Lucha Libro ! Le premier match de catch littéraire à Bruxelles, c’est ce soir !

luchalibro_logo_pub_800x600_-f0c0fBruxelles désertée, Bruxelles terrorisée ? Alors, sortez de chez vous ! Ça tombe bien, ce soir, il y a une grande première dans un endroit chaleureux. La Lucha Libro. Huit lutteurs littéraires, tous déguisés, s’affrontent devant un public chauffé à blanc par un maître de cérémonie survolté. Chaque match dure trois minutes. Un titre est tiré au sort. On y adjoint une catégorie (polar, roman à l’eau de rose, lecture érotique, etc.) Chaque lutteur a trois minutes pour massacrer l’autre de ses sales caractères, à coups de points finaux, de virgules, d’interjections, d’exclamations.  À la fin de chaque match le public élit son champion ! 

La Lucha Libro est née en 2002 au Pérou dans l’esprit du journaliste et auteur Christopher Vásquez. Son but : organiser un concours d’écriture pour permettre à de jeunes écrivains d’être vus, lus et édités. Mais aussi, pour sortir l’écrivain de son anonymat, de son petit bureau, et le mettre sous le feu des projecteurs dans une mise en scène de match de catch — un sport qui attire les grosses foules en Amérique du Sud. 

Ça se passe au Petit Chapeau Rond Rouge – Café théâtre  à 20h30, ouverture des portes à 19h
12 Rue Père Eudore Devroye (dans l’enceinte du Collège St-Michel)
1040 Bruxelles
0498/51.35.63

L’entrée est de 14€ pour les gens, 12€ pour les étudiants et les chômeurs. Avouez que ce n’est pas le Pérou. Il y a moyen de manger sur place.

Pour cette première, huit lutteurs et lutteuses, et pas des moindres, monteront sur le ring :

Amélie Dewez : Animatrice d’ateliers d’écriture, animatrice d’un blog littéraire, écrivain, professeur de français.

Baudouin Van Humbeeck : Scénariste, coach, écrivain, éditeur,

Bill Bilquin : publicitaire, comédien, improvisateur, poète, écrivain.

Catherine Ronvaux : Chroniqueuse dans l’émission de la RTBF radio La Première: « Le jeu des dictionnaires » et actuellement « On est presque sérieux ». Prof de théâtre en académie.

Marcel Sel : écrivain, blogueur, journaliste et chroniqueur.

Milady Renoir : animatrice d’ateliers d’écriture, auteur, conseil littéraire,

Nicolas Baras : comédien, improvisateur, journaliste à l’agence Belga, écrivain.

Nicolas Keszei : journaliste à l’agence de presse Belga, écrivain.

Previous Étude bidon, preuves imaginaires. Jan Jambon, amateur congénital ou pyromane professionnel ?
Next Charles Michel sur CNN, ou l’interview d’un petit garçon.

You might also like

6 Comments

  1. guypimi
    mai 02, 09:35 Reply
    Donc l'esprit de compétition arrive aussi à polluer le monde littéraire ?
    • marcel
      mai 02, 16:46 Reply
      Ce n'est pas vraiment de la compétition, et ce n'est pas vraiment de la littérature. C'est un exercice sympathique où les textes sont lus au public, ça permet aussi de renouer les liens entre le public et les auteurs de façon amusante et conviviale. Le gagnant a d'ailleurs gagné des prunes :-)
      • Salade
        mai 02, 19:46 Reply
        ce qui attire aussi les foules, Marcel, c'est l'aéroport de zaventem. Catch your plane.
        • Salade
          mai 03, 19:56 Reply
          Quel amateur ce Jambon! Rendre impossible la vie des passagers de Zaventem puis retirer les contrôles systématiques! (vous avez vu, on ne peut pas faire autrement) Technique bien connue pour faire disparaitre l'ultra sécuritaire que lui-même avait instauré en méthode Coué, et voulait nous voir l'aduler. On nous prend pour des gosses! Fin de la récréation. Enfin, fin de l'épisode. Tout est bien qui finit bien par ternir l'image de la Belgique.
        • Salade
          mai 03, 20:34 Reply
          http://www.lesoir.be/1200206/article/debats/2016-05-03/zaventem-son-laboratoire-et-sa-population-cobayes je ne suis pas fan de Delvaux, mais là j'approuve. Pour l'image de la Belgique, on en a démissionné pour moins que ça. Mais qu'est ce qu'il fout au Japon? Il devrait être au Poster, Charles!
  2. u'tz
    mai 03, 01:48 Reply
    je me suis laissé dire que ça manquait de catcheuses mexicaines...

Leave a Reply

Attention, les commentaires n'apparaîtront qu'après modération.