Gaffe en gros : Reynders booste la N-VA.

Capture d’écran 2014-05-02 à 13.50.31Dans De Standaard, Didier Reynders a fait un aveu qui emplit de plaisir les militants de la N-VA. Alors qu’on lui parlait des «pestbelastingen» (la taxe sur les voitures de société et sur les bonus de liquidation d’entreprises), il a répondu : « Le MR n’était pas favorable aux soi-disant « pestbelastingen » (que je traduirais par : « impôts conçus exprès pour embêter son monde ») mais on a pu les laisser passer. Pourquoi ? Parce qu’elles ont moins d’effets sensibles à Bruxelles et en Wallonie qu’en Flandre».

Et paf ! En une seule phrase maladroite, Didier Reynders donne du grain à moudre aux nationalistes flamands ! Et la meute N-VA de retwitter en pagaille la nouvelle qui confirme leurs soupçons, leurs accusations, et justifie leur combat : les Francophones font tout pour emm… les Flamands, et ce sont évidemment les Bruxellois et les Wallons qui sont privilégiés. Bon, si on le prend sur ce ton-là, les Flamands ont réussi à faire dévier les avions qui décollent de Zaventem au-dessus du million et quelques de Bruxellois. Et les mesures contre le chômage toucheront massivement les Wallons. Quant au revenu moyen, c’est bien toujours en Flandre qu’il est le plus haut. Donc, toute mesure qui taxerait plus les hauts-revenus ou les plus-values auront plus d’effets en Flandre. N’empêche. Les entrepreneurs wallons et bruxellois paient exactement la même chose que les entrepreneurs flamands, à bagnole ou revenu égal. Voilà, c’est finalement assez simple de remettre les pendules à l’heure.

Sauf que le mal est fait. En Flandre, les nationalistes ont réussi à présenter toute mesure à l’aune de la distinction Flamands/Francophones.  Peu importe que les seconds soient (aussi) touchés, seul compte l’effet sur les premiers. Ils sont aussi aidés par une très mauvaise habitude de certains journalistes qui reprennent tels quels des concepts fabriqués par les partis. Ainsi «pestbelasting» est une position purement subjective. Elle revient à considérer qu’un impôt un tant soit peu logique sur les voitures de société ou la taxation des plus-values «emmerdent le monde» alors que celles-ci ne font que mettre à égalité des entrepreneurs et… les salariés, y compris ceux qui paient un salaire minimal. Bref, on est pour ou on est contre, mais on tente, en tant que journaliste, de ne pas tomber dans des dénominations partisanes.

Et surtout, quand on est en campagne en Flandre, comme l’est Didier Reynders (qui, on le suppose, cherche à rassembler des voix néerlandophones à Bruxelles, sachant que les Flamands de Bruxelles ne pourront avoir de représentant néerlandophone à la chambre), il y a un certain nombre de choses auxquelles on fait attention. Par exemple, à ne pas donner d’argument gratuit à la N-VA pour défendre son parti, après que celui-ci a effectivement voté les… bon, allez, on va le dire : «pestbelastingen».

Previous Fadila Laanan : la pipe, fleuron de la culture belge
Next Votez pour Moi télé sera salé, et vous êtes invité-e !

