J’excuse !

Le soutien appuyé de Marine Le Pen au Vlaams Belang, parti francophobe (!), raciste et néofasciste belge qui commémore toujours des nazis.

Le soutien appuyé de Marine Le Pen au Vlaams Belang, parti francophobe (!), raciste et néofasciste belge qui commémore toujours des nazis.

Marine Le Pen a obtenu plus de 40 % des suffrages dans deux régions ? J’excuse !

Un tiers des électeurs français a choisi le parti du rejet, de l’égoïsme, du fantasme national ? J’excuse !

Des millions de femmes et d’hommes ont satisfait leur xénophobie en glissant dans l’urne un bulletin d’un bleu marine aux embruns marron ? J’excuse !

D’ailleurs, c’est la faute à la gauche, dit la droite. C’est la faute à la droite, dit la gauche. C’est la faute aux journalistes qui créent une ambiance anxiogène, dit Cyril Hanouna. C’est la faute à l’Express et à ses couvertures islamophobes, dit Le Point. C’est la faute au Point, dit l’Express. C’est la faute aux banques, dit l’extrême gauche. C’est la faute à l’Europe, disent les Anglais. C’est la faute à Zemmour, dit Nolleau. C’est la faute aux dealers arabes, dit Zemmour.

Et dans ce jeu de Mistigri infernal, il y a le grand oublié : le Français qui a déposé dans l’urne un bulletin marqué Front national. Excusé !

Il n’aurait donc rien fait ? Il ne serait pas responsable ? Attendez… il serait même victime, dites-vous ? Victime de la gauche, de la droite, de l’ambiance, de l’immigration, des banques, de l’Express, du Point, de Zemmour, de l’Europe, de la crise, du chômage, de sa jeunesse, de sa vieillesse, de son blues, de sa déprime, du chat de la voisine qui sent mauvais, de l’air du temps, et bien sûr, victime du 13 novembre, tant qu’on y est ! Excusé !

« Surtout, ne pas critiquer l’électeur du Front national ! C’est pas sa faute, après tout ! »

Pas sa faute ? Mais alors, qui a fait ce geste décisif de déposer le bulletin lepéniste dans l’urne ? L’économie ? L’euro ? Le Point ? L’Express ? L’ambiance anxiogène ? Sarko ? Hollande ? Vous ? Moi ?

Des journalistes éminents, des intellectuels remarquables et remarqués, des maîtres à penser, des politiciens nous avertissent : « Excusez-les ! Surtout, n’allez rien reprocher aux électeurs du Front national ! Ils pourraient… »

Ils pourraient quoi, au juste ? Voter Front national, mais plus fort ? Voter Front national, mais deux fois ? Voter Marine au carré ? Voter Maréchal, mais en chantant « nous voilà », par-dessus le marché ?

Bon sang, mais arrêtez donc d’avoir peur de l’électeur du Front national ! Arrêtez de lui trouver des excuses ! Il a accès aux nuances du débat public comme nous tous ! Il a la télévision comme nous tous ! Il a appris l’histoire de l’Europe, Pétain, la gégène, le colonialisme, comme nous tous ! Et s’il souffre du chômage, de la crise, de l’angoisse, s’il a peur de l’avenir, s’il est écrasé d’impôts (mais en moyenne 267 fois plus riche qu’un Ukrainien) c’est comme nous tous !

Il fut un temps où ceux qui disaient, lors d’un grand repas de famille, qu’ils avaient voté pour Jean-Marie Le Pen, se prenaient des regards réprobateurs. Le pépé ancien résistant hurlait au jeune FNisé d’aller bouffer sa soupe ailleurs, qu’il ne l’avait pas élevé comme ça, qu’on avait eu assez des boches, des délateurs, des collabos. Ou bien, c’était la grand-mère en larmes qui tentait d’expliquer au petit lepéniste de la famille qu’elle avait appris, dans sa chair, ce que signifiaient extrême droite et fascisme.

Certains votaient malgré tout pour ce Front si national, mais ils n’en étaient pas fiers. Ils se cherchaient même des excuses.

« C’est un vote de protestation ! Je ne suis pas comme ça ! C’est juste pour emmerder les autres ! C’est un one shot, pour les voir se ratatiner aux élections suivantes ! »

Bon sang, mais c’est bien sûr : on voterait donc FN pour le voir se ratatiner ? Quelle conscience politique ! Quel choix d’avenir !

Aujourd’hui, ils n’ont même plus besoin de se chercher d’excuses, on les produit pour eux ! Même le débat le plus « équilibré » est devenu une fabrique d’excuses, travesties en analyses. Expliquons, m’sieurs dames, le succès fulgurant de la petite Marion-Maréchal, 27 ans, fasciste jusqu’au bout des ongles, fierté de son tortionnaire de grand-père, de cet antisémite congénital, xénophobe flamboyante, manipulatrice dévergondée. Sur le plateau télé, ça donne : « elle parle bien, elle est jolie, elle a un discours sécuritaire bienvenu en région PACA, et elle exagère un peu tout de même sur la djellaba, l’admirable coquine ! Mais c’est une grande politicienne en devenir, il faut bien le reconnaître ! » Ses électeurs n’ont plus besoin de se chercher des excuses : ils sont excusés d’avance.

Les fascistes de salon sont entrés dans les médias par la grande porte.

Électeurs paumés, on ne vous dira plus ce qu’ils sont, parce qu’ils se sont respectabilisés ! Et que nous ne trouvons plus les arguments qu’il faut ! On ne vous dira plus que voter pour le Front national, c’est assouvir sa haine d’autrui. Excusé ! C’est insulter la République. Excusé ! C’est rendre les honneurs à Pétain. Excusé !

Alors, bien sûr, des tas d’erreurs inexcusables ont été commises par des tas de gens. Des tas de couvertures de magazines qui ont joué sur les peurs, pour vendre. Des tas de reportages télé qui n’ont donné qu’un aspect raccourci, grossier, des problèmes, par manque de temps, par manque de recul, ou même par trop bonne volonté, et qui ont entretenu l’angoisse. Des tas d’intellectuels qui ont « lu le coran » et ont, après, raconté n’importe quoi. Des tas de rédacteurs en chef qui ont laissé trop de place à ces imposteurs. Des tas d’articles sur le voile islamique à faire pleurer celles qui le portent, tant ils étaient réducteurs.

Et des tas de médias qui n’ont pas trouvé cinq minutes pour expliquer que, quand Marine Le Pen affirme que c’est elle ou la charia, elle ou le voile, elle ou l’invasion musulmane, elle incite à la haine sur base de mensonges éhontés, cyniques, racistes. Que ces mensonges n’ont rien à envier aux caricatures des pétainistes : son rejet de la mondialisation a remplacé leur rejet de l’internationalisme. Ses délires sur l’islam ont remplacé leurs délires sur le judaïsme. Son hymne à la nation éternelle et chrétienne a remplacé leur hymne au Reich millénaire et aryen.

Mais elle est excusée !

Il y a aussi des tas de gens qui ont brandi « nos valeurs » sans jamais préciser de quelles valeurs ils parlaient.

Des tas de politiciens de droite, Nicolas Sarkozy en tête, qui ont flirté avec les thèses du Front national, et l’électeur préférant le goût du vrai, ont précipité des centaines de milliers de gens dans les bras de la Marine. Des tas de politiciens de gauche, François Hollande en tête, qui ont oublié ce que signifiait la gauche, ou qui sont devenus si distants, si hautains, si arrogants, qu’on ne parvenait plus à les suivre.

Et des tas de politiciens tout court, tous bords confondus, qui ont confondu le débat et l’insulte, écrasant à ce point le parti d’en face que tous deux en ont perdu toute crédibilité, au bénéfice des extrémistes. Gauche et droite traditionnelle se sont suicidées, l’une l’autre, fusillées mutuellement au point du jour, au jour le jour. Le résultat du carnage est sous vos yeux !

Excusez du peu !

Et bien sûr, il y a la crise, le chômage, le coût de la vie, l’insécurité perçue qui monte, y compris là où l’insécurité réelle baisse. Il y a l’Europe qui ne parvient pas à régler les problèmes qu’elle cause (comme l’emploi à bas prix d’Européens de l’Est ou du Sud), mais ne parvient pas non plus à vendre ses bienfaits : l’euro, le marché unique, des milliards d’heures gagnées chaque année aux frontières, des milliards d’euros gagnés chaque année en frais de change, les exportations fluides.

Et bien sûr, il y a les ministres nationaux qui accusent sans cesse l’Europe qui, pourtant, ne décide jamais rien sans leur accord. Et les médias qui oublient de le leur rappeler. Qui les excusent. Eh oui. Tout se paye, un jour.

Il n’y a pas une solution unique pour ramener les électeurs de l’extrême droite à la raison. Il les faut toutes. Il faut que les rédactions se demandent ce qu’elles font pour rendre compte, vraiment, de la société dans son infinie complexité. Combien d’articles nuancés et rassurants sur les musulmans pacifiques et travailleurs faut-il écrire pour compenser l’assassinat de 130 Français de toutes origines par huit ordures que certains voudraient assimiler à l’islam, à l’immigration, aux réfugiés ? Trouvez le chiffre et tenez-vous-y !

Comment concevoir des journaux télévisés qui rendent compte du caractère réellement angoissant de notre société — non, Cyril Hanouna, les journalistes ne l’ont pas inventé, leur travail est de le refléter — mais aussi de l’espoir, d’avancées humaines, des richesses que nous avons et qu’ailleurs, on n’a pas ?

Quand est-ce qu’un directeur de chaîne se lèvera en hurlant : finis les simplismes ?

Ces simplismes qu’on laisse la Marine aligner, interview après interview, sans jamais souligner leur vacuité. Ces simplismes qu’il est temps de lui renvoyer dans la tronche, systématiquement. Elle veut moins d’impôts et moins de dettes ? Ça ne marche pas ! Moins d’Europe et plus d’exportations ? Ça ne marche pas ! Plus de liberté et plus de sévérité ? Ça ne marche pas ! Moins d’immigrés et une meilleure retraite ? Ça ne marche pas : on a besoin de jeunes ! Isoler la France, et qu’elle rayonne dans le monde ? Ça ne marche pas ! Une France plus forte sans l’euro ? Mais bon sang, si l’Allemagne, tellement plus puissante à ce qu’on dit, n’y pense même pas, vous pensez bien que c’est parce que…

…ça
ne
marche
pas !

On ne va pas résoudre la crise mondiale dans les deux semaines. On ne va pas résorber le chômage en deux ans, et probablement même pas en dix. On ne va pas transformer la société mondialisée pour en faire un diamant au service de la France. Personne n’a ce pouvoir. Le Front national n’a pas ce pouvoir. La gestion d’un pays ne produit pas de miracles. Un État est un paquebot qui ne supporte pas les manœuvres brutales. À moins qu’on ne cherche à le précipiter sur un iceberg. Marine vous y mène tout droit.

Mais tout le monde l’excuse.

Et nous ? Avons-nous donc besoin d’excuser les autres pour assumer notre part de responsabilité, pour nous remettre en question ?

Et il faut rappeler les politiques à leurs devoirs. Exiger qu’ils innovent. Exiger qu’ils gèrent mieux, qu’ils osent plus, qu’ils laissent leurs vaseuses stratégies aux consultants, qu’ils abattent les carcans qui les immobilisent, qui extrémisent la droite et qui droitisent la gauche. Il faut exiger des partis qu’ils affichent des tendances lisibles par chacun. Qu’ils refusent les messages faciles, injurieux, qui transforment leurs chefs en hommes-sandwichs aux slogans grossiers, violents, orduriers. Après ça, comment ne pas trouver ceux des Le Pen comestibles ?

Et il faut arrêter d’excuser les politiques qui calquent leur programme sur celui du Front national pour rameuter ses électeurs potentiels. Ça n’éloigne pas les gens de l’extrême, au contraire, vous avez le résultat sous le nez : ça les en rapproche. En masse.

Le bilan est avéré. Alors finies les excuses !

Il n’y a pas d’excuse qui tienne pour ceux qui donnent leur voix, cette si précieuse voix républicaine, ce petit capital irremplaçable, au Front national, qui n’a pour ambition que d’en finir avec la liberté, l’égalité et la fraternité. Il n’y a pas d’excuses pour ceux qui les y mènent.

Pas d’excuses pour ces électeurs qui savent au fond d’eux-mêmes ce que ce choix signifie. Car ils ne sont pas idiots. Ils savent pertinemment qu’ils achètent de l’espoir au rabais. Ils savent que la haine d’autrui est en bonus dans l’emballage. Ils savent évidemment que c’est un geste de rage plus qu’un geste d’électeur.

Et aux électeurs mariniers qui prétendent qu’ils ne savaient pas (« wir haben es nicht gewusst », en allemand, pour info), s’ils se disent sincèrement égarés, expliquons, encore et encore. Montrons-leur le noir côté des choses plutôt que les belles photos des femmes Le Pen fournies par le parti, brandies en grand sur les plateaux de débats ou du journal.

Ils pourraient, peut-être, réfléchir. Baisser la tête. Se demander si, derrière notre rejet des théories fumeuses de leur nouvelle Jeanne d’Arc, il n’y a pas quelque chose de fondamental. Se demander si voter pire est une solution à la gravité de la situation. Ils pourraient peut-être écouter. Et à leur tour, admettre qu’ils n’avaient pas vu les choses comme ça. Qu’ils ne voulaient pas salir la France. Qu’ils ne voulaient pas haïr. Qu’ils sont toujours républicains.

Et qu’en attendant de faire mieux, ils s’excusent.

Ecrit en Belgique, le pays dont le parti néofasciste Vlaams Belang publie chaque année la chaleureuse recommandation de Marine Le Pen de voter pour ces gens qui commémorent toujours des collaborateurs nazis condamnés et des Waffen SS. 

