La mère des élections : pour qui votons-nous dimanche.

Capture d’écran 2014-05-23 à 15.42.46Le 25 mai aura donc lieu la mère de toutes les élections. En soi, ça a l’air simple. On vote pour l’Europe, le fédéral, les régions. Et on ne vote plus pour le Sénat ou les communautés. Alors, d’où viennent tous les autres postes ? Quoi ? La presse ne vous a pas tout expliqué ? Vous allez comprendre pourquoi. Et accrochez-vous, c’est du très lourd.

D’abord, nous allons élire 486 nouveaux parlementaires qui occuperont 849 fonctions dans 12 assemblées différentes! Soit onze assemblées belge plus le Parlement européen. Pour ce dernier, nous allons élire 21 députés européens soit 12 flamands, 8 francophones et 1 germanophone. Ce dernier sera aussi membre consultatif du parlement germanophone (voir plus bas).

Pour les élections fédérales, la Belgique est divisée en circonscriptions et chacune d’entre elle enverra des députés à la Chambre, 150 députés en tout. On élire les députés francophones en Wallonie et à Bruxelles, les Néerlandophones en Flandre et à Bruxelles, mais il y a une exception suite à la scission de l’arrondissement de BHV : dans 6 communes à facilités du Brabant flamand, on pourra voter au choix pour le collège électoral flamand ou francophone. À part ça, c’est presque simple. Ah oui, BHV a fait perdre aux néerlandophones de Bruxelles tout espoir d’élire un député à la chambre, raison pour laquelle le MR a aussi fait campagne en néerlandais à Bruxelles : il espère grappiller les voix perdues des Flamands.

Passons aux régionales. C’est là que ça se complique: c’est désormais aux élections régionales qu’on désigne indirectement les sénateurs et les membres des parlements communautaires

Commençons par la région flamande. Et là, déjà, une bizarrerie : on peut considérer qu’en fait, on n’élit pas directement les députés régionaux mais bien les députés communautaires. Les Flamands et ceux qui le souhaitent à Bruxelles éliront en effet les 124 députés du parlement de la communauté flamande, dont 118 seulement constitueront le parlement de la région flamande. Les 6 députés communautaires restants, élus à Bruxelles, ne faisant pas partie du parlement régional flamand puisqu’il habitent en région bruxelloise, devront sortir de l’hémicycle lorsqu’on votera des décrets régionaux. Bizarrement, ces 6 députés communautaires bruxellois n’entreront pas dans les assemblées communautaires bruxelloises (voir plus bas) non plus. 

29 sénateurs seront choisis au sein de cette assemblée par cooptation. 

À Bruxelles, on élit 89 députés du parlement bruxellois, dont 17 néerlandophones (chiffre fixe) et 72 francophones (chiffre fixe aussi). Parmi les 72* députés francophones, on choisit 2 sénateurs. Ces 72 députés sont aussi d’office les membres du parlement francophone bruxellois (nouveau nom de l’assemblée de la Commission Communautaire française de Bruxelles ou COCOF). 19 députés seront choisis parmi ces 72 pour siéger au parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles (nouveau nom de la Communauté française.) Et parmi ces 19 députés à la fois régionaux bruxellois et communautaires francophones, on choisira 3 sénateurs de plus.

Côté flamand, les 17 députés néerlandophones bruxellois sont d’office membres de l’assemblée communautaire flamande de Bruxelles appelée en néerlandais Vlaamse Gemeenschapscommissie ou VGC. Enfin, il y a la Commission communautaire commune flamande-francophone, appelée COCOM, qui réunit la COCOF (voir plus haut) et la VGC. L’assemblée de cette COCOM regroupe… les 89 élus du Parlement bruxellois (mais oui !), mais avec un autre président !

Si vous n’êtes pas déjà mort-e de rire, vous n’êtes pas normal-e.

