier est allé très loin dans la théorie du complot : «  Ceci c’est pas une fausse info et c’est TRÈS grave […] Merci de lire ce qui suite (sic). […] On sait comme le patron de Facebook France est en lien direct avec l’Elysée après l’affaire Génération identitaire. Est-ce ça aujourd’hui la démocratie française ? […] les centaines de témoignages reçus ce matin nous terrifient. […] Pour la démocratie qui est plus que jamais en péril. Et si les grands médias taisent la censure qui nous est encore une fois appliquée, on saura ce qu’il en est de leur complicité. […] Merci de partager. L’heure est grave. »

Je ne sais pas si vous l’avez remarqué, mais d’emblée, Nordpresse attaque les « grands médias », et surtout il joue sur les peurs («  très grave », « terrifie » « démocratie en péril » « l’heure est grave ».) C’est ce que font les extrêmes. Ici, il s’agit donc d’un Ecolo officiel.

Depuis lundi, donc, Norpresse a toutes les caractéristiques d’un média complotiste. Sur la toile, de nombreux « croyants » de Nordpresse, parfois intellectuellement doués, reprennent telles quelles les affirmations et faux arguments de leur gourou Vincent Flibustier, entre vérité fabriquée, paranoïa assumée et informations erronées. 

Et là, c’est un gourou qui prêche dans nos écoles. Un gourou qui a sa place sur les listes du parti autrefois le plus clean du pays. Apparemment, un complotiste égotique, paranoïaque, ambigu au point de reprendre des théories d’extrême droite, ne pose pas le moindre problème à Ecolo. À moins que ce soit leur gêne qui fait qu’ils ne répondent à aucun twit à son sujet ? Ou alors, ils se disent que tant que les médias généralistes n’en parlent pas, tout va bien. On attend donc Le Soir, La Libre, L’Avenir, la RTBF ou RTL-TVI (qui lui a donné la parole dans le JT, lui permettant de semer ses théories) au tournant. 

Le tout permis de Vincent Flibustier a assez duré.

Réaction de Benoît Hellings, Ecolo (Ville de Bruxelles) :

« Une discussion de plus en plus agressive (sic), alimentée par des polémistes professionnels (sic), se déroule actuellement sur les réseaux sociaux au sujet de la présence de Vincent Flibustier [pseudonyme de Vincent H. utilisé sur Nordpresse] à la 19ème place sur la liste écologiste aux élections communales à la ville de Bruxelles.

Pour répondre à certains d’entre vous qui s’interrogent, Ecolo a toujours été ouvert aux citoyens désireux de s’engager à rendre leur commune plus verte et plus solidaire. Comme la plupart de nos candidats, Vincent a une activité professionnelle : il anime le site satirique et parodique NordPresse [Flibustier affirme parfois au contraire que cette activité n’est pas professionnelle, ni principale]. Comme citoyen et comme tous nos candidats, nous pensons qu’il apporte un indéniable plus dans le débat public local. Dans son cas, il s’agit du développement de l’esprit critique chez les jeunes à l’heure numérique et dans nos écoles communales. C’est la raison de sa présence sur notre liste.

Ecolo est toujours ouvert au débat mais (sic) la course à l’invective (sic) et aux amalgames (sic) ne privilégie pas un vrai débat contradictoire. Nous refusons d’alimenter une quelconque polémique artificielles (sic).

C’est donc à propos de nos projets, idées et visions d’avenir pour la ville de Bruxelles que nous débattrons. Si vous voulez en savoir plus sur les projets que nous avons pour la Ville de Bruxelles, vous trouverez tout ce qu’il faut sur notre site web : ecologroen.brussels.

Benoit Hellings, Tête de Liste Ecolo Groen Ville de Bruxelles.

Autrement dit, outre le fait que Hellings me présente comme l’un des « polémistes professionnels » avec un mépris affiché, Ecolo refuse tout débat sur le caractère complotiste des thèses de Vincent Flibustier, sur les insultes qu’il profère lui-même, sur le mauvais goût de ses « plaisanteries » ou le caractère antisémite de certaines de ses blagues, sur ses intimidations, ou sur le discrédit ou la méfiance qu’il projette sur les journaliste en général, y compris lors de ses « formations » (selon l’Avenir) et qui confère à son discours un aspect de plus en plus évidemment populiste. Parce qu’en tant que citoyen, il est super. Sauf que voilà, il n’est plus, de sa propre volonté et de sa propre initiative, un « simple citoyen ». Il est le patron de Nordpresse. Avec tout ce que ça implique. À bon entendeur.


Comme cet article ne buzzera pas et que je ne mets pas des pubs partout, n’hésitez pas à rémunérer mon travail par une contribution d’un minimum de 2€.

(Note : je n’accepte pas plus de 50€ par trimestre des mandataires politiques, quel que soit leur bord.)

 

Previous EXCLU : Bagages en retard, Brussels Airlines et TUI ajoutent l’insulte à l’incompétence.
Next Brunir la N-VA, c'est blanchir l'extrême droite. Exemples avec Peter Sweden et Schild en Vrienden.