Previous Paniekvoetbal : le jour où la N-VA a fermé Bruxelles.
Next Manuel Abramowicz sert la soupe à Francken et m’associe à Dieudonné (MàJ : et à Nation…)

You might also like

237 Comments

  1. So_cat
    décembre 08, 14:58 Reply
    Très bon article. Un peu défouloir, mais bon... ^^ Et en parlant de contradictions, ça m'a toujours fait marrer qu'un parti prônant le retour de la femme au foyer et l'inégalité des sexes (parfois par des propos directs, même pas cachés,) soit dirigé par une femme ^^
    • Cuvelier
      décembre 08, 18:26 Reply
      Dans la lignée d'Hitler et de l'aryen type!!!!!!!!!!!!!
      • Status Quo
        décembre 10, 22:27 Reply
        Ah ben oui, une femme blonde forcément... Évidemment avec Phillipot, ça va être plus difficile à expliquer. Quant au retour de la femme au foyer prôné par le FN, c'est hilarant. Vous regardez la RTPS ?
    • Qui-Dame
      décembre 09, 15:34 Reply
      Pourquoi ne pas alors en tirer la conclusion que le FN, extrême dans certaines de ses déclarations, l'est beaucoup moins "dans la pratique", comme on dit familièrement? Si, personnellement, électeur parisien CSP+, je n'ai pas voté FN, je vous avouerai pourtant que n'ai pas non plus boudé mon plaisir devant le spectacle de la panique qui saisit l'ensemble de la classe politique en place devant la progression du FN. Et, croyez bien, que je ne suis pas le seul. Un de mes amis, professeur à la Sorbonne (Paris 1, plus exactement), estampillé "intellectuel de gauche- modèle classique", m'a téléphoné dimanche soir, dans un état d'exultation rare à l'annonce des résultats..
      • Marcel Sel
        décembre 10, 12:25 Reply
        C'est bizarre, cette réjouissance. Enfin, la majorité des députés de gauche a voté les pleins pouvoirs à Pétain aussi, faut dire…
        • Status Quo
          décembre 10, 20:43 Reply
          Marcel, il faut arrêter avec vos fantasmes. Rien ne vous dit que ce prof ne se réjouit pas de l'obligatoire réaction d'un PS actuellement "macronien" voyant filer ses électeurs vers le FN...
      • Mélanippe
        décembre 11, 14:33 Reply
        Peut-être le plaisir subversif de voir se renverser la table.
  2. Stella
    décembre 08, 15:18 Reply
    Laissons l’extrême droite géré une ou plusieurs régions et si cela ne fonctionne pas alors les français ouvriront les yeux, ils se diront, gauche, droite ou extrême droite on se fait à chaque fois entuber. Le problème alors sera qui choisir?.
    • Pfff
      décembre 08, 16:03 Reply
      "Le problème alors sera qui choisir?" Alors, nous aurions l'extrême-droite, la vraie - pas celle que Marcel fantasme. L'extrême-droite, la vraie, ne compte pas du tout sur le suffrage universel, mais sur la déstabilisation de la société par le terrorisme. Cela permettrait une répression "progressiste", un endoctrinement de tous les instants, dans tous les secteurs de la société.
      • Stella
        décembre 08, 19:46 Reply
        Si vous croyez que les français aurons le même esprit que les allemands qui ont élu Hitler dans une funeste époque et ne verrons pas clair alors que les médias, internet, radio, télé, c'est autre chose qu'à l'époque. Je ne crois pas que la suppression du suffrage universel soit possible actuellement dans un pays occidental, quand au combat contre le terrorisme, l’extrême droite ne va pas laisser le terrorisme se développer, loin de là. Enfin c'est mon avis.
        • cubiste
          décembre 26, 23:18 Reply
          Ma chère Stella, j'aimerai être aussi certaine que toi et tu as une idée probablement caricaturale des allemands en 33. Ils n'étaient pas fort différent de nous. L' argument avancé " les médias, internet,radio, télé, c'est autre chose" n'est d'ailleurs pas pour me rassurer.
      • u'tz
        décembre 09, 01:02 Reply
        on va à la guerre civile Pfff et ça m'attriste, en plus nous ne serons probablement pas du même côté, mais bon, notre civilisation est formidable, la prochaine y arrivera aussi
        • Pfff
          décembre 09, 20:10 Reply
          Farenheit 1905 Ce qui est marrant, Uit', c'est que le seul effet concret de la Loi de 1905, en dehors d'avoir permis au gouvernement français de flinguer des catholiques affolés parce que des militaires entraient en armes dans leurs églises*, au mépris d'une tradition deux fois millénaire, fut de confisquer les bibliothèques personnelles des prêtres et moines catholiques. Cela m'a toujours bien fait rigoler, cette soi-disant avancée de la démocratie qui se faisait en confisquant des livres. "en plus nous ne serons probablement pas du même côté" Alleï, Uit' ! Je demanderai aux Gilles de Binche de vous envoyer des oranges de l'autre côté de la frontière linguistique. Parce que la Wallonie en faillite grecque dans 3 ans + crise mondiale dans le gout de 2007 dans les prochains mois + épidémie de terrorisme + montée aux extrêmes + débandade européenne => l'avenir s'annonce radieux, Uit'. Heureusement que le progrès sociétaliste existe et que la théorie du genre (qui n'existe pas, comme l'invasion du Maghreb à Bruxelles, Uit' - entre nous soit dit) progresse (malgré son inexistence-NDLR), sinon je douterais de l'avenir formidable qu'on nous avait prédit, Uit' ! [Lien vers Sputniknews effacé, outil de propagande donc non fiable. Trouvez de la presse indépendante à la place merci. Note du censeur salé] http://www.svtplay.se/video/4092387/vem-vet-mest-junior/vem-vet-mest-junior-sasong-1-avsnitt-1?start=auto => Je vous recommande les premières minutes : pas vomir ! La liberté d'enseignement, la liberté de choisir une éducation pour ses enfants, est caduque. Une vieillerie, un vestige des temps obscurs et bêtement bourgeois (le bourgeois, c'est toujours l'autre, depuis Marx, Hugo et Zola, au minimum). Le gouvernement allemand sait mieux que les parents allemands ce qu'ils doivent penser, éprouver et dire à leur enfants. Si cela vous rappelle quelque chose, Uit', vous devriez commencer une auto-critique. Vos pensées sont mauvaises. Le gouvernement allemand a toujours raison. Il n'hésite plus à envoyer en tôle les récalcitrants au merveilleux progrès. La cohésion sociale est à ce prix. Le Penser-Bien est en marche et rien n'arrêtera sa progression inéluctable, si ce n'est le chaos qu'il engendre. Vous allez me dire : en Belgique, c'est impossible, la liberté d'enseignement est inscrite dans la Constitution. Eh bien : 1. Vous avez vu comment on la traite, la Constitution, en Belgique ? 2. Elle est aussi inscrite dans la Constitution allemande. Manquerait plus qu'on nous annonce la mort clinique de Bouteflika dans une Algérie complètement islamisée, bien plus radicalisée que dans les années 90**, et au bord de la guerre civile, par exemple. Mais, là-dessus, je suis tranquille : la mort clinique de Bouteflika, c'est impossible. Cela n'arrivera jamais. http://www.algerie-focus.com/2015/12/sketch-de-nicolas-canteloup-sur-bouteflikaplainte-contre-europe-1/ *Le formalisme des catholiques, Uit' : une bonne façon de les attraper. De même, les manifestants de la MPT seraient rentrés chez eux parfaitement satisfaits (au départ) si le gouvernement français avait accepté de simplement changer le mot de "Mariage" pour "Union civile" dans la loi. Mais, quand on incarne le Bien, il est trop doux d'écraser l'Infâme, comme on le disait précisément aux procès de Moscou. Ils ont préféré humilier les catholiques comme des chiens, qu'ils ne viennent pas se plaindre. C'est tout. ** 20 ans, pas plus, c'est le temps qu'il faut pour une nouvelle génération d'islamiste, plus nombreuse, plus radicalisée et complètement désinhibée par rapport à la répression précédente
        • Status Quo
          décembre 10, 21:42 Reply
          Lien vers Sputniknews annulé. On évitera aussi bien sûr Atlantico, Boulevard Voltaire, etc, etc... La Pravda, c'est comme ça ! :)
          • Marcel Sel
            décembre 11, 02:19
            En tout cas Boulevard Voltaire. Atlantico, ça dépend des articles. Je tiens à ce que les références données sur ce blog soient crédibles. Il y a de quoi bien critiquer la gauche sur Le Figaro, par exemple. En revanche, les articles de Sputniknews, RT, Boulevard Voltaire, Français de souche et bien d'autres sont trop souvent tronqués pour que j'autorise leur placement en lien qui sont ici des références externes.
        • u'tz
          décembre 11, 01:05 Reply
          @Pfff c'est flou ce que je pense penser le même genre de trucs que vous (pas toujours du même bord) mais en plus cirque concis, en plus con sans doute aussi, à vos yeux d'éclairé, à défaut d'être élu
    • Hansen
      décembre 08, 16:18 Reply
      Il reste encore François Bayrou, dernier espoir, après l'UMPS qui a divisé la France en deux. Mais il faudra d'abord voir si Marine ne réussit pas à réunir les français derrière elle. "On" la critique comme on critiquait la NVA. Chez nous c'est la NVA qui dirige quand même l'Etat Federal et pas rien que la Flandre, alors Marine, il faut voir... Arrivera-t-elle au pouvoir? Les socialistes soutiendront-ils encore une fois la droite pour éviter Marine et porteront-ils Sarko au pouvoir comme ils l'avaient déjà fait pour Chirac? Sarko serait plus indiqué que Hollande pour louvoyer entre Poutine, Erdogan, Bassar, Israël et les USA.
  3. Philippe Vander Linden
    décembre 08, 15:38 Reply
    Rien d'étonnant au score de Marine Le Pen. Elle dit plus franchement ce qu'Hollande, Valls, Sarkozy ou d'autres ne font que sussurrer (parfois avec beaucoup de mal pour se retenir de l'hurler, mais bon, ça fait mauvais genre (encore que)). Par exemple, les différentes mesures "anti-terroristes" envisagées, de l'état d'urgence au retrait de nationalité pour les bi-nationaux, ne sont jamais que l'application plus ou moins directe du programme du FN. En Belgique, on n'a pas le Vlaams Belang au gouvernement mais on envisage la même chose (entre autres le "Patriot Act" à la belge, la dernière connerie qui manquait au compteur de Monsieur Patate). Faut dire qu'on a une longueur d'avance, le programme du Vlaams Belang en matière d'immigration étant largement appliqué (sans jamais qu'il ait jamais été au pouvoir au fédéral). Donc, on peut comprendre que certains crient: "Vive l'original plutôt que la pâle copie!". Au moins, l'original ne bafoue pas sans cesse ses idéaux. Les copies, elles, sont tellement compromises dans le non respect de ce qu'elles représentent, en matière de valeurs par exemple, qu'on n'est pas près: 1) de voir chuter le vote d'extrême droite, 2) de régler le problème du terrorisme, 3) de voir nos régimes politiques se transformer en démocraties (oui, nommément c'en sont, mais c'est juste une façade, une sorte de tradition, de croyance bien ancrée dans la plupart des esprit... un peu comme la Suisse qui s'appelle toujours Confédération Helvétique, alors qu'elle n'en est plus une).
    • Suske
      décembre 09, 15:00 Reply
      Marcel, tu confonds excuser et expliquer en fonction du contexte. Je n'ai pas lu d'excuses pour les électeurs du FN. Au contraire, j'ai vu passer bon nombre de gens drapés dans leur dignité républicaine, répondre comme des chiens de Pavlov aux appels à la stigmatisation envers FN, sans se rendre compte que l'opération désactivait leur sens de la nuance et de l'analyse. Quand, dans un pays, on a consécutivement deux Présidents de bords soi-disant opposés, qui opèrent la même politique économique calamiteuse (et extrémiste sous plein d'aspects), est-ce si dur de comprendre que la frange de population qui se retrouve souvent dans les dégâts collatéraux choisisse de voter de plus en plus pour la seule formation politique qui propose un autre système? (aussi calamiteux soit-il, mais qui prétende leur rendre une dignité bafouée). Cela fait 30 ans, depuis Mitterrand, que les partis traditionnels sont bien contents de pouvoir agiter le spectre de l'extrémisme. LE FN? une arme de diversion massive! Le problème, c'est que le spectre prend corps, sans doute pas aussi vite qu'on voudrait nous le faire croire pour vendre des journaux, mais quand même. Bref, question responsabilités, chacun choisit son arbre préféré avec lequel il veut cacher la forêt. Personnellement je n'excuse ni l'électeur, ni les médias, ni le pouvoir. Ce sont tous des maillons de la même chaîne argumentaire pourrie. Si un seul d'entre eux faisait correctement son boulot, la chaîne serait brisée. On a beau jeu de pointer du doigt tel ou tel maillon...
  4. jah
    décembre 08, 16:08 Reply
    Ah enfin des paroles sensées!! y en a marre des électeurs du fn et de leurs bêtises et ignorance masqué sous de la pseudo souffrance. Ras le bol de ces imbéciles
    • u'tz
      décembre 08, 23:36 Reply
      salaud de victime de la pseudo-sous-france !
      • Status Quo
        décembre 09, 14:34 Reply
        Immondes sans-dents aigris ! Un peu de respect !
      • Démocrate
        décembre 10, 05:45 Reply
