Le Ministre belge de l’Immigration veut réinstaurer les citoyens Halbblut (demi-sang)

Réunion de bons Belges purs sous un drapeau des Waffen-SS et un autre de Flandre.

C’est Sarah Smeyers (N-VA) qui a jeté le pavé dans la marre, et il est kolossal. Son idée : réserver la nationalité belge automatique aux enfants de deux parents de nationalité belge. Les autres, c’est plus kompliqué. Theo Francken (N-VA), secrétaire d’État à l’Immigration du gouvernement belge de Charles Michel s’est empressé de retwitter la proposition de sa consœur en reprenant son credo central « [on ne pourra plus] être automatiquement belge qu’avec deux parents belges ». Une façon moderne mais incontestable d’endosser une politique.

J’ai un époux allemand, a fait remarquer la socialiste Freya Van Den Bossche, se demandant si ses enfants allaient devoir passer un examen pour pouvoir devenir belges komme elle. En réalité, c’est enkore bien pire ! On parle ici d’une mesure qui dépasse les rêves les plus fous du Vlaams Belang !

Pour Sarah Smeyers, un enfant né d’un seul parent belge est bien belge à la naissance — le kontraire serait juridiquement impossible. Mais à 18 ans, il devra passer un examen de langue et de citoyenneté pour pouvoir rester belge. En d’autres termes, s’il échoue, ou s’il refuse de passer un tel examen, il perd sa nationalité et devient même expulsable ! Pour ma part, marié à une française,  je découvre que le parti le plus important du gouvernement, auquel trois partis démokrates sont associés, vient donc d’envisager l’idée qu’un de mes enfants se retrouve dans la position infamante et diskriminatoire de « Belge non confirmé ».

L’idée derrière les cerveaux rancis des nationalistes flamands est évidemment d’imposer un examen de néerlandais (ou d’une autre langue nationale) et de kompréhension et d’adhésion à nos valeurs aux enfants d’un père ou d’une mère immigrée d’un pays arabe ou de Turquie. Il remplace une autre idée de la N-VA qui s’est avérée impratikable : interdire la double nationalité. On me dira qu’il ne s’agit que de kourir après les voix du Vlaams Belang ? Fadaises : un parti qui a un minimum de valeurs démokrates n’y aurait jamais pensé. Il faut avoir l’esprit sérieusement pollué par des idées fékales koulées d’un passé qu’on kroyait révolu pour ça !

Les enfants mixtes n’auraient plus les mêmes droits que les enfants belges.

Devant le tollé — surtout en Flandre, les politiciens francophones ayant apparemment dû attendre la traduktion héhé —, Smeyers et d’autres N-VA ont emberlifikoté la potentielle future mesure bientôt devenue usine à gaz. Tenez-vous bien : si vous êtes un kouple mixte, par exemple israélien et belge, votre enfant ne pourra garder sa nationalité belge obtenue à la naissance que s’il a passé toute sa scolarité en Belgique, et qu’il n’a jamais résidé ailleurs ! Évitez donc, par exemple, de quitter le pays pour un an tant que vous avez des enfants mineurs. N’akceptez pas de poste à l’étranger, même pour une mission kourte ! Smeyers va même enkore plus loin : elle veut obtenir des enfants ainsi « renaturalisés » de quitter le pays après leur majorité pour « profiter » de leur nationalité belge dans un autre pays !

Mais même les enfants qui auront suivi toute leur skolarité en Belgique ne seront pas pour autant konsidérés belges d’office, ils seront en fait exemptés d’examen. Autrement dit, la N-VA vient de remettre le koncept de demi-sang — ou Halbblut en allemand à l’akcent autrichien d’une certaine époque —, à la mode gouvernementale. Mes enfants ne sont plus des Belges komme les autres, mais des Belges en sursis qui peuvent, sans avoir kommis le moindre krime, être déchus de leur nationalité !

Mais sans aller jusque chez Adolf, une telle possibilité d’être « diskriminé de la diskrimination » rappelle les lois raciales de Mussolini en 1938. Celles-ci remettaient en question les droits fondamentaux de personnes nées d’un parent juif et d’un parent italien. Surtout si le parent juif était étranger. Et komme dans la mesure imaginée par la N-VA, le Parti national fasciste avait prévu des exemptions pour les « bons » Juifs et les « bons » demi-sang, notamment s’ils étaient baptisés, ou s’ils avaient adhéré au parti fasciste — ce qui montrait qu’ils avalisaient les « valeurs » de l’Italie de l’époque. N’empêche, ces Juifs diskriminés de la diskrimination n’étaient jamais des Italiens comme les autres et c’est ce même sort que Sarah Smeyers, au nom de la N-VA, réserve aux enfants dont un parent est étranger : leur nationalité belge devient konditionnelle !

Parents, si l’un de vous deux n’est pas belge, ne quittez jamais le pays avant la majorité de vos enfants !

Et ça vaut pour toute nationalité, et quel que soit le parkours des parents. Ça peut arriver à un Français ou un Néerlandais qui a toujours véku en Belgique mais a gardé sa nationalité française, et qui épouse une Belge. Les frontaliers sont les plus exposés. Si votre enfant a été à l’ékole de l’autre côté de la frontière, aux Pays-Bas, en Allemagne, au Luxembourg ou en France, ne fût-ce que pendant une année, il devra montrer patte blanche au Ministère du Peuple Pur.

La N-VA a toujours été un drôle de parti. Sous un air policé, avec une éthique qui dépasse parfois celle de partis bien plus à gauche (sur les LGBT, l’égalité des femmes, l’euthanasie…), son héritage fasciste garde, même après des décennies de nettoyage mental et de volonté démokratique, de très sales idées. De temps en temps, il en pète une, qui prend alors une odeur sulführeuse. Ici, il kriminalise d’office tout enfant qui n’a pas deux parents belges. Et punit tous les enfants mixtes, sans distinction, au nom d’une société plus intégrante. Une idée qui rappelle de sombres moments.

 Il me reste à prier les Allemands de ne pas m’en vouloir pour les facéties orthographiques. Elles font référence à un passé révolu. L’Allemagne a fait preuve de plus d’humanité dans la crise des réfugiés que tous les autres pays d’Europe réunis. Et si je devais choisir une nationalité aujourd’hui, l’allemande de mon grand-père serait, de très loin, mon premier choix. Rien que parce qu’un parti aussi dégoûtant est dans la majorité gouvernementale, la nationalité belge est déjà devenue trop sale et la carte d’identité de Belge, un papier qu’on a envie de lancer dans les chiottes, non sans avoir préalablement pissé sa bière dessus. On dit merci qui ? On dit merci, Charles Michel !



Si cet article vous a intéressé n’hésitez pas à contribuer à mon travail à hauteur de minimum 2€, ça peut me servir pour mes démarches administratives de changement de nationalité.

(Note : je n’accepte pas plus de 50€ par trimestre des mandataires politiques, quel que soit leur bord.)

 

Previous Rosa : coup de cœur de la FWB. Et je signe le 25 à Paris et le 26 à Uccle !