You might also like

108 Comments

  1. Arnaud de la Croix
    juillet 24, 19:56 Reply
    Il semble s'agir d'un véritable complot, dont le parti Ecolo et nos écoles seraient complices : merci de l'avoir dénoncé :-)
    • markolopa
      juillet 28, 07:46 Reply
      Excellent, merci Arnaud. Je me demande qui tombe encore sous la rhétorique de ce discours paranoïaque anti-complotiste.
    • Michel
      juillet 29, 06:49 Reply
      Oui merci, Arnaud. Une ligne suffit effectivement a repondre a cette diarrhee paramoiaque.
  2. Obligatoite
    juillet 24, 22:14 Reply
    Je note comment vous tentez de le démonter en disant qu'il était bec et ongles avec GI.... Jamais vu une mauvaise foi pareille. Vous n'avez pas lu l'article mais que le titre de Vincent quand ce dernier écrivait sur la fermeture du compte de Gi. Vous tentez de prouver le complotiste de Vincent Flibustier en émettant des hypothèse scomplotistes. Du grand art.
    • marcel
      juillet 25, 00:51 Reply
      Dans ce cas, expliquez-moi pourquoi il y a un extrait de cet article dans le mien ? L’attitude de Flibustier par rapport à GI est ambiguë. Je ne fais que le relever. Les défendre en utilisant des arguments non fondés sur des faits et puisés à l’extrême droite pose un gros, gros problème. Sauf bien sûr pour ses fanzouzes qui ne réfléchissent plus qu’avec son cerveau :-)
  3. Zorry
    juillet 25, 01:57 Reply
    [MES REPONSES SONT EN GRAS DANS CE COMMENTAIRE TRES LONG.] On notera que les commentaires n'apparaissent qu'après modération, utile mesure pour se dédouaner de toute réponse sensée, et éviter toute justification. <strong>Absolument pas, la raison est double : d'abord éviter des commentaires racistes, ou des insultes, pour ne pas avoir des pages semblables à Sud-ou Nordpresse ; ensuite, éviter un flot incontrôlable de commentaires. Mais j'imagine que les défenseurs de Nordpresse pensent toujours qu'il y a un complot caché derrière tout ce qui n'est pas Nordpresse. Ça commence très bien, en fait</strong> Cette analyse est vraiment pauvre et très, très orientée. Marcel Sel, jamais à une approximation près, "démonte" Flibustier en utilisant exactement les mécanismes qu'il lui reproche. Je vais reprendre ma critique en point par point pour plus de clarté (comme ça, même si elle est "bloquée" par la modération, peut-être Mr. Sel aura-t-il l'honnêteté intellectuelle de la lire !) <strong>Deuxième sous-entendu désagréable (pas pour moi, pour votre propre honnêteté intellectuelle), faisant croire que je ne lis pas les commentaires : je les lis tous. </strong> 1. Le premier point, et le plus important : Flibustier se targue de faire de l'éducation aux médias, mais surtout à l'esprit critique. Nordpresse est-il exempt de cet exercice ? En faite, non. Chacun est libre de croire, remettre en question, soupeser ce que dit Flibustier. C'est le principal travail et message de sa page. Dans votre article, cela devient "un méchant complotiste est dans vos écoles". Triste. <strong>Toute la communication de Flibustier sur l'affaire de la prétendue censure (non démontrée) est un montage fait d'extrapolations et de prétention jamais sourcées. Il affirme qu'une main humaine est derrière « tout ça » mais ne peut à aucun moment le démontrer. Il affirme qu'un préfet aurait avoué avoir demandé à Facebook de fermer la page de Génération identitaire, mais quand on lui demande sa source, il ne répond jamais. Qu'une personne aussi peu informée des pratiques journalistiques se permette de donner un cours sur les fake news, c'est le nivellement par le fond de la cave. </strong> 2. Le mot "complot", c'est un mot fort. Il a une grande signification et ne doit pas être utilisé à la légère. En plein coeur du scandale Benala (dont on ne discutera pas ici), il était assurément normal de trouver étrange la suppression de ces articles (de plus appuyé par cette fameuse loi fake news, qui assoiera toujours plus la vérité dans les mains d'heureux élus, mais soit). Les preuves contraires étaient également de mise, chacun était libre de se faire son opinion. Et au final, le "bug" se révèle une seconde fois en moins de 48 heures. Est-il permis d'encore douter ? Et j'utilise douter, merci de ne pas modifier mes mots. <strong>Il n'est pas étrange en plein cœur de ce scandale ou d'un autre que des pages ne puissent pas être partagées. Il est en revanche étrange que Vincent Flibustier pense être une cible de l'Élysée. Le complotisme part d'un principe simple : créer une réalité à partir de rien (ou presque). Le fait est : des pages n'ont pas pu être partagées. La raison est à ce jour déclarée par Facebook, mais factuellement inconnue. Là où la création de la réalité commence, c'est quand Flibustier parvient à faire croire à des centaines de milliers de personne qu'il est une cible potentielle de censure par l'Élysée. Outre le melon colossal que ça requiert, il s'agit ni plus ni moins de paranoïa ou de la volonté de sciemment induire le public en erreur. Le reste, je l'ai démontré dans mon article. </strong> Les "indices" vont dans les deux sens. Après que la première page de Nordpresse aie été supprimée, cette "affaire" laissait croire que l'action était ciblée. Est-ce un complot d'émettre cette hypothèse (parmi d'autres hein, on a pas la science infuse!) ? Pour Marcel Sel, oui ! <strong>Il a été démontré que c'étaient tous les articles de Nordpresse qui ne pouvaient être partagés. L'affaire Benala est donc probablement une simple coïncidence. Il y a des affaires tout le temps. </strong> 3. Oui, Flibustier donne des cours d'éducation aux médias aux enfants, merci pour lui. Et vous Mr Sel, vous, non. Vous partagez du haut de votre dédain (pu-rée!) votre vision, toujours à l'affirmative, toujours en inventant des maux imaginaires, toujours en invoquant la mauvaise foi des autres (ce qui vous est sans doute étranger, en tant que défenseur de la vérité). <strong>Attaquer la personne ne vous aide pas. J'ai interdit que mes enfants soient exposés aux cours de Flibustier parce que rien que dans sa présentation (comme je l'ai montré ici), il ne parvient pas à formuler un seul concept correctement. Il ne parvient même pas à expliquer ce qu'est le journalisme. Je ne donne pas non plus de cours de couture, ce n'est pas mon truc. Pour les cours de journalisme dans les écoles, je laisse effectivement ça aux journalistes professionnels qui sont formés à ce type d'exercice parce que je n'ai pas la prétention de diffuser un savoir que je ne maîtrise pas totalement. Ensuite, quand j'écris un article, je le fais à l'affirmative, parce qu'avant de commencer, je fais mes recherches et je confronte les faits et les versions. Une fois ce travail conclu, j'écris. Si lire un texte écrit à l'affirmative vous pose problème, cessez de lire Nordpresse, tout y est Vérité de gourou. Par ailleurs, je ne prétends jamais donner une vérité, mais un point de vue. Vous avez apparemment été intoxiqué par les prétentions de votre mentor.</strong> 4. A la fin de ma lecture de votre billet (que j'ai encore la décence d'appeler billet), je me demande si vous avez fait exprès de passer à côté de tout le fond de l'affaire. J'ai encore la patience d'essayer de vous l'expliquer : le problème ici, c'est qu'on peut voir à quel point il est très facile pour Facebook de censurer totalement les voix contraires. Qu'il est également possible, pour ces "fact checkers", de rendre nul n'importe quoi, de rendre caduc une information (vraie, ou fausse évidemment). <strong>« j'ai encore la patience d'essayer de vous l'expliquez » : vous pouvez garder votre melon pour vous. Ouvrez un blog, publiez des livres, confrontez-vous à la critique, et ensuite, vous pourrez peut-être avoir quelque chose à m'expliquer. Par ailleurs, le fait que Facebook pourrait facilement censurer « les voix contraire » est contradictoire avec le fait que personne, à ma connaissance, n'a jamais été censuré pour avoir critiqué… Facebook. Enfin, il y a plusieurs sites de contrôle des faits et une chose est absolument sûre : ils sont plus fiables qu'un million de Nordpresse ou d'articles de Vincent Flibustier. S'ils doivent être évidemment exposés à la critique comme toute activité journalistique, ce ne sont pas moins des équipes professionnelles. Flibustier est le contraire d'un professionnel de l'information.