        Comme il fallait s'y attendre ici, c'est comme d'habitude au ''mieux'' du Trotskysme (Trotsky se baladait avec enchantement dans la ''république'' de Mussolini.. et oui, faisant du tourisme ''privilégié'' à Pompéi, entre autres, accompagnés d'éminents ''guides'' amicaux...) ou du Hannah Arendt accusant le peuple et le prolétaire de l'ignorance dans lequel il est maintenu avec force par ses Dominants qui adorent le fascisme depuis que le capitalisme existe. Parmi d'autres crypto-fascistes déguisés sous divers noms les plus enfumeurs les uns que les autres(y compris celui de ''progressiste'' attaché aux faits divers comme un ''je suis partout'' tout aussi véritablement fascisant) Le peuple est COUPABLE de son endoctrinement, de la propagande m a s s i v e du capitalisme, de son ignorance savamment orchestrée - via médias du spectacle et du cirque simplet - de sa dépolitisation (et pour cause, des fois qu'il se mettrait à regarder les choses en face..), de sa soumission aux histoires frelatées concernant l'ennemi du capitaliste : le communisme, le socialisme. Allez, protégeons et exonérons les vrais fachos aux commandes. Rien d'étonnant dans cette tactique ici toujours présente. Ignorance, abus, publicité... les capitalistes ont TOUJOURS préféré le fascisme (qui sert en tous points leurs intérêts, donc ils sont p a r f a i t e m e n t cohérents) Aucun ne s'avisera de dire : jetez vos télés (elles sont bourrées de véritables mensonges, faits et histoire tronqués, totalement fausses, digne d'une propagande des temps ''bénis de la colonie'') Le peuple que l'on laisse délibérément dans l'inculture, suit la télé,. Il ne sait pas que si on lui plante la télé dans le cerveau depuis des décennies, ce n'est pas parce qu'on l'aime, c'est parce qu'il est objet de la guerre. Les personnes cultivées et lettrées politiques ne regardent pas la télé. De toute façon. Non, le peuple n'est PAS coupable (seuls les fachos parlent comme ça) OUI, les véritables commanditaires sont coupables. Histoire Les capitalistes ont TOUJOURS combattu le peuple, y compris en le grugeant, ensuite en instaurant le fascisme (Nazis financés par t o u s les grands capitalistes d'Allemagne, d'Europe et des USA, idem Mussolini, etc) Comment? En utilisant des agents chargés de diffuser la guerre civile (aka ''le peuple est coupable, salauds de prolos, salauds de pauvres, salauds d'ignorants", etc) en diffusant un message ultra conservateur matraqué via médias et agents dits ''journalistes'' (leurs messagers) Dont le public visé - la masse - n'est que r a r e m e n t véritablement instruit, dont on utilise le temps de ''loisir'' pour lui bourrer le crâne. Soit hédonisme de masse soit bourrage de masse illettrée. Personne ne connaît Hearst ici. Cet adulé empereur de médias USA, ami de Goebbels, qui a trafiqué mille photos et menti (au nom de son amitié pro nazie) dans reportages totalement bidonnés. Et faux. Mais au nom du millardaire nazi, on en a fait une vérité. C'est d'ailleurs sur cette ordure journalistique que des faits historiques - totalement et entièrement f a u x - sont encore aujourd'hui pris pour vérité immuable. Ici, c'est du même o r d r e. Mais ici, on les protégera.(en suivant leur ligne : salauds de pauvres, de prolos, de peuple!) dans l'immonde. Cet article va dans le sens du fascisme (aka capitalisme de classe et conservatisme populiste) qu'il fait semblant de combattre. Mais rien d'étonnant et il a pour but de fomenter la guerre à l'intérieur du peuple en recourrant à des gogos sentimentaux sans véritable conscience ni connaissance politique. Rien d'étonnant du tout, la ligne ici étant celle du capitalisme bourgeois satisfait et pire, obéissant aux ordres de division civile. On ne sait jamais qu'un jour, le peuple ait un éclair de conscience (ça risquerait de tourner mal). Ce n'est jamais la faute de ceux qui instaurent le nazisme ou le fascisme. Jamais. Ni Krupps, ni Siemens, ni Renault, ni IBM, ni Coke, ni Ford (cet ami cher de Hitler) ni Lippens family, ni Davignon family, ni Saxe Cobourg, ni Bush, ni Schindler, ni le Dalai Lama, ni la famille royale d'ici et d'ailleurs, ni des centaines et des milliers de véritables salauds impunis et triomphants, implantant avec leurs immenses moyens un système qui leur convient et qui les sert. I m p u n i s, protégeons-les! Salaud de peuple!
        • Pfff
          décembre 10, 16:22 Reply
          "ni le Dalai Lama" " véritable salaud impuni et triomphant" Vous pourriez développer ? Certes, François l'a complètement éclipsé. Mais éliminer la concurrence, c'est toujours bon à prendre.
        • Status Quo
          décembre 10, 20:53 Reply
          Ah ben dis donc, je ne serais pas le seul à insulter la presse, ces chiens de garde ???
        • u'tz
          décembre 15, 02:55 Reply
          "c’est comme d’habitude au »mieux » du Trotskysme (Trotsky se baladait avec enchantement dans la »république » de Mussolini.. et oui, faisant du tourisme »privilégié » à Pompéi, entre autres, accompagnés d’éminents »guides » amicaux…)" @Dém' j'adore quand vous faites du très frais sous-onfray "du Hannah Arendt accusant le peuple et le prolétaire de l’ignorance dans lequel il est maintenu avec force par ses Dominants qui adorent le fascisme depuis que le capitalisme existe." @Dém' toutes les mêmes! "des centaines et des milliers de véritables salauds impunis et triomphants, implantant avec leurs immenses moyens un système qui leur convient et qui les sert. I m p u n i s, protégeons-les! Salaud de peuple!" @Dém' 6000302 électeurs fn...
  5. Rivière
    décembre 08, 16:08 Reply
    Le problème des promesses des politiciens est justement leur simplisme : ils disent nous voulons moins d'impôts, de dette, d'insécurité,... plus d'emploi, ... mais jamais comment ils vont y parvenir : ce sont juste des effets de manche à la Charles Michel (Premier Effetdemancheur actuel)! Le plus simple que j'ai trouvé pour détecter les slogans pourris, c'est de les prendre tels quels, de les inverser et de voir si, tels quels, ça a un sens car, selon moi, seule un véritable propos-opinion peut avoir un contraire qui soit défendable. La différence entre "nous voulons moins d'impôts" et "nous voulons plus d'impôts" n'est pas la même qu'entre "Pour pouvoir financer un meilleur service public dont vous bénéficierez tous et réduire le poids de la dette nationale dont tous les citoyens sont les garants, nous allons augmenter les impôts de x% pendant x années" et "Pour réduire le poids de la dette nationale dont tous les citoyens sont les garants sans augmenter les impôts, nous allons privatiser tous les services publics à part la Défense, la Justice, l'Intérieur et les Finances"
    • Status Quo
      décembre 10, 22:00 Reply
      Pourrait-on aussi poser une question préalable : "Pourquoi une telle dette nationale et quels sont les noms de nos créanciers ?" Ou proposant cela, est-on déjà là subitement un populiste fasciste ou communiste ?
  6. moinsqueparfait'
    décembre 08, 16:09 Reply
    "Ecrit en Belgique, le pays dont le parti néofasciste Vlaams Belang publie chaque année la chaleureuse recommandation de Marine Le Pen de voter pour ces gens qui commémorent toujours des collaborateurs nazis condamnés et des Waffen SS." ---- Vous avez écrit à Brussel, "capitale du pays dont le parti..." Veuillez m'excuser mais je suis wallon et je ne me sens en RIEN compatriote et lié à tout cela. Ce n'est pas le même pays. Désolé,
    • Renal de Waterloo
      décembre 09, 11:38 Reply
      Clair qu'avec un gouvernement de gauche en Wallonie (qui lui, qu'on l'aime ou pas, est représentatif des votes wallons contrairement au gouvernement Michel), c'est osé de venir mêler les Wallons avec ce qui se passe chez les beste vrienden... Encore le même "pays" mais certainement pas la même nation.
      • moinsqueparfait'
        décembre 09, 18:43 Reply
        Et pourtant, on nous y mêle de force. Mais ne vous inquiétez pas, le jour où un parti d'extrême droite pointera du nez ici, on ne manquera pas d'écrire WALLONIE en très grand et de le répéter autant que faire se peut.
  7. Pfff
    décembre 08, 16:10 Reply
    "Des excuses, des excuses !" Jowelle, sors de ce corps. On a entendu ce qu'on entend à chaque élection : "colère", "exaspération", "je vous ai entendu". Une hypothèse n'a absolument pas été retenue : qu'un grand nombre de français ne veulent plus d'une immigration musulmane ressentie, de plus en plus, comme une invasion. On préfère faire comme s'ils étaient fous, cinglés, furieux, cons, stupides, ignorants, indignes, dans le fond, d'avoir une opinion. On les abreuve de mépris, pour éviter d'entendre ce qu'ils disent et répètent, à chaque élection.
    • Marcel Sel
      décembre 08, 18:49 Reply
      Il n'y a pas d'invasion. C'est pour ça que leur choix est mépris-able
      • Pfff
        décembre 08, 20:22 Reply
        [Commentaire justifiant l'inversion du pseudoracisme et stigmatisant les immigrés effacés. Pas de ça chez moi.]
        • Status Quo
          décembre 09, 14:33 Reply
          Pas de ça chez Sylvester Staline, ici on débat propre et bien rangé, on est chez le Bien ! Big Bien is watching you.
      • Alex
        décembre 09, 12:14 Reply
        Alors, expliquez-moi pourquoi Mohammed a été plusieurs fois le prénom le plus populaire à Bruxelles... et pourquoi dans les prisons belges l'islam est de loin la première religion représentée ? Certains pays ont une politique beaucoup plus stricte en matière d'immigration sans pour autant être des états fascistes. Essayez de vous installer aux Etats-Unis... Vous allez voir ! C'est ce qu'on veut en Belgique... Enfin, c'est trop tard... On a naturalisé à tour de bras, on a favorisé le regroupement familial... Et voilà pourquoi Mohammed est le premier prénom bruxellois.
        • Marcel Sel
          décembre 09, 14:46 Reply
          Mohammed a été le prénom le plus populaire à Bruxelles tout simplement parce que les familles musulmanes ont nettement moins de choix de prénoms que l'ensemble des autres et attribuent trois fois plus souvent le nom le plus populaire (Mohammed) que les non-musulmans (ex. Kevin, Brandon, Jennifer… ou Pierre, Paul, Jacques). Il suffit de compter. http://oldblog.marcelsel.com/marcelsel/islam-meme-pas-peur.html L'islam première religion représentée dans les prisons, simplement parce que la pauvreté est la première cause de criminalité et que les musulmans sont surreprésentés parmi les pauvres. Il est vrai qu'ils doivent envoyer 3 à 4 fois plus de CV pour obtenir un simple rendez-vous. c'est en amont qu'il faut travailler, pas sur un constat qui ne dit pas grand chose des sources des problèmes.
    • u'tz
      décembre 09, 01:06 Reply
      Pfff! petit malhonnête! " fous, cinglés, furieux, cons, stupides, ignorants, indignes" vous diluez volontaristement ces cons d'électeurs du fn sont justes <strong>cons</strong> et ya pas fôte au...
      • Pfff
        décembre 09, 14:53 Reply
        Toutàfait, Uit'. Je pense de même. Mais c'est sûr l'intelligence de leurs juges que j'ai aussi un gros doute !
        • u'tz
          décembre 15, 02:58 Reply
          ya pas phôteau pour eux non plus pfff
  8. u't z
    décembre 08, 16:42 Reply
    xcuzer les gars de la marine ! calme marcel quand les FR d'RF auront le choix cornélien entre le sarko <del>vs</del><b>&</b> la le pen dans la pièce présidentielle, inutile de perdre une seule voix de gauche, autant se préparer à la guerre civile. autant que jambon le déstabilator de terroriste se prépare à des vagues d'émigrés d'RF modérés et/ou mal blanchis, pas blond décoloré ni carla bruni et pire...FR!... et gateux sous la cerise, le départ des éxilés d'RF pètés de tunes dans l'autre sens, putain la frontière franco-wallonne, quelle passoire! bon je blague ;^) tout va bien se passer charlie va xpliquer aux astérix d'RF qu'un gouvernement LR/FN ça xiste déjà sous sa forme mr/n-va chez leurs amis du royaume au nord d'outre-henin-beaumont... entre deux petits coks de multifruit
  9. Juliette
    décembre 08, 16:43 Reply
    Pas excuser mais comprendre... Ce n'est pas la même chose! Et expliquer, encore et toujours, c'est-à-dire prendre d'abord la peine d'écouter et ensuite amener à la réflexion. Parce que le problème est là: la grande majorité des électeurs des Lepen et autres du style n'est pas capable de savoir parce qu'elle n'en a pas les moyens et surtout parce que, si elle les a, elle n'a jamais vraiment appris à s'en servir. Elle s'engouffre tête baissée dans le discours qu'elle entend parce qu'il est d'un tel simplisme qu'elle le comprend et donc qu'il la rassure. (Et là, j'ai une pensée émue pour Milquet et son explication du terrorisme à un enfant de six ans: le contre-exemple dans toute sa splendeur!) Mes "15-20 ans", élèves de secondaire professionnel, certains convaincus, d'autres pour "m'asticoter": "Moi, M'dam', en France, j' vot'rais pour Marine Lepen". 2 jours que ça dure... Et c'est comme ça à chaque élection de l'autre côté de Mons ou ici (remplacez MLP par extrême-droite). Et chaque fois leur poser la même question: quand les solutions proposées par ce(s) parti(s) sont si simples que tout le monde, absolument tout le monde, les comprend, pourquoi donc est-ce que personne parmi les autres partis ne l'a encore fait? Et là, ça se met doucement à réfléchir... Et on peut commencer à discuter. Parce que les connaissances de base, ils les ont. Mais d'un scrutin à l'autre, ils oublient, bassinés qu'ils sont par les médias auxquels ils ont accès et qui ne font strictement rien pour démonter la machine à embobiner, confortés par les "mais tout le monde le dit" ou les "ils disent tout haut ce que les autres pensent (j'ai du mal à utiliser ce verbe-là ici!) tout bas! Ce terrible besoin d'être "comme...", de faire "comme..." quand on se sent exclu et qu'on doute de soi. Bon. Je fais un copié/collé et je vais leur filer cet article: je parie qu'ils vont me dire qu'on est de mèche tant il y a des phrases qui sont quasi identiques à ce que je leur ai dit et redit! ;-)
    • Status Quo
      décembre 09, 01:14 Reply