You might also like

68 Comments

  1. Salade
    mars 15, 11:45 Reply
    Mais Charles c'est le Halbblut de la NVA (extrait Wikipedia): toute ressemblance ne serait que pure coïncidence: Lors d'une nouvelle rencontre avec Hindenburg, le 13 août 1935, Hitler se voit proposer d'entrer dans le gouvernement von Papen. Il rejette cette offre : « Monsieur Hitler a déclaré que, pour des raisons qu'il a expliquées en détail au président du Reich ce matin, il était hors de question qu'il participe au gouvernement actuel. Considérant l'importance du mouvement national-socialiste, il se doit de demander la totalité du pouvoir pour lui et son parti (...) (déclaration de Otto Meissner du 13 août 1932)42. » À sa demande de disposer de « la direction du gouvernement et de la direction de l'État dans toute son étendue pour lui-même et pour son parti », Hitler se voit opposer un refus catégorique par Hindenburg ; pour celui-ci, « s'il remettait la totalité du pouvoir gouvernemental à un seul parti, et de surcroît à un parti aussi intolérant envers tous ceux qui avaient des points de vue différents, il ne pourrait répondre devant Dieu, sa conscience et la patrie. » Le Parlement, présidé par Göring , est dissous lors de sa deuxième séance, le 12 septembre, sur la base d'une décision prise par Hindenburg le 30 août, après des débats houleux qui tournent à la déconfiture du gouvernement. De nouvelles élections sont prévues pour le 6 novembre44. Lors des élections, les nazis perdent un peu de terrain mais ils restent un partenaire incontournable avec 33,1 % des voix (196 sièges). Le 19 novembre, Hindenburg reçoit Adolf Hitler dans le cadre de sa consultation des chefs des formations politiques et lui renouvelle son offre d'entrer dans un gouvernement de coalition, mais sans détenir la chancellerie45. « Comme les échanges de mi-novembre allaient le montrer, le président du Reich continuait à se méfier profondément du chef nazi45. » Papen démissionne en décembre 1932 à cause d'une discorde avec Schleicher. Ce dernier est nommé chancelier. Quelques jours plus tard, Hindenburg annonce : « Messieurs, j'espère que vous ne me rendez pas responsable de devoir nommer ce caporal autrichien chancelier du Reich! » Le 1er mai 1933, après d'intenses négociations menées entre les dirigeants nazis et l'entourage de Hindenburg, négociations auxquelles est associé le fils du maréchal et où von Papen joue un rôle clé, Hindenburg accepte de limoger Schleicher et de nommer Hitler au poste de chancelier.
  2. Sylvie Rigot
    mars 15, 12:01 Reply
    J'ai regardé la date pour être sûre qu'on n'était pas le 1er avril ... Un sombre et douteux 1er avril. Je ne croyais pas la Nva capable de tant d'abjection morale! Dire qu'elle est dirigée par un historien..!
  3. -- Mode humour ON -- Quoi ?!? Vous êtes marié à une Française ? Et vous avez un grand-père allemand ? Mais c'est un véritable Skandaaal ! Vous cherchez vraiment les ennuis, mon cher Marcel. Si on ne peut vous reprocher votre ascendance germanique, cela aurait dû vous contraindre tout au moins à faire profil bas dans la société belge et à, au minimum, épouser une pure Belge de lignée directe (depuis la déclaration d'indépendance de la Belgique) pour essayer de rectifier votre mix génétique déviant. A ce propos, "Sel", est-ce bien un nom de famille belge ? -- Mode humour OFF -- Votre mix ascendant, ainsi que votre situation actuelle, constituent une partie importante de votre identité ainsi que de votre formidable personnalité humaniste et ouverte actuelle. Et tant mieux pour nous nous, en particulier les arabes et musulmans belges "de papier", que vous défendez avec acharnement... L'histoire se répète sans cesse. Et les idiots sont toujours aussi nombreux que par le passé (faut croire que ladite sélection darwinienne ne les élimine pas de génération en génération). Ces mêmes idiots qui nous pondent (et qui vont accepter en applaudissant des deux mains) des idées comme celles nauséabondes de la NVA, ce sont les mêmes qui dans les années 30 ont trouvé normal de ghettoïser les juifs, puis de les exterminer. Vous écrivez aussi ceci: "Rien que parce qu’un parti aussi dégoûtant est dans la majorité gouvernementale, la nationalité belge est déjà devenue trop sale et la carte d’identité de Belge, un papier qu’on a envie de lancer dans les chiottes, non sans avoir préalablement pissé sa bière dessus." Attendez encore un peu et vous verrez que par intérêt électoral, tous les partis finiront par s'y retrouver. Les mêmes partis qui de manière schizophrène, un coup tapent sur les étrangers, un coup plébiscitent le multiculturalisme. Un jour viendra où ce que j'ai écrit en début de message ne sera plus de l'humour, mais une réalité quand la crise deviendra suffisamment forte, et que les gens "différents" seront l'exutoire tout trouvé et les boucs émissaires tout désignés. Marcel, si vous avez la possibilité d'acquérir une autre nationalité, faites-le maintenant tant qu'il est encore possible. Ne restez pas demain, le pantalon sur les chevilles lorsque cela arrivera, parce que ne disposant légalement d'aucune autre région où vous réfugier. Ne faites pas comme nombre de juifs dans les années 30 qui ont aussi été pris au piège de leur unique citoyenneté allemande et qui ont été livrés pieds et poings liés au Führer parce qu'aucun autre pays ne voulait les accueillir... S'il était encore techniquement possible de fuir pour un certain nombre d'entre eux, aujourd'hui cela deviendrait pratiquement impossible avec les moyens technologiques modernes (les frontières sont extrêmement verrouillées, demandez aux Syriens). Ce message me permet également de dire à tous les idiots qui prétendent que la double nationalité est une hérésie, que les étrangers ne devraient avoir que la nationalité belge "s'ils aimaient vraiment la Belgique", etc. que ce sont justement des idiots. La preuve en direct avec l'article de Marcel et plus globalement avec l'évolution de la situation en Europe. J'ai plusieurs enfants, dont l'ainé a presque 18 ans, et qui n'avaient que la nationalité belge jusqu'il y a très peu. J'ai décidé de solliciter pour eux (et obtenu) la nationalité d'origine de mes parents face à tout ce qui se passe en Europe et en Belgique en particulier. Il y a encore quelques années, jamais je n'aurais cru devoir le faire et cela ne m'aurait jamais traversé l'esprit.
  4. mélanippe
    mars 15, 15:54 Reply
    Ils oublient que l'ancêtre de Saint-louis est: Isabelle de Hainaut1 (née le 23 avril 1170, morte le 15 mars 1190 à Paris, fille du comte Baudouin V de Hainaut (vers 1150-1195) et de Marguerite Ire de Flandre (1145-1194), dite Marguerite d'Alsace, comtesse de Flandre. Elle est, par son mariage avec le roi Philippe II de France, reine des Francs de 1180 à 1190).
  5. LilAngel
    mars 15, 16:26 Reply