You might also like

0 Comments

  1. des
    mai 02, 16:03 Reply
    Marcel, het grote probleem met de uitspraak van Reynders is niet dat die die gemaakt heeft, maar wel dat die waar is... je moet geen genie zijn om te weten dat de meeste van de door de Di Rupo regering ingevoerde belastingen disproportioneel in Vlaanderen zijn gevallen. Ik zie je al komen met commentaar in de zin van "de grootste schouders moeten de grootste lasten dragen", maar de essentie is dat de belastingdruk in globo enorm is toegenomen. het hele punt van N-VA over de belastingregering is niet zozeer dat die bijkomende belastingen zijn ingevoerd, maar dat die niet op een andere manier zijn gecompenseerd door een verlaging.. vandaar dat ook in Vlaanderen enorm veel mensen de sossen niet geloven wanneer ze nu zeggen dat ze voor een verlaging van de belasting op arbeid zijn in ruil voor belasting op kapitaal. gelijk oversteken bestaat niet voor de sossen die eerst netjes kapitaal zullen belasten om dan voor de rest alles ongewijzigd te laten... de essentie van het probleem van de partijen buiten N-VA is dat deze regering (zowel aan Vlaamse als Franstalige kant) wordt gezien als een regering die niet in staat is de tering naar de nering te zetten door te besparen in plaats van door belastingen te verhogen.
    • Marcel Sel
      mai 02, 16:38 Reply
      Indien niet de grote schouders de grootste lasten dragen, worden die dan verschoven naar de zwakste schouders ? Dat er meer "rijken" zijn in Vlaanderen betekent dat alle mogelijke belastingen altijd meer impact zullen hebben in Vlaanderen. En wanneer Vlaanderen onafhankelijk zou worden, dan zullen ze meer impact hebben in provincie Antwerpen dan in provincie Limburg. En wanneer Antwerpen onafhankelijk zou worden, dan zullen ze meer impact hebben in Wilrijk dan aan de linkeroever. En zo kan het nog langer. Wat vreemd is, is eigenlijk dat Reynders blijkt te beweren dat Vlamingen minder zouden reageren aan een hogere belasting terwijl het resultaat van de N-VA bewijst dat het niet zo is. Het gaat hier dus alleen om de MR wit te wassen in een beslissing dat de partij wel heeft goedgekeurd, maar dat verbergt het totale pakket : er waren ook maatregelen die harder warden tov de Walen en Brusselaars (Vlaamse Brusselaars inbegrepen)
      • thomas
        mai 02, 16:57 Reply
        In een land dat al met de hoogste belastingsdruk ter wereld zit, zou geen enkele partij het in haar hoofd mogen halen om die belastingen nog te verhogen. En wat Reynders zegt bewijst gewoon dat iedere politicus in België alleen bezorgd is over zijn eigen gemeenschap, nooit over het algemeen belang. Vandaar de these van de optelsom van 2 democratieën. U maakt een denkfout, want in een onafhankelijk Vlaanderen wil elke Vlaamse partij ook in Limburg en op Linkeroever verkozen worden. Limburg enerzijds en de rest van Vlaanderen anderzijds zijn geen 2 aparte politieke systemen die na de verkiezingen verplicht worden om samen te regeren.
        • Franck Pastor
          mai 04, 18:20 Reply
          La plus grande pression fiscale du monde, dites-vous ? Il semblerait que quelques grosses fortunes françaises façon Bernard Arnaut ne soient pas d'accord avec vous…
      • schoonaarde
        mai 02, 20:22 Reply
        Jullie verwarren besparingen en belastingen. Je belast een product, een dienst of een voordeel, langs de andere kant bespaar je op uitgaven (in dit voorbeeld werd de werkloosheidsuitkering beperkt in de tijd en de wachtvergoeding voor pas afgestudeerden afgeschaft en werden reeds belaste verdiensten dubbel belast evenals voordelen in natura extra belast). Beiden maken dat de inkomsten voor de Staat toenemen: meer belastingen en minder uitgaven. Alles hangt ervan af wat die Staat met dat geld gaat doen: schuldafbouw (besparen) of dit geld spenderen aan andere dingen. Kortom je komt terug op een ideologisch concept. Namelijk meer Staat of minder Staat. En hier is het helemaal duidelijk. De Staatsschuld is fort gestegen en het Begrotingstekort is onvoldoende ingeperkt. Iedereen gerold!
        • Marcel Sel
          mai 03, 01:12 Reply