      [Pas d'insultes directes (ou familiales) envers les autres intervenants SVP. Merci. Note du censeur sel.]
  10. Renal de Waterloo
    décembre 08, 16:58 Reply
    28% au cumulé national avec le vent dans le dos (attentats de Paris, crise des migrants,...) et un électorat qui se mobilise toujours plus que les partis dit traditionnels (50% d'abstention), le ras de marée est finalement assez contenu (hormis Nord Pas de Calais / Picardie, PACA et dans une moindre mesure Alsace / Lorraine / Champagne-Ardennes)... L'émotion et l'identification des wallons et bruxellois francophones avec ce qui se passe en France est toujours très touchante :-) Incapables de citer trois personnalités flamandes mais capables de se passionner pour la lutte Estrosi / Marechal le Pen en PACA ou les saillies verbales de Nadine Morano et Eric Zemmour...
    • Status Quo
      décembre 09, 01:19 Reply
      [Insulte généralisée envers le journalisme en Belgique supprimée. Utilisez des arguments, pas des insultes ou dénigrements divers. Merci. Note du censeur Sel]
      • Status Quo
        décembre 09, 14:40 Reply
        "insulte généralisée envers le journalisme en Belgique". HAHAHAHAHA ! Non seulement j'obtiens ici un diplôme longuement revendiqué mais là, au moins, votre blog est clairement défini. Merci et adieu.
        • Status Quo
          décembre 09, 21:04 Reply
          J'ai oublié de préciser que je parlais des journalistes francophones. Chez les Flamands, ils font leur boulot et ont plein d'infos que sur les francophones ont pas, dis donc. Ce soir les voilà encore outrés sur RTL et l'innénarrable RTPS à propos d'un jeune Afghan... Mais voilà : http://m.hln.be/hln/m/nl/34662/Vluchtelingencrisis/article/detail/2551566/2015/12/09/Afghaan-die-dwangsom-afdwong-in-gesloten-centrum-opgesloten.dhtml?originatingNavigationItemId=1 C'est ballot... :)
        • Démocrate
          décembre 10, 05:53 Reply
          Le journalisme belchhhhh est sacro-saint! Mon Dieu... Journalisme n'est PAS scientifique et n'a donc aucune valeur. Point. Le belchhh en plus... non mais, vous vous êtes lus, entendus..? Quel niveau! Indigence, à peu près, propagande... basique pas touche!
  11. Abdellatif
    décembre 08, 17:08 Reply
    Article très drôle... mais en réalité quelle est alternative pour les français qui se sont fait avoir par la droite et surtout par la gauche et ne se reconnaissent plus dans la politique de leur pays ? Les classes dites ouvrières, les personnes d'origine immigrée ou musulmane se sont fait leurrer par la gauche et ensuite par la droite pour finir dans les bras du FN. Pour prendre le PS, vous trouvez (depuis Mitterand) qu'il s'agit là d'un parti progressiste et humaniste ? Depuis des décennies la France applique des politiques de merde voir criminelles tant à l'intérieur qu'à l'extérieur de ces frontières... Il serait temps que ca cesse un jour et que l'image positive qu'a la France rejoigne la réalité dégueulasse qu'elle applique.
    • seljanchloe
      décembre 08, 21:41 Reply
      Il n'y a pas que le PS, LR et FN en France... Cet argument ne tient pas. Les électeurs du FN ont voté FN parce qu'ils ont choisi ce parti. Par contre, je vous rejoins presque pour certaines parties de votre commentaire. Le PS a bien abandonné le "peuple de gauche" et trahi ses electeurs. Pour le LR, ils continuent à s'enfoncer. Je me demande même jusqu'où ils peuvent aller...
    • Pfff
      décembre 09, 11:42 Reply
      "Depuis des décennies la France applique des politiques de merde voir criminelles tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de ces frontières…" "à l’extérieur de ces frontières" Hmm ? Pouvez préciser ? Blagues belges ou intervention au Mali ?
    • Banana
      décembre 09, 13:02 Reply
      Le souci, c'est que les électeurs français croient encore que la France a la capacité de complètement s'auto-déterminer et qu'il lui manque simplement l'Homme Providentiel (l'hyperactivisme de Sarko ayant renforcé cette croyance) – Raison pour laquelle on reproche à Hollande sa mollesse, alors qu'il agit, autant que faire se peut, en simple bon gestionnaire – à la manière d'un premier ministre suisse ou danois… Coincée entre la mondialisation et les traités européens d'une part, et le transfert de pouvoir aux régions et aux départements d'autre part, la France, toute habillée de sa grandeur passée, n'a malheureusement pas énormément de marge de manœuvres… Et une fois arrivé au pouvoir, la droite républicaine comme la gauche républicaine fait le même constat : pour garder une semblant d'équilibre économique et garantir la paix sociale, les solutions ne sont pas légions… Du coup, la différence droite/gauche se joue à la marge, sur des points de détails… Quand MLP dit que gauche et droite sont équivalents, elle a raison. C'est simplement parce qu'il n'y a pas d'autre solution… Sauf à vouloir "renverser la table", façon Syriza (on a vu où ça les a mené!). Malheureusement, les jeunes générations de français oublient l'histoire et manque cruellement de culture politique… Les derniers français ayant connu et combattu le fascisme ont tous un pied dans la tombe… et peu ont encore l'énergie pour aller voter.
      • lievenm
        décembre 09, 23:39 Reply
        [Ce commentaire comprend l'intolérable recommandation de lâcher un engin nucléaire sur Raqqa. Je m'en désolidarise totalement mais je le laisse à titre d'information : ce genre d'opinions existe. Note du censeur Sel] Bij mijn weten is Frankrijk nog steeds een kernmacht. Als Hollande geen links watje geweest was, was 24 uur na de aanval op Parijs Raqqa genuked. Als de Westerse beschaving het wil halen tegen de barbaren zal de Ripley-doctrine nodig zijn: Nuke'em from orbit and shoot everything that glows in the dark.
        • Pfff
          décembre 10, 17:34 Reply
          Arts Gekliefde Avis à l'OTAN : Kleine-Brogel est situé en Flandre Pour ce qui concerne les mille dernières années de notre ère - au-delà, je ne sais pas-, ces gens-là n'ont jamais été foutu de faire une guerre correctement, pas plus que de gagner un bataille de façon décisive. Généralement, nous préférions encore nous battre à leur place. Vous comprenez pourquoi.
        • Status Quo
          décembre 10, 22:12 Reply
          Un petit souvenir de propagande muricaine pour le subtil Lieven ? http://m.youtube.com/watch?v=zBGPw_LBiRA Finaud, hein ?
  12. Pierre
    décembre 08, 17:31 Reply
    Ces mal-contents illusionnés de national-populisme fêtent aujourd'hui leur victoire qu'ils ont, après tout, gagnée en allant voter (certains déchanteront mais c'est une autre histoire...) Par contre, plus de 50 % (!!) des électeurs n'a pas voté. Ces salauds au sens sartriens auraient pu agir, et n'ont rien fait; auraient pu mettre le poids de leur vote dans la banlance, et se sont abstenus. Eux, ont déserté. Inexcusable. Ils n'ont plus que le droit de se taire et d'accepter l'avenir sans moufter.
    • u'tz
      décembre 08, 23:34 Reply
      au fond tout pourrait être pire donald trump pourrait à coup de dollars, dhea et via gra faire un petit à marion la petite du maréchal-le pen...
    • Status Quo
      décembre 09, 01:34 Reply
      Des "salauds au sens sartrien", pouf pouf, comme disait Desproges. Non vraiment, je ne regrette pas de m'être égaré dans votre Jurassic Park, Marcel Sel, ou serait-ce ConBanditLand, tous ces vestiges soixante-huitardifs c'est à mourir de rire. Excellent !
  13. Pierre@s
    décembre 08, 17:36 Reply
    Écrit en Belgique où la droite francophone s' acoquine fièrement avec l' extrême droite flamande pour gouverner le pays et participe bien plus qu'en France à la banalisation de cette peste noire.
    • MUC
      décembre 09, 08:59 Reply
      l'extrême droite flamande ne gouverne pas ce pays. Nulpart le Vlaams Belang est au pouvoir, ni dans les communes, ni dans les régions, ni au niveau fédéral. On ne peut rien reprocher "la droite francophone" (ni la droite flamande), sauf qu'ils ont brisé le pouvoir de la gauche, grâce aux électeurs., grâce au peuple. Si tu n'aime pas ce système démocrate, vous ête le plus "droite" de nous tous.
      • Status Quo
        décembre 09, 17:14 Reply
        Non, MUC, vous n'avez pas compris : sans aucun argument, traiter BDW de fasciste, d'extrême-droite et de peste noire, c'est le Bien et ce ne doit pas être censuré dans les commentaires. :))) Si ça sert la propagande, Bobo peut bien fermer un oeil...
        • Pfff
          décembre 10, 12:32 Reply
          BDW a passé son enfance au-dessus d'une scouterie nazie. Le Pen a édité des chants de Waffen-SS. Je ne voudrais pas critiquer, mais je trouve que c'est un hobby un peu particulier tout de même.
        • Status Quo
          décembre 10, 15:34 Reply
          @ Pffff On parle aussi de la famille Onkelinx, en remontant au grand-père, et de l'hérédité qui en découle forcément d'un point de vue propagande d'intoxication et totalitarisme, ou bien ? Dans tous les cas, BDW ne s'est jamais revendiqué de l'idéologie nationale-socialiste, à ma connaissance. Tous ces procès en sorcellerie de la N-VA ne servent que la gauche francophone, balançant ses écrans de fumée devant ses électeurs unilingues et donc infichus d'ouvrir un canard en flamand pour découvrir qu'une fois sur deux la presse francophone leur ment : par tactique, par carriérisme, par incompétence ou par fainéantise. Les p'tits chiens d'His Master's Voice (oups, "la voix de son maître") jappent donc tous en choeur à la "peste noire" (je croyais qu'on disait brune, mais noire ça doit être gravement pire, sans doute) soutenue par le méchant "Monsieur Patate"-qui-a-trahi-les-francophones. Cette lobotomisation d'une majorité des francophones n'aura bien sûr qu'un seul effet : celui de contribuer encore plus à la scission du pays. Pas grave, du moment que le PS reste le seul coq, même pavoisant sur un plus petit tas de cendres et de fumier.
        • MUC
          décembre 10, 18:54 Reply
          Pffffffff .... BDW, né en 1970, membre du Hitlerjügend, de plus, probablement présent à Auswitz en 1944.
        • Pfff
          décembre 11, 19:33 Reply
          Status Quo, MUC, je vous renvoie vers l'ouvrage de référence : les secrets de BDW. La masse de faits rassemblés par Marcel est accablante. Il ne sert à rien de nier que BDW est tombé dans la marmite quand il était petit : son père, son grand-père, le bon ami de la famille Karel Dillen. Je suis loin d'être un fan de Onkelinkx, mais bon, néo-nazi à Liège, s'est beaucoup plus difficile à porter qu'à Anvers. Manque le terreau.
        • MUC
          décembre 13, 20:06 Reply
          Pffffff ... si vous jugez quelqu'un comme nazi, parce que son grand-père était membre du VNV, vous êtes le plus intelligent de nous tous. "les secrets de BD", mieux dit : "la fantaisie de MS".
        • Pfff
          décembre 14, 11:43 Reply
          Flaminslamisme Où est-ce qu'il y a rupture, mon bon MUC ? Entre l'appartenance (secrétaire du mouvement - vous minimisez toujours) au VNV et le nazisme ? Ou entre l’allégeance toujours répétée (au point qu'elle peut désormais être tacite) de la famille De Wever (à l'exception notable du frère de Bart - pourquoi qu'il a cru nécessaire de se distancier, le balot - de se distancier de quoi, d'ailleurs ?) au passé rouge-brun caca du glorieux mouvement flamingant (et là, il y a Marcel qui va encore nous dire qu'y en a des biens) ? Rien à caler, Marcel ! C'est comme pour l'Islamisme !
      • Pierre@s
        décembre 10, 19:29 Reply
        Ah parce que vous considérez que la NVA n'est pas de la droite extrême ??? A chacun son idée à ce propos mais quand on se rappelle que la NVA compte parmi ses membres pas mal de transfuges du VB et que quand un parti baisse dans les sondages, c'est l'autre qui monte et vice-versa, ..... Pour ma part, chou-vert et vert-chou. NVA = VB édulcorée comme Marinne Le Pen est identique à son père en plus sournoise encore.
        • MUC
          décembre 13, 20:10 Reply
          Pour un communiste, le NVA est l'extrême droite. Pour les gens neutre, c'est un parti populaire centre-droite. Partijprogramma van die gasten al eens gelezen, of wauwelt u gewoon na wat Nonkel Marcel voorzegt ?..
      • u'tz
        décembre 11, 01:40 Reply
        l'n-va c'est marine lepen , le vb c'est son père, l'n-va+vb c'est l'fn en l'RF (pour le génie NL, 2 partis nationalistes est un jeu d'enfant) la marine qui comme tout les FRd'RF ne comprennent rien à la belgique steune le vb ce qui arrange l'alter ego et tombeur actuel la n-va, et bien sûr son collaborateur mr
        • u'tz
          janvier 08, 22:31 Reply
          mais sarko le malin -quoique la copie des le pen en RF- steune l'n-va, l'histaryen-maire d'anvers vdb jubile Sel se tapit ? ( pas tank bernard termite)
  14. Mélanippe
    décembre 08, 17:55 Reply
    C'est bien, mais la culpabilisation ne touche plus aujourd'hui. Il faut y aller à la provoc comme le texte de Luc Le Vaillant. Qu'on apprécie ou non, il vous est envoyé comme un coup de poing. Oui, une femme en niqab peut faire fantasmer. L'érotisme frôle la peur. L'horreur, la concupiscence. Réflexe de survie dans une métropole toute de suie Marine revêtue. Respirer par les mots lance-flammes, s'agripper au garde-fou pour y croire encore, pour émerger de cette nuit noire d'encre et de désespoir. Vivre encore et encore.
    • Pfff
      décembre 08, 22:34 Reply