    on en peut déchoir d'une nationalité que quelqu'un qui en a une autre (cela découle de l'interdiction pour un état de rendre quelqu'un apatride). Donc si celui qui a la nationalité belge est déchu de cette nationalité, c'est qu'il en a quant même une autre. Le problème est plutôt là: à 18 ans, les enfants dont les parents sont de nationalités différentes, devraient devoir choisir et non les cumuler.
    • marcel
      mars 15, 17:40 Reply
      En Belgique, on a le droit d'avoir plusieurs nationalités. Et interdire d'en avoir deux est impraticable, il faudrait non seulement revoir des accords avec d'autres pays, mais en plus, obtenir d'au moins quatre pays dont on ne peut perdre la nationalité de changer leurs législations ou leur constitution.
      • Eridan
        mars 16, 17:25 Reply
        Je ne vois pas trop où est le problème et, notamment, ce qui empêcherait un état de décider qu'il n'accorde sa nationalité qu'à quelqu'un qui n'en a pas d'autre. Le contenu sémantique ambigu du terme conduit à un débat sans fin si l'Etat ne prend pas l'initiative d'en fixer les limites. Il est bon de souligner que, pour la très grande majorité des gens, la nationalité ne se choisit pas ; ceux-là ont matière à être choqués des propos de ceux qui font part de leur multiplicité identitaire ou de leur préférence du moment...! Sinon, que devient le principe d'égalité ? C'est pour décorer ? D'accord pour pas de halbblut, mais alors, il serait logique qu'il n'y ait pas de dual Blut non plus ! Et il n'y a rien de choquant à distinguer un statut de nationalité d'un statut de résident.
        • @ Eridan Aahhh ces "égalitaires" jusqu'au bout des ongles... Le principe d'égalité s'applique à ce qui est maîtrisable, gérable, et non à ce qui est dû à la providence... En lisant votre commentaire, j'ai envie de vous poser la question suivante: allez-vous par exemple, pour respecter ce que vous écrivez, partager votre revenu avec quelqu'un d'autre qui en est dépourvu ? Car si on suit votre raisonnement, le pauvre n'est pas à égalité avec le plus aisé tout comme le mono-national ne l'est pas avec le bi-national. Ou alors on aligne tout le monde vers le bas: pas de double nationalité, et tous les revenus alignés sur les niveaux les plus bas ? Et que pensez-vous du fait que seules les femmes peuvent avoir des enfants: où est le principe d'égalité ? Pour conclure en un seul mot: pffff...
          • Eridan
            mars 19, 18:30
            Rien de tel qu'un bon méli-mélo pour noyer le poisson ; c'est comme cela que l'on fait l'escavèche.
    • "... Le problème est plutôt là: à 18 ans, les enfants dont les parents sont de nationalités différentes, devraient devoir choisir et non les cumuler. ...". Bel exemple d'ethnocentrisme typiquement (ouest-)européen. Qui a dit qu'à 18 ans, on sait vraiment qui l'on est ? De plus, en étant d'origine étrangère, même naturalisé, on est toujours exposé à l'arrivée de l'un ou l'autre populiste au pouvoir et à risquer éventuellement des représailles, même après des générations car n'étant pas "assez intégré" au goût des uns et des autres. Le petit moustachu n'avait-il pas d'ailleurs catégorisé les individus selon leurs différents critères physiques ? Et persécuté les juifs pourtant établis depuis de nombreuses générations ? Une seconde nationalité est donc une sécurité bien utile quand il y a encore "un doute" de la part de la nation accueillante vis-à-vis des personnes accueillies sur sa volonté de les accepter en tant que membres effectifs de plein droit. Regardez ce qui se passe aux USA par exemple: des Américains, d'origine amérindienne depuis 5 ou 6 générations, de par leurs caractéristiques physiques, sont encore considérés par certains "purs Américains" bien blancs comme des étrangers ! Sans autre nationalité, vous ne pouvez vous installer ailleurs de manière durable et légale, même si vous êtes persécutés dans votre pays de naissance. Les règles actuelles d'immigration sont devenues partout tellement strictes que cela est maintenant impossible. N'en déplaise aux racistes en tous genres qui n'hésitent pas à dire aux musulmans pratiquants de "partir vers un autre pays musulman" s'ils veulent continuer à pratiquer leur religion. Cette affirmation balancée à la figure des binationaux selon laquelle ils doivent choisir me dégoûte aussi profondément par le fait qu'elle sous-entende qu'il faille inévitablement choisir, comme dans un divorce, "d'aller vivre avec papa ou avec maman, mais pas les deux en même temps". Si quelqu'un aime le pays de ses origines en même temps que celui dans lequel Dieu ou la providence (c'est selon) l'a fait naître, qui êtes-vous pour vous ériger en maître à penser en la matière et forcer un tel choix ? Donc, à LilAngel, et aux autres ayant le même schéma de pensée, je ne peux que leur conseiller de garder un œil attentif sur leur ethnocentrisme car c'est le plus fertile des terreaux pour le racisme et la xénophobie.
    • Shanan Khairi
      mars 15, 19:17 Reply
      LilAngel... je pense que vous n'avez pas conscience du fait qu'on ne choisit pas sa ou ses nationalités de par la naissance. Outre les demandes de naturalisation, les pays l'attribuent automatiquement soit de par le lieu de naissance (droit du sol), soit de par la nationalité des parents (droit du sang), soit un mélange variable des deux. Indépendamment de l'attribution d'une autre nationalité par un pays tiers (seule l'attribution de sa nationalité concerne un Etat). Ce processus est automatique et les personnes concernées ne sont souvent pas au courant. En outre, bon nombre de pays dans le monde ne prévoient pas de procédures permettant de renoncer de son propre chef à leur nationalité. Certains, dont l'idéologie devrait pourtant généralement leur interdire ce genre de rapprochement par pure décence, vont m'opposer le célèbre point Godwin. Mais commencer à créer des différences entre enfants selon qu'un seul ou deux parents soient des nationaux ne peut que faire penser aux organigrammes aussi élaborés que répugnants des lois de Nuremberg. Il est néanmoins vrai qu'il manque ici une référence explicite à un caractère ethnique. Mais si ce caractère, dont la motivation ne fait aucun doute, était explicite ce projet de loi serait tout simplement inconstitutionnel. Ces dernières années ont fait de plus en passer des lois visant telle ou telle catégorie ethnique et/ ou religieuse (souvent confondues dans la tête de leurs auteurs) de la population en utilisant une lettre hypocrite dans la loi pour éviter qu'elles soient cassées. Depuis le début des années '90 et la "dédiabolisation", l'Europe file un mauvais coton... Un coton bien connu...
      • Pfff
        mars 16, 15:20 Reply
        "Un coton bien connu..." https://youtu.be/5OKdbc0DYpM Comme le remarquait Stephen Colbert, le problème, c'est que le Sud a de bien meilleures chansons.
  6. GeBonet
    mars 15, 16:40 Reply