En Wallonie, on élit les 75 députés de la Région wallonne, dont 8 seront sénateurs. Ces 75 députés sont aussi automatiquement membres du parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, anciennement Communauté française, où ils siègent aux côtés de leurs 19 collègues envoyés par Bruxelles (voir plus haut). Parmi ces 75 députés communautaires (qui sont donc les mêmes que les régionaux), on coopte encore 7 sénateurs

Enfin, dans 9 des 11 communes des Cantons de l’Est, on élit un parlement (communautaire) germanophone constitué d’une part de 25 députés, dont 1 sera coopté sénateur, et d’autre part des élus germanophones de la Chambre, du Parlement européen, de la Province de Liège et du Parlement wallon.

Enfin, les 50 sénateurs (29 flamands + 2 bruxellois + 3 communautaires bruxellois + 8 wallons + 7 communautaires wallons + 1 communautaire germanophone) coopteront eux-même encore 10 sénateurs de plus, soit 6 sénateurs cooptés  par les 29 sénateurs néerlandophones et 4, par les sénateurs francophones, en fonction des chiffres électoraux des partis.

La Belgique avait déjà le système institutionnel le plus compliqué du monde. Grâce à la dernière réforme de l’État, on a encore appuyé sur le champignon. Mais d’ici 5 ans, une nouvelle réforme de l’État se profile déjà doucement. Parviendrons-nous à faire encore mieux ?

Mais voilà, le citoyen est dûment informé de qui il élit dimanche. Merci qui ?

*Suite à une remarque de Caroline Van Wynsberghe (politologue), j’ai corrigé mon premier chiffre de 74 en 72, le juste prix. Merci Caroline.

Previous Bart De Wever, dernier premier ou premier dernier ?
Next Pauvre petit Bart riche