      Libération me rappelle les z'heures les plus sombres de la Bête immonde. Heureusement, Le Soir veille et a réussi à se positionner en livrant son petit camarade à la juste vindicte du parti du Bien ! À fayot, fayot suprême ! L'élève belge a dépassé le Maître du vivre-ensemble, qui, d'ailleurs, a trahi le divin Feng-Shui. Que cent fleurs s'épanouissent dans les colonnes du Swar-à-la-vertu-étincellante ! Feu sur le Quartier Général ! D'ailleurs, que font la police, le MRAP, SOS-racisme, les indigènes de la république, Mediapart, les ayant-droits, les orphelins, les descendants, les assoc., les intermittents, les joueurs de djembé professionnels, Shanan Khairi ? Au fasciiiiiisme ! Au Tribunal ! Au feu ! Je tiens toutes les pièces à conviction à disposition de la police de la pensée, voici un échantillon du tournant imperceptible et scélérat : "Tous les salafistes, loin de là, ne sont pas terroristes. Mais la plupart des terroristes identifiés à ce jour sont passés par le salafisme. La plupart des musulmans ne sont pas salafistes. Mais les salafistes sont une branche extrême, fondamentaliste, de l’islam." "La dernière chronique de notre ami Luc Le Vaillant suscite des réactions négatives, notamment sur les réseaux sociaux. L’accusation de racisme ou de sexisme qui court ici et là est évidemment ridicule quand on connaît un tant soit peu notre chroniqueur et notre journal. " C'est Joffrin ! C'est Joffrin ! Qu'on le coffre ! Y a Dérive Droitière ! Y a Amalgam ! Pouah ! Nauséabonde dégueulasserie ! Puanteur mortifère ! Le masque tombe ! Nauséabond ! [Référence au nazisme effacé NOTE DU CENSEUR SEL] J'ai toujours su que Joffrin était un Mâle Blanc irrécupérable ! Faut sanctionner ! Mon coeur souffre !
      • Pfff
        décembre 09, 14:23 Reply
        "[Référence au nazisme effacé NOTE DU CENSEUR SEL]" Je vous reconnais bien là : vous préférez rire tout seul que de partager avec les lecteurs de ce blog ! Chenapan !
        • Pfff
          décembre 09, 17:33 Reply
          Rhoooo ! La gôche profite de la commotion générale pour renflouer Mediapart en loucedé, et voter l'amnistie fiscale des soi-disant incorruptibles. Pas bien ! Décidément, c'est la Bérézina morale dans la presse de gauche. La retraite en ordre dispersé. Qu'est-ce qu'on va apprendre demain ? http://www.lepoint.fr/medias/quand-11-deputes-effacent-l-ardoise-de-mediapart-09-12-2015-1988564_260.php https://screenagekicks.files.wordpress.com/2008/11/shit012trainspotting.jpg
        • Status Quo
          décembre 10, 20:38 Reply
          @Pfffff Ce qu'on appris avant-hier en tout cas, c'est le parachutage de Michel Field, haha !
      • Shanan Khairi
        décembre 13, 14:14 Reply
        Votre propagande devient de plus en plus délirante et grotesque. Un fasciste est un fasciste. Votre novlangue n'y changera rien. Et puisque vous posez une question, voici une réponse : ce que je fais ne vous concerne pas. Voila, voila.
        • Pfff
          décembre 28, 21:01 Reply
          "Un fasciste est un fasciste." En tout cas, Shanan Khairi, ne comptez pas sur moi pour vous fournir l'armée allemande. (Revel in memoriam) Vous aurez l'air bien nul !
    • u'tz
      janvier 08, 23:00 Reply
      mais OÙ avais-je la tête nadège..."Il faut y aller à la provoc" "Oui, une femme en niqab peut faire fantasmer." en niquable de cuir par ex. "L’érotisme frôle la peur." ce frôleur lappe à l'heure d'or "...toute de suie Marine revêtue. Respirer par les mots lance-flammes, s’agripper au garde-fou pour y croire encore, pour émerger de cette nuit noire d’encre et de désespoir. Vivre encore et encore." sur-vie pour marine dévétue? sa mollence-femme, ses regards fous, corps pourri en croix, et en corps à aimer la dent noire des espoirs, etc méats cul pas concupissants
  15. Salade
    décembre 08, 17:57 Reply
    Evidemment qu'on ne cautionne pas l'électeur frontiste! Néanmoins la responsabilité des politiques, des journalistes, des décideurs économiques est écrasante.
    • u'tz
      décembre 08, 23:06 Reply
      @Sal' vous oubliez les parents et les profs et même les curés si vous croyez à l'homéopathie
      • Salade
        décembre 09, 17:37 Reply
        aucun de ce que vous avez cité n'est responsable.
        • u'tz
          décembre 11, 00:35 Reply
          perso, je pense que les électeurs du fn et leurs élus fn sont les seuls responsables de leur racisme assez con, peu constructif et sans autre avenir que leur désastre
        • Salade
          décembre 13, 13:13 Reply
          je pense que les médias ont une responsabilité importante, à force de montrer mondialement des faits divers sanglants visant faire peur. Les politiques pareil et les conneries financières aussi avec des patrons escrocs.
        • u'tz
          décembre 13, 20:24 Reply
          @Sal' vos types de coupables le sont donc, mais surtout pas ces innocents d'électeurs fn
  16. Martine-Bxl
    décembre 08, 18:05 Reply
    A ce sujet j'ai (comme Daniel Schneidermann sur rue 89) été sciée du peu d'arguments des électeurs de Côte-d'or à propos de leur vote FN ! : « Mais ici, par exemple, est-ce que vous avez été vous, concrètement, touchés par des actes de délinquance ? Concrètement ? – Oui. – Quand ? –- Ben y en a souvent. – Mais vous ? Vous ? – Oh non parce que nous, dans le quartier, on a construit, on est tranquilles. – Donc vous n’avez jamais eu de problèmes ? – Oh non, parce que je me laisse pas faire. Un petit jeune qui fait son bazar et qui détruit tout... – Mais c’est déjà arrivé ? – Bien sûr. – Chez vous ? – Non, pas chez moi. – Donc si je comprends bien, ici, il ne se passe pas grand-chose. – Une fois, on m’a fait un bras d’honneur, et on m’a coursée derrière ma voiture. – Et tout ça, ça vous conduit à voter Front national ? – Il faut changer, dans la vie. »... http://www.francetvinfo.fr/elections/regionales-2015-qui-sont-les-electeurs-fn-de-bourgogne_1211477.html
    • Status Quo
      décembre 08, 23:21 Reply
      T'as raison, Martine, tant que c'est pas dans ton backyard, faut se soucier de rien. Le chômage non plus, si t'es pas chômeuse, c'est pas grave. Le viol non plus, pas de loi tant que t'es pas violée... Si rien ne t'arrive, ne pense pas. Enfin, je crains que ce conseil ne soit un peu inutile ici, on a compris... :)))
  17. Capiaux
    décembre 08, 18:18 Reply
    Tu crois encore que l'on enseigne encore l'histoire dans nos écoles? De ton temps ou du mien oui mais plus maintenant. Illusion mon cher Marcel.
    • Marcel Sel
      décembre 08, 18:53 Reply
      J'ai des enfants et, oui, on enseigne toujours l'histoire dans nos écoles.
      • Capiaux
        décembre 08, 21:56 Reply
        Ha oui ! Ou tu as des enfants qui connaissent l'histoire et c'est très bien mais si effectivement ils la comprenne cela doit être grâce a toi.
        • Pfff
          décembre 09, 14:19 Reply
          Pauvres enfants !
      • u'tz
        décembre 09, 00:55 Reply
        ah bon Marcel! tes enfants sont à decroly... @Cap' de nos temps on enseignait que des conneries en histoire en "humanité", à peu prêt l'équivalent d'apprendre les capitales des pays en géographie... on voit le résultat : domination du discours par la communauté majoritaire du pays et l'obsession flamande de s'accaparer bxl, et pour les flamingants, plutôt saboter bxl que la partager avec d'autres communautés qu'elle
        • Marcel Sel
          décembre 09, 14:33 Reply
          Absolument pas. Écoles tout ce qu'il y a de normal.
        • Status Quo
          décembre 09, 14:37 Reply
          Vous voulez dire que parce que les Flamands ont appris en humanités que Bruxelles était la capitale, ils veulent s'en emparer ? Ah mais oui, tout se met en perspective.
        • u'tz
          décembre 11, 00:42 Reply
          @Marcel NL ou FR ? };^*€>
        • u'tz
          décembre 11, 00:54 Reply
          @statue perso je suis sûr que vous avez le niveau pour comprendre cette perspective cavalièrement centrale, mais moins à l'atmosphèrique chère aux primitifs flamandsvachement loin de la nouvelle alliance
      • Burton Roger
        décembre 09, 22:09 Reply
        notre histoire coloniale, par exemple ? l'histoire coloniale de l'Europe ? ...
  18. Capiaux
    décembre 08, 18:22 Reply
    En ce qui concerne la presse dont tu critique les couvertures et les articles, pourquoi est t'elle subsidiée pour faire des couvertures fascisantes ?
  19. Tournaisien
    décembre 08, 18:26 Reply
    Marcel, Vous êtes-vous, vous et bien d'autres analystes, posé la question suivante : pourquoi la seule région qui fasse "réellement" barrage au FN est la Bretagne, dans une large mesure également le pays de Loire, dans une mesure moindre l'ex-Basse-Normandie ? Pourquoi en Vendée, dans la Mayenne, le FN est-il quasi inexistant ? Vous êtes-vous seulement demandé si il pouvait y avoir éventuellement un lien avec la tradition légitimiste très ancrée de cette même région Ouest, une tradition qui plonge ses racines dans un attachement au modèle monarchiste durant toute la période de la Révolution ? Vous êtes-vous interrogé sur le lien profond qui pouvait exister entre le Jacobinisme et les régions à la plus forte implantation du FN, le Nord, le Pas-de-Calais, la région d'Arras en particulier, celle de Cambrai, des villes qui sont restées tristement célèbres par les exécutions massives des prêtres réfractaires, des régions au demeurant où la Révolution a modifié en profondeur le paysage monumental, détruisant toutes les églises, les cathédrales (Arras et Cambrai), allant jusqu'à en extirper les fondations ? Qu'a donc laissé dans ces régions dévastées le Jacobinisme le plus dur ? Des régions qui étaient attachées aux valeurs traditionnelles, chrétiennes, rurales qu'elles étaient ... qu'y a donc laissé le Jacobinisme. Ce Jacobinisme a éradiqué comme une sorte de rabot tout le fond des valeurs religieuses pour leur substituer le socle de la laïcité républicaine. Mais aujourd'hui, ces "valeurs humanitaires, égalitaires, laïques", on le voit, ne tiennent plus le choc de la confrontation avec un monde en totale mutation. Le constat à vrai dire est le même dans les régions les plus reculées de France. Car le vote FN est d'abord un vote du terroir, de la France profonde, de cette France du camembert, du reblochon, de la baguette et du gros rouge qui tache. Ce vote est comme une gangrène ; il part du bas, il part des extrémités, il s'enracine dans la glaise, dans la glèbe, d'autant plus durable, d'autant plus irréversible. Avez-vous seulement été compulsé les pages Wikipédia des deux villages de Guindrecourt-sur-Blaise dans l'Aube ou de Courcelles-sur-Voire dans la Marne, les deux lauréats toutes catégories confondues (plus de 90% de votes FN) : c'est le plancher aux vaches, le paradis des culs-terreux, un vrai décor pour un film franchouillard force Galabru, Prébois et tous les nanards des années '70 ! C'est cela aussi le vote FN, et contre cela, je le crains, toutes les imprécations, tous les appels à la conscience civique n'y pourront rien. Rien ... rien ! Vivent les bigoudènes ! ... vivent les bigotes ... elles au moins, elles ne votent pas FN. (Ceci est clin d'œil pour Hilarion le Funeste)
    • Marcel Sel
      décembre 08, 18:55 Reply
      Je connais très bien la Mayenne et je ne pense pas que l'histoire vendéenne explique le succès très limité du Front.
      • Pfff
        décembre 08, 22:02 Reply
        Ah ben tiens, Todd quand cela nous arrange ! La gôche nous envoie dans les gencives que, c'est fini, les catholiques votent autant FN que les autres, ce qui révèle en passant qu'ils ont longtemps constitué le groupe sociologique le plus réfractaire au vote FN - chose qu'au demeurant, on évitait de trop souligner, vu que cela allait à l'encontre de la théorie du merveilleux du futur laïc de demain. Mais quand Tourn' remarque, comme moi, que ce sont les régions des affreux catholiques-inégalitaires de la sociologie irréfutable de Herr-Dottore-Ingegnere-Professore Todd qui résistent au vote FN, y a plus personne pour s'amuser de nos impertinences !
      • Tournaisien
        décembre 08, 22:35 Reply
        Il faudra quand même que vous m'expliquiez comment il se fait que les départements qui résistent le mieux sont le Finistère, le Morbihan, les Côtes d'Armor, la Vendée, la Mayenne, la Sarthe, la Manche ... alors que partout ailleurs, la marée est mauve, bleue marine ou brune, c'est comme on voudra. Il y a là un phénomène qui est clair, très marqué. Pourquoi ? Il doit y avoir quand même bien une raison, non ? Pour moi, le vieux fond légitimiste de ces régions n'est pas une coïncidence. Personnellement, j'en suis convaincu. Une fois que l'on admet cela (si on l'admet), alors il faut tôt ou tard en arriver à poser des questions de fond, des questions de profondeur, qui sont aussi des questions que beaucoup ne veulent pas entendre. Je serais heureux de savoir ce que vous en pensez.
        • Marcel Sel
          décembre 09, 14:17 Reply
          Je n'ai pas d'explication unique parce que ça requiert une étude approfondie, mais quand on superpose la carte du front national à celle des inégalités, on obtient une assez bonne correspondance aussi.
        • Tournaisien
          décembre 09, 23:13 Reply