</strong> Si ces fact checkers sont indépendants, ça ne pose pas de problème. Sauf qu'ici, ce n'est pas le cas. Facebook rémunère des journaux, qui ont une ligne éditoriale, un avis politique. Vous dites que les journalistes ne se sont jamais prétendus parfaits. Et bien, sachez maintenant que quelqu'un d'imparfait va pouvoir décider POUR VOUS ce qui est faux ou vrai, et être payé pour ça. <strong>Non, Facebook ne « rémunère » pas des journaux, ils se sont mis d'accord avec certaines équipes de contrôle des faits sur une somme forfaitaire par contrôle réalisé POUR Facebook. Quand Flibustier convertit ça en « Facebook finance les équipes de contrôle », il manipule l'opinion. Parce qu'ici, tous les journaux français sont d'accord pour dire qu'il n'y a très probablement rien eu qui ressemble à une censure. </strong> 5. Si vous, vous préférez vous dire qu'un bug peut tout expliquer, qu'il peut arriver deux fois en 48 heures, et que du coup on ne peut rien remettre en question, je pense que ce n'est pas Flibustier qui vit dans un monde très méchant mais bien vous qui vivez dans le monde tout gentil des bisounours. <strong>Partir du principe que Facebook veuille du mal à Flibustier, c'est le monde de Peter Pan. Eh oui, pour avoir géré des sites internet, je sais qu'un bug peut arriver plusieurs fois en plusieurs heures. Une fois encore, vous partez de la vérité souhaitée (Nordpresse a été censuré) pour y faire entrer les faits. C'est l'inverse de l'enquête journalistique.</strong> 6. Flibustier n'a jamais défendu Génération Identitaire... Je me tâte entre vous accuser de terrorisme intellectuel ou juste de mauvaise foi pathologique. Puisque vous ne vous informez pas correctement (déjà, j'ose dire que vous choisissez de le faire, ha !), il a surtout critiqué le fait de fermer leur page. Pourquoi, après tout ? Fermer la page Facebook des méchants, c'est faire le travail des gentils non ? Le problème, c'est que cette solution n'en est pas une. Est-ce que cela a rendu les gens moins racistes ? Est-ce que les utilisateurs de cette page ont été inquiétés pour leurs dires et écrits ? Non. La page n'est plus là, circulez, il n'y a rien à voir. <strong> Flibustier ne s'est pas contenté de défendre la page de GI, il a aussi eu recours à une théorie non démontrée de ceux-ci pour accuser l'Élysée d'avoir ordonné cette fermeture à Facebook. C'est valider la théorie en vogue à l'extrême droite. Le reste est du gloubiboulga : moins on incite au racisme, moins il y a de crimes racistes. La fermeture de la page de GI était donc une bonne nouvelle. Ce n'est pas pour rien que la LICRA, qui en connaît un bout d'un milliard de kilomètre en plus que votre ami, s'est réjouie de cette fermeture. </strong> Cacher le racisme, ça ne le combat pas, ça l'amplifie car les gens vont... Crier au complot ! Rigolo, quand vous accusez de complotiste quelqu'un dès le premier paragraphe de votre billet, que cette idée ne vous aie pas effleuré l'esprit ! Maintenant, Génération Identitaire existe toujours, et ils continuent de communiquer. La seule différence, c'est qu'ils le feront dans un endroit moins visible, donc moins surveillé que facebook. Mais pas de problème, la page est supprimée, les racistes n'existent plus (et ceux qui critiquent ce choix sont leurs alliés, la boucle est bouclée). <strong>S'ils le font dans un endroit moins visible, ils atteignent moins de gens. C'est simple.</strong> 7. Je vous cite : "Flibustier n’est pourtant « apparemment » pas d’extrême droite (même s’il n’a aucun problème à plaisanter sur la duplicité des Juifs et leur goût pour l’argent)." Donc faire des blagues/articles de mauvais goût sur les Juifs vous rend d'extrême droite. Sympathique. Je pensais que faire partie de l'extrême droite, c'était un peu plus que ça. Pas pour Marcel Sel ! <strong>L'extrême droite traditionnelle est antisémite. Faire des blagues antisémites qui font rire l'extrême droite vous font ressembler à l'extrême droite. C'est pourtant simple. </strong> 8. Flibustier ne combat pas les fake news. Il combat la paresse intellectuelle. Un peu comme la vôtre (ou alors c'est de la mauvaise foi, mais bon). <strong>Vu que vous avalez les inventions de Flibustier comme des maatjes, et que vous recrachez son discours comme un âne récite la bible, j'éviterais de m'accuser de paresse intellectuelle à votre place. C'est peu crédible. Essayez de penser par vous-même, ça nous changera.</strong> Pour conclure (si vous êtes arrivés jusqu'ici sans vous étrangler), je dirais que vous n'avez jamais essayé de comprendre le message de fond, et que vous faites preuve de beaucoup de malhonnêteté intellectuelle. Si Flibustier crie au complot (alors qu'à mon sens il n'en a que soulevé l'idée), cela n'occulte pas son message de fond et ses années de travail sur l'éducation aux médias : les gens n'ont plus l'esprit critique. Et il est évident que cela s'applique également pour sa propre page. Les Fact Checkers ne sont pas une bonne nouvelle : ils sont le témoin que les gens ne veulent même plus essayer de démêler le vrai du faux, et qu'ils préfèrent que quelqu'un d'autre le fasse à leur place. Ce quelqu'un, il est payé pour le faire, c'est normal. Mais ce quelqu'un a également le droit de vie ou de mort sur toutes les informations qui passent à sa portée. Cela peut évidemment être utile, mais aussi très dangereux (je prendrai en exemple l'article de libreactu qui parle de la censure de facebook, si vous épiez Nordpresse, il y a encore moyen de trouver). Enfin, n'oubliez pas qu'on a payé 800€ des journalistes pour démonter l'information comme quoi "Mars ne sera pas plus grosse que la Lune dans le ciel en Août" ! Ciel, merci les fact checkers ! <strong>L'esprit critique a manqué à l'humanité depuis la nuit des temps. Et vu la manière dont vous gobez tout ce qu'écrit Flibustier, à votre place, j'éviterais aussi de prétendre qu'il lutte pour la propagation de l'esprit critique. Il assène au contraire des vérités (improbables, mais bon) que des gens comme vous digèrent sans broncher, et le simple fait que vous ne teniez aucun compte des faits que j'expose prouve son imposture. Il n'est pas parvenu à vous aider. Amen. </strong> Aller, sans rancune, Nordpresse fait quand même jacasser vos amitiés (qu'on notera, ne vous remettent jamais en question, garant de la vérité que vous êtes !) Des bisous, Un internaute qui espère que les gens deviennent moins cons. <strong>Et j'espère que vous commencerez par vous-même. bonne soirée.</strong>
  4. Pierre
    juillet 25, 07:28 Reply
    Si on va par là, on peut s'amuser : les complotistes sont des crypto-agents de puissances occultes qui ont pour mission de créer de toutes pièces des faux complots pour noyer les vraies conspirations secrètes dans la masse. Ainsi, le bon peuple ne sait plus reconnaître le vrai du faux, et les Vrais Maîtres Du Monde peuvent s'en donner à coeur joie. le seul vrai complot, c'est le mouvement complotiste lui-même. qu'on me prouve le contraire tiens ! ;-)
  5. Salade
    juillet 25, 07:59 Reply
    Tiens vous avez retrouvé vos bagages, on dirait :-)
    • marcel
      juillet 25, 20:05 Reply
      Vous êtes en retard, je les ai retrouvées il y a bientôt deux semaines.
  6. Lanciers
    juillet 25, 08:42 Reply
    Apparemment vous ne connaissez vraiment rien de Nord presse pour sortir autant d âneries dans un si petit texte sauf si vous justement méconnu et via Vincent espérez faire le buzz !! Je pense que pour vous il serait vraiment nécessaire de prendre des cours de fake news auprès de Vincent, il s en fera un plaisir
    • marcel
      juillet 25, 20:08 Reply
      Mon cher Lanciers, j’écris professionnellement dans le domaine de l’humour et de la satire depuis plus de 10 ans. Si vous pensez que je suis méconnu, allez lire la page Wikipedia. Quant aux « âneries », celles qui se trouvent dans mon texte proviennent directement de Nordpresse. Bonne journée.
      • Vernolicious
        juillet 28, 14:54 Reply
        En effet, déjà à l'époque où vous sévissiez sur les forums du Soir, votre mauvaise humeur, vos insultes et votre mauvaise foi nous insupportait tous. Vous êtes un philosophe de comptoir doublé d'un écrivain raté. Un Bernard-Henry Levy sans charisme en d'autres termes. Faites nous un grand plaisir : redescendez sur terre et arrêtez de croire que vous êtes un grand professionnel de l'Humour et de la Satire. Vous n'êtes qu'un parmi les milliers de blogueurs que compte l'internet, et certainement pas le meilleur. NB : J'aime beaucoup l'auto-reférencement à Wikipedia. C'est du grand Marcel Sel dans tout son égocentrisme
        • marcel
          juillet 28, 23:45 Reply
          Vous devez confondre avec un autre, je n’ai jamais sévi sur les forums du soir.
        • Michel
          juillet 29, 06:54 Reply
          J'aime aussi beaucoup l'auto-reference a Wikipedia !!!!
  7. antoine dellieu
    juillet 25, 11:09 Reply
