Venez petit-déjeuner avec Rosa le 9 décembre à l’Espace Carême, à Anderlecht.

Le dimanche 9 décembre 2018, la Bibliothèque de l’Espace Carème (Anderlecht) organise un petit déjeuner littéraire autour de Rosa, animé par Véronique Thyberghien (RTBF). C’est à 10h précises, 1-7 rue du Chapelain, 1070 Anderlecht. L’occasion de bavarder à bâtons rompus de l’écriture d’un livre, des personnages, de ce qu’un auteur a dans la tête, et… de me voir rasé de près.

Réservez de préférence à la bibliothèque, au 02/526 83 30 ou via le bulletin d’inscription accessible à partir de la page de l’événement.

Au plaisir de vous y voir !

Previous Schweinehund ou l'Europe. (Nouvelle de 14-18)
Next Les Nouvelles Légendes de Bruxelles, la fake news 100% zwanzeur, mercredi 19 chez Filigranes.

You might also like

6 Comments

  1. Tournaisien
    novembre 23, 15:48 Reply
    Salut Marcel, ... bien longtemps déjà. L'évolution de ton blog me semble assez symptomatique d'une évolution plus générale que l'on observe, très sensible, très nette depuis déjà pas mal de temps. La dimension politique de ton bloc, en clair, semble s'être vidée de sa substance au profit d'une tribune promotionnelle pour ta production littéraire. Ne vois là surtout aucun commentaire désobligeant. J'y reconnais là plusieurs causes possibles : (a) une explosion des réseaux sociaux qui surenchérissent les uns sur les autres, et ont véritablement envahi l'espace réticulaire à tous les niveaux, au point de concurrencer directement la blogosphère qui, par suite de cette croissance champignonesque de Facebook, Twitter etc., tend semble-t-il à s'essouffler ; (b) une réorientation plus littéraire, et en définitive plus gratifiante, de ton activité ; (c) une lassitude par rapport à la gestion (modération) d'un blog qui, pour certains, peut s'avérer d'abord thérapeutique (as-tu la vocation d'un psy ? ... pas sûr) ; (d) quoi qu'il en soit, une terrible lassitude devant le spectacle politique qui ne présente plus rien de vraiment enthousiasmant. En l'espèce, je soupçonne qu'ici, la raison est double, et se retrouve en priorité dans les points (b) et (d), ce dernier pesant d'un poids certain. Une lassitude face au spectacle politique, donc. Le phénomène est difficilement quantifiable, mais il n'en est pas moins perceptible d'une façon générale. L'autisme d'un monde politique qui ne voit pas (qui ne veut pas voir !) qu'il est indispensable aujourd'hui, dans un monde où tout change, de réformer nos institutions politiques, de repenser la gouvernance, d'essayer de mettre en place des procédures d'association (certes cadrée) du citoyen à un certain nombre de décisions. La revendication d'une gouvernance non contestable fondée sur une stricte délégation de pouvoir (le chèque en blanc) résonne de plus en plus comme une forme de mépris qui, en retour, appelle des réactions de plus en plus désordonnées et potentiellement très populistes (gilets jaunes). Ce spectacle use et j'imagine que quelqu'un de votre sensibilité, moins que beaucoup d'autres, est en l'espèce épargné. Me tromperais-je ? Bien cordialement
    • marcel
      décembre 08, 15:26 Reply
      Tu te trompes un peu, chez Tournaisien, mais pas tout à fait. La raison de l'arrêt temporaire (j'espère) des billets politiques, ce sont surtout les pressions, la violence en réseau, les intimidations (trois plaintes en cours, dont un procès, des clients ciblés pour les encourager à cesser de travailler avec moi ou mon associée, et autres joyeusetés) qui font que, ne me sentant plus libre d'écrire, et considérant que le coût d'un blog gratuit devient exorbitant tant pour moi-même que pour mon entourage (menaces reçues), je préfère suspendre mes activités de blogueur politique et société, le temps, au moins, que je termine mon prochain roman (y'a ça aussi) et que je trouve le moyen de me défendre autrement que tout seul, ou alors, de rentabiliser cette aventure à très haut risque qu'est devenue le commentaire politique, le ciblage des impostures, la critique. C'était tranquille quand il s'agissait de la N-VA, plus dangereux quand je m'attaquais au Voorpost, mais s'en prendre à des PTB ou des Ecolo, c'est franchement trop risqué pour le faire sans filet. On pourrait résumer à : « Ma gauche m'a tuer. »
  2. Salade
    décembre 07, 18:29 Reply
    C'est votre droit le prus strict de ne rien publier. Ne serait-ce pas plus logique d'arrêter ce blog? Sinon, d'exprimer ce que vous voulez en faire? Vous irez à Marrakech oui ou non?
    • marcel
      décembre 08, 15:18 Reply
      J'expliquerai les raisons de l'arrêt temporaire dans un prochain billet. Il est question de pressions, intimidations, de travaux en cours, etc.
  3. christine z.collin
    décembre 09, 16:03 Reply
    Alala je te découvre (shame à moi d'avoir attendu si longtemps)et déja j'apprends que notre pseudo démocratie t'a atteint..dommage ..mais ne meurs pas pour des idées ..même de mort lente
    • marcel
      décembre 09, 16:22 Reply
      Je vais plutôt vivre pour des idées :-)

Leave a Reply

Attention, les commentaires n'apparaîtront qu'après modération.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.