          Je n'ai pas dit que c'était l'explication unique, bien sûr. Il va sans dire que les raisons d'un tel marasme électoral sont multifactorielles. Il n'empêche la théorie du "fond" sociologique et historique de ces régions de l'Ouest peut expliquer un certain nombre de choses. Car le vote FN n'est pas uniquement un vote lié à la déglingue sociale. Si c'était le cas, votre papier ne tiendrait pas la route : ils seraient en partie du moins excusables. Or on touche là bel et bien à un fond de valeurs humanistes. Pourquoi ces valeurs se sont-elles évaporées ? La réponse à cette question ne peut pas être uniquement sociologique, elle est aussi liée au back-round socio-culturel des valeurs de fond. Que signifie le légitimisme au-delà de son parcours strictement politique ? Il y a là une culture du consensualisme, du juste milieu, du compromis entre une laïcité bien comprise et un attachement à un fond de valeurs anciennes, plus traditionnelles. Or la tradition légitimiste a été de tout temps, depuis le milieu du XIXe siècle, liée à ces régions précisément, apparues sur un terreau plus ancien encore, celui de la chouannerie. Les valeurs laïques de la République, quelque louables qu'elles soient, restent des valeurs intellectuelles ; elles requièrent une forme d'adhésion qui se situe d'abord au niveau de l'intellect, de l'esprit humain. On est là dans l'héritage des Lumières. Le problème, c'est qu'il leur manque cette part de "cœur" ou "d'âme" qui leur assurerait une adhésion plus profonde encore. Là était fondamentalement l'idée-maîtresse de mon propos. Pour revenir au film "Quelques messieurs trop tranquille", saviez-vous que ce film tourné en 1972 était une adaptation du roman du même titre d'un auteur signant des initiales A.D.G., pour Alain Dreux Gallou, en réalité Alain Fournier dit "Camille", décédé en 2004. Or cet auteur, qui a publié dans la "série noire" publiée chez Galimard est un intellectuel d'extrême-droite, qui fut l'un des principaux animateurs du FN en Nouvelle-Calédonie. Quand je vous disais que dans le vote FN des dernières régionales on retrouvait un je ne sais quoi de saveur de reblochon ...! Et c'est bien cela qui est terrible : ce vote est aussi, et d'abord, un vote de culs-terreux. Et pour éradiquer ce mal-là, croyez moi, il va falloir des décennies.
        • Pfff
          décembre 10, 14:40 Reply
          Des culs-terreux sans-culottes, Tourn' : une abomination !
      • BZH
        décembre 09, 01:08 Reply
        connaissant un peu la Bretagne d'ou je suis originaire (22) je pense pas non plus que cela peu expliquer le vote faible du FN (on connais les Lepen chez nous) moi je pense juste que "l'Est" manque d'iode c'est tout et le manque d'iode c'est bien connu rend cons ! nan ? peut être qu'en leur offrant des bourriches d'huitre pour noël ? et si ils refont les cons bin restera plus qu'a leurs "fourrer" les coquilles bien profond ! ça calme .............
        • u'tz
          décembre 11, 01:15 Reply
          putain bon sang c'est bien sûrement l'iode, je suis déçu, je pensais hier encore que les régions qui avaient résisté à la marée brune-marine étaient celles où notre bon roi philippe était allé en peignoir et coktail multifruit allah main, donner du travail aux spa et parler de leur vécu avec les vraies victimes de la terreur...
    • Mélanippe
      décembre 08, 20:29 Reply
      Une certaine France. Pas celle du Périgord que je connais bien, traditionnellement protestante. C'est surtout la revanche des sans-dent qui ont chargé Marine et Marion, les dents de la mèr(e) de les venger. La famille Le Pen est une vrai famille [ACCUSATION NON FONDEE ENVERS LA FAMILLE LE PEN EFFACEE NOTE DU CENSEUR SEL] perverse. Article de Jean-Pierre Winter: S'il s'agit d'un "suicide politique", comme le dit Marine Le Pen, le suicide a tous les airs d'un assassinat. Jamais Jean-Marie Le Pen n'avait attaqué avec tant de violence les choix de sa fille à la tête du Front national. Il a choisi pour cela un journal antisémite et pétainiste, Rivarol, qui voue à Marine Le Pen une haine ancienne, et féroce. Le psychanalyste Jean-Pierre Winter, observateur passionné de la vie publique et auteur, parmi d'autres ouvrages, des Hommes politiques sur le divan (Calmann-Lévy, 1995), propose son analyse de la situation. [CONTENU EFFACE POUR CAUSE DE VIOLATION DU DROIT D'AUTEUR. LORSQUE VOUS REPRENEZ LE CONTENU D'UN ARTICLE PARU AILLEURS, DONNEZ LE LIEN VERS L'ARTICLE ET MAX. UN PARAGRAPHE EXTRAIT DE CELUI-CI. MERCI. NOTE DU CENSEUR SEL]
      • Mélanippe
        décembre 09, 15:34 Reply
        Ok, Je reconnais que c'était long. http://www.lepoint.fr/politique/fantasme-incestueux-et-pulsion-de-mort-les-le-pen-sur-le-divan-09-04-2015-1919887_20.php. Extrait:Comment, justement, lisez-vous le fonctionnement du "clan" Le Pen ? Leur particularité est de faire en famille à peu près ce qu'ils font en politique. La fameuse formule de Le Pen père, "je préfère ma cousine à ma voisine, ma soeur à ma cousine, etc." a cela de particulier qu'elle n'inclut pas l'épouse. La "logique" de l'amour aurait pourtant voulu qu'elle soit préférée à la soeur, par exemple. Ce n'est pas le cas, et cela n'a rien d'anodin : Jean-Marie Le Pen ne reconnaît pas d'alliance. Ni familialement ni politiquement. Le parti qu'il a fondé ne créant pas d'alliance, il n'a d'autre choix que de s'auto-reproduire. Le fait que sa fille occupe la place de présidente est la mise en acte de cette formule sur la "préférence". Dans l'opération qui fait succéder Marine à Jean-Marie, c'est bien la mère qui est "éliminée", la suite étant assurée avec une "autre Marie", Marion Maréchal. On voit bien qu'il y a ici une reproduction parthénogénétique du pouvoir, un fantasme incestueux qui n'est pas qu'une affaire privée, mais aussi un fonctionnement politique.
      • Mélanippe
        décembre 09, 15:44 Reply
        Marcel Sel, dire d'une famille qu'elle est incestuelle ne signifie pas qu'elle est passée aux actes mais qu'elle tient un discours grégaire ( "je préfère ma cousine à ma voisine, ma soeur à ma cousine, etc." a cela de particulier qu'elle n'inclut pas l'épouse). Cela vous ne pouvez le nier.
        • Pfff
          décembre 10, 12:29 Reply
          "dire d’une famille qu’elle est incestuelle" Oulala, je ne sais pas ce que cela veut dire, mais cela a l'air beaucoup plus grave qu'incestueuse.
        • denis
          décembre 10, 16:15 Reply
          incestuelle= vent de l'inceste sans l'inceste
        • Status Quo
          décembre 10, 22:56 Reply
          Apparemment, mon cher Marcel Sel, l'immondice façon famille incestueuse ne vous titille pas trop la censure quand une demi-folle s'en prend à vos ennemis favoris.
        • u'tz
          décembre 13, 20:33 Reply
          @Méla' heureusement que la famille lp est "naturellement" non homoparentale est-ce qu'une jocaste mère-porteuse pourrait... ahlala Méla'
    • u'tz
      décembre 09, 00:04 Reply
      Tourn' vous avez oublié le maroille au p'tidéj' et le chômeur congénietal .. votre portrait-type caricatural du RF d'RF n'est pas spécifique à l'électeur au front bas du front national... yen a des biens même chez ceux qui ne vont à la pêche que les jours d'élection https://www.youtube.com/watch?v=ODXOvPrCuUs https://www.youtube.com/watch?v=-zwkkXO55Y4
    • Status Quo
      décembre 09, 01:43 Reply
      Ah oui, j'ai compris ! Les bonnets rouges c'est des royalistes, okaaaay, okaaaay. Pis, Bécassine c'est not' cousine, Sire Gode-froid ?
  20. Mélanippe
    décembre 08, 18:39 Reply
    Demandons-nous pourquoi la culpabilisation ne fonctionne plus. Pourquoi les valeurs autrefois inébranlables ne font plus obstacles à l'égoisme, l'individualisme et pire au fascisme (sa forme extrême - le Moi tout puissant). Parce que notre société antoedipienne perverse et narcissique a évacué le Surmoi, notre dépendance à l'autre et à la relation. Cette société Marcel vous l'avez encouragée, acceptée, revendiquée (l'accès à l'adoption d'enfants par des homosexuels qui n'ont aucune vocation à être parents en fait partie). Depuis 1985, je me suis battue contre l'arrivée d'internet et du tout technologique, contre la toute puissance de l'homo-oeconomicus, l'individualisme, la négation de la différence sexuelle et de génération parce que je savais qu'un jour, nous le paierons très cher. Cette société ultra-libérale, repliée sur le consummérisme et la satisfaction immédiate, Marcel, vous l'avez aussi défendue. Alors, j'ai du mal à vous lire. Parce qu'individuellement, vous êtes aussi responsable.
    • Marcel Sel
      décembre 08, 18:57 Reply
      Le chat du pape aussi doit être responsable à un certain niveau, alors. Et non, je ne pense pas que le mariage ou l'adoption d'enfants par des homosexuels ait quoi que ce soit à voir dans le choix FN, sauf pour quelques ultracathos : ils peuvent aussi voter Guéant ou Christine Boutin.
      • Mélanippe
        décembre 08, 20:14 Reply
        J'ignorais pour le chat du pape. Si c'est exact, c'est assez sympathique.
      • Eridan
        décembre 08, 21:47 Reply
        Non ? Etes-vous si sûr ? A mon avis, vous tranchez un peu vite. Et c'est l'une des caractéristiques du monde d'aujourd'hui : tout va trop vite pour le citoyen qui n'a pas le temps d'assimiler, de bien comprendre et d'admettre les changements considérables de notre société. Tout est du domaine du court terme. C'est, par rapport à d'autres, l'une des faiblesses de cette société occidentale qui rompt de tous côtés avec ses références, dont ses traditions. Beaucoup de citoyens sont déboussolés, dépassés par les événements, en perte de repères. Cela s'ajoutant à la mondialisation à marches forcées et la construction de l'Europe financière et économique. Il arrive un moment où tout cela déborde. Et cela a assez peu à voir avec des problèmes spécifiques. La société ouest-européenne a le tournis ; elle est malade. La France en fait même une grosse fièvre. Mais le monde ne s'arrêtera pas pour nous permettre de reprendre notre souffle. Il est temps que politiciens et journalistes responsables se déconnectent du tourbillon médiatique et prennent leur plume pour décanter le monde calmement, posément et autrement que par des slogans, des affirmations péremptoires, des a priori non démontrés, des batailles d'invectives, des accusations, de supposées bonnes intentions et de supposées belles formules.
        • Mélanippe
          décembre 11, 13:09 Reply
          http://www.ssnpstudents.com/wp/wp-content/uploads/2015/02/Violence-parano%C3%AFa-et-perversion-dans-les-soci%C3%A9t%C3%A9s-occidentales.pdf
      • Capiaux
        décembre 08, 22:08 Reply
        [Note du censeur Sel : ce commentaire laisse entendre que le mariage pour tous est une forme de déchéance sociétale. Je le laisse uniquement pour information. Pour moi, il s'agit d'homophobie. ] Le mariage pour tous, l'adoption par des homosexuels mais aussi la théorie du genre sont les derniers soubresauts d'une société qui va vers l'abime ou la fin des temps si tu préfère. Un sursaut sans doute mal choisi a travers le FN n'en n'est que les conséquences.
      • Status Quo
        décembre 08, 23:32 Reply
        Vous me décevez, Marcel, le FN n'est-il pas la personnification du diable anti-avortement, anti-pédés, anti-gauchiasses, anti-bougnoules, anti-youpins et anti-bamboulas ? Enfin, assumez ce que vous dites dans votre article, bon sang ! Subitement, on vous sent mou du genou !
    • Bruno
      décembre 08, 21:58 Reply
      Vous vous êtes battue depuis 1985 contre l'arrivée d'Internet ? Félicitations. Vous menez des combats d'avenir.
      • Mélanippe
        décembre 09, 15:55 Reply
        Sachez que des Centres ouvrent avec nos deniers pour aidér les enfants et les adultes en dépression pour abus d'internet. Comme Tournaisien, je me limite au strict minimum. Bon, je reconnais qu'internet est aussi une formidable bibliothèque. Mais qui la consulte?: les anciens.
      • Mélanippe
        décembre 11, 13:37 Reply
        Plus que vous ne le pensez. http://www.chantalcazzadori.com/reseaux-sociaux-et-psychanalyse/
    • u'tz
      décembre 09, 00:39 Reply
      l’homo-oeconomicus, l'homo-parentalité, droit-de-l'homoïsme, droit des infantes XX de maire mr oillon à gamètes anti-Y (voire anti-grec) à représenter la sociétè hétéro en vrai bonne femme, droit antoediparyen de la marine à s'exposer aux affres surmoïque du père le pen par télogénèse interposée, père le pen votre pair aux cieux des inquiétudes de genre... si même Marcel est responsable, attention soyez attentive que trop de responsabilité tue la responsabilité, alors tout n'est plus seulement la fôte "des homosexuels qui n’ont aucune vocation à être parents" sauf si dans votre esprit seul subsiste un souci raciste biologîsant
    • Status Quo
      décembre 09, 01:49 Reply
      Se battre contre l'arrivée d'internet ? Je suppose qu'il s'agit d'une longue tradition familiale où l'on s'est aussi battu contre l'arrivée de la télévision, du moteur à vapeur et de la roue ? J'adore ce blog !
      • denis dinsart
        décembre 11, 17:54 Reply
        vous oubliez la roue.... et le feu, c'est tellement plus sain la viande crue
        • Mélanippe
          décembre 13, 17:43 Reply
          A propos de viande crue et du feu Le cru et le Cuit Claude Lévi Strauss était très sceptique sur les questions de nouvelles technologies.
        • u'tz
          décembre 13, 20:42 Reply
          @Mél' "Le cru et le Cuit" ! vous étiez déjà née? je commence à vous coprendre
    • Eridan
      décembre 09, 11:22 Reply
