La Belgique, passoire je m’en-foutiste (bis)

En mars 2013, je publiais cet article sur Un Blog De Sel, ancienne version. Je parlais de la facilité avec laquelle un mineur pouvait s’envoler pour la Syrie. À l’époque, on m’expliquait que l’empêcher était infaisable. Aujourd’hui, le père de Jejoen Bontinck, Dimitri, accuse le monde politique de ne pas en faire assez pour empêcher les mineurs de quitter la Belgique pour la Syrie. Parallèlement, on parle de contrôler tous les voyageurs aériens. Je demandais pour ma part qu’on contrôle déjà au moins les mineurs. Apparemment, c’était déjà trop.

P.S. Vous comprendrez que le mot « imbécile » doit désormais être étendu au nouveau ministre de l’intérieur, et ensuite, au suivant : c’est contagieux.

Bonne lecture

La Belgique, passoire je-m’en-foutiste (13 mars 2013)

C’était un peu moins d’un an après l’affaire Julie et Mélissa. Un couple prend l’avion avec son enfant de 4 ans. À Zaventem, l’on demande les papiers des parents, pas la carte de l’enfant qui les accompagne. Les gendarmes du cru ont un flair surdéveloppé livré à la naissance qui leur permet de reconnaître d’instinct les liens familiaux entre une petite fille et deux personnes. Les parents sont sidérés de la facilité avec laquelle ils sont montés dans l’avion sans que quiconque ne leur demande si c’est bien leur enfant qu’ils trimballent. Le couple passe dix jours de vacances au Portugal, en Algarve. Au retour, à l’aéroport, surprise : alors qu’ils sont quatrièmes ou cinquièmes dans la file d’attente au check-in, l’employée décroche son téléphone. Le père (qui comprend le portugais) l’entend distinctement préciser «il y a un enfant». Dans les cinq minutes, un policier arrive et se poste près du check-in. Les parents arrivent au guichet, l’employée leur demande les papiers de l’enfant et les leurs. Elle contrôle. Tout est en règle. Elle fait un signe discret au policier, qui s’en va. Il était apparemment là au cas où, rien de plus. Les parents se disent que décidément, bien des pays ont des leçons à donner à la Belgique, où la police et les ministres concernés s’en foutent comme de l’an quarante.

Je vous raconte cette histoire véridique parce que je viens de voir le reportage de la RTBF où l’on voit deux jeunes de 14 et 16 ans passer sans encombre et sans autorisation parentale toute la sécurité de l’aéroport, et monter tranquillement dans un avion pour la Turquie. Aucune Loi n’interdirait aux mineurs de voyager seuls, dit le reportage. Hallucinant ! Proprement hallucinant ! Ça signifie que si votre enfant fait une fugue (et ça peut arriver à tout enfant, pas forcément parce que les parents sont nuls), il peut, s’il trouve quelque monnaie, se retrouver au bout du monde, et même dans une zone de combat, en quelques heures !

Les uns et les autres accuseront Joëlle Milquet qui n’a en effet pas fait son boulot. Mais la réalité est bien pire que ça. Avant elle, et depuis l’affaire Julie et Mélissa, il y a eu deux ministres socialistes et la bagatelle de 4 libéraux. Et aucun, aucune, pas un, pas une, n’a eu la présence d’esprit de vérifier les modalités de passage des mineurs aux frontières. Dans une entreprise privée, un tel laxisme vaut la faute grave et la mise à pied immédiate sans préavis ni rémunération. On pourrait évidemment demander la démission immédiate de Joëlle Milquet. Mais il faudrait aussi trouver un moyen d’amender Annemie Turtelboom, Guido De Padt, Patrick Dewael, Antoine Duquenne, Luc Van Den Bossche et Louis Tobback, les ministres de l’Intérieur d’après l’affaire Dutroux (qui aurait dû les réveiller). Ils n’ont pas fait leur job correctement. Ils mettent nos enfants en danger.

Mais avant tout, il n’y a qu’une chose à exiger de cette imbécile qui a le verbe fort et le geste absent (au même titre que les 6 imbéciles précédents) (1) : l’obligation immédiate pour tout mineur de disposer d’un papier signé des parents et validé par la commune pour tout voyage en avion ou en train international, et la vérification systématique à au moins deux reprises à l’aéroport. Au besoin, pour les enfants qui doivent voyager régulièrement (familles recomposées internationales), on peut prévoir une autorisation multiple avec des destinations précises.