    Merci Marcel de participer à la dénonciation du complotisme. Grâce à vous et à tant d'autres, il y a maintenant un terme générique pour fermer la tronche de tout qui cherche à contrer une information officielle. Il suffit de l'appeler "complotiste". Comme d'autres qualificatif du même type (antisémite est toujours à la mode), il est important d'en choisir un qui s'applique à la personne, non à ses actions, de manière à ce que ce soit définitif. Il faut se baser sur un petit fait et considérer toutes les actions futures de cette personne à travers ce prisme. Entre nous, c'est ce genre de qualification qui a poussé Dieudo vers l'extrémisme. Il ne pouvait plus faire un pas sans se faire traiter de "conspiratio-antisémite", donc il l'est devenu, alors qu'au départ, il n'y avait qu'une blague de mauvais gout. C'est allé beaucoup plus loin ensuite. Une interprétation est de dire "ben vous voyez on avait raison, c'est un nazi le gars", une autre est de dire que par réaction, il en a rajouté, jusqu'à devenir une caricature. En jugeant toute sa vie future à l'aune des faits de deux jours, vous êtes dans la même démarche. Peut être les "médias mainstream" (cette expression sent le conspirationisme, just saying) ont il compris cela et pas vous en fait. Sans chercher à défendre Flibustier, qui semble effectivement sombrer dans des délires parano concernant cette "censure", et qui se donne une importance qu'il n'a pas autour de cette affaire, je voudrais quand même inciter à la prudence quant à ce type de critique. Certains de ces arguments semblent recevables. Il est imaginable que quelqu'un au gouvernement français ait pris son téléphone pour demander à FB de faire fermer une page (Génération identitaire par ex.). FB a bien sur un pouvoir important sur le controle de l'information,et CHOISIT d'accéder ou non à ce type de demande. Un bug ? oui c'est possible aussi, impossible de trancher. Où Il fait erreur, c'est sur l'aspect démocratique ou non des choses : FB n'est pas un organe démocratique c'est une firme privée qu fait ce qu'elle veut sur des pages qui lui appartiennent avec des données qui lui appartiennent même quand ce sont les vôtres. Aller réclamer l'application de la démocratie à FB est donc passablement ridicule, est c'est sans doute pour ca que NP veut impliquer le gouvernement. Il n'empêche que cela limite la liberté d'expression et nous renvois au vieux débat "faut-il museler les extrémistes?". Vous semblez pensez que oui (malgré qu'on ait vous même tenté de vous museler, ironie quand tu nous tiens), je pense que non car chacun doit avoir le droit de dire ce qu'il veut, y compris de la merde. Quant à l'accointance des journaux (voire des journalistes) avec les organes qui les financent ou les sociétés appartenant aux mêmes patrons, c'est bien sur imaginaire. Qui irait imaginer que RTBF qoit plutot pro-PS ou RTL pro-MR, ou que Canal+ protège Bolloré ? que Libé soit plutot à gauche, et LePoint à droite ? Que dans l'ensemble, ils protègent le système existant et dénoncent les mouvements en proposant d'autres ? Des conspirationnistes ignobles bien entendu, et uniquement eux. Des gourous qu'ils nous faut dénoncer, de peur qu'ils pervertissent nos enfants en leur apprenant à remettre en cause ou en perspective ce qu'on dit à la télé. Les anglo saxons ont compris depuis bien longtemps, et plutot que de réclamer l'objectivité à leurs journalistes, ils apprennent à varier les sources, et à considérer que ce qu'ils lisent n'engage que les auteurs.
    • marcel
      juillet 26, 00:52 Reply
      Vous savez quoi ? Il est imaginable que vous ayez été payé par Vladimir Poutine pour défendre Flibustier (tout en prétendant ne pas le défendre). Mais bon. Je ne vais pas partir de cette idée. Quoique. On ne sait jamais. Peut-être stockez-vous du polonium pour les Russes… :-)
        • marcel
          juillet 28, 00:49 Reply
          Je ne réponds pas à tout. Mais puisque vous me posez la question : le bug n'a pas atteint des « contenus ciblés ». D'autres articles de Nordpresse n'ont pas pu être partagés non plus. Le bug est donc une piste crédible. À mon avis, la plus crédible, parce que si quelqu'un avait voulu manuellement censurer Nordpresse, comme l'affirme Flibustier, il aurait plutôt fermé sa page et son groupe Facebook, voire le profil de Flibustier.
    • markolopa
      juillet 28, 07:53 Reply
      Pourquoi vous dites que Flibustier "semble effectivement sombrer dans des délires parano"? Simplement parce que facebook dit que c'est un bug, doit il croire que c'est la vérité?
      • marcel
        juillet 28, 23:43 Reply
        La réponse est dans l’article.
  8. antoine dellieu
    juillet 25, 11:42 Reply
    Un extrait choisi de l'article NP "le Fact-checking, c'est de la merde". "Nous pensons qu’il est essentiel d’informer les gens mais que cela passe par le travail de tous. Que cela passe non pas par la labellisation de médias certifiés fiables mais par un véritable combat pour + d’esprit critique. On ne sauvera pas les gens en leur expliquant ce qui est vrai ou ce qui est faux. On les sauvera en leur donnant les outils de défense intellectuelle qui leur permettront de combattre seuls la manipulation. Mais ça, ce n’est pas ce que cherchent aujourd’hui ces grands médias. Ils ne cherchent pas à dire aux gens de confronter les sources. Ils cherchent à gagner la guerre de la presse, à faire partie des derniers à survivre quand le secteur entier agonise." Il a raison non ? Pour le moment, dans ce contexte de "fake news", on voit les médias se battre pour gagner l'étiquette "fiable" qu'ils ont perdu suite à la naissance d'autres sources d'informations via le net. Libé ou le monde s'arrogent ou tente de s'arroger cette étiquette lorsqu'il signent le fact-checking. Peut être est ce le cas aujourd'hui mais demain ? Seule la vigilance de chaque utilisateur de l'information peut permettre de fonder des vues correctes de l'actualité... Il est à noter aussi qu'on est loin de la "vérité imposée par un gourou". Il est à noter que vous ne citez rien de cet article (juste le titre), mais parlez directement après du complotisme et du Pentagone, ce qui pourrait laisser croire au lecteur inattentif que ces informations proviennent de l'article, ce n'est bien sur pas le cas, juste des généralités sur ce que sont les propos complotistes. (MANIPULATIOOOOOON) Sinon je reviens sur cette phrase de votre article "Seconde manipulation : mêler les intérêts financiers à la question du journalisme est une manière commode de jeter le discrédit sur l’ensemble de la profession." Mais vous ne démontrez pas qu'il s'agit d'une manipulation, ou que cette affirmation est erronée. Vous dites juste "décauser des journalistes, c'est mal". Super Marcel, merci pour votre lecon de morale. Une fois de plus, on voit que depuis que la circulation de l'information n'est plus l'apanage d'une profession, les "vrais" journalistes essayent de nous faire gober que "leur" info est la plus "vraie" et la plus "fiable", sans en fournir de gages, mais bien "sur parole". Sans doute parce que c'est la seule plus-value qu'il reste à une profession bousculée par le net ? en tout cas, pour le coup, Marcel, il va falloir retravailler votre argumentaire, le moins qu'on puisse dire est que je ne suis pas convaincu.
    • marcel
      juillet 26, 00:56 Reply
      Un simple exemple : quand Bolloré a fait censurer un sujet sur lui, le directeur de l'info l'a immédiatement révélé à la presse. Par ailleurs, le journalisme ne fonctionne pas comme les autres professions. Quand un actionnaire fait pression sur un journaliste, il se met rapidement à dos la société des journalistes. Donc, si un actionnaire veut garder un journal, il prend bien soin de ne pas brusquer ses équipes. Une belle démonstration, c'est la série d'articles rédigés par l'avenir sur son équipe dirigeante et sur Stéphane Moreau. Mais de toutes façons, le pluralisme fait qu'une info sort toujours de quelque part. À propos, l'affaire Benalla est parue dans Le Monde, le journal que les complotistes prétendaient vendus à Macron, et Libé a aussitôt embrayé, tiens, le journal prétendument vendu aux Rotschild et donc aussi à Macron. Eh oui, le journalisme, c'est une activité complexe, et les erreurs sont possibles. Mais le monstre qu'en fait Flibustier n'a jamais existé. Que ce type n'aille jamais essayer de parler à mes enfants du journalisme. Il se les prendrait dans les dents. Bonne soirée.
      • antoine dellieu
        juillet 27, 09:20 Reply