    Avec tout ça, je me demande vraiment qui je suis... Gerhard, c'est mon prénom (Gérard en français). Hé oui, suis né à Stuttgart sous les bombes en 1944 d'un père inconnu et d'une Mère Belge, qui une fois "libéré", m'a largué 9 mois plus tard chez ses "libérateurs" Français à Nancy, recueillis par un couple français jusque mes treize ans, récupéré par ma mère pour devenir Belge et m'en aller par dépit à la marine marchande à 15 ans... Pour redevenir 8 ans plus tard un habitant de liège à 23 ans... J'aurai été apatride pour finir Belge ayant vécu un an et demi en Belgique depuis ma naissance... Tout "étranger", né ici de moins de 23 ans depuis ou ayant résidé ici plus de un an et demi EST au moins aussi Belge que je l'étais à 23 ans. Depuis, une fois libéré, devenus Pompier professionnel pour finir pensionné et partir 8 ans au Brésil et revenus par accident. Bref, jamais ne n'ai vraiment été Belge, retenus en permanence par l'incohérence d'un mouchoir de poche qui s'évertuait à se découper en entité chaque fois plus petite afin d’affirmer une langue comme la suprématie de l'espèce Belge ou de l'union fait la force elle est passé au découpage linguistique poussant la région bruxelloise dans un bilinguisme d'état pour une population essentiellement francophone qui par commodité mettent leurs enfants en école flamande espérant pour eux une éducation et des emplois préférentiellement distribué au flamants dominant au lieu de revendiquer leurs identités bruxelloise... Belgique, c'est, Waterloo, c'est l'immense échangeur routier, c'est le terrain de bataille la zone d'échange ou espèce de "no man land" ou tous les peuples antique et moderne se sont rencontrer... La Belgique entière devrait servir de district fédéral à l'Union Européenne... Depuis mon arrivé, je n'ai jamais compris mieux la Belgique qu'à travers le surréalisme qui devient prétexte à toutes les nouvelles âneries pondues par des représentant qu'eux-mêmes qui osent mentir à leurs propre électorat qui après coup les trouvent super MR... Bizarre, vous avez dit bizarre ? Non, normal, un Bart et son club de Nouveau Venus d'Anvers (NVA) à des idées des années 30 c'est tout aussi normal. Quant à la Wallonne et ses formes de "Publifin", ayant l'intention de récolter auprès de particulier observateurs, les avantages donnés à ceux qui les ont aidé à tendre vers les critères CO² de l'UE, par le biais de certificats verts et ainsi équilibrer les comptes avec les redevances prises à tous pour payer ceux qui sont déjà des bénéficiaires... Vous avez dit Bordel, ou l'ensemble essaye de s'équilibrer par des tas de mesures passant par une fragmentation des problèmes et maintenant contestant l'origine des citoyens... On commence par dépasser la notion de racistes puisqu'elle ne peut plus objectivement être invoquée, alors qu'on fragmente les conditions, les couleurs, les gens... On sera bientôt la famille des "A", puis des "B" etc... N'acceptant que les A, B,.. Minuscules comme catégorie. Ayant compris, pour ce qui est de mes enfants, c'est simple j'ai pris les devants, le premier et naturel est devenus Mauricien, un second adopté et d'origine Haïtienne travaille en Hollande, habite en Allemagne et une troisième adopté aussi elle est née à Séoul, artiste et superbe Bruxelloise avec plein de prétendants de partout... Mon voisin est marocain, et je l’assiste dans la gestion de son chat qui à tendance à s'évader sentant déjà l'expulsion possible... En fait, en relisant ce que je viens d'écrire, je commence à comprendre ce qu'est un Belge... C'est quelqu'un qui croit faire partie d'un pays imaginaire ou l'union fait la force à partir d'origine indéterminé avec des minorité se croyant Flamande ou Wallonne et des majorités d'origines diverses plus ou moins devenus Flamand ou Wallon pour satisfaire la tendance du coin et le tout construit sur un champ de bataille européen Waterloo morne plaine ayant vus passer les Uns et les Ostrogots...
  7. Miyovo Ceviki
    mars 15, 17:29 Reply
    @ mélanippe am I the only one here to miss the link with the subject at hand ???? Mr Sel, frankly, your blog's OK except for those comments totally off the mark. Well, just my opinion, worth what it is (not much) but still, frankly, annoying.... yours and all those nice friendly things, µioyove
    • marcel
      mars 15, 17:46 Reply
      Oui, j'ai demandé qu'on revienne à des commentaires directement liés aux sujets des articles. Merci Mélanippe de et Pfff de rester « on topic » comme on dit en anglais. J'ai déjà sucré quelques uns de vos commentaires qui étaient trop largement hors sujet. Je ne vais plus l'accepter qu'occasionnellement, comme dans le cas de Tournaisien qui a au moins la délicatesse d'avertir que son commentaire est hors sujet. J'ai trop d'activités ces temps-ci pour pouvoir tout modérer tout le temps. Merci d'avance. And thanks Miyovo for the note, it's the most on-topic off-topic comment I've ever seen :-)
    • marcel
      mars 16, 10:28 Reply
      Je simplifie. Sinon, le titre devient trop long (pour Twitter notamment). Il a d'ailleurs un pouvoir similaire à celui d'un ministre.
      • MUC
        mars 16, 13:40 Reply
        Ah bon. Le mot "minister" et le terme "sécrétaire d'état", voilà 8 (huit) lettres de difference, en effet, une difference énorme. Entre nous, "simplifier les choses", une attitude qui vous va bien, aussi dans le contenu de vos articles ?
        • marcel
          mars 17, 20:06 Reply
          Non, c'est particulièrement important sur Twitter, par exemple. 140 - 8 = 132 (sans compter le lien vers l'article).
  8. Capucine
    mars 15, 23:32 Reply
    mon arbre généalogique à de quoi se faire des soucis,ils ne vont quand même pas lui couper ses racines,lui arracher ses fleurs et manger ses fruits.
  9. Tournaisien
    mars 16, 07:16 Reply
    Béh moi, je s' plutôt mal barre. Ma mère est restée française à son mariage et m'a donc kommuniké sa nationalité française ... en plus de la belge, ke je tiens de mon père. Bref, je suis une merde de Halbblut, de demi-immigré. Dennoch beruhige ich Sie, Marcel : alle diese Vorschlägen sind nur Wahn. Nicht mehr und nicht weniger, sind sie der Fantasie entsprungen.
    • marcel
      mars 16, 10:27 Reply
      Ja, aber sie ziehen unsere politischen Parteien immer mehr nach (Extrem-) Rechts
      • mélanippe
        mars 16, 11:51 Reply
        c'est vrai, parfois je m'évade de ce que je trouve très mesquin, terre-à -terre et proche d'une certaine forme abjecte de racisme comme la nationalité.
  10. mélanippe
    mars 16, 12:05 Reply
    Je ne vois pas en quoi mon commentaire est hors sol. Bien au contraire. Je suis actuellement plongée dans un livre très instructif: J'ai mal à mes ancêtres (la psychognéalogie aujourd'hui). Quand mes ancêtres me visitent en rêve, ils ne me présentent ni leur passeport, ni leur acte de baptême, mais bien leur visage, leur mouvement et ils me parlent. certains viennent de très loin, du fond des âges et font partie de mon arbre, celui planté aujourd'hui dans mon jardin, un pin de l' Himalaya (arrivé tout droit de l'Afghanistan et transité au Jardin des Plantes). La terre n'appartient à personne qu'au divin, notre inconscient qui nous gouverne et que nous transportons partout sur la terre. Pauvre flamands, coupés de leur vraies racines obligés d'en inventer des illusoires: celle d'un bout de papier plastifiés avec une puce qui n'a même pas la possibilité de se promener, incarcérée dans une enveloppe plastifiée qui abime les poches du pantalon. PAUVRE FLANDRE..