Un tel laxisme sur des principes aussi évidents n’a pas sa place dans un État de droit, fut-ce celui du je-m’en-foutisme généralisé, où la délégation des compétences aux «régions» ou «communautés» a fini par prendre plus d’importance que la sécurité des enfants.

(1) Chers ministre et ex-ministres, ceci n’est pas de la vulgarité, mais le minimum de grossièreté que vous méritez. La vulgarité, c’est d’avoir laissé cette situation perdurer et d’avoir fait pris des risques insensés à des mineurs, dont ceux qui sont partis en Syrie et ne reviendront peut-être jamais. Vous en êtes tous coresponsables.

Previous L'exécution d'Hervé Gourdel et de Samira Saleh, ou comment nos réflexes profitent à l'EI
Next Ce que disait Dieudonné à la télé iranienne (rappel)

You might also like

41 Comments

  1. Philippe
    septembre 29, 14:55 Reply
    Si il n'y avait que ça comme problème au niveau de la sécurité des aéroports ! De nombreux reportage ont montré que les aéroports sont de vrais passoires. Contre un terroriste amateur ils sont peut être dissuasif et efficace. Mais pas contre des terroristes entrainés et renseignés. On ne peut pas prendre de bouteille de SPA dans l'avion ni de coupe-ongle, mais un couteau en céramique passe sans problème les détecteurs métaux. Sans oublier la sécurité très relative des annexes de l'aéroport (DHL, service d’entretien, ...).
  2. Tournaisien
    septembre 29, 15:06 Reply
    Le fond du problème n'est tant le je-m'en-foutisme ambiant que l'incroyable présomption d'une classe politique qui a fini par introjecter la conviction de son incommensurable supériorité par rapport aux pauvres crétins que nous sommes, nous tous, citoyens. Il en va de même pour ce dossier, aux conséquences il est vrai potentiellement dramatiques, et pour bien d'autres, quelle que soit leur gravité. Je vous donne un exemple concret : Tournai 2012 : élections communales. Le MR s'allie au PS avec lequel il forme une majorité relativement confortable. Le tête de file des Libéraux n'est autre que madame Marghem, une juriste connue pour son incroyable présomption, sa suffisance et son dédain. Elle hérite de l'échevinat du Patrimoine et de l'Urbanisme. Des associations de défense du Patrimoine la mettent illico au parfum : il est impératif se soumettre tous les permis de construire intra muros à Tournai au contrôle de la DG04 et son service des Fouilles. Avec sa morgue habituelle, madame Marghem ironise et envoie tout le monde dans les roses. Deux à trois mois plus tard, sont entamés des travaux sur le site de l'église Sainte-Marguerite (une église reconstruite au XVIIIe siècle, reconstruite sur une église du début du XIVe siècle). La demande de permis est soumise aux services de l'Urbanisme, qui dépendent de sa compétence. Le résultat ? Lesdits services ne se préoccupent pas du centième comme du quart de la question "patrimoniale"; les services de la DG04 ne sont pas avertis. Fort du permis qui lui est délivré, l'entrepreneur attaque alors les niveaux de sol sous le pavement et il passe joyeusement aux travers des fondations médiévales de l'église (tombes y comprises). Oui mais voilà, un membre d'une association de défense du patrimoine tournaisien passe à ce moment-là le bout de son nez sur le chantier et se rend compte de la catastrophe. Il avertit illico le service des Fouilles de la RW qui déboule dare-dare à Tournai. L'archéologue prend alors sur elle d'avertir le fonctionnaire délégué de la RW à Mons, un certain Patrick Roussille, qui fait stopper les travaux et introduit une plainte en bonne et due forme auprès des tribunaux. Fort mal prise, madame Marghem contre-attaque. Elle "communique" médiatiquement pour expliquer que c'est elle qui a fait condamner en justice ladite entreprise qui, ceci étant dit, n'avait fait que suivre le permis transmis. Et elle en rajoute une couche pour expliquer qu'elle fera tout pour qu'ils reçoivent le maximum (elle est avocate ! ... on croit rêver). ... L'affaire se tasse. Entre-temps, les associations du Patrimoine rappellent l'importance de traiter cette question des zones archéologiques sensibles en amont, au niveau des demandes de permis, de façon à