You might also like

0 Comments

    • Marcel Sel
      mai 23, 16:24 Reply
      Euh… sans vouloir vous offenser, en Flandre, c'est très simple, hein : 29 sénateurs cooptés par la Région flamande, punt.
  1. Marc NOTREDAME
    mai 23, 16:07 Reply
    Si, si, on vote encore toujours pour les communautés! Seulement la plupart des élus communautaires sont aussi des élus régionaux; rien ne change de ce côté-là par rapport aux précédentes élections. Il n'a que pour les sénateurs que ça change complètement!
      • uit 't zuiltje
        mai 23, 22:40 Reply
        pas 91, les bons comptes: "Le Parlement de la Région de Bruxelles-Capitale est composé de 89 députés, dont 72 francophones et 17 néerlandophones"
        • Shôtoku
          mai 25, 20:12 Reply
          C'est toujours pas corrigé. Le texte indique toujours 91 (71 + 17) au lieu de 89 (72 + 17).
          • Marcel Sel
            mai 27, 01:49
            Non, en effet, ça ne l'était pas. J'ai dû oubier de cliquer sur "enregistrer" quand je l'ai mise à jour. Merci de me le rappeler !
  2. Juliette
    mai 23, 16:16 Reply
    Vous imaginez ce que ça donne quand il faut expliquer cela à nos élèves qui vont voter pour la première fois???!!! Et quand, en plus, 'y en a un qu'a tout compris et vous demande pourquoi c'est si compliqué, faut rester sérieux, calme, surtout calme... C'est dur, hein!
    • uit 't zuiltje
      mai 23, 22:54 Reply
      courage juliette c'est pas la représentation qui est compliquée, c'est le pays, c'est pas si grave de faire partie d'un pays compliqué, ceux qui ne l'aime pas le quitteront pour un pays plus simple, grand bien leur fasse il n'y a pas plus d'Entité que de doigt dans une main, on n'est pas des sauvages, on est capable de comprendre ce genre de truc un peu évolué quand même et de le transmettre
  3. Grunchard
    mai 23, 17:44 Reply
    Le Soir : "Après de longues tensions, l’institution bruxelloise sera créée par la loi de janvier 1989 et son parlement sera institué en juin de la même année. Cette création a été assortie de sécurités favorables aux néerlandophones, minoritaires dans la capitale (ils représentent environ 10% de la population). Ainsi, sur les 89 députés du parlement bruxellois, il y a obligatoirement 72 francophones et 17 néerlandophones, quel que soit le nombre de voix que chaque aile linguistique récolte aux scrutins. Le gouvernement doit compter un ministre-président (le chef de l’exécutif, asexué linguistique), deux ministres francophones et deux ministres néerlandophones. La loi stipule encore qu’il faut trois secrétaires d’Etat. Contrairement aux autres institutions, Bruxelles ne peut modifier ces quotas – pour ce faire, il faudrait modifier les lois spéciales fédérales, en réunissant 2/3 des voix au parlement fédéral et une majorité simple dans chaque groupe linguistique de celui-ci." Qui a négocié cela, et qui l'a voté ?
  4. Philippe
    mai 23, 18:36 Reply
    Comme pour les matières fiscales, au plus celles-ci sont complexes au plus la Société qui les génèrent est évoluée ! On touche au cœur des choix de Société et l'équilibre et la paix on peut-être un prix ? Mais bon, c'est compliqué et la plupart des gens aiment les choses simples, moi y compris ... ;-)
  5. Salade
    mai 23, 22:51 Reply
    C'est compliqué. Mais est-ce vraiment démocratique? La parité est-elle respectée in fine? Et à l'Europe alors!
    • Salade
      mai 23, 23:04 Reply
      par exemple la communaute germanophone représente 77000 habitants soit 0.7% de la population belge et élit 1 député européen sur 21 soit 4.76% soit une sur-représentation 6.8 fois supérieure à la logique (qui aurait du être 0) !!! à l'opposé, les bruxellois se sont faits entubés au max.
      • uit 't zuiltje
        mai 25, 00:04 Reply
        @Salade, vous avez de la chance de savoir combien il y a de germanophone dans un pays où les flamands majoritaires interdisent les recensements linguistiques... combien de FR dans les 9 communes DE à facilités FR, combien de DE dans les 2 communes FR à facilités DE ??? plus facile, combien de citoyen de rfa? (50% à raeren, plus que d'eurocrate avec moins de variété, que dans le rand) les minorités ça se surestime toujours... :)
  6. uit 't zuiltje
    mai 23, 23:21 Reply