    • marcel
      mars 17, 20:06 Reply
      Ben disons que vos ancêtres n'intéressent pas forcément les autres lecteurs…
  11. Pfff
    mars 16, 12:51 Reply
    Le PVV à 20 sièges, Édito triomphaliste du Soir, réaction enthousiaste de Quatremer, ce que cela m'inspire. "(...)l'un des phénomènes les moins intéressants de notre époque (et cet inintérêt évident jugeait déjà, par lui-même, tous ceux que passionnait, fût-ce réactivement, et mobilisait corps et âme, un si piètre phénomène). Que devient dans de telles circonstances, le courage de tous ces croisés qui n'écoutaient que leur héroïsme et jetaient de formidables cris de colère contre le ventre encore fécond ? Que devient Charlie-Hebdo ? Que deviennent tant d'acteurs, de médiateurs, de metteurs en scène engagés depuis si longtemps dans cette juste lutte ? Que devient, pour ne choisir que cet exemple, la grande campagne de promo du chanteur Pierre Perret, et son CD-brûlot par lequel, il y a quelques semaines, on nous annonçait qu'il partait en guerre contre la "valse des croix gammées" ? Que deviennent tous ceux qui ne connaissent plus depuis si longtemps d'autre raison d'être que l'antilepénisme ?" Philippe Muray - Après l'Histoire I Sur Macron, sur Twitter "Ma théorie c'est qu'Emmanuel Macron n'existe pas, quelqu'un a juste cherché "cadre dynamique" sur Shutterstock." "On vit les nouvelles élites, si joliment nomades, si gracieusement mobiles, terroriser les "gens ordinaires", c'est-à-dire le peuple, et entreprendre de guérir celui-ci de son "populisme". Comme l'écrit encore Michéa: "On sait à quel point, depuis des années, les médias officiels travaillent méthodiquement à effacer le sens originel du mot (populisme), à seul fin de dénoncer comme "fascistes" ou "moralisateurs"" ( à notre époque, le crime de pensée suprême) tous les efforts des simples gens pour maintenir une civilité démocratique minimale et s'opposer à l'emprise croissante des "experts" sur l'organisation de leurs vies". Partout, dans l'inimitable style des dominants mondialisés, on se mit à distinguer les villes qui bougent des cités endormies; et ces dernières, pour être chaque année moins nombreuses, en devinrent toujours plus inexcusables de ne pas s'être couchées devant l'occupant moderniste. Casqué, dossardé, l'imbécile heureux du monde nouveau avait déjà surgi du néant, et il ne se connaissait qu'un seul avenir idyllique: celui de se fondre dans des colonnes infernales et de participer à un maximum de randos." Philippe Muray - Christopher Lash ou le parti de la vie in Exorcismes spirituels III Illustration de ce qui précède : ---- https://www.nytimes.com/2017/03/07/world/europe/france-albi.html?_r=0 Vlà-t'y pas que Charles Gave se met aussi au "péril FN", si cher à François Hollande, qui lui doit tout ce qu'il est, et bien plus encore qu'un ectoplasme. ---- http://institutdeslibertes.org/petit-inventaire-des-methodes-sordides-employees-par-les-hommes-de-davos-pour-enfumer-les-populations-et-rester-au-pouvoir/
  12. mélanippe
    mars 16, 13:13 Reply
    Voyons le côté positif: nous séparer de cette partie qui nous devient de plus en plus étrangère. C'est comme pour les couleurs en peinture. Séparées elles s'illuminent l'unes l'autres (exemple, l'orange et le bleu). Mais mélangées, c'est glauque. Raison pour laquelle je suis tout à fait opposée au bilinguisme obligatoire. Avant de parler une autre langue, il faut au préalable bien maîtriser celle d'origine. Si l'Allemagne semble moins gagnée par les pensées nauséabondes, c'est parce qu'elle a compris qu'il fallait remettre de l'éthique au sommet de l'Etat (en la personne de Madame Merkel). Si le Surmoi (la sagesse, l'équilibre entre le bien et le mal) est dysharmonieux, le ça (le populisme) remonte à la surface, les écluses sautent et la barbarie, les insatiables appetits terrestres reprennent le dessus (la Belgique est le pays au monde où se pratique les plus la GPA qui est une monstruosité,...mais tant que cela rapporte n'est-ce pas,..)..
  13. mélanippe
    mars 16, 15:54 Reply
    A quatre j'ai demande à mon père pourquoi je n'étais pas née en chine et en guise de réponse il m'a offert une pagode miniature. il était pourtant d'origine flamande;
  14. Pfff
    mars 16, 16:24 Reply
    Shooting à Grasse, pleased to meet you Surtout, pas d'amalgame : tous les satanistes ne sont pas des terroristes.
  15. Pfff
    mars 16, 19:15 Reply
    On fait quoi ? Le diyanet qui gère les mosquées AKP en Turquie et en Europe, c'est 120.000 fonctionnaires, un budget multiplié par 11 depuis Erdogan. Dossier tout à fait inquiétant (et ahurissant) dans le Point, sur les manigances de l'État turc en Alsace, déjà en bonne voie de colonisation. L'AKP est par exemple en mesure d'obtenir la démission de l'adjointe au Maire (PS) de Strasbourg, si elle n'apprécie pas Erdogan (elle est turque d'origine). Alors, on fait quoi ? Joie des siècles à venir.
    • Eridan
      mars 18, 11:26 Reply
      Vous auriez dû donner la référence : http://www.pressreader.com/france/le-point/20170316/282097751515671 Quand l'islamisme se sert de la démocratie occidentale pour progresser pendant que la dictature islamique s'installe en Turquie. Dans l'esprit de certains, qui s'accrochent aveuglément à des « principes » sans tenir compte du contexte, « démocratie » rime surtout de plus en plus avec naïveté.
      • Pfff
        mars 19, 12:12 Reply
        On se rappelle le poème (décembre 1997) de Erdogan. “Les minarets sont nos baïonnettes, les coupoles nos casques, les mosquées sont nos casernes, les croyants nos soldats, cette armée divine garde ma religion, allahou akbar, allahou akbar” À l'époque, tous nos libéraux européens nous assuraient qu'il ne fallait pas s'arrêter à ce texte, qu'Erdogan avait changé, qu'il était l'équivalent turc d'un chrétien-démocrate ouest-allemand des années 80. On voit aujourd'hui qu'il fallait le prendre au mot, très littéralement. Que d'aveuglements volontaires, que de relativisme bon teint, que nous payons aujourd'hui et dont les générations futures subiront le poids de faute. Pour information, toutes les mosquées d'Alsace ont une coupole et un minaret.
      • Pfff
        mars 19, 16:35 Reply
        Erdogan, aujourd'hui, aux immigrés turcs "Vous êtes l’avenir de l’Europe !" "Faites non pas trois, mais cinq enfants." Boumediene* va être jaloux. Grande course turco-arabe pour remplacer les peuples de la France, l'Allemagne, les Pays-Bas, la Suède et la Belgique. Tous ce peuples tant constitués d'affreux nazis qui méritent la mort ; Marcel vous le confirmera. Ah, que c'est beau, l'Amour ! *« Un jour, des millions d'hommes quitteront l'hémisphère sud pour aller dans l'hémisphère nord. Et ils n'iront pas là-bas en tant qu'amis. Parce qu'ils iront là-bas pour le conquérir. Et ils le conquerront avec leurs fils. Le ventre de nos femmes nous donnera la victoire. » Houari Boumediene (discours à l'ONU,1974)