éviter ce genre d'accident. Madame Marghem reprend alors la parole publiquement pour expliquer que cette procédure a toujours été celle qui était de mise, que les défenseurs du Patrimoine de cette ville, en clair, ne savent pas de quoi ils parlent. Toujours la même morgue, toujours le même mépris ! ... Comme par un fait exprès, voici que trois semaines plus tard, d'autres travaux sont entrepris en la rue de Bève à Tournai, à l'emplacement de la première enceinte communale de la ville (XIe-XIIe siècles). De passage sur place, un autre défenseur du patrimoine (ceux-là sont du vrai poil à gratter pour les politiques en place) va passer le bout de son nez, inspecte les lieux, et se rend compte que l'on se trouve sur le tracé de ladite enceinte. Il avertit par acquis de conscience les services de la DG04 qui tombent des nues (une fois encore !). Nouveau scandale! Les services de l'Urbanisme de la ville sont directement mis en cause, et avec eux, l'échevine Marghem, qui à nouveau fait preuve d'un mépris incroyable. Elle n'hésite pas à se faire interviewer par la télévision locale et à exprimer tout son mépris pour ces "patrimonieux" qui ne savent décidément pas de quoi ils parlent. ... un tel mépris, envers des défenseurs du Patrimoine, elle qui est l'échevine du Patrimoine d'une ville aussi riche historiquement que Tournai. ... Ce cas illustre merveilleusement l'autisme de notre classe politique, extraordinairement imbue d'elle-même, coupée du citoyen, n'ayant rien à entendre ni à apprendre de personne, même quand les matières qui sont les siennes ne relèvent pas de ses compétences réelles (ce qui est "caricaturalement" le cas du Patrimoine et de la juriste madame Marghem). Votre affaire de "passoire", qu'il s'agisse de Joëlle Milquet (taillée dans le même bois) ou des autres, n'est en réalité qu'une variante de ce que je viens de vous raconter, une variante il est vrai aux conséquences autrement plus lourdes et dramatiques ... car que je sache, ledit Jejoen Bontinck a été tué hier par des frappes aériennes en Syrie.
    • Marcel Sel
      septembre 29, 20:16 Reply
      Non, Jejoen Bontinck est bien vivant, il est arrivé au palais de justice d'Anvers ce matin, et ce n'était pas son fantôme.
      • Tournaisien
        septembre 30, 08:56 Reply
        Sorry, j'avais fait la confusion avec cet islamiste de Genk (si mes souvenirs sont bons) qui aurait été tué lors d'une frappes aériennes récentes de la coalition occidentale.
  3. denis dinsart
    septembre 29, 15:46 Reply
    Pourrait on m'éclairer sur le fait que 90 pourcents des jeunes qui partent en Syrie viennent de Flandre et de Bruxelles Capitale et 10 pourcents seulement de Wallonie (Sud de Pays)?
    • Marcel Sel
      septembre 29, 20:12 Reply
      On peut supposer que la présence de mosquées salafistes à Bruxelles surtout a joué un rôle. Pour Anvers et Malines, je suppose que le Vlaams Belang a pu radicaliser certains musulmans aussi.Notez toutefois que 500 jihadistes pour une population d'au moins 700.000 musulmans, c'est au maximum du 0,07%. Ou 1 personne sur 1400. Vous avez en fait très, très peu de chances d'en rencontrer. Évidemment, si on rejette systématiquement la faute d'un quidam sur 1400 autres, là, vous risquez bien d'en rencontrer de plus en plus… Pour rappel, pendant la guerre, le nombre de collaborateurs qui se seraient engagés dans la Waffen-SS était de plus de 40.000, et il y en avait plus en Wallonie qu'en Flandre. On cherche toujours une explication…
      • denis dinsart
        septembre 30, 13:29 Reply
        Beaucoup de Wallons se sont engagés dans la W.SS pour des raisons alimentaires. Je ne sais pas si c'est la majorité mais une forte proportion en tout cas. Il n'y a pas de mystère à cela. Et personne en Wallonie n'a demandé une quelconque réhabilitation de ces inciviques, pourquoi? Cherchez l'explication.
        • Pfff
          octobre 01, 12:00 Reply
          Le Lumpenproletariat hennuyer au chomage fournissait le gros des bataillons et Degrelle allait recruter dans les camps de prisonniers wallons: crever comme des rats, à petit feu, ou sur le front russe. La plupart des prisonniers wallons ont refusé, malgré leur jeune âge, comme ils ont refusé le STO.