    il aurait été judicieux Marcel de précisé que l'assemblée de la cocof peut légiférer ("ordonance"=décret=loi)alors que la vgc est juste un appendice fonctionnaire de la vl-gemeenschap côté FR/NL pour bxl: les NL-bxl ont 6/124 députés-gemeenschap, les FR-bxl ont 19/75 députés-communauté (tiens tiens, ya pas des électeurs de la communauté DE dans les députés wallons, pourtant-il ont leur propre communauté ces gars, ya bien un DE en wallonie, un peu comme ya un FR en flandre mais pour les droits... asymétrie belgicaine... 6/124 NL vs 19/75 FR voilà bien des crétins sur lequels 124 des (124+75=)199députés peuvent s'asseoir
    • Marcel Sel
      mai 24, 10:04 Reply
      C'est ça, Zuiltje ! Compliquez encore plus mon explication ! :-)
      • uit 't zuiltje
        mai 27, 20:25 Reply
        Marcel, comprenez qu'il n'y a pas d'explication, ni simple ni compliquée, la belgique est générée par génie inné et spontané et plus c'est compliqué plus ça colle à la réalité... :)
  7. GuyF
    mai 24, 12:33 Reply
    E tout cas très bel effort de clarification citoyenne qui ne manque pas de sel ! Merci Autant ne pas mourir idiot et de voter un brin plus lucide. Avec le souhait d'un Projet Sociétal Humanologique plus cohérent.
    • denis dinsart
      mai 26, 08:18 Reply
      Un projet Humanologique seulement? Il doit-être aussi démocratologique, citoyennologique et durabologique, sinon c'est pas sérieuzo(o)logique voyons.
  8. ThM
    mai 24, 12:35 Reply
    Quelqu'un pourrait m'expliquer pourquoi il y a plus de députés de la région bruxelloise que de députés au parlement wallon? (91 > 75). Merci.
    • uit 't zuiltje
      mai 25, 01:02 Reply
      fastoche!.... fallait donner un peu de voix au NL dans leur capitale
    • Lachmoneky
      mai 25, 07:46 Reply
      "Quelqu’un pourrait m’expliquer pourquoi il y a plus de députés de la région bruxelloise que de députés au parlement wallon? (91 > 75). Merci." Parce qu'on est parti d'une représentation "représentative" (= 1 ou 2 élus minimum) pour chaque parti flamand "important" (recueillant plus de 5% de votes flamands): on a considéré que 17 était acceptable. Et sur base d'une représentation flamande quelque peu forcée (+-20%), et surtout intangible, on a complété par +-80% de francophones. Je crois que tous les partis bruxellois francophones seraient d'accord de diminuer le nombre de députés de la Région, mais il faudrait toucher au nombre de députés flamands: vous vous doutez de la suite... Si on prend un nombre proportionnel au nombre d'habitants, comme vous le suggérez, il faudrait environ 25 députés régionaux bruxellois, et donc 5 Flamands. Impensable pour les "petits" partis flamands. Il y aurait 2 NV-A et 3 places à partager à 5, si pas plus: CD&V, SPA, Libéraux, Groen, VB, et autres: comme ils se tiennent dans un mouchoir, à quelques voix près, 2 des 5 ( ou 6 ou 7) seraient éliminés. Mais aussi et surtout, un parti majoritaire (comme la NV-A) pourrait en profiter pour prouver que la Région est incapable de fonctionner: avec une seule voix de plus qu'elle "débaucherait" elle aurait la majorité dans le groupe flamand. De plus, si le VB obtient un élu en étant le quatrième parti flamand à Bruxelles, NV-A + VB auraient trois vois sur 5 élus: je vous laisser imaginer le bordel que ce serait. Avec 17 élus, il faudrait en débaucher 3 ou 4, càd débaucher les élus d'au moins deux groupes.
  9. Capucine
    mai 24, 15:00 Reply
    Cela me donne des migraines tellement c est complique. Dimanche ,je serai assesseur ,je m y prépare comme pour une excursion ,mon petit fils est en Belgique pour quelques jours par an,je dois avouer que cela me peine de manquer un jour de sa présence avec moi,j aurais aime leur dire que je souffre de biens des maux vu mon age,j aurais bien aime avoir un certificat médical et une cause familiale pour ne pas remplir cette tâche mais j irai faire mon devoir de citoyen en souriant comme toujours. Pourquoi ne convoque t on pas des chômeurs ?
    • Rivière
      mai 25, 10:49 Reply
      On convoque aussi les chômeurs si si ! C'est le cas pour 3 de mes amis (chômeurs) l'un est Président de bureau de vote et les 2 autres, assesseurs comme vous. En plus, celui qui est président de bureau de vote a dû suivre 2 heures de formation samedi après midi... Comme quoi, vous auriez pu perdre plus qu'un jour en compagnie de votre petit fils. En fait, vous avez eu un peu de chance dans votre malheur
      • Capucine
        mai 27, 16:06 Reply