      @Melanippe : « Pourquoi les valeurs autrefois inébranlables ne font plus obstacles à l’égoïsme, l’individualisme et pire au fascisme » Je me demande de quelles « valeurs inébranlables » vous parlez. @Melanippe = « l’accès à l’adoption d’enfants par des homosexuels qui n’ont aucune vocation à être parents en fait partie ». Avoir vocation ? Qu'elle soit d'inspiration divine ou laïque, la morale est toujours arbitraire ; les seules vraies loi naturelles sont celles du possible et de l'impossible. Il y a une différence entre chercher à savoir ce qui est bien (et savoir ce que veut dire « être bien ») pour un couple et pour un enfant et se fonder sur des idées toutes faites qui dispensent de penser. Mais on est aussi fondé à se demander si certains principes du droit européen n'ont pas été construits de manière (très) expéditive.
      • Mélanippe
        décembre 09, 16:00 Reply
        Je peux juste vous dire que moi, je n'aurais pas voulu avoir des parents homo. C'est tout. Et cela me suffit comme argument.
        • Marcel Sel
          décembre 10, 12:26 Reply
          Je peux vous dire que je connais des enfants de parents homos qui sont au contraire ravis. "je n'aurais pas voulu" tient de l'imaginaire. Les faits, c'est autre chose.
        • u'tz
          décembre 11, 01:25 Reply
          @Mélanippe vous êtes sûr que vos parents étaient hétéro parce que vous êtes là... à revenir toujours là-dessus... mais l'avez-vous vraiment demandé à vos parents... c'est passionant votre obsession négative du couple homo-parental
        • Mélanippe
          décembre 11, 13:21 Reply
          Réponse à Marcel. Il y a une grande différence entre des parents homos qui élèvent un enfant qu'ils ont eu avec une compagne et un enfant issu de la MPA d'un donneur anonyme. Ce qui m'intéresse surtout, c'est de savoir comment ces enfants élaborent leur "scène primitive" (Extrait du livre de Philippe de La Genardière que je trouve magnifique:« - Il y a quelque chose de primitif en vous, a-t-elle dit. «J'ai ajouté que c'était cela justement, cette force primitive, qu'il pouvait y avoir entre nous. Nous pouvions retrouver le sens profond de ce partage du monde entre le masculin et le féminin. -Il y a très longtemps, ai-je dit, nous avons été homme et femme, vraiment. » Dans une chambre, au bord de la mer, les deux personnages de ce livre épuisent toutes les figures de l'amour, jusqu'au vertige." La personnalité s'édifie sur la scène primitive qui est en chacun de nous et aussi sur la différence sexuelle. N'avez-vous jamais observé une petite fille ou un petit garçon porter un regard "tendre" vers le parents de sexe opposé. C'est un passage obligé. Qu'en-est-il dans un couple homo. ? Je ne sais pas.
          • Marcel Sel
            décembre 13, 17:00
            Le sujet est trop vaste mais je parlais bien de donneur anonyme et d'enfants aujourd'hui adolescents qui vont très bien et sont justement l'objet d'une attention plus grande. Il y a des tas de psys qui se sont penchés sur la question et l'œdipe ne s'articule pas forcément sur un des parents. Donc, ça marche, ce n'est pas un problème, pourvu que la parentalité soit attentive et respectueuse.
        • u'tz
          décembre 13, 20:58 Reply
          @Mél' lisez plus et tuez le père sig' et si vous pratiquez, arrêtez le désastre sur nos chers enfants
        • Mélanippe
          décembre 14, 10:37 Reply
          u'tz, Une rencontre avec un psy n'est jamais obligatoire. C'est le patient qui choisit son psy. Autrement, c'est un échec.
      • Pfff
        décembre 09, 21:46 Reply
        "Qu’elle soit d’inspiration divine ou laïque, la morale est toujours arbitraire" On progresse. Il serait plus juste de dire : "La morale est toujours d'inspiration divine puisqu'elle est arbitraire." "Il y a une différence entre chercher à savoir ce qui est bien (et savoir ce que veut dire « être bien ») pour un couple et pour un enfant et se fonder sur des idées toutes faites qui dispensent de penser." Ah, ben non : on régresse. "On ne rêve que lorsque l’on dort. Ce sont des mots comme celui de rêve, néant de la vie, passage terrestre, la préposition peut-être, le trépied désordonné, qui ont infiltré dans vos âmes cette poésie moite des langueurs, pareille à de la pourriture. Passer des mots aux idées, il n’y a qu’un pas. [Reste du texte effacé, violation du droit d'auteurs. Merci de citer des courts passages et de mettre le reste en lien, si dispo. NOTE DU CENSEUR SALÉ] Isidore Ducasse, Poésies I
        • Pfff
          décembre 10, 14:43 Reply
          Je doute fort qu'Isidore Ducasse, mort de faim à 24 ans sans descendance, pendant la Commune (le 24 novembre 1870), nous fasse un procès en copyright. Pas son genre.
          • Marcel Sel
            décembre 11, 02:07
            Pardon, j'ai réagi trop vite, je n'avais pas vu que c'était d'Isidore Ducasse. Donc, le revoici. "On ne rêve que lorsque l’on dort. Ce sont des mots comme celui de rêve, néant de la vie, passage terrestre, la préposition peut-être, le trépied désordonné, qui ont infiltré dans vos âmes cette poésie moite des langueurs, pareille à de la pourriture. Passer des mots aux idées, il n’y a qu’un pas. Les perturbations, les anxiétés, les dépravations, la mort, les exceptions dans l’ordre physique ou moral, l’esprit de négation, les abrutissements, les hallucinations servies par la volonté, les tourments, la destruction, les renversements, les larmes, les insatiabilités, les asservissements, les imaginations creusantes, les romans, ce qui est inattendu, ce qu’il ne faut pas faire, les singularités chimiques de vautour mystérieux qui guette la charogne de quelque illusion morte, les expériences précoces et avortées, les obscurités à carapace de punaise, la monomanie terrible de l’orgueil, l’inoculation des stupeurs profondes, les oraisons funèbres, les envies, les trahisons, les tyrannies, les impiétés, les irritations, les acrimonies, les incartades agressives, la démence, le spleen, les épouvantements raisonnés, les inquiétudes étranges, que le lecteur préférerait ne pas éprouver, les grimaces, les névroses, les filières sanglantes par lesquelles on fait passer la logique aux abois, les exagérations, l’absence de sincérité, les scies, les platitudes, le sombre, le lugubre, les enfantements pires que les meurtres, les passions, le clan des romanciers de cours d’assises, les tragédies, les odes, les mélodrames, les extrêmes présentés à perpétuité, la raison impunément sifflée, les odeurs de poule mouillée, les affadissements, les grenouilles, les poulpes, les requins, le simoun des déserts, ce qui est somnambule, louche, nocturne, somnifère, noctambule, visqueux, phoque parlant, équivoque, poitrinaire, spasmodique, aphrodisiaque, anémique, borgne, hermaphrodite, bâtard, albinos, pédéraste, phénomène d’aquarium et femme à barbe, les heures soûles du découragement taciturne, les fantaisies, les âcretés, les monstres, les syllogismes démoralisateurs, les ordures, ce qui ne réfléchit pas comme l’enfant, la désolation, ce mancenillier intellectuel, les chancres parfumés, les cuisses aux camélias, la culpabilité d’un écrivain qui roule sur la pente du néant et se méprise lui-même avec des cris joyeux, les remords, les hypocrisies, les perspectives vagues qui vous broient dans leurs engrenages imperceptibles, les crachats sérieux sur les axiômes sacrés, la vermine et ses chatouillements insinuants, les préfaces insensées, comme celles de Cromwell, de Mlle de Maupin et de Dumas fils, les caducités, les impuissances, les blasphèmes, les asphyxies, les étouffements, les rages, — devant ces charniers immondes, que je rougis de nommer, il est temps de réagir enfin contre ce qui nous choque et nous courbe si souverainement. " Isidore Ducasse (Aka Lautréamont), Poésies I
        • Eridan
          décembre 10, 15:31 Reply
          @Pfff : « La morale est toujours d’inspiration divine puisqu’elle est arbitraire. »  Je me demande ce que cela veut dire. @Pfff : « « Il y a une différence entre chercher à savoir ce qui est bien (...) et et se fonder sur des idées toutes faites qui dispensent de penser. » Ah, ben non : on régresse. » Vous oubliez de préciser par rapport à quoi on régresse, selon vous, c'est-à-dire vos dogmes. Si je comprends bien, vous préférez ne pas penser. OK ; c'est votre droit et ce n'est pas con, parce que c'est tellement difficile de penser qu'on a toutes les chances de le faire de travers. Remarquez que, de toute façon, vous ne devriez pas trop vous inquiéter parce que ce n'est quand même pas si grave ; ce qui est préjudiciable, ce n'est pas de faire part de ses réflexions (comme ici, sur le blog de M. sel) mais de formuler des vérités toutes faites, des jugements définitifs, des dogmes.
        • Pfff
          décembre 12, 14:43 Reply
          "@Pfff : « La morale est toujours d’inspiration divine puisqu’elle est arbitraire. » Je me demande ce que cela veut dire." Cela veut dire qu'aucune morale ne peut se fonder en dehors des prescriptions religieuses. Par exemple : "Tu ne tueras point" Pourquoi ? Il y bien d'autres systèmes, figurez-vous. Notre morale est judéo-chrétienne. Il y a derrière, notre morale, une lente percée de sensibilité dans les siècles, qui a fait surgir la sainteté du sacré et l'a placée au-dessus du sacré. Le positivisme, et ses trois avatars, socialisme, libéralisme et nationalisme, ont combattu et combattent la sainteté. Nous retombons dans le sacré, le fétiche et la barbarie, d'un point de vue chrétien. En refusant la médiation (le Christ) et le point de fuite de la Divinité (Dieu), nous nous soumettons à l'horizontalité de la guerre de tous contre tous. @Marcel "Pardon, j’ai réagi trop vite, je n’avais pas vu que c’était d’Isidore Ducasse. Donc, le revoici." Mais de rien, Marcel. Merci.
        • Pfff
          décembre 12, 15:40 Reply
          "@Pfff : « « Il y a une différence entre chercher à savoir ce qui est bien (…) et et se fonder sur des idées toutes faites qui dispensent de penser. » Ah, ben non : on régresse. » Vous oubliez de préciser par rapport à quoi on régresse, selon vous, c’est-à-dire vos dogmes. Si je comprends bien, vous préférez ne pas penser. OK ; c’est votre droit et ce n’est pas con, parce que c’est tellement difficile de penser qu’on a toutes les chances de le faire de travers. Remarquez que, de toute façon, vous ne devriez pas trop vous inquiéter parce que ce n’est quand même pas si grave ; ce qui est préjudiciable, ce n’est pas de faire part de ses réflexions (comme ici, sur le blog de M. sel) mais de formuler des vérités toutes faites, des jugements définitifs, des dogmes." Je laisse encore Isidore Ducasse répondre "Les premiers principes doivent être hors de discussion. (..) Ne faites pas preuve de manque des convenances les plus élémentaires et de mauvais goût envers le créateur. (...) Repoussez l’incrédulité : vous me ferez plaisir. (...) La vraie douleur est incompatible avec l’espoir. Pour si grande que soit cette douleur, l’espoir, de cent coudées, s’élève plus haut encore. Donc, laissez-moi tranquille avec les chercheurs. A bas, les pattes, à bas, chiennes cocasses, faiseurs d’embarras, poseurs ! Ce qui souffre, ce qui dissèque les mystères qui nous entourent, n’espère pas. <b>La poésie qui discute les vérités nécessaires est moins belle que celle qui ne les discute pas.</b> Indécisions à outrance, talent mal employé, perte de temps : rien ne sera plus facile à vérifier." Isidore Ducasse, Poésies I Ou encore le bouddhisme (chán, démocrate, le bouddhisme chán !) : La Règle est l'absence de règles (puisque chaque règle entraîne une division). Pour cela, encore faut-il assimiler les règles, pour s'en affranchir !
        • Eridan
          décembre 21, 12:41 Reply
          @Pfff : « Notre morale est judéo-chrétienne. Il y a, derrière notre morale, une lente percée de sensibilité dans les siècles ». C'est réducteur ; c'est partiellement vrai, car on ne peut certainement pas nier la contribution des penseurs croyants ; mais cela revient à décrire l'évolution de la pensée sociale et politique en regardant les faits par le seul bout religieux de la lorgnette. C'est équivalent à une O.P.A. de la religion sur la morale. C'est bien essayé. Mais je ne suis pas vendeur... @Pfff : « En refusant la médiation (le Christ) et le point de fuite de la Divinité (Dieu), nous nous soumettons à l’horizontalité de la guerre de tous contre tous. » C'est beau, mais il manque la démonstration... @Pfff : «  « Les premiers principes doivent être hors de discussion » » Qui décide ?
      • Mélanippe
        décembre 12, 11:31 Reply
        Le problème des enfants d'homos est leur obligation d'"aller bien" (témoignage:« Je n’avais pas intérêt à aller mal, reconnaît Thomas, ma conception m' aurait tout de suite été reprochée. ». Quel poids!!!
        • Marcel Sel
          décembre 13, 17:05 Reply
          Ça vient d'où ce témoignage (et par ailleurs, on est largement hors sujet, ici…)
        • Mélanippe
          décembre 13, 17:15 Reply
          Ce n'est pas tellement hors sujet. Lisez la définition psychanalytique d'un raciste. Quant à l'article, il vient d'un magazine de psychologie sur internet. Si vous copiez la phrase vous le trouverez.
    • Mélanippe
      décembre 11, 13:47 Reply
      Quand on commence à traiter ceux qui préfèrent les sentiers que les autoroutes, de "demi-folle" c'est le début de la vrai dictature.
  21. Marcx
    décembre 08, 19:21 Reply