    • uit 't zuiltje
      septembre 29, 22:35 Reply
      peut-être que Pfff les a converti au jambon daerdenne...
      • uit 't zuiltje
        septembre 29, 22:56 Reply
        erreur ceci était pour denis plus haut... pour Marcel c'était: il m'a toujours semblé que les faschos wallons se sont engagés dans la légion wallonne et que pour les nervis flamingants c'était direct dans la waffen ss (comme les faschos d'RF) alors qu'il y avait tant de places confortables comme à la police d'anvers par ex... allez casser au frais du communiste en bon wallon avec léon c'était peut-être plus sexy... "On cherche toujours une explication…" tiens au fond avec qui on comptabilise les "maugré nos" de neu-belgien--re-nibelungen
  4. Capucine
    septembre 29, 18:02 Reply
    On est plus sévère avec les gentils qu avec les vrais méchants,cela fait croire au peuple qu on est en sécurité a très bon marché!Non seulement ils font l imbécile pour faire passer leur irresponsabilité hypocrite mais en plus ils se fouttent de notre gueule.Je suis passée par Istamboul pour aller en Azerbaïdjan ,j ai été fouillee deux fois des pieds à la tête ,on m a regardée comme une bonbonne terroriste )))))
    • uit 't zuiltje
      septembre 29, 23:02 Reply
      vous me rassurez perso j'ai même pas pu passer une toute petite bobonne de gaz avec ma mousse à raser... soyez barbus les belges !
  5. Pfff
    septembre 29, 19:44 Reply
    Manger du pain bis "On pourrait évidemment demander la démission immédiate de Joëlle Milquet." Bis ! Y a bis !
  6. Pfff
    septembre 29, 19:46 Reply
    "Le père (qui comprend le portugais) l’entend distinctement préciser «il y a un enfant»" et ce sont des belges. (vu notre bonne réputation)
    • Marcel Sel
      septembre 29, 20:04 Reply
      Vous m'expliquez votre remarque ? Qui a dit que c'étaient des Belges ?
      • uit 't zuiltje
        septembre 29, 23:15 Reply
        mais alors Marcel si c'est pas des belges ça peut vouloir dire, s'ils n'avaient pas "l'air belge" très reconnaissable pour les flics qui voient partir un couple d'étranger et son petit..; - bon débarras pensent-ils même peut-être, surtout pas risquer de les retenir...
      • Pfff
        septembre 30, 11:17 Reply
        Dutroux est célèbre du Japon à la Roumanie . Et un an après l'affaire Dutroux, cela devait être encore pire.
  7. Salade
    septembre 29, 21:42 Reply
    passoire? passoireS vente d'armes dans les pays concernés achat de pétrole et de gaz à l"Etat Islamique non arrestations de personnes hyper-dangereuses voire laisser-faire pour pour obtenir du plus gros gibier
    • Salade
      septembre 30, 23:01 Reply
      http://www.lesshadoks.com/index2.php?page=11
      • Salade
        septembre 30, 23:10 Reply
        Shadok ça doit être un mot suédois : pour la compréhension de la Belgique en général: Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir.... En d'autres termes... Plus ça rate et plus on a de chances que ça marche... un principe De Weverien: S'il n'y a pas de solutions, il n'y a pas de problèmes Charles Michel dirait: Pour qu'il y ait le moins de mécontents possibles il faut toujours taper sur les mêmes ou encore Si ça fait mal c'est que ça fait du bien (j'ajoute : pour les générations futures (sic)) ou, pour les francophones, en général et le MR en particulier: On n'est jamais aussi bien battu que par soi même Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir.... En d'autres termes... Plus ça rate et plus on a de chances que ça marche...
  8. wallimero
    septembre 30, 08:16 Reply
    @ Marcel, comme j'ai signalé il y a plus d'un an. Ta proposition est assez populiste et peu pratique. Un papier signé? C'est donc à la commune de vérifier les signatures, et il faudrait également marquer la destination et le trajet, et une durée maximale pour le faire. Et tout cela sur un papier qu'il faut vérifier... Pour la traçabilité il faut également une base de données, pourquoi alors ne pas la relier directement avec le passeport électronique. C'est alors la commune qui marque le passeport comme autorisé ou pas... bonne idée?