        ah oui, la probité du journaliste... Si je ne lisais pas autant de bétises dans la presse j'y croirais encore. Un bon exemple, ce sont toutes ces "news" scientifiques signées par des gens qui comprennent à peinen ce qu'ils écrivent. Disons que celles-là je les repère facilement, c'est lié à ma formation , dans d'autres domaines j'en laisse certainement passer, des "fake news" écrites par des journalistes sérieux. Un autre bonne exemple de manipulation fréquente concerne la violence policière, j'ai vu le sujet évoqué sur votre fil twitter d'ailleurs. Il est très rare qu'on ait un rendu réel de la situation, les journalistes n'osant pas contredire les versions pourtant éhontées des policiers (Je me rappelle de ce chef de le police assomé à Bruxelles lors d'une manif. La presse répétait ses propos coome quoi il était en "discussion cordiale" avec des manisfestants au moment des faits. Puis j'ai vu les images. Il était en train de gazer des gens au poivre. Bravo l'indépendance journalistique. Un autre exemple ? l'intervention de la police lors de la masse critique à Liège, ou les journalistes ont repris la fausse info disant que le cortège de cycliste avait pris le boulevard à contresens ). Je ne prétends pas connaitre toutes les raisons à ce type de dérapage et je pense qu'un manque de conscience professionelle en est plus souvent à l'origine qu'une forme de "complot", mais il y a aussi des influences diverses dont la ligne idéologique donnée par la direction et les actionnaires. "Le pluralisme fait qu'une info sort toujours quelque part". Ah oui ? et qui décide ce qui est une info et ce qui ne l'est pas ? Le pluralisme il a pris cher à l'époque du copier coller des dépeches de presse, qui sortent royalement de trois agences différentes. Bien sur il y a des batailles d'opinion, et les journalistes en sont les petits soldats, mais il n'y a pas tant de "camps" que cela. Une dernière chose, vous pensez vraiment qu'un bug puisse éliminer du contenu ciblé ? Il faut au minimum un robot et une requête adressée à ce robot. Je sais qu'il y a de plus en plus d'automatisme partout, mais c'est quand même dur à gober. Il n'y a que facebook qui à la réponse, mais je pense que "l'erreur technique" est une réponse toute faite en cas de cafouillage interne, et qu'il y a du y avoir l'une ou l'autre engueulade chez FB France.
  9. antoine dellieu
    juillet 25, 12:15 Reply
    tiens encore un truc que j'ai lu quelque part : "La culture de la scandalisation hystérique est nuisible pour la démocratie parce qu’elle convertit toute faute en épouvante, invite chacun à choisir un camp et à y hurler le plus fort possible, abattant les indispensables nuances du débat public."
  10. François Dommanget
    juillet 25, 19:23 Reply
    Comment pouvez vous être aussi aveugle ? C'est fabuleux. Il est évident que Facebook rémunérant Libé vous parait normal, c'est grandiose. Qui vous paie vous en fait ?
    • marcel
      juillet 25, 20:10 Reply
      Eh bien justement, me paient ceux qui le souhaitent pour les articles de ce blog. Et je préfère écrire un article sérieux qui ne rapporte rien plutôt qu’un truc faux qui l’amènerait beaucoup de lecteurs et de revenus publicitaires.
          • François Dommanget
            juillet 27, 07:52
            Ben comme vous faites la manche sur votre blog "Comme cet article ne buzzera pas et que je ne mets pas des pubs partout, n’hésitez pas à rémunérer mon travail par une contribution d’un minimum de 2€." je me demandais ...
          • marcel
            juillet 28, 00:46
            Je ne fais pas la manche, je propose une participation libre pour rémunérer mon travail à ceux qui estiment que l'article est intéressant. Tout travail mérite salaire. C'est tout :-)
          • François Dommanget
            juillet 28, 08:50
            Ok, donc vous considérez ce blog comme un travail. Dont acte.
  11. mbo
    juillet 26, 07:39 Reply
    Marcel, d'abord merci pour votre réaction qui remet beaucoup de choses en place. Je pense qu'il ne suffit pas de partir d'une bonne idée pour considérer que sa solution est la seule bonne (sinon on devient vite paranoiaque et on ne supporte plus la moindre remise en question). En effet le mieux est de fournir à tout le monde les outils pour décrypter une information, mais décrypter une information ne veut pas seulement dire 'savoir si l'information est vraie ou inventée'. Qui veut, et qui a le temps d'utiliser tous ces outils (sauf les journalistes dont c'est le métier). Comment se fait-il qu'encore maintenant une quantité non négligeable de personne croit toujours en la véracité du protocole des sages de Sion? Alors que tout le monde a tout les outils pour savoir qu'il s'agit d'un faux. Enfin une remarque générale: actuellement dès qu'un nouveau mot, une nouvelle expression, est créé, il est employé sans aucune définition, remise en question. Fake news pour Donald Trump, est une information qui ne lui convient pas, et petit à petit c'est devenu n'importe quelle fausse nouvelle, lui donnant d'une certaine manière raison. Pourquoi ne pas utiliser 'fausse nouvelle', 'information inventée', 'mensonge', 'information déformée' .... , les choses seraient plus claires
  12. Salade
    juillet 26, 10:44 Reply
    Sécheresse: interdiction d'arroser les potagers (c'est quand même pour bouffer), mais autorisation pour les agriculteurs de pomper dans la Lomme (affluent de la Lesse) mais interdiction du canoé dans les rivières. Interdiction de laver sa voiture mais pas d'interdiction des carwash, etc, etc. On interdit tout aux particuliers mais on autorise tout aux professions libérales. L'état communiste des entreprises est en marche.
  13. Edouard
    juillet 26, 13:03 Reply
    Je pense que le plus malin serait encore d'en parler de vive-voix avec lui. J'aime beaucoup ce que fait Vincent Flibustier, c'est radical, on peut ne pas être d'accord mais le texte que vous avez pondu est hélas pour beaucoup à côté de la plaque. Vous gagneriez à vous intéresser vraiment à ce qu'il fait et pense.
    • marcel
      juillet 27, 00:27 Reply
      Croyez-moi, j’ai beaucoup lu et même tenté de converser avec lui et ce qu’il pense n’a absolument pas le moindre début de commencement d’une structure. On ne peut pas à la fois crier sur tous les toits qu’on fait ce qu’on veut et ensuite prétendre à la moindre forme de crédibilité. Il attaque les journalistes, puis prétend donner une leçon et des qu’il a un problème de partage Facebook, il dérape dans la plus colossale entreprise de désinformation jamais osée par un site, même humoristique, en Belgique et des qu’on le critique, il balance des informations personnelles pour intimider. Qu’il fasse ça sur son blog, je m’en fous, mais l’attitude de la direction d’Ecolon quand on leur met le nez dans le caca est absolument inqualifiable. En gros.
      • u'tz
        juillet 29, 09:40 Reply
        Je dirais même plus « l'aLtitude de la direction d'Ecolon...» décollage en territoire au cul paix
  14. Salade
    juillet 26, 13:57 Reply
    http://www.lalibre.be/regions/bruxelles/secheresse-les-bruxellois-sont-pries-d-utiliser-l-eau-avec-parcimonie-5b59c3ce55324d3f13952da2 A quand une recommandation : "les entreprises et fonctions libérales" sont priées d'utiliser l'eau avec parcimonie?
  15. Eridan
    juillet 27, 15:43 Reply
    « il apporte un indéniable plus dans le débat public local. Dans son cas, il s’agit du développement de l’esprit critique chez les jeunes à l’heure numérique et dans nos écoles communales » En somme, Ecolo voit dans Flibustier un digne disciple de Trump, dont tout le monde connaît le sens critique particulièrement aiguisé ! Au lieu de Flibustier, on se demande d’ailleurs pourquoi Ecolo n’invite pas dans les écoles le Grand Maître en personne… Sans doute le parti Ecolo trouve-t-il opportun d’avoir plusieurs fers au feu, et, notamment, de disposer d’un lien possible avec le populisme. Cela peut toujours servir… J’ai (eu) beaucoup de sympathie pour Ecolo, mais, avec des gens comme Flibustier et Javeaux, entre autres, outre diverses autres dérives, cela fait déjà un certain temps que je commence à me dire que que nous sommes dans une nouvelle époque et que les électeurs devraient faire preuve de sens critique ...et, donc, se demander si Ecolo d’aujourd’hui est bien encore Ecolo d’hier.
    • dejeneve
      juillet 28, 21:48 Reply
      "Au lieu de Flibustier, on se demande d’ailleurs pourquoi Ecolo n’invite pas dans les écoles le Grand Maître en personne… " Parce que le Grand Maître n'est pas dans les moyens d'Ecolo et qu'il se rabat donc sur le tout venant.
  16. u'tz
    juillet 28, 11:07 Reply