          Neen, "wij" verwaren niets. De vraag is wie betaald en wat wordt uitgegeven. Voor de belaste burger zullen de belastingen altijd te hoog liggen. Voor een Amerikaan is 36% al veeeeeeel te hoog. Voor een Monegasc is 12% al tooooorenhoog en voor een zeer rijke Fransman is 0,5% een totale ramp die zijn leven gaat vernietigen. Ik hoorde vandaag een Canadees die zei dat 50% OK was voor hem indien hij in ruil een degelijke dienst kon verwachten. De vraag is : vanaf wanneer krijgt men een degelijke dienst. Die vraag wordt niet meer gesteld, het wordt ideologisch gedacht. Zonder enige studie wordt "beschouwd" dat er te veel wordt uitgegeven. Maar wanneer men in tijd van crisie reduceert, ziet men dat men het BBP ook naar beneden trekt (Griekenland, Spanje) en dus dat de schuld weer verhoogt in relatie met het BBP, wat lijdt tot een slechtere notatie en een duurdere rentevoet. Tja, nothing is easy. Zelfs in Duitsland stijgt de economie niet meer. Hun grootste klanten zijn armer aan het worden, hetgeen betekent dat Duitsland ook armer gaat worden. En een deel van de mensen worden steenrijk en betalen geen of haast geen belasting. Aan die mensen wilt men niets vragen ? Okee. Maar dan moet je niet klagen dat de laagste salaris peperduur wordt voor de ondernemer.
      • MUC
        mai 05, 21:43 Reply
        Vous ne citez qu'une partie de ce que Reynders disait à propos des "pestbelastingen". Il continu ; "Dans la province d'Anvers, il y a plus de voitures d'entreprises que dans toute la Wallonië". Le problème n'est pas Reynders. Il a fait son devoir ; inventer des taxes qui ne touchent pas son public. Il n'a pas augmenté les taxes qui touchent les Wallons auusi dur que les Flamands; Bien joué. C'est la faute des parties Flamands de Gouvernement, ils ont soutenu un gouvernement de gauche, contre le désir des Flamands qui vôtent centre-droite. Open - Vld et CD&V vont payer, le 25 mai.
        • Franck Pastor
          mai 06, 17:17 Reply
          Et moi naïf qui pensais que c'était une majorité au niveau national qu'il fallait former dans une élection de niveau national… Ce pays me surprendra toujours.
        • uit't zuiltje
          mai 06, 17:41 Reply
          "inventer des taxes qui ne touchent pas son public" province d’Anvers,plus de voitures d’entreprises qu'en Wallonië, ah bon et à bxl ? pas son public donc reynders l'inventeur éventé ps(wallon): tiens il remarche marxel excel blog...
        • MUC
          mai 08, 21:01 Reply
          @ Franck En effet, il vous faut une majorité dans le parlement fédéral. Mais il est accepté que cette majorité est formée par - par exemple - 70 % des parlémentaires francophones et seulement 40 % des parlémentaires néerlandophones. Le nombre des ministres NL doit être identique au nombre de ministres FR (le premier est exclu de cette "equilibre". les secretaires d'étât également). Le gouvernement actuel n'a pas de majorité en Flandre.
        • Franck Pastor
          mai 10, 14:42 Reply
          MUC, ce ne serait pas un problème pour moi — si j'étais Belge — si la majorité fédérale était à 40% composée de parlementaires flamands et de 11% de parlementaires francophones. Parce que c'est le fédéral, justement. Je suis bien conscient que pas mal de Francophones belges rabiques ne penseraient pas comme moi. Mais c'est bien là le problème. Qu'on puisse faire ostensiblement une distinction entre une voix francophone et une voix flamande à un niveau où il ne devrait pas y avoir de distinction, c'est une des caractéristiques malsaines de ce pays. Au nord comme au sud.
  2. des
    mai 02, 17:08 Reply
    marcel, you prove my point door niet in te gaan op de kern van de boodschap... natuurlijk moeten de zwaksten beschermd worden in ons sociaal systeem en daar ben ik groot voorstander van, maar er zit enorm veel "vet" in het staatssysteem dat vooral dient om politieke partijen en hun belangengroepen tevreden te stellen en af te kopen.. ik heb een aantal dokters in de familie die me "off the record" meegeven dat volgens hen van het budget voor gezondheidszorg er minstens 15 à 20 procent kan worden gesneden zonder dat er ook maar één patient zou inboeten op kwaliteit. als natuurlijk de insteek is dat mutualiteiten, vakbonden, artsen en andere belangengroepen zo beschermd moeten worden, zal er nooit iets veranderen... de kern van het verhaal is dat de belastingdruk veel te hoog is.. ik ken veel ondernemers die met plezier een meerwaardebelasting zullen betalen op voorwaarde dat in globo de belastingdruk niet verhoogt door verschuiving van belasting op arbeid (die ook op hun en hun onderneming weegt) in ruil voor belasting op vermogenswinst... het punt is dat niemand gelooft dat wanneer het ene wordt ingevoerd het andere zal worden verlaagd... Des