        Oui ,vous avez raison ,je ne dois pas me plaindre.j ai eu fini a 2 h 30 ,j ai rencontre des gens très gentils et l ambiance du bureau était bonne,j étais la seule francophone et cela s est bien passe. Ce qui me peine,c est cette extreme droite qui monte partout en Europe ,on se croirait dans une période d avant guerre.
      • uit 't zuiltje
        mai 27, 20:39 Reply
        vous avez raisons là où je faisais le pingouin civique ce 25mai y avait un chômeur et c'était sûr pas le moins sympa du tas de mes collèges pingouins, et sans doute le plus idéaliste, il a tout ce qui faut pour pas trouver de boulot dans le système...
    • denis dinsart
      mai 26, 08:26 Reply
      [Je trouve ce message condescendant et ne le valide qu'à titre d'exemple; Le censeur Sel] Pourquoi ne convoque t on pas des chômeurs ? On ne convoque pas les fainéants qui pompe votre argent on préfère faire appel à de gentille grand-mère comme vous au civisme surdévellopé et à la langue un peu fourchue. Quant aux chômeurs, on les laisse se complaire dans leurs jupiler et la préparation de la coupe de foot. C'est juste une question de priorité.
      • denis dinsart
        mai 27, 08:19 Reply
        Je connais des chômeurs dans mon entourage Monsieur Sel. Ils se démènent sans compter pour trouver un emploi. Malgré cela ils essuient beaucoup de remarques ou d'allusions sur leur supposée oisiveté. Ma saillie en réponse à Capucine n'est qu'une réponse un peu piquante à une question "Pourquoi ne convoque t on pas des chômeurs ?" pleine de sous-entendus et de CONDESCENDANCE que je ne supporte pas.
      • Capucine
        mai 27, 15:54 Reply
        Je ne suis pas d accord avec vos propos,un chômeur n est pas a mes yeux un buveur de bière ne s intéressant qu au foot et encore moins un fainéant ! Je dis simplement et sans langue de bois que j aurais aime être remplacée d ailleurs deux personnes ce sont présentées après moi mais a 8 h ,j étais presente a 7 h45 comme il le fallait .je suis jute arrivée a l heure . Vous êtes aussi habile qu un psy manipulateur au fait ,je suis du signe du serpent )))))))
  10. francolatre
    mai 24, 17:38 Reply
    Et les provinces dans tout ça? On ne vote plus pour les provinces?
    • uit 't zuiltje
      mai 25, 01:24 Reply
      avec les communales c'est même leur patron pour les élections, nous on le sait bien au brabenflamant
  11. OeildeMoscou
    mai 24, 21:13 Reply
    Pourtant les élections sont si simples : tu vas voter, tu remplis ou pas ta petite case et quel que soit ton choix, ce ne sera jamais la politique que tu attendais. Voilà la seul résultat possible de la mère des élections comme de chacune de nos élections. Combien en faudra-t-il encore pour que nous comprenions que notre déplacement aux urnes ne signifie pas choix de la société que nous voulons ?
    • uit 't zuiltje
      mai 25, 01:21 Reply
      perso je sais pas trop la société que je veux, même que mon hobby c'est d'être moi même
    • Lachmoneky
      mai 25, 07:55 Reply
      "ne signifie pas choix de la société que nous voulons ?" = la société que VOUS voulez. Une large majorité n'est jamais composée que d'un ensemble de minorités. Ce qui en sort n'est jamais qu'un mix, un compromis de l'ensemble. Le contraire ne serait plus une démocratie, mais une oligarchie: une ploutocratie, une particratie, un système communiste, voire une dictature. Soyez donc heureux de ne pas y retrouver toutes vos attentes ;)
    • Gérard
      mai 25, 15:37 Reply
      On peut essayer le totalitarisme ou bien le système français ou la majorité est élue ( sauf exception) à 51 - 52 %. Que de mécontents aussi. Tous ceux qui vont voter NVA risquent bien de bloquer le pays avec 30 % des voix du côté flamand seulement. Alors, ça ne sert à rien de voter?
    • uit 't zuiltje
      mai 27, 20:21 Reply
      @Gé' le système majoritaire français est si assez intéressant, qu'incapable de gérer une élection proportionnelle à un tour, la marine française avec son quarteron de quarante pourceaux d'électeur se voit déjà ouvrir le bal de la présidanse de la république flamande (oh pardon c'est un lapsus c'est de l'RF qu'il s'agit)
  12. Marcel Sel
    mai 25, 00:50 Reply
    Erratum. C'est 89 députés dont 17 néerlandophones et 72 francophones, j'ai corrigé pourtant…
  13. Renaud
    mai 25, 10:52 Reply
    Je vais pinailler, mais la "Fédération Wallonie-Bruxelles", qui est la "Communauté française de Belgique", n'existera jamais sans le consentement du gouvernement flamand. Ou on se fait une circulaire XXX qui nous servirait de loi juste pour nous.