    Bonnes vacances Marcel, j'avais pas. compris que vous parliez de vos propres valises la dernière fois, trop (sic)aire votre présentation du commentaire de la tête de liste verte de bxl, on pourrait vous croire à court d'argument contre la flibusterie, en tout cas ici pas moins de 4 pages par jour dans le le monde sur l'affaire benlala la pénélope de macron, et macron à confirmer qu'alexandre n'avait pas les codes nucléaires contrairement aux infos de vincent h...
    • u'tz
      juillet 29, 10:12 Reply
      Merci Marcel, grâce à vous j'ai découvert nordpresse, mais c'est pas plus rigolo que charlie, perso je préfère les journaliste sérieux comme vous c'est plus divertissant avec plus de suivi, janbom mawda, dbw en vac., theo chez les zvets,...tout ça
  17. L'EnferDuDécor
    juillet 28, 15:23 Reply
    Bla, bla, bla. NordPresse, Marcel Sels, Facebook, et qu'on sort (pas de faute ici), tous dans le même sac, celui des pollueurs du web. Nostalgie du web du début des années nonante, sans pub, sans like et sans tous ces gens qui écrivent avec leur nombril ! "Il y en a qui parlent beaucoup, mais ne disent rien du tout. Il y en a qui meurent de faim... Arno - Putain, Putain" Et en plus vous avez complètement zappé le plus rigolo : la popup sur NP qui demande de désactiver les bloqueurs de pub est très facilement bloquable par ceux-ci :-)
    • Eridan
      juillet 29, 10:58 Reply
      « Nostalgie du web du début des années nonante » Je partage votre nostalgie, mais nous sommes aujourd’hui ; avec un ultralibéralisme (lire : le libéralisme mondialiste réinventé par Reagan et Tatcher) qui, par Union Européenne, multinationales et réseaux sociaux interposés, détruit inexorablement et rapidement la démocratie. Voir notamment : https://www.rtbf.be/info/economie/detail_le-capitalisme-aura-t-il-la-peau-des-etats?id=9982555 pour lire ou écouter quelqu’un d’autre que Marcel Sel. (mes excuses s'il y avait éventuellement répétition)
  18. patrice WILKIN
    juillet 28, 18:39 Reply
    L'intérêt de ce genre de publication, c'est finalement qu'elle n'en a aucun. On inverse les noms et personne ne remarque quoi que ce soit.
  19. Michel
    juillet 29, 06:47 Reply
    Tant d'annees de fine expertise en matiere d'extreme-droite et de nationalisme flamand, et bardaf, c'est l'embardee. Vos articles sont toujours aussi peniblement longs mais on s'y etait fait mais la, franchement, c'est quoi cette gueguerre lamentable. On se fout de vos petites aigreurs perso Marcel, rendez nous de la finesse d'analyse et de l'intelligence. Arretez ce lamentable etalage de betise.
    • marcel
      août 02, 23:23 Reply
      Aucune aigreur dans mon post. Simplement le refus de voir Écolo tomber dans le nivellement par le buzz, et nos écoles sujette au nivellement par Nordpresse. Maintenant, si vous aimez Nordpresse au point de croire à cette histoire d’aigreurs ou de gueguerre, il est peut être trop tard, les fake news ont gagné :-) (pardon, je vous titille).
      • Michel
        août 22, 18:12 Reply
        Vous etes incapable de faire la difference entre fake news et satyre. C’est peut etre ca le probleme. Moi j’aime bien qu’il y ait de la diversité chez Ecolo et Flibustier est un bouffon utile aux intentions louables meme si c’est parfois un peu lourd et caca pipi. Vos intentions, elles ne sont pas louables, ca se sent. Ca sent l’aigreur, j’ignore pourquoi.
        • marcel
          août 23, 09:54 Reply
          Vous devriez cesser de répéter ce que vous entendez dans ce cercle « flibustiérois ». Tout d'abord, ce que j'analyse ici n'est pas un article satirique, mais bien une alerte présentée comme absolument sérieuse, avec des accusations de censure envers l'Élysée, Macron, Facebook, etc. La satire, je connais bien, et depuis bien plus longtemps que Flibustier. Ensuite, la satire, comme toute activité humaine, est un manifeste de valeurs, peut être plus ou moins neutres ou pas du tout. Les pratiques de Flibustier ne sont pas seulement absolument non-neutres, elles sont de surcroît démagogique. Il ne fait pas de l'humour pour de l'humour, il l'utilise pour le buzz, au service de son entreprise (44.000 € de marge brute en 2016). Rien que la manière dont il a réagi à cet article montre qu'il n'a pas l'éthique requise pour se présenter sur les listes d'un parti qui justement en a fait le cœur de son programme (menaces, pseudo-révélation de données sensibles pour moi, insultes publiques, tromperies sur mes activités, manipulations diverses — comme faire croire que son âge le mettrait à l'abri de la critique, victimisation, etc.) Ce sont d'ailleurs ces pratiques qui n'hésitent pas à aller jusqu'à l'ignominie qui ont eu raison de sa candidature. Moi, je ne suis pas aigri. Je suis jeune et combattif. Quand on envoie une entreprise de buzz putaclic faire sa promo gratuitement dans les écoles sous prétexte d'enseigner un esprit critique qu'on n'a pas (il l'a bien démontré dans l'affaire Benalla), je réponds, en brandissant bien haut les valeurs qui me paraissent le minimum sociétal. Et ça commence par l'esprit critique qu'apparemment, vous a avez vous-même perdu, en préjugeant que si on critique votre star, c'est forcément parce qu'on a des « intentions cachées » ou qu'on est « aigri ». Et là, je dirais : CQFD. Et merci :-)
  20. Eridan
    juillet 29, 10:56 Reply
    « Nostalgie du web du début des années nonante » Je partage votre nostalgie, mais nous sommes aujourd’hui ; avec un ultralibéralisme (lire : le libéralisme mondialiste réinventé par Reagan et Tatcher) qui, par Union Européenne, multinationales et réseaux sociaux interposés, détruit inexorablement et rapidement la démocratie. Voir notamment : https://www.rtbf.be/info/economie/detail_le-capitalisme-aura-t-il-la-peau-des-etats?id=9982555 pour lire ou écouter quelqu’un d’autre que Marcel Sel.
  21. Eridan
    juillet 29, 13:14 Reply
    Ce genre de querelle me fait prendre la mesure de la félicité qui est la mienne de ne jamais mettre un pied sur Fake-book... Peut-être est-ce d'ailleurs surtout en cela que Flibustier se trompe : chercher à développer le sens critique sur ce genre de média, c'est comme chercher à trouver des produits de qualité sur un gigantesque tas d'immondices... Mais, bien sûr, si on n'est pas soutenu par les grands médias, la tentation de la facilité est grande.
    • marcel
      août 02, 23:25 Reply
      Précisons : Flibustier n’est pas “que” sur FB, il a un site qui se trouve être celui qui provoque le plus en interaction, plus que La Libre ou Le Soir. Donc, voilà.
  22. Eridan
    juillet 29, 16:26 Reply
    ...Bon, maintenant qu’il a démissionné (curieuse relation de cause à effet ; mais ainsi va la politique…), on fait quoi, chef ?
    • marcel
      août 02, 23:26 Reply
      On se demande s’il a sa place comme “expert” dans nos écoles.
      • Eridan
        août 05, 09:40 Reply
        Effectivement. Peut-être Mr. Flibustier est-il réellement qualifié ; mais son site laisse tout de même particulièrement perplexe quant à la conception qu'il a du terme "objectivité". Sur cette base, cette désignation semble tout de même assez sidérante. L'interrogation est donc on ne peut plus évidente. Mais il y en a que cela ne semble pas gêner. Donc, pourquoi se démener contre Trump ? Après tout, toutes ses idées ne sont pas forcément mauvaises (par exemple sa contestation des faveurs phénoménales que l'on fait à Chine).
      • antoine dellieu
        août 05, 14:21 Reply
        Dites c'est pas le jugement des urnes qui devrait, dans une démocratie fonctionnelle, décider si un candidat est adapté ou non ? Voir un candidat découragé par une cabale en ligne (qu'elle soit ou non justifée par ailleurs) en dit long sur le nivellement par le buzz évoqué par M. Sel, qui le pratique pourtant lui-même.
        • marcel
          août 06, 23:54 Reply
          Euh non, je ne fais jamais le buzz pour le buzz, mais pour des raisons très précises. D’ailleurs ici, le buzz ne vient pas de moi, j’ai simplement écrit un article démontrant que Flibustier ne correspondait pas aux valeurs fondamentales d’ecolo ni à celles de l’école. Le buzz est ensuite venu de ses gesticulations.
          • antoine dellieu
            août 09, 12:23
            ils vous diront pareil en face... Cette guéguerre n'a que des perdants.
  23. Alexandre
    juillet 30, 08:36 Reply
    Je pense que vous avez bien résumé le cas "Flibustier" ! C'est un petit provocateur qui va de plus en plus loin pour continuer à exister. Derrière l'argument de la défense de la liberté d'expression à tout crin, le type a surtout compris que plus on parle de lui, plus les sous rentrent. Et quelque part, en répondant à ses provocations, vous alimentez la machine et vous lui donnez une certaine légitimité et une visibilité. Et en même temps, comment ne pas réagir quand il s'attaque ainsi à vous ou à d'autres journalistes ? Impossible de gagner ce combat, je le crains ! Bon courage !