  3. uit 't zuiltje
    mai 02, 19:47 Reply
    "sachant que les Flamands de Bruxelles ne pourront avoir de représentant néerlandophone à la chambre"... tous ces NL de bxl sont donc à vos yeux Marcel, de droite?... la 3ème place effective de la liste fédérale Ecolo à bxl est pourtant Groen
  4. Pfff
    mai 03, 10:13 Reply
    Cela fait déjà un petit temps que cette nouvelle version du site est lancée et lorsque je vais sur la section "Wallonie" du site, je tombe sur la mention "Rien de trouvé". On dirait la Belgique.
    • denis dinsart
      mai 03, 18:38 Reply
      On dirait le blog (fort intéressant au demeurant) d'un bruxellois francophone flamandophile et nostalgique d'une certaine belgique.
      • uit 't zuiltje
        mai 04, 23:23 Reply
        il ne s'agit pas de nostalgie belgicaine juste un certain amour du NL et la constatation que les NL se comportent pas comme les FR
  5. schoonaarde
    mai 03, 20:44 Reply
    non, ceci c'est sur VK14. Désolé. Mais il fallait le dire.
  6. wallimero
    mai 05, 22:08 Reply
    @ Marcel, Comme quoi pour la gauche francophone simplement dire la vérité devient une gaffe impardonnable... et il y un francophone qui avoue faire passer une mesure parce qu'elle impacte plus les flamands, et tout à coup c'est la faute des méchants nationalistes! "En Flandre, les nationalistes ont réussi à présenter toute mesure à l’aune de la distinction Flamands/Francophones." eeuh, Reynders n'est pas encore un nationaliste flamand que je sache... et d'ailleurs, je parie que tout le PS a fait le même calcul. Et ça continue avec l'amalgame. Est-ce qu'il y a un dirigeant flamand qui a dit qu'il fait passer une mesure pour combattre le chômage parce qu'elle touche plus la wallonie? Que non! 80% de l'électorat te dira qu'il serait ravi de ne pouvoir s'occuper que du chômeur flamand, mais se sont ceux qui ont les chômeurs wallons comme électorat principal qui insistent tant de lier leur sort au chômeurs flamands... Le fils de Wathelet n'est pas flamand non plus d'après que je sache. Tout comme le CD&V a été tellement flexible d'accepter un véto francophone de plus sur la révision de la constitution, c'est maintenant la faute aux Flamands qui ont forcé le bras au petit Wathelet... mais c'est encore la faute aux flamands, et surtout aux méchants nationalistes! ça vaut la peine de revoir le MauPS du dimanche dernier: tous les francos en course pour être appelé monsieur ou mandame vraiment-super-Non, et bien-sûr le poisson rouge qui à la fin vote à gauche l'immobilisme progressiste, quel bel amalgame anti-NV-A joli Marcel, vraiment joli
    • Marcel Sel
      mai 06, 12:08 Reply
      @Wallimero : les "pestbelastingen" me concernent aussi (pour la partie voiture de société). Suis-je donc flamand ?
    • thomas
      mai 06, 14:13 Reply
      Reynders avoue faire passer une mesure parce qu’elle impacte plus les flamands, mais il n'y a pas de problème parce que Marcel Sel est touché aussi. ça change tout. Où est le problème donc, Walli?
    • wallimero
      mai 06, 19:37 Reply
      @ Marcel, Justement, le concept de "pestbelasting" ne comporte aucune connotation linguistique ou régionale, mais tu insiste à charger les méchants nationalistes.
  7. Philippe
    mai 06, 09:24 Reply
    Toute la différence ... "défendre la culture française n’est pas mépriser la culture néerlandaise ; au contraire, seul le contact des cultures peut être enrichissant, ce qui suppose que chacun puisse vivre librement la sienne" http://www.lalibre.be/regions/bruxelles/main-tendue-en-peripherie-5367ea3935707e5aa80e6d28
    • MUC
      mai 06, 13:23 Reply