  16. Pfff
    mars 16, 20:14 Reply
    Emmanuel Macron et Jürgen Habermas. On sait maintenant ce qu'est l'identité européenne : un échangeur d'autoroute.
    • Pfff
      mars 19, 14:30 Reply
      Enfumage sidéral, démocratie en trompe-l'oeil. Pendant que l'on parle du Penelopegate, on évite de parler du financement de la campagne Macron. 1. Macron n'est pas soutenu par un parti ; son mouvement "En Marche" est une simple association. 2. Pour rappel, le financement d'une candidature peut 2.A uniquement être le fait d'une personne physique 2.B est plafonnée à 7.500 euro par personne. D'où ma question sur la campagne de Macron : d'où vient l'argent ? De qui, de quoi est-il le nom ?
    • marcel
      mars 17, 20:02 Reply
      Pour l'instant, il est en construction.
      • u'tz
        mars 18, 01:10 Reply
        vous faites petite souris chez l'n_va (sans l'odeur de franse rat) ou vous avez juste séduit une taupe dans la place ?
  17. lievenm
    mars 16, 22:00 Reply
    [MELDING VAN DE SEL_SUUR: IN DE LAATSTE ZIN WORDT EEN LINK GEMAAKT TUSSEN (alle) MUSLIMS EN IS. DIT PIK IK NIET : MEN KAN NIET IN HUN PLAATS BESLISSEN WAT ZIJ DENKEN OF NIET] Toegegeven, Sarah Smeyers was blijkbaar teleurgesteld dat ze weer overgeslagen is voor een toppost en had beter de gelegenheid te baat genomen er nog wat meer over na te denken. Maar een dubbele nationaliteit is een probleem. Een nationaliteit is uiteindelijk in welk leger je vecht bij een conflict. Wat zeker ambtenaren en politieke verantwoordelijken met een dubbele nationaliteit verdacht maakt. Gaat als het er op aankomt een Turks-Belgische minister de belangen van het Belgische volk of van Turkije behartigen? Net zoals elke moslim die eerlijk met zichzelf is moet toegeven dat hij dichter bij IS staat dan bij de Westerse beschaving.
  18. Wallimero
    mars 17, 17:44 Reply
    @ Marcel, et alors? Si des centaines de milliers de jeunes en Europe s'empressent de se soumettre à un entrainement militaire et le maniement des armes, couplé d'une indoctrination hyper-nationaliste au service d'une nation dont on peut douter des intentions pacifiques, tu fais quoi? Les obliger à lire à voix haute ton deuxième bouquin de fiction? (le premier étant Les secrets de BDW)... Ah oui, je sais, rien, parce bien-sûr la gaucho franco a déjà bradé le document que tu viens de passer dans les chiottes et que à laquelle la NV-A essaye contre ton gré de rendre une certaine estime. On n'a qu'à lire un certain Bernard Louis (http://www.ulb.ac.be/socio/germe/documentsenligne/2lou00.pdf) grand adepte de ton temple des droits humanistoïdes, comme par hazard lié à la poU(L)Belle académique. Oh que le bonheur de la gauche-à-blabla est en train de se répandre, à côté de Molembeek-sur-Jihad se situe Erdostan. Mais à part ça, le plus grand danger c'est bien-sûr la NV-A, ou est-ce l'esclavage, ou le caractère mysogine de notre société? joli Marcel, vraiment joli W
  19. Rivière
    mars 17, 18:49 Reply
    Vive les Sang Pur ! A bas les Sang de Bourbe et les Moldus ! Sans rire, il faudrait quand même dire à Bart et son comité des lecteurs de "Mon campf" que la réalité n'est pas un livre dont vous (lui) êtes le héros... Tous ces "k", c'est pour klu klux klan ou pour kaka ?
  20. Degenève
    mars 18, 08:33 Reply
    La N-VA a décidément du mal à dissimuler ses véritables gènes... Au fait, mes quatre grands parents sont tout nés allemands et ne sont devenus belges en 1920 que parce que frontière avec l'Allemagne s'est déplacée vers l'Est. Dans ces conditions que serais-je donc selon la "brillante" idées de Mme Smeyers ? Belge, Allemand, demi-sang ?
  21. mélanippe
    mars 18, 11:39 Reply
    "Ben disons que vos ancêtres n'intéressent pas forcément les autres lecteurs…" Parce que notre société est profondément égoïste et individualiste. Alors que nous sommes tous reliés d'une manière comme d'une autre. Vos ancêtres comme les miens. Si votre vie nous intéresse Marcel sel, c'est parce que nous tentons de la relier à la nôtre. Comme un miroir qui nous éclaire. Je m'étonne que vous n'ayez pas perçu cet aspect dans vos livres. S'il s'agissait de votre histoire unique, certainement que le lecteur ne serait pas intéressé. quand Robert Merle écrivait, il rajoutait souvent en bas de page: chère lectrice, comme un clin d'oeil. N'oubliez jamais que votre livre a été édité sur du papier, que ce papier vient d'un arbre et que dans l'air que nous respirons venait un peu de son oxygène. Il est emps Marcel de vous ouvrir aux autres,... Et de Marcel Sel se transformer en "Esprit de Sel".
    • marcel
      mars 19, 11:14 Reply
      Je n'ai pas l'intention de devenir un esprit avant longtemps. Mais ce que je disais, c'est que VOS ancêtres n'intéressent pas forcément le lecteur, pas plus que les miens du reste.
  22. mélanippe
    mars 18, 12:06 Reply
    Chaque fois que nous nous coupons de nos racines, c'est à dire de notre histoire qui est celle de tout nos ancêtres (à tous et pas seulment les miens), c'est comme si notre système sanguin se chargeait de matières viciée et de mauvais cholestérol. Le circulation ne se fait plus et les déchets ont tendance a créer de la bile noire (la haine) qui se projette sur autrui: l'étranger, cause de tout nos soucis (...). Pour comprendre la Flandre, il faut faire un vrai travail d'historien et remonter loin, très loin. pour décrasser l'histoire de ce qu'elle charie de monstruosité. Les flamands sont plutôt terre à terre et lèvent rarement le nez et les yeux vers le ciel. Ce ciel toujours bouché,... qui limite l'horizon. Quand les flamands vont à l'église, ils regardent rarement le vitraux, mais la poussière qui traîne sur le sol ou les prie-Dieu. Etonnons-nous alors que le taux de suicide, malgré leur richesse est plus élevé en Flandre qu'en Wallonie. La proximité avec la terre de la tombe est plus familière.
    • Pfff
      mars 19, 12:54 Reply
      Grossesse nerveuse allemande Ah, l'Autre, cette idole des temps. Pour rappel, avec 2.000.000 d'immigrés acceptés en Allemagne (64 expulsions) - très majoritairement des jeunes hommes -, à ce rythme-là, en cinq ans, c'est toute une classe d'âge de garçons, de jeunes hommes allemands, celle qui représente censément l'avenir de l'Allemagne, qui sera minoritaire dans son pays. Par ailleurs, les lois visant à l'expulsion des immigrés qui n'ont rien à voir avec la guerre de Syrie ne sont pas votées en Allemagne ; elles sont rejetées par le parlement, les procédures de constatation des nationalités sont sciemment inapplicables, etc. On ne m'enlèvera pas de l'idée que cela à voir avec le taux de reproduction allemand et que la réaction de Merkel aurait été bien différente si, au lieu de jeunes hommes, c'était des jeunes femmes qui avaient déferlé sur l'Allemagne. Comme de mon point de vue - partagé par les contemporain de la Réforme, d'ailleurs -, luthérien et islamiste sont des quasi synonymes, cela prépare des siècles de confrontation avec le reste de l'Europe. En douce, sous couvert d'amour universel, le ressentiment protestant (pléonasme) prépare des siècles de guerre en Europe. Nazi hier, islamistes demain, les allemands. Vacherie allemande, indifférence bestiale et féminine. Le rêve d'Hitler, d'un peuple allemand islamisé, d'un peuple guerrier, à portée de main. Que n'aurait-il fait, dans ses propres mots, si au lieu d'un peuple christianisé, il avait eu sous la main un peuple islamisé : que ne feront-ils pas ? Claudel, en 1933 : je vois un islamisme se lever en Allemagne. Moi aussi, en 2017.