    • Eridan
      août 05, 09:29 Reply
      "(...) les pratiques douteuses d’un site habitué à brouiller la ligne entre la satire et la tromperie (...)" Effectivement.Si le site de Flibustier est de la satire, comme il le prétend, il va falloir que je relise mon dictionnaire... On notera que la "satire" est un déguisement particulièrement prisé par les mouvements fascistes. Fâcheux qu'Ecolo adhère à de telles pratiques plus que douteuses, à l'époque où nous vivons et qui mériterait au contraire clarté et rigueur du propos.
  24. Yannick Carreyn
    juillet 30, 16:52 Reply
    Perso, je suis sûr que ce sont des extraterrestres qui envahissent la terre. lls ont inventé les fake news pour démonter les fakes news dont nous sommes abreuvé et nous faire croire que tout est fake news en choisissant des comploteurs qui traitent d'autres comploteurs à comploter contre les comploteurs. Et les gars, faut arrêter le délire ! Sinon, je vous propose de vous taper sur la gueule dans les champs de Waterloo afin de prouver que ce sont les arabes allié aux juifs avec la bénédiction de Jésus, de Bouddha et de Trump qui on détruit notre capacité à décider personnellement que décidément la connerie existera toujours.......................l'humour aussi d'ailleurs (mais cela c'est une thèse complotiste ! )
  25. Salade
    août 04, 12:34 Reply
    http://www.lalibre.be/actu/politique-belge/crucke-repond-a-l-appel-a-la-refederalisation-de-ses-collegues-du-mr-je-ne-partage-absolument-pas-ce-point-de-vue-5b641f5755324d3f13b96556 De toute façon la Belgique n'existe plus. Grâce à la NVA, entre autres (merci Charles aussi!) Revenir en arrière est en effet idiot. La Wallonie doit être de plus en plus indépendante pour que la Flandre contrôle de moins en moins son destin. tellement évident! Bruxelles? Il sont flamands pour le fric, déjà! On devine bien son avenir!
    • Salade
      août 06, 09:39 Reply
      Encore un qui croit au père Nöel! http://plus.lesoir.be/171576/article/2018-08-06/maxime-prevot-cdh-au-soir-oui-il-faut-refederaliser-des-competences Le CDH a été au pouvoir au fédéral pendant des (centaines?) d'années au moment où il était possible de ne pas voter ce qui a été féderalisé (et qu'on ne souhaitait pas?). Et maintenant les flamands sont sur-représentés au fédéral et ce genre d'idée est irréalisable! Conclusion : ça ne coûte pas cher! Ca c'est un programme positif et concret!
  26. Salade
    août 06, 10:17 Reply
    http://www.lesoir.be/171685/article/2018-08-06/la-ville-de-bruxelles-veut-faire-du-palais-de-justice-un-vrai-atout-touristique?from_direct=true AH! AH! AH! Elle est bien bonne;-D
  27. Salade
    août 08, 22:21 Reply
    https://www.rtbf.be/info/regions/detail_pour-diminuer-les-dechets-abandonnes-les-lacs-de-l-eau-de-l-heure-ont-supprime-les-poubelles?id=9990827 Pour diminuer la connerie, supprimons l'intelligence.
  28. Salade
    août 09, 11:06 Reply
    http://www.lalibre.be/actu/belgique/les-files-d-attente-n-en-finissent-plus-dans-les-gares-sncb-5b6bebc155324d3f13d6b9cf Ce sont des touristes à LLB. Ce pbm est permanent depuis des années EN DEHORS DES VACANCES. Je crois qu'il n'y a que 2 guichets à la gare du Nord: c'est byzance à Bxl Midi, pour les ucclois prenant le TGV. Gare de Namur: 2 guichets?
  29. Salade
    août 09, 16:22 Reply
    https://www.lavenir.net/cnt/dmf20180809_01207799/trois-examens-en-un-jour-pour-cet-etudiant-je-suis-condamne-a-rater Totalement irresponsable de la part de l'univ! Se réfugier derrière Bologne est tellement facile. Il suffit d'un peu de souplesse de la part des profs pour ces cas rares et extrêmes. HAnnah Arendt a bien étudié ce repli derrière la procédure.
  30. Salade
    août 10, 07:49 Reply
    http://www.lesoir.be/172376/article/2018-08-10/georges-louis-bouchez-veut-sanctionner-ceux-qui-donnent-du-nazi-tout-va http://www.lesoir.be/172376/article/2018-08-10/georges-louis-bouchez-veut-sanctionner-ceux-qui-donnent-du-nazi-tout-va http://www.lesoir.be/172376/article/2018-08-10/georges-louis-bouchez-veut-sanctionner-ceux-qui-donnent-du-nazi-tout-va http://www.lesoir.be/172376/article/2018-08-10/georges-louis-bouchez-veut-sanctionner-ceux-qui-donnent-du-nazi-tout-va http://www.lesoir.be/172376/article/2018-08-10/georges-louis-bouchez-veut-sanctionner-ceux-qui-donnent-du-nazi-tout-va http://www.lesoir.be/172376/article/2018-08-10/georges-louis-bouchez-veut-sanctionner-ceux-qui-donnent-du-nazi-tout-va http://www.lesoir.be/172376/article/2018-08-10/georges-louis-bouchez-veut-sanctionner-ceux-qui-donnent-du-nazi-tout-va http://www.lesoir.be/172376/article/2018-08-10/georges-louis-bouchez-veut-sanctionner-ceux-qui-donnent-du-nazi-tout-va
  31. Salade
    août 10, 11:05 Reply
    article intéressant: http://www.lalibre.be/debats/opinions/metiers-en-penurie-de-logique-5b6c5e4155324d3f13d89ce0 cependant: (extrait:) "Il est un autre problème de logique, à savoir que le marché du travail n’est pas similaire au marché d’un bien ou service ordinaire, et donc que le traitement des pénuries n’est pas qu’une question de prix et donc de salaire. Parmi les spécificités du travail, il y a d’abord la dimension humaine et sociale du travail. Il y a ensuite les inerties, liées à la formation et à l’expérience, qui freinent les reconversions. Il y a aussi les mécanismes fiscaux et sociaux qui réduisent les écarts de revenus entre métier en pénurie, autre métier et chômage, et donc affectent le mécanisme des prix. Il y a encore que le salaire n’est pas la seule variable d’ajustement. Des emplois peuvent être difficiles à pourvoir pour de multiples raisons : des conditions de travail pénibles, une image publique négative, un employeur réticent à offrir la formation nécessaire, la discrimination, la mobilité difficile, la conciliation problématique avec la vie privée." A ce que je sache, les métiers à risque sont mieux payés. Ces diverses raisons devraient amener à augmenter les salaires. le problème est que des pays moins regardants sur le social vont amener à une distorsion de salaire ET à utiliser l'argent public de nos états socialement développés pour compenser. Cela revient à ce que nos états deviennent moins sociaux :en effet la prime (dans mon exemple, prime de risque) est payée par l'Etat. Un chomage partiel quoi.
  32. Salade
    août 10, 13:43 Reply
    http://www.lalibre.be/regions/brabant/le-futur-zoning-de-villers-la-ville-compense-via-les-zones-d-extraction-5b6c9ba7553269254896ce5c On crée un zoning, un compense par des zones d'extraction. FACILE! Pq ne pas créer directement des zoning sur les zones d'extraction? Parce que ces zones d'extraction ne seront jamais réhabilitées, je parie!
  33. Salade
    août 10, 16:55 Reply
    https://www.lavenir.net/cnt/dmf20180809_01207971/30pct-de-deces-en-plus-qu-en-flandre 30% de décèe en plus sur les autoroutes wallonnes! Au vu de la signalisation des travaux complètement défaillante du SPW, ce n'est guère étonnant. Exemple édifiant: E411: Daussoulx - Loyers sur bande de droite la nuit: un multi-slalom mortel sans marquage au sol!!
  34. Salade
    août 10, 19:17 Reply
    https://parismatch.be/lifestyle/psychosexo/163269/pourquoi-livresse-est-plus-forte-dans-un-bar-que-chez-soi Parce que dans le divan on y reste.
  35. Salade
    août 10, 19:20 Reply
    http://www.lalibre.be/actu/belgique/l-astrologie-ce-metier-qui-veut-renouer-avec-l-inconscient-5b6c55bc553269254895e681 La droite, toujours prompte à promouvoir les "sciences" occultes, adore exploiter la bêtise humaine, pour en tirer le max de fric.
  36. Salade
    août 12, 21:18 Reply
    J'ai fait une analyse Popperienne de cette émission de RTBF 3: https://www.mon-programme-tv.be/television/481254586/secrets-de-cathedrales.html Clairement une émission mensongère, qui met en avant la parapsychologie, les forces occultes, etc... Bref : de l'abrutissement à la puissance 10. Bravo la RTBF et son administrateur incompétent. Le degré 0 de l'éducation. La science piétinée.
  37. Salade
    août 14, 18:24 Reply
    Le viaduc de Gênes. Le béton armé tient 50 ans (il éclate autour des barres de fer) . On est dans les clous. Le béton du viaduc de Beez date de 1971, par ex. Une idée pour les terroristes: déboulonner ou sectionner des cables. Plus efficace qu'une fiesta à Westminster.
  38. Salade
    août 17, 09:27 Reply
    http://www.lalibre.be/actu/international/les-ponts-allemands-surtout-ceux-pres-de-chez-nous-inquietent-5b75b8bb55324d3f13fc1a1d Oui, oui. Et Tihange? Combien de morts potentiels? 1/5 de la Belgique en jachère en cas d'accident?