    • Marcel Sel
      septembre 30, 21:20 Reply
      Le papier officiel de la commune, j'en ai eu besoin pour l'un de mes enfants mineurs qui devait simplement aller en France avec un couple d'amis. Si on peut vous arrêter en France parce que l'enfant non-majeur n'a pas ce papier officiel, basé sur une signature officielle et un extrait de l'Etat-civil, je ne comprends pas pourquoi les mêmes gamins peuvent prendre l'avion pour la Turquie sans que ça ne dérange personne. rien de populiste là-dedans, juste du bon sens.
      • uit 't zuiltje
        octobre 03, 02:38 Reply
        si mon idéaliste de petit dernier me demande une autorisation parentale pour aller au jihad ou travailler dans une usine chinoise, en partant de zaventem, je ne lui donnerai pas na ! et les 5,07€ de la diabolotax non plus "rien de populiste là-dedans, juste du bon sens."
  9. Mungersdorff
    septembre 30, 14:01 Reply
    S'ils ne peuvent prendre l'avion, ils prendront la voiture. Un gamin de 14 ans qui s'en va en Syrie de sa propre initiative, il y a là un sacré (sans mauvais jeu de mot) problème. 500 gamins qui font pareil, c'est juste démentiel ! Un contrôle renforcé aux frontières ? La belle affaire que voilà ! Oh, notez, je suis pour assurément. Mais en quoi cela changera-t-il le fond de pensée d'un type de 15 ans décidé à jouer à la guerre armé de sa Kalash ? Ce mec, ou cette nana, sont des perdus finis. Point à la ligne. Plutôt que de gloser sur la gestion des conséquences et d'incriminer à tout bout de champs, pourquoi ne pas se battre pour la prévention de la connerie ? L'enseignement, l'enseignement et encore l'enseignement. Des cours de philo en classe, une refonte du technique et professionnel, plus de moyens pour l'accompagnement des "petits" problèmes dès le plus jeune âge, la remise en avant des valeurs et de l'effort, le respect de l'autorité et l'arrêt de cette société de consommation serait un bon pas en avant. La trouille des gens qui n'osent même plus gueuler sur des gamins de 20 ans qui devisent gaiement, sono à fond de balle, un dimanche matin dans une ruelle tranquille. Un bon coup de pied au cul est plus que jamais nécessaire. J'ai eu 20 ans, et j'ai fait un bon paquet de bêtises. Mais une rombière m'a très rapidement lancé son seau d'eau chaude sur la tête, et flanqué son balai aux fesses. Et quelque fois, on m'a remis à ma place de manière telle que je ne m'étais jamais senti aussi petit dans mes souliers. Et vous savez quoi ? Cela me fut bien salutaire...
    • Marcel Sel
      septembre 30, 21:10 Reply
      A 16 ans, j'ai fugué. J'aurais voulu aller en France, mais je n'avais pas de voiture. Pour la Chine, je n'avais pas d'argent pour l'avion. Et donc je suis resté à Bruxelles. Aujourd'hui l'avion ne coûte plus rien, mais si ils ne peuvent pas le prendre à 15 ou 16 ans, bonjour pour aller en Syrie en voiture. Voilà.
      • Mungersdorff
        septembre 30, 21:28 Reply
        Moi j'ai fugué tout court, à pied. Me suis retrouvé en Allemagne comme un con, sans le sou. Je n'ai pas pour autant eu l'envie de tirer à la Kalash, ni vous je pense, Marcel. Vous confondez les niais, majoritaires, que nous étions, avec de fameuses crapules prêtes à tuer.
      • L'enfoiré
        octobre 04, 14:11 Reply
        Salut Marcel, Aller en France, en Chine, quand j'avais 16 ans, je n'y aurais jamais pensé. Pourquoi l'aurais-je fait? Passé mes études, j'ai pensé aller au Canada ou en Australie. Mais à cette époque, on ne devait pas chercher du travail, il venait à vous. Pas de CV, la seule parole de ses compétences. Et je suis resté à Bruxelles. Il parait que l'Australie est le plus beau pays du monde pour y vivre. M... j'ai peut-être raté le coche...
    • Rivière
      octobre 02, 20:54 Reply
      Bizarre mais votre commentaire me fait penser à ces gens qui en voyant de jeunes voyous disent "ce qu'il leur faudrait c'est une bonne guerre !" Je ne sais pas s'il partent pour jouer à la guerre ou si choqué par la politique je m'en foutiste de nos pays envers des peuples dont ces jeunes se sentent proches, ils partent pour se battre pour "rétablir la justice" (une illusion évidement mais les jeunes ne réfléchissent pas beaucoup ils préfèrent l'action). Quant à en déduire que ce sont des perdu finis... Autant enfermer tous les gens qui s'engage à l'armée et tous les anciens qui sont partis à une certaine époque "jouer à la guéguerre" en Espagne pour l'Internationale et contre les fachos ! Et accessoirement aussi, tous les anciens résistants, ces crapules de rue si je cite bien...