    • Wallimero
      mars 20, 07:11 Reply
      @ Marcel, quand on dit que IS fait plus partie du cadre de reference Musulman que la société d'origine judéo-chrétienne, c'est un méchant amalgam, quand on dit que les Flamands sont es simples bornés, on laisse, c'est de l'égalité à la UNIA, si on ne peut pas tout faire, occupons nous simplement de nos propres priorités politiques... @ Ménapienne, forcément que le taux de suicide en Flandre est plus élevé, ils sont obligés de vivre dans le même pays que des disjonctées comme toi. W
  23. Bananasplit
    mars 19, 11:07 Reply
    Tout ça pour emmerder Philippe qui a une maman italienne...
    • mélanippe
      mars 19, 11:29 Reply
      Je n'ai pas l'intention de devenir un esprit avant longtemps. Mais ce que je disais, c'est que VOS ancêtres n'intéressent pas forcément le lecteur, pas plus que les miens du reste. Raisons pour laquelle, la Belgique restera encore longtemps un marécage putride où les roses ne pourront longtemps survivrent.
    • mélanippe
      mars 19, 12:07 Reply
      Ce sont vos ancêtre Marcel qui parlent à travers vous, que vous le vouliez ou non. Désolé.
    • mélanippe
      mars 19, 13:51 Reply
      J'ai lu sur La Libre que vous preniez la direction de Pan en homme de gauche. Il serait bienvenu de s'inspirer d'un de nos anc^^etres mort aujourd'hui: Jean Rey qui préconisait déjà la regionalistion au grand dam de spaak .https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Rey_(homme_politique)
    • mélanippe
      mars 19, 13:53 Reply
      erreur de date, mort un 19 (acte manqué) mais peut-etre riche d'enseignement
    • u'tz
      mars 19, 19:53 Reply
      reconnaissez que côté adn belge seule élisabeth sera une reine halbblut du gotha (comme princesse halbblut y avait déjà esmeralda)
  24. frans
    mars 19, 14:38 Reply
    Comment prendre au sérieux un article traitant d'un sujet qui me semble important, avec autant de faute d'orthographe ?? Vous n'avez donc pas procédé à une relecture de vos propos? En réponse de votre article, on va notre si belle Belgique...
    • marcel
      mars 22, 19:29 Reply
      Non, je n'ai pas eu le temps de relire. Tout fout le camp…
  25. u'tz
    mars 19, 19:45 Reply
    est-ce que "les citoyens Halbblut (demi-sang)" ont une demi-perception de leur ressenti de leur demi-pouvoir d'aèchat ?
  26. Pfff
    mars 19, 20:13 Reply
    Erdogan, DAESH et les croisés Bon, Erdogan, comme DAESH, accuse l'Europe de croisade. Moi, je veux bien, mais si on y regarde de plus près. Des ordres croisés, le Teutonique - pour des raisons linguistiques, déjà à l'époque- , le Temple (les templiers), l'Hospital, - les deux premiers, majoritairement francophones, à l'origine - et je vous fais grâce des trois ordres espagnols (Calatrava, comme l'architecte, et les deux autres dont j'ai oublié le nom), reste seulement l'Hospital, et ce, depuis un bon paquet de siècles - ordre qui a une pure vocation humanitaire. C'est pas gagné, pour les croisés, qui vont aller envahir Constantinople avec des stéthoscopes. C'est l'AKP qui se fout de l'Hospital, en fait.
  27. Anne
    mars 22, 22:48 Reply
    Le refus de la nationalité belge à ceux qui seront contraints d'en demander la confirmation à leur majorité permettra à l'administration d'expulser plus de personnes plus facilement. Ce projet est en cohérence avec la loi du 9 février dernier qui permet d'expulser par un simple acte administratif toute personne considérée comme menaçant l'ordre public. Les deux actes (octroi de nationalité et le nouveau mode d'expulsion) relève(ro)nt probablement pour une bonne part du pouvoir discrétionnaire que s'octroiera l'administration. Imaginez alors la facilité avec laquelle notre population pourra être écrémée par tous ces esprits obtus. Loi du 9 février: lire l'article du MRAX mrax.be/wp/theo-francken-notre-petit-trump-belge-a-encore-sevi
  28. Salade
    mars 22, 23:07 Reply
    NON au terrorisme! Eteignez les médias quand on en parle. Donc éteignez tous les jours ces foutus médias: les politiques sont sous baxter terroristique!!
    • Anne
      mars 25, 17:42 Reply
      Bien sûr, bien sûr. Cachons-nous les yeux et bouchons-nous les oreilles. Et eux légiféreront en toute tranquillité. Comme ils l'ont fait pour cette fichue loi du 9 février à propos de laquelle la presse n'a pour rien ainsi rien dit et contre laquelle personne n'a réagi alors qu'on aurait dû aller hurler dans les rues pour la contester. Les médias auraient même dû alerter la population AVANT son adoption.
  29. Mélanippe
    mars 23, 12:53 Reply
    Si vous pensez ne plus avoir la possibilité d'exercer une quelconque influence sur la manipulateurs qui nous gouvernent, je vous conseille la lecture du prochain livre de Jen-François Vézina. Ou comment créer notre propre modèle démocratique à l'intérieur de soi et être le roi ou la reine de notre propre royauma (exit les con...s. Je conseille la lecture du dernier livre de Jean-François Vezina: http://www.editions-homme.com/apprivoiser-petit-dictateur/jean-francois-vezina/livre/9782761947626. En créant en soi la démocratie de nos rêve, nous létendons à ceux qui la percoivent et tant pis pour les autres.
  30. Mélanippe
    mars 23, 13:07 Reply
    "Pfff qui cite Claudel, en 1933 : je vois un islamisme se lever en Allemagne. Moi aussi, en 2017. Tiens," je viens juste de recevois deux livres intéressants pour comprendre notre monde contemporain (bible: qui ne cherche pas à s'instruire est coupable et quiconque n'ajoute pas à ses connaissances les diminue,...). Lecture psychanalytique de l'oeuvre de Claudel (Michel Malicet). (c'est l'exposition de Camille à Paris, sa soeur qui m'en a donné l'idée). ET le fils de l'homme d'Olivier Merle (le fils de l'autre). impossible de comprendre l'histoire actuelle sans remonter à celle de nos ancêtres et du christianisme. Voilà simplement mon message.Mon commentaire et analyse sur le Figaro des attents du 22 mars à Bruxelles . "Les attentats ont eu lieu au moment du printemps dans les lieux symboliques d'un départ, d'un voyage, d'une naissance, d'un envol. Maelbeek ne se situe-t-elle pâs près de Chapelle de la Résurrection au Coeur du quartier européen. Pourquoi le point sensible d'Oedipe est-il la cheville? Parce qu'elle le touche dans sa volonté (Tiens vla Fillon). Et la volonté est le feu qui dirige toute action. D'où l'expression: entorse à la loi (divine????) Quant au ruisseau du moulin (Molenbeek-saint Jean le Baptiste), c'est l'action de l'eau qui donne l'électricité du moulin. L'eau ignée.