    • uit 't zuiltje
      mai 27, 21:31 Reply
      "fédération wallonie-bruxelles" est un logo idiot copier sur "fédération croato-musulmane" Entité fédérée autonome de bosnie, État construit par l'onu sur le modèle de notre chère patrie... cette fédération d'Entités fédérées <b> autonomes </b> , donc plutôt <i> confédérées </i> puisqu' <b> autonomes </b> (cela veut dire qu'il n'existe <b> aucun </b> recours juridique fédéral) perso ma haine pour cette dénomination d'ailleurs même pas officielle (par connerie flamande car ces cons feraient mieux de leur point de vue de la reconnaître, mais heureusement ces idiots voudraient probablement faire payer trop cher une telle dénomination, pourtant en l'état actuel cette dénomination pourrait définitivement nier qu'il y a des FR en flandre ("flandre" étant ici territorialement considéré dans ce qu'elle est, c'est-à-dire étrangère à bxl et le coeur réel de ce pays)
  14. Philippe
    mai 25, 13:01 Reply
    "Francophones bruxellois, ne vous laissez pas arnaquer !" Source: http://www.lalibre.be/debats/opinions/francophones-bruxellois-ne-vous-laissez-pas-arnaquer-537f731535704f05d69ae31f
  15. Capucine
    mai 25, 21:22 Reply
    J ai fait mon devoir citoyen ,j étais a l accueil,ce fut une belle expérience humaine. je vais aller a la chambre pour faire un gros dodo! je suis surtout très ému pour la communauté juive,cela fait réfléchir pour le futur de nos enfants et petits enfants.
    • uit 't zuiltje
      mai 27, 21:00 Reply
      si les gens visés sont du mossad de manière avérée, il peut s'agir d'un crime terroriste (qualification me semble-t-il officielle) , l'antisémitisme n'y est "que"*collatéral dans la mesure où effectivement tuer sans discernement toute personne se trouvant au musée juif est plus évident pour un sale con de tueur <b> notamment </b> antisémite... *pardon grany pour ce "que", tu sais bien qu'il est impossible d'être neutre par rapport à .il
  16. SIMON Jean
    mai 26, 10:57 Reply
    Si les élections pouvaient changer quelque chose, il y a longtemps qu'elles auraient été interdites.
  17. Jester
    mai 27, 10:29 Reply
    Tout aurait été tellement plus simple en Belgique si on avait procédé de la sorte: - les membres NL de la Chambre s'occupent des affaires régionales et communautaires "flamandes", et désignent l'exécutif y relatif; - les membres FR de la chambre s'occupent des affaires régionales et communautaires "francophones" et désignent l'exécutif y relatif; - les membres Bxl-ois (FR et FL) s'occupent des affaires régionales et communautaires Bxl-oises et désignent l'exécutif y relatif. Cela ferait un peu plus de travail pour nos députés (qui parlent quand même de leur "carrière" politique comme d'un emploi), mais je préfère une chambre avec des "commissions" régionales et communautaires, si nécessaire plus pléthorique (300 députés par exemple) que cette multiplication de parlements complètement absurde. Par ailleurs, le Sénat (composé d'élus directs) serait le seul habilité à modifier la constitution ou les lois institutionnelles, ergo: pas de blocages communautaires à la Chambre, qui pourrait s'occuper de contrôler le gouvernement dans le cadre institutionnel existant. Mais c'est hélas trop tard, le "fait régional" est trop implanté en Belgique. Sans parler du fait "communautaire" qu'il convient à mon sens de supprimer purement et simplement.
    • uit 't zuiltje
      mai 29, 21:03 Reply
      Jester quel dommage que vous ne fussiez pas un grand garçon à l'époque de leburton, de vdb, de cools, de schiltz vous eussiez discuter avec les papas [cf belgique de...] des types qui "gouvernent" actuellement et auriez, je n'en doute pas, réglé tout ça
  18. Philippe
    mai 27, 14:43 Reply
    La belle jeunesse nationaliste catholique(!) flamande... BEEEEURK*..! Il serait surprenant que l'Union estudiantine catholique flamande prenne des mesures préférant couvrir ces débiles légers (quoique c'est pas gentil pour certains handicapés) plus prompts à se saouler la gueule qu'à réfléchir et travailler... Source: http://www.lacapitale.be/1016462/article/2014-05-27/des-etudiants-nationalistes-flamands-scandent-du-cyanure-pour-le-fdf-video * mauvaise digestion

Leave a Reply

Attention, les commentaires n'apparaîtront qu'après modération.