      Zoals zo dikwijls duikt in een interessant debat tussen interessante mensen plots "Philippe" op, die over iets totaal anders begint te leuteren, zich vastklampend aan een artikeltje van iemand anders. Pijnlijk.
      • Philippe
        mai 06, 19:24 Reply
        Pijnlijk... Tant mieux ... Cela devrait servir de leçon à tous les racistes flamingants ! Mais sont ils capables de comprendre quoi que ce soit si ce n'est quelques BD...
        • uit 't zuiltje
          mai 06, 22:59 Reply
          "servir de leçon à tous les <b>racistes</b> flamingants" Philippe je comprends de quoi vous parlez et également néanmoins pourquoi vous figurez comme un repoussoir dans les propos des flamands qui prennent la peine de partager leur avis avec "nous" (les FR veux-je dire) "raciste" est inapproprié... il ne s'agit pas de ségrégation sur un phénotype (malheureusement ça existe et c'est lourd d'Histoire avec <b> H </b>, mais la discrimination des FR en belgique n'est pas de même nature) il s'agit entre FR et NL de ségrégation sur base linguistique, seule solution trouvée par les NL majoritaires dans ce pays de trouver une solution à leur complexe de supériorité culturelle... traiter faussement de "raciste" une authentique <b /> <i> discrimination </i> </b> n'est pas très pragmatique, ni efficace manifestement...
          • Philippe
            mai 09, 12:21
            En effet, le concept de racisme n’est pas facile à cerner objectivement. La loi antiraciste ne fournit aucune définition du racisme, de sorte qu’il doit être compris au sens usuel du terme... Ségrégation et discrimination sont bien les deux mamelles de politiques flamingantes menées de manière consciente, affirmée et revendiquée ! Le terme de racisme peut choquer... Tant mieux car cela n'a que trop durer. Toutes les autres manières ayant échoué, reste la prise de conscience après électrochoc. Mais franchement, leur seul objectif c'est l'indépendance, eh bien qu'ils prennent leur responsabilité mais qu'ils ne fassent plus chier ! ;-)
      • Philippe
        mai 06, 21:10 Reply
        La preuve... "Bourgeois annule illico les convocations électorales en français"... Racisme tellement prévisible chez les politiques en Flandres qu'ils en deviennent pitoyables. Source: http://www.7sur7.be/7s7/fr/18101/Elections-2014/article/detail/1877737/2014/05/06/Bourgeois-annule-illico-les-convocations-electorales-en-francais.dhtml
        • Philippe
          mai 06, 21:12 Reply
          nva & VB même combat... Raciste... Source: http://www.7sur7.be/7s7/fr/18101/Elections-2014/article/detail/1877723/2014/05/06/Le-Westmal-of-halal-de-Dewinter-passe-au-tribunal.dhtml
  8. Philippe
    mai 06, 19:22 Reply
    Un politicien flamand non flamingant ..? Cela existe ..? Wouter Beke: "Je suis flamingant. La Flandre est mon biotope naturel" Source: "Schild en Vriend"
    • thomas
      mai 07, 00:24 Reply
      Quel est le problème avec se sentir flamand, diable? Ou catalan? Bruxellois? Wallon? Écossais? Français? Chinois? C'est obligatoire de se sentir belge?? T'es malade.
      • Philippe
        mai 07, 15:57 Reply
        Moi pas par contre, Thomas tu m’inquiètes... Tu souffres certainement d'anosmie. Flamand et flamingant c'est pas la même chose ... Pour faire simple, c'est un peu comme la différence entre quelque chose de délicieux qui est mangé et ce même quelque chose qui sort après digestion ! Tu peux encore sentir la différence ?
      • Franck Pastor
        mai 07, 17:48 Reply
        Ce qui est curieux, c'est la confusion de Beke entre Flamand (« La Flandre est mon biotope naturel », une phrase que n'aurait pas renié un certain Jacques Brel) et Flamingant (on sait comment le grand Jacques considérait ces derniers).
      • MUC
        mai 08, 21:07 Reply
        Beke est nerveux. Il a peur des élections. Il craint le NVA. Voilà la raison pourquoi il se déclare Flamingant. En essaiant de regagner les vôtes perdus aux "Flamingants". Un peu bête, en effet.
        • Philippe
          mai 09, 12:32 Reply
          J'aime sincèrement te l'entendre dire ;-)

Leave a Reply

Attention, les commentaires n'apparaîtront qu'après modération.