  31. Mélanippe
    mars 23, 13:15 Reply
    Vous pensez que tout ce qui se passe dans le monde est dû au simple hasard. Non, tout est bien manipulé: https://perversionnarcissiqueetpsychopathie.wordpress.com/2017/03/23/campagnes-electorales-et-manipulations/ Plus dernier article de Laurent Joffrin dans Libération:https://mg.mail.yahoo.com/neo/launch?.rand=6n1ldopfabetl#4487924460
  32. Wallon
    mars 25, 09:53 Reply
    [Avertissement du censeur Sel : ce commentaire compare l'Union européenne au Troisième Reich (« quatrième reich »), ce qui est factuellement faux et une position indéfendable. Je le laisse en l'état en tant qu'opinion qui circule, avec les réserves d'usage et une désolidarisation de ma part tout aussi radicale] Sarah Smeyers (N-VA) a certes jeté un pavé dans la marre mais réserver la nationalité belge automatique aux enfants de deux parents de nationalité belge pose un problème. Quel genre de "belge" ? Les natifs pouvant prouver une parenté "pure" comme l'exigeait la loi allemande du Troisième Reich ? Les naturalisés pouvant prouver une parenté " européenne tout aussi pure" ? Les naturalisés d'office ( merci les politiques ahuris !) à la double nationalité, venu de n'importe où ? Il faudrait éclaircir la question sinon cela relève de la loufoquerie bien belge ... Il serait plus logique, à mon humble avis, d'interdire les doubles ou triples nationalités et d'exiger un choix clair de tous les administrés, à l'âge de 18 ans, avec serment d'allégeance (comme au USA) lui permettant ainsi d'acquérir ou de confirmer la qualité de citoyen. Question de mettre de l'ordre dans les situations administratives ubuesques actuelles. Celui qui refuserait resterait ou deviendrait un résidant étranger comme cela existait avant le présent Quatrième Reich camouflé sous l'étiquette Union Européenne.
  33. u'tz
    mars 26, 20:50 Reply
    aujd'hui ai vu sur auvio "à votre avis" donner la parole et du soutien à l'n-va donc au mr, puis être partial mr dans un débat entre cruche le wallultralib et un gland du ptb, puis pour con clure un débat immonde sur la dépénalisation de l'avortement avec une chiée de connasses tendancieuses dont le présentateur... où on va là
  34. Tournaisien
    mars 27, 07:36 Reply
    http://www.lalibre.be/actu/international/angot-assume-son-face-a-face-tendu-avec-fillon-ce-qui-etait-violent-c-etait-la-situation-que-je-decrivais-pas-moi-58d89a4bcd708bad3ce671a5 ... On atteint là des sommets ! Les chaînes de télévision et les quotidiens nationaux offrent une tribune à une malade patentée, dont le cas relève bien plus de la psychiatrie que de la littérature pour laquelle elle ne possède d'ailleurs aucun talent (la plupart des critiques littéraires sérieux conviennent pour dire qu'elle ne sait pas écrire). Un parcours pathétique ! Des tentatives vaines de se faire reconnaître au niveau littéraire,pour finir par s'imposer lamentablement en 1999 avec un roman qui aura fini par s'imposer par la seule grâce de la provocation, une sorte de logorrhée (déjà) relevant bien plus du divan de psychiatre que de la performance scripturaire, où elle devait mettre en scène un inceste, le sien bien sûr. Et puis, à partir de ce moment, la seule recette qui lui vaille ...! Un règlement de compte ignoble, celui d'une maîtresse détruisant à coup de plume l'ex-épouse de son amant (du moment) qui avait eu le tort à ses yeux de se battre pour garder ses enfants : une mise à mort ignoble, qui lui valut une condamnation inédite, sans appel, 40.000,- € de dommages et intérêts, sans compter 10.000,- € au civil. Du jamais vu ! Mais comme le problème de fond est de l'ordre de la pathologie, l'errance qui aurait pu n'être qu'une lamentable erreur de parcours refit surface. Ce fut ensuite l'affaire Christophe Lucquin que, dans les colonnes de Libération, elle n'avait pas hésité à accuser de publier des livres à caractère essentiellement pédophile. Tout ceci avant qu'elle n'interpelle François Hollande, contre vents et marées, pour qu'il se représente et avant que, drapée dans sa prétention sans nom de vestale arachnéenne, elle ne craigne pas de larder de ses traits d'une méchanceté inouïe un François Fillon, certes devenu pour le moins peu crédible. ... aujourd'hui, c'est sans doute cela la démocratie, un viatique pour une parole de liberté publique que les plus pathologiquement atteints sont prompts à saisir (et ils sont plus doués que les autres pour cela, ou du moins les mieux armés) pour déverser leurs psychoses vénéneuses aussi largement que possible. Je pensais quant à moi qu'une araignée venimeuse, dès lors qu'elle s'approche de l'humain, doit être détruite irrémédiablement de crainte d'en être mordu, mais non, aujourd'hui, les grands maîtres de cérémonie lui offre de pouvoir projeter son venin à grand vent. Merci, monsieur Pujadas, vous fûtes sublime sur ce coup-ci une fois encore.
  35. Tournaisien
    mars 27, 08:34 Reply
    Le premier symptôme rendu public sur le plateau de Bernard Pivot en 1999 : http://www.ina.fr/video/I13051049 Le cas Angot relève de ce que Platon, dans le Timée (91) identifiait déjà à un trouble spécifiquement féminin, lié à une désir de procréation perturbé, qu'il appelait "hystérie" : "La matrice est un animal qui désire ardemment engendrer des enfants ; lorsqu'elle reste longtemps stérile après l'époque de la puberté, elle a peine à se supporter, elle s'indigne, elle parcourt tout le corps, obstruant les issues de l'air, arrêtant la respiration, jetant le corps dans les dangers extrêmes, et occasionnant diverses maladies, jusqu'à ce que le désir et l'amour, réunissant l'homme et la femme, fassent naître un fruit et le cueillent comme sur un arbre". Angot elle-même, à vrai dire, nous livre la clef de ce trouble profond, d'ordre psychiatrique, qui l'habite autant qu'il l'abîme dans son roman "L'inceste" paru en 1999, sur lequel elle allait revenir avec "Une semaine de vacances" en 2012 : n'ayant jamais connu son père, elle en met en scène la relation physique qu'elle aurait eu avec lui. Le transfert est patent ; il est celui d'une féminité dévoyée qui aurait empoisonné d'un âcre venin la maternité restée en elle sous la forme d'un fétus desséché et qui, devenue monstrueuse, prend des allures de Lilith. L'hystérie est à son comble à mesure que la déviance se met en scène de façon de plus en plus narcissique, publique ; elle distille une méchanceté pathologique, psychiatrique, que l'arrogance de ses propos projette de façon théâtralisée sur le devant de la scène, jusqu'à en devenir d'une obscénité confondante. Mais le plus sidérant dans toute cette affaire, c'est de constater que ses crises hystériques trouvent en certains acteurs des médias des marionnettistes pervers trop heureux d'offrir à ses névroses obsessionnelles une tribune cathodique.

Leave a Reply

Attention, les commentaires n'apparaîtront qu'après modération.