  39. Salade
    août 17, 18:17 Reply
    Inviter Puigdemont au journal de la RTBF: inacceptable. Ce type a failli provoquer une guerre civile.
  40. Salade
    août 17, 18:20 Reply
    Mais Puigdemnt à RTL! Ca ils peuvent! Ca situe le niveau.
  41. Salade
    août 17, 18:21 Reply
    Puigdemont à RTL: Qu'a obtenu Charlot de la NVA en échange?
  42. Salade
    août 18, 13:56 Reply
    http://www.lesoir.be/173638/article/2018-08-18/le-patron-de-bpost-veut-la-fin-de-la-distribution-quotidienne-du-courrier "L’entreprise a perdu la moitié de sa valeur boursière ces derniers mois et l’accélération des pertes de chiffre d’affaires liées au déclin du courrier le pousse à affirmer qu’un point de basculement a été atteint." Et il se demande pourquoi en plus? Justement, si on coupe la distribution quotidienne, je paye 20% de moins de timbres par jour non distribué. Non mais sans blague. Aux prix des timbres?
  43. Salade
    août 18, 16:41 Reply
    http://www.lalibre.be/actu/belgique/en-wallonie-40-ponts-sont-juges-dangereux-5b75b9b15532692548b8a99e admirez la photo des routes d'accès au viaduc de Beez: barres de métal à l'air, merci l'oxydation
  44. Salade
    août 21, 16:51 Reply
    http://www.lalibre.be/debats/opinions/metiers-en-penurie-le-salaire-ne-resout-pas-tout-5b7ad9a7553273471e2cc9ab c'est sûr que la formation aide. Que les entreprises forment donc, avec leur fric.Punt aan de lijn. Ceci dit tous les italiens venus das nos mines, ça a surement modifié de marché de l'emploi. Un mal? Extrait: "L’enseignement et la formation se sont détériorés ces 20 ou 30 dernières années, mettant sur le marché du travail des personnes qui n’ont pas le niveau de qualification dont ont besoin nos entreprises" Ah bon, détérioré vraiment? Les enseignants devraient former à des technologies qui n'existent pas encore? Le seul point avec lequel je suis d'accord est que l'Allemagne associe ses entreprises à l'enseignement professionnel : mais c'est une culture..des entreprises! Dans les années 60, on a engagé des tas de gens dans une société en pleine mutation technologique. N'avez-vous pas dans votre famille des personnes agées de plus de 60 ans maintenant et qui ont eu des postes à haute qualification voire à responsabilité sans avoir eu la formation adéquate dans l'enseignement? Parce que pénurie dans les glorieuses! D'ailleurs à cette époque le nombre d'étudiants dans l'enseignement supérieur était bien plus faible! Et maintenant que tous les jeunes savent manipuler un smartphone, ce qui est déjà un grand pas dans la manipulation de logiciels, ils seraient moins bons? Sans parler de leur bagage plus large vu la palette élargie, depuis 60, des techniques, sans parler des langues où il faudrait être parfait trilingue voire quadrilingue!!
  45. Salade
    août 21, 17:00 Reply
    En Grèce, ils trouvent plus d'ingénieurs. Est-ce un pbm de qualification?
  46. Salade
    août 21, 17:02 Reply
    Les entreprises exigent de plus en plus de disponibilité des employés (rien à voir avec les années 60!). On demande de la mobilité? Les plus qualifiés s'en vont! NORMAL!
  47. Salade
    août 21, 17:33 Reply
    En ce qui concerne l'enseignement,on est très doués malgré ceci: https://fr.statista.com/infographie/4102/les-pays-ou-les-enseignants-sont-les-mieux-payes/ La droite est-elle prête à relever les salaires dans l'enseignement? Bah, pas plus que l'état des routes et l'aide à la santé des travailleurs. Le beurre et l'argent du beurre. Moins d'état? Plus d'écoles privées? Les salaires de Solvay?
  48. Salade
    août 21, 17:55 Reply
    Quand les ouvrages d'art (y inclus les centrales nucléaires) s'effondreront par manque d'argent de l'état, la FEB pleurera aussi. Pas avant.
  49. Salade
    août 23, 08:28 Reply
    http://www.lesoir.be/174437/article/2018-08-22/alimentation-les-industriels-convies-afficher-un-label-de-qualite-sur-les extrait: "Le nutri-score est un score global (allant de -15 pour les produits « les plus sains » à +40 pour les produits « les moins sains ». Sur la base de ce score, le produit reçoit une lettre avec le code couleur correspondant : du vert foncé (A) au rouge foncé (F). De nombreux éléments entrent en compte L’algorithme sur la base duquel le score est calculé tient compte à la fois des éléments positifs et négatifs : la teneur en sucres, en acides gras saturés (AGS) , en sel (S) et les calories (C) ont une influence négative sur le score, tandis que la teneur en fruits (F), légumes (L) , fibres (FB) ou protéines (P)peut améliorer le score." => Je dévoile ici l'algorithme du score, accepté par l'industrie alimentaire et les distributeurs: score = MAX((AGS+ S + C)*-0,0001,-15) + MIN((F+L+FB+P)*1000, 40)
  50. Lachmoneky
    août 24, 14:57 Reply
    Dans un autre domaine: notre ami petit Michel recevrait-il une gifle de plus? Ou: les flamingants dirigeraient-ils le Belgique par personne(s) interposée(s)? https://daardaar.be/rubriques/politique/le-site-flamingant-doorbraak-sponsorise-par-le-secretaire-detat-theo-francken/
  51. miyovo
    août 24, 22:00 Reply
    You should sell your blog to Salade. Not that his contributions add any value to your blog, rather the opposite, but he seems keen, and obviously too damn lazy to start his own blog. So much easier to surf on someone else's wave, innit, Salade ? In the meantime you could also consider blacklisting the bugger. Wishful thinking, I know. Lemme dream on, will you ?
    • marcel
      septembre 02, 19:15 Reply
      I’ve already told him. Indeed Salade apparently likes to comment off-topic. I should maybe offre him a personnal page to do so :-)
      • miyovo
        septembre 02, 20:28 Reply
        maybe you just stop publishing his rants
    • Salade
      septembre 02, 20:48 Reply
      Just consider it as an interlude.
  52. Salade
    août 24, 22:26 Reply
    https://www.lemonde.fr/immigration-et-diversite/article/2018/08/24/eric-fassin-l-appropriation-culturelle-c-est-lorsqu-un-emprunt-entre-les-cultures-s-inscrit-dans-un-contexte-de-domination_5345972_1654200.html Ypres et 14-18 Pas d'argent pour la Maison, Brueghel etc...
  53. Salade
    août 30, 14:29 Reply
    http://www.lalibre.be/economie/libre-entreprise/la-wallonie-octroie-une-prime-de-7-6-millions-d-euros-au-projet-de-sucrerie-a-feluy-5b87d209cd700399a0ff1ef4 Alors que plein de sucreries (dans le Hainaut notamment), pleinement opérationnelles, ont fermé, elles n'ont pas été soutenues par la RW pour cause de non-rentabilité, voilà que la région wallonne en finance une toute neuve! Toute le monde sait que la bettrave n'est plus subsidiée! Tout simplement de l'argent gaspillé!
  54. Salade
    août 31, 10:17 Reply
    http://www.lesoir.be/175830/article/2018-08-31/elections-legislatives-le-mr-veut-reconduire-la-suedoise Ils souhaitent même être avec la NVA. Ils avouent enfin que sans la NVA, ils n'existent pas.
  55. Salade
    septembre 01, 21:02 Reply
    Cohn-Bendit ou comment passer du rouge au vert et enfin au transparent.
  56. Salade
    septembre 01, 21:38 Reply
    https://www.lavenir.net/cnt/dmf20180831_01217014/le-premier-ministre-l-assure-la-belgique-n-est-pas-dirigee-d-anvers A ce qui parait que c'est Bart qui lui a demandé de le dire.
  57. Salade
    septembre 02, 09:59 Reply
    Et il faudrait améliorer la formation? Nul doute que si l'enseignement était privé, le gouvernement fédéral aurait déjà trouvé l'argent (du public!!)
  58. miyovo
    septembre 05, 11:14 Reply
    If salade is allowed to post out of context, then I claim the privilege too, except that, instead of offering absurd rants like he does, I am referring you all to an important message from an old Jew, published here: https://www.theguardian.com/commentisfree/2018/sep/05/survived-warsaw-ghetto-wartime-lessons-extremism-europe
    • Salade
      septembre 05, 15:35 Reply
      Each one's resistance... But resistance is needed.
    • Eridan
      septembre 07, 08:54 Reply
      Je pense que l'insistance de Salade s'explique simplement par un état de manque de Sel, un état de profonde frustration, confinant à l'obsession. Il est vrai que Sel nous avait habitués à soumettre à notre réflexion des sujets de société, ce qui me semblait utile car il est fort probable que les décideurs s'intéressaient aussi aux commentaires, ceux-ci leur permettant de "prendre le pouls" du malade social, même si l'anamnèse n'était pas exhaustive.

Leave a Reply

Attention, les commentaires n'apparaîtront qu'après modération.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.