Les Nouvelles Légendes de Bruxelles, la fake news 100% zwanzeur, mercredi 19 chez Filigranes.

Le saviez-vous ? L’Atomium devait avoir 46 boules à l’origine. Alors qu’on le croyait mort, Elvis a habité Jette. Un peuple d’authentiques Saxons vit toujours sous nos pieds et Marie Caricole en était une digne représentante. Le roi Léopold III avait un sosie. Le Manneken Pis devait faire 10m de haut. Les franc-gyprocistes ont tenté de remplacer les franc-maçons à l’ULB.

Zwanze ? Fake news ? Zieverderâ ? Non. Trente-huit vraies légendes abondamment illustrées. Écrites par trois amoureux du terroir bruxellois, Jean-Pierre Duplan, Jean-François Delquignies et votre serviteur Marcel Sel. Dans un superbe album cartonné. Avec du vrai faux et du faux vrai. Un hommage. Parce qu’il faut passer par la carabistouille pour décrire Bruxelles telle qu’en elle-même !

Les auteurs (de g. à d.) : Jean-Pierre Duplan, Marcel Sel, Jean-François Delquignies

Noël approche. Alors venez chercher votre cadeau idéal, l’album signé, chez Filigranes, le mercredi 19 décembre, de 13h à 15h, Avenue des Arts, 39-42 à 1040 Bruxelles. Ou même avant, il est déjà en rayon !

Pour plus d’images, d’infos, et d’émerveillement visitez le site des Nouvelles Légendes improbables de Bruxelles.

Contacts presse : marcelsel@gmail.com

Les Nouvelles Légendes improbables de Bruxelles sont approuvées par Donald Trump, même si l’infortune de son ancêtre Trumpfeke, migrant à Molenbeek, doit encore lui peser. Nous n’en dirons pas plus.


Previous Venez petit-déjeuner avec Rosa le 9 décembre à l'Espace Carême, à Anderlecht.
Next La faute identitaire d'Emmanuel Macron.

You might also like

1 Comment

  1. Salade
    décembre 08, 15:13 Reply
    Ah BruSel renaît! Vous connaissez la dernière blague? Quelle est la différence entre le gouvernement Michel et un gouvernement en affaires courantes? Aucune: dans les deux cas ils ne peuvent jamais donner leur accord ni sur la directive transports, ni sur la directive énergie ni sur la directive migration, etc...

Leave a Reply

Attention, les commentaires n'apparaîtront qu'après modération.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.