      • Mungersdorff
        octobre 05, 22:00 Reply
        Eh bien, Rivière, je compte sur vous pour leur donner une petite tapote sur la joue afin de les sortir de ce que vous appelez leur "illusion". Leur guerre vaut-elle les anciennes, les "nôtres" ? Je vous l'accorde, à la rigueur et au nom de la relativité des choses. Mais dans ce cas, chacun pour soi.
  10. pmf
    octobre 01, 00:16 Reply
    Cette manière de procéder est pour moi typique à la Belgique. Il y a 2 ans, je prend l'avion à Perpignan et voilà qu'un papa se voit recaler à l'embarquement pour un vol intérieur (air France) de Perpignan à Paris parce que son enfant n'a pas de papier d'identité !!!! Par contre le lendemain, je prend l'avion à Charleroi pour Perpignan avec mon petit-fils, et on ne m'a demandé ni sa carte d'identité ni l'autorisation parentale ????? Par contre, on doit partir en Italie prochainement, c'est galère pour faire admettre l'insuline de mon mari en bagage cabine...... On ne va quand même pas prendre un bagage soute pour 2 stylo d'insuline pour 5 jours !!!! Par contre, traverser les frontières en voiture, rien de plus facile. Parfois un contrôle mais uniquement pour le tabac et l'alcool, on ne demande pas les papiers. Mon petit-fils a 7 ans, et on ne m'a JAMAIS demandé ni sa carte d'identité ni l'autorisation parentale (que j'ai toujours pour l'Europe entière et pour l'année en cours) Quand on voit la réglementation des compagnies aériennes,au delà de 12 ans, un enfant peut prendre l'avion seul et on ne demande aucune autorisation. C'est du grand n'importe quoi.
  11. Michele
    octobre 01, 07:20 Reply
    Je confirme : ma fille de 14 ans a deux fois voyagé seule (vers l'Afrique du nord) sans que jamais on ne lui demande son autorisation parentale !!!!
      • pmf
        octobre 01, 22:21 Reply
        Ben oui, plus facile pour un enfant fugueur de prendre l'avion qu'un tube de dentifrice !!!! cherchez l'erreur !!! Le tube de dentifrice doit faire moins de 100 ml et être enfermé dans un sac congélation refermable. l'enfant ou l'ado, on ne lui demande que son billet, même pas ses papiers.
  12. L'enfoiré
    octobre 03, 17:16 Reply
    Bonjour Marcel, J'en parlerai dans mon billet de dimanche. Pas de shariaforportugal. Lisbonne, la seule capitale européenne dans laquelle on reste dévoilé.
  13. Bernard (Rouen)
    octobre 03, 22:00 Reply
    Que pensez-vous de cette proposition radicale : http://www.euractiv.fr/sections/elections-2014/un-eurodepute-fn-appelle-lelimination-des-djihadistes-francais-308232 On ne lui a pas fait beaucoup de publicité, évidemment.
    • Pfff
      octobre 04, 09:37 Reply
      Cela me rappelle les suicides des français capturés à l'issue de la seconde guerre mondiale. Ces suicides avaient lieu, au nom de l'honneur, et parce que ceux qui offraient cette issue et ceux qui se suicidaient avaient le sentiment d'appartenir au même pays (ce n'est pas le cas ici). Inutile de dire que ce ne fut pas le cas pour les belges. Cela ne fait pas partie de nos façons de faire.
  14. Capucine
    octobre 04, 18:12 Reply
    De ma terrasse ,je vois un mouton dépecé pendre sur un petit balcon !ils prient ...c est la fête! Nous cuisinons un gigot pour Pâques ,la c est du gros calibre .C est la première fois que je vois cela dans ma commune.Tout ce que je souhaite,c est que ces musulmans soient de bons musulmans qui prient pour la paix.
    • Pfff
      octobre 08, 17:38 Reply
      Capucine, vous êtes le pire troll de la création. Si, si. Et je m'y connais.
  15. Capucine
    octobre 08, 08:30 Reply
    A présent,je sais ce qu'est un troll! Je ne suis pas une spécialiste,je ne savais pas que je devais consulter))))))

Leave a Reply

Attention, les commentaires n'apparaîtront qu'après modération.