    La victoire du Fn à ces élections permettraient de virer une bonne partie des planqués des régions au pouvoir de toute façon limité. Le Fn qui sera plus qu'observer devra gérer en bon père de famille pour garder un image crédible en vue des présidentielles. Dans le meilleur des scénarios Sarko (que je soutenai en 2007) perd les primaires au profits d'un Jupe qui fera ce qu'il faut avec une grande ouverture à gauche comme à droite (réforme type schroeder) et surtout Hollande qui perd au premier tour. Un final Marine - Jupe mais pas avec un score de dictateur façon Chirac, pas plus de 65% pour Jupe donc le couteau sous la gorge et obligation de résultat. Donc là je savoure même si le cynisme éhonté de Flamby me fait redouter de sa capacité à rebondir car un deuxième mandat serait une vrai catastrophe. Bien pire que Marion qui gouverne les place de parking de la région Paca.
  22. Catherine D
    décembre 08, 19:36 Reply
    Ben vous vous êtes drôlement défoulé ... en 2002 aux présidentielles, un autre socialistes s'est planté, et on eu un duel Le Pen /Chirac au second tour, et une entente enfin gauche-droite, et un h=gouvernement d'union nationale. Ils vont peut-être arrêter leur gueguerre? J'en doute vu l'inimitié entre 2 types à dents longues aussi irréprochables l'un que l'autre. Et oui en France on a l'impression depuis des années de voir du le Pen en une à tout bout de champ, ça finit par légitimer ce gens-là dont la saga fait penser à Dallas (la série)... Quant à l'intolérance, je crois qu'on se vaut tous en Europe.
  23. Martine - Bxl
    décembre 08, 20:26 Reply
    Marcel, pouvez-vous traduire votre texte en néerlandais, remplacer FN par vlaams belang- nva et l'envoyer à anvers ( et aux électeurs du mr ) ? D'avance merci
    • MUC
      décembre 09, 22:53 Reply
      Martineke, le Vlaams Belang n'a jamais obtenues "résultats électorales" du FN, actuellement, ils arrivent à environ 10 %. Donc,quel serait le message (du texte de Sel) au Flamands ? Que les Français viennent en Flandre apprendre comment on élimine un parti comme le FN...
  24. Status Quo
    décembre 08, 22:41 Reply
    "J'excuse"... C'est trop marrant. Ca mériterait véritablement une thèse mais bon, ce soir, j'ai pas trop le temps... C'est un peu comme le "front républicain" de l'UMPS. OU LR-UDI-MODEM-PS, whatever. Le Front National répondant à toutes les conditions d'un parti en droit de se présenter à des élections démocratiques en France ne serait pas "républicain"... Arf ! Mais le "J'excuse", ça bat tout dans le genre. Les à-priori, les clichés, les caricatures, la HAINE partisane d'une certaine démocratie bas du cul, philosophiquement inexistante, moralement autobranlée et plus plouc que les pires des ploucs soi-disant haineux qu'elle prétend dénoncer, ça m'explose... Continuez, Marcel Sel, je ris trop !
  25. wallimero
    décembre 08, 22:50 Reply
    @ Marcel, "Il n’y a pas d’excuse qui tienne pour ceux qui donnent leur voix, cette si précieuse voix républicaine, ce petit capital irremplaçable, au Front national, qui n’a pour ambition que d’en finir avec la liberté, l’égalité et la fraternité. Il n’y a pas d’excuses pour ceux qui les y mènent." Ah bon, eeuh, c'est pas toi qui fait des billets pour excuser des passeurs qui se fichent pas mal s'ils "transportent" des sanguinaires ou pas? Qui passe son temps à excuser ceux qui reviennent de passer leur vacances dans un charnier? Qui trouve des excuses quand on chasse des "bobos" avec leur entreprise d'une commune non définie? Qui est là pour défendre ceux qui s'en prennent aux femmes dans la rue? Mais voter FN, là bien-sûr, c'est tout à fait inexcusable... donc ta recette miracle contre le FN c'est quoi encore? "qu’ils abattent les carcans qui les immobilisent, qui extrémisent la droite et qui droitisent la gauche" ah oui, quelle surprise il faut donc centriser la droite et gauchiser la gauche, en somme un bon vieux gouvernment de coalition belgique à papa, quelle innovation! je dirai plutôt Quel Innovation!... "Et il faut arrêter d’excuser les politiques qui calquent leur programme sur celui du Front national pour rameuter ses électeurs potentiels." en effet, il ne faut surtout pas faire ce que l'électeur veut, ce serait populiste! Il faut même faire le contraire! Sinon on vire à la cata! C'est comme Maastricht et Lisbonne, il ne faut surtout pas écouter l'électeur, mais s'indigner par après quand on constate que la populasse ne suit pas... C'est comme ce dupontel du PS à France2 qui à la vision des chiffres FN 27% et droite classique 27% déclamait que la gauche réunie était la plus grande force démocratique et donc la plus légitime, face à 54% d'électeurs de droite. et qu'est ce que les 'intellos' proposent contre le FN? il faut encore plus de gauche c'est cela oui... Joli Marcel, vraiment joli VV
  26. Status Quo
    décembre 08, 23:15 Reply
    J'ai adoré aussi le reportage du JT de la RTPS interviewant des frontaliers belges francophones inquiets des bottes frouzes nazies à leurs portes... Comme disait Reiser, "on vit une époque formidable". On n'a pas fini de rire à voir les tenants cons d'un monde pourri mourant se raccrocher à leurs vaines certitudes sectaires et autosatisfaites. Ils sont le Bien, ils sont trop drôles.
  27. Status Quo
    décembre 08, 23:44 Reply
    [Ce genre de commentaire passe une fois, pas deux : aucun argument, juste des remarques sur les intervenants de ce blog (de toutes obédiences pour info) et une suggestion violent où vous me comparez aux collaborateurs des nazis. Vous êtes prévenu, Status Quo. Pas deux commentaire de ce genre. Ceci n'est pas un forum-défouloir. Note du censeur sel] Mais j'adore votre blog et surtout les commentaires, c'est un festival de moutons éduqués bien comme il faut. Vous êtes le gourou de la secte, y'a une cotisation et tout ça ou c'est juste tristement authentiquement spontané ? Dans tous les cas, c'est ÇA qui fait VRAIMENT peur... Et je crains que ce soit là INEXCUSABLE. Le chaland, okay, mais vous, faudra vous tondre à la libération... :)))
  28. Status Quo
    décembre 08, 23:51 Reply
    On ajoutera à l'attention des petits malins nous chantant qu'il faut laisser le FN au pouvoir pour qu'il prouve son incroyable incompétence, que les meilleurs scores du FN ont été obtenus aux régionales dans des municipalités déjà dirigées par le FN. - Ah oui mais non, ça, euh non, mais euh comment ? Je le dis, marrade totale. Les beaufs belges sont crevants.
  29. ZARROUK
    décembre 09, 01:06 Reply
    Une ligne de défense qui m'amène à me demander si les musulmans en n'arriveraient pas à être soulagé qu'il y eut un Hitler
  30. Pfff
    décembre 09, 10:57 Reply
    "Le vote pour le FN n'est pas immoral." Sarkozy Il y a entre 70 et 80 pourcent des Français qui ne veulent plus d'accroissement de l'immigration musulmane en France. Le problème de Sarkozy : les français ne lui font plus confiance sur la question. Ils savent qu'entre ses déclarations et la politique qu'il met en œuvre, il y a un fossé immense. Ce qui manque à la France, c'est une Maggie De Block, quelqu'un pour faire appliquer la loi.
  31. Pfff
    décembre 09, 11:38 Reply
    La Nature vous le rendra : http://www.lesoir.be/1065078/article/soirmag/actu-soirmag/2015-12-09/fondateur-the-north-face-decede-d-une-hypothermie-apres-un-accident-kayak
  32. Mohamed BENTAHAR
    décembre 09, 13:41 Reply
    Excellent réquisitoire Il rejoint une de mes tribunes sir Wordpress Bravo
  33. Mohamed BENTAHAR
    décembre 09, 13:43 Reply
    Excellent Cela complète avec efficience une debes tribunes Http://linkis.com/mohamedbentahar.wordpress.com/Voter_cest_Resister.html Et d'autres sur mon blog mediapart Bravo
  34. André Unis
    décembre 09, 16:51 Reply
    L'arrivée du FN est-il une surprise Marcel? Depuis de nombreuses années j'écris cela, ci et la. Avec comme discours de la gauche caviar, du bobo assumé avec le postérieur qui sent bon le canapé, de l'altermondialiste au dreadlocks et à la fumette, du philosophe de comptoir, que dire cela est Xénophobe, Fasciste, voir insulte suprême Hitlérien (Aïeeee ca fait mal). Messieurs, vous n'êtes pas le peuple, si vous étiez dans la rue vous auriez ressenti le malaise plutôt que de le nier et de repousser vos chers "imbéciles" vers la bête immonde. Vous êtes responsables! Faux intellectuels qui pensez qu'être au dessus de la pensée de masse est une preuve de supériorité. La comprendre est une preuve de supériorité. Ce qui est étonnant c'est que lorsque le FN ne faisait pas 30% ces bobos disaient que le peuple était bon, que les sujets étaient érudits. Messieurs, ceux que vous insultez aujourd'hui sont exactement les mêmes personnes lassées par vos discours infondés. Si ne fut-ce qu'un effort, ne fut-ce qu'un geste avait été fait pour eux, nous n'en serions pas là. Dédicace au 25 années couleur sang qui aujourd'hui ont fait germer la graine de la haine. Ceux qui ont jeter le flou sur la réalité de terrain paye un prix qui je l'espère ne sera pas salé au second tour en France. Sinon messieurs en 2017 nous aurons une guerre civile grâce à vous. Amicalement, André,
    • Pfff
      décembre 10, 20:25 Reply
      Il ne reste plus qu'à espérer que ce sera une amicale guerre civile. Pour comprendre "questcequipassedanslespace", deux penseurs qui ont vu, compris et expliqué comment nous nous écroulions dans la fausse rivalité romantique complètement bidon (mais aux conséquences très réelles et catastrophiques): Philippe Muray et René Girard. http://www.lesbelleslettres.com/livre/?GCOI=22510100577110 http://www.grasset.fr/des-choses-cachees-depuis-la-fondation-du-monde-9782246618416 Ce n'est pas la Raison qui mène la danse, pas le moins du Monde : c'est l'Envie.
      • Eridan
        décembre 11, 12:53 Reply
        @Pfff : « Ce n’est pas la Raison qui mène la danse, pas le moins du Monde : c’est l’Envie. » Singer est assurément un comportement naturel. De la à considérer que le « désir mimétique » est le seul paramètre qui préside aux destinées du Monde, il y a ...un monde, ne pensez-vous pas ? http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article1629 René Girard, un allumé qui se prend pour un phare (Kimé, 2010) Un allumé qui voudrait aussi faire passer la religion pour une science... Désir mimétique, en somme !
        • Pfff
          décembre 13, 20:51 Reply
          "Que les idiots disent des idioties, c'est comme "les pommiers produisent des pommes" : c'est normal" Simon Leys sur Maria Antonietta Macciocchi- et parfois les deux à la fois, ajouterais-je. Le Pommier en question est l'archétype du laïcard frouze : vulgaire, agressif et con. Le Pommier a donc produit toute une oeuvre en détestation et dénonciation. C'est comique. Se faire traiter de con par un imbécile n'est plus un plaisir de fin gourmet, hélas. C'est devenu tellement courant. Onfray a encore poussé plus loin le bouchon de la dénonciation tout azimut de l'imposture. J'attends impatiemment le livre d'Onfray sur l'imposture d'Onfray. René Girard, catholique, n'a jamais pu enseigner dans l'Université française, si tolérante envers les catholiques. René Girard, pas dupe, a d'ailleurs patienté (très) longtemps avant de dévoiler sa Foi. Malgré toutes ces précautions, il n'a pas pu se faire accepter en France. Il a fait toute sa carrière à Stanford University. Pas sûr qu'il ait perdu au change. Je vous conseille le discours de réception de René Girard à l'académie française par son collègue de Stanford, Michel Serres. Pour vous faire une idée par vous-même de l'envergure du bonhomme : http://www.academie-francaise.fr/reponse-au-discours-de-reception-de-m-rene-girard Alors, certes, la Belgique est toute fière d'avoir fourni un des deux binômes Soquette et Briquette à la société hautement scientifique ... mais ne sont-ils point profondément sinistres, ces cageots ?
        • Pfff
          décembre 13, 21:16 Reply
          On ne peut plus lire Proust, Flaubert, Stendhal, Dostoïevski, Shakespeare après Girard comme on le lisait avant. Il a reçu l'admiration de gens aussi divers que Jean-François Revel, Michel Serres et Philippe Muray, des aigles. Le désir mimétique, qu'il a été le premier a conceptualiser, mettra du temps avant d'être admis. C'est un miroir désagréable pour chacun. Il expliquait qu'à la fin de chaque conférence, des gens enthousiastes venaient lui dire que eux-aussi, avaient été "victimes" du désir mimétique d'autrui. Il devait avoir la tentation de se taper le front contre l'estrade, alors. Le désir mimétique fait l'objet d'un double rejet : parce que nous ne sommes pas prêts à admettre que la motivation de la plupart de nos actes nous échappe - la ruse du Diable étant de faire croire qu'il n'existe pas -, et parce que, dans un deuxième temps, nous sommes prêts à voir le désir mimétique chez les autres, mais pas en nous.
        • u'tz
          décembre 14, 03:18 Reply
          diable! Pfff d'après vous yaurait finalement plus besoin de rien lire après gigi le père du mimétisme... ouf ceux qui ont lu "Proust, Flaubert, Stendhal, Dostoïevski, Shakespeare" avant de lire gigi (qui a caché son catholicisme) à standford l'ont échappé belle, ils n'auraient plus qu'à attendre "impatiemment le livre d’Onfray sur l’imposture d’Onfray" et autre cageots sinistres... quel programme bandant pour bouc émissaire innocent fan de youtube
        • Eridan
          décembre 14, 12:23 Reply
          Comme c'est injuste, quand on voit tout le bien qu'ont fait à l'Humanité les illuminés, prophètes et Messies en tous genres et la difficulté qu'ils ont à se faire reconnaître par certains de leurs contemporains. C'est sûr que le Désir Mimétique est un progrès conceptuel vertigineux. Cela va révolutionner le Monde...
        • u'tz
          décembre 15, 02:40 Reply
          daesh le mimétisme en marche...
        • Pfff
          décembre 15, 12:06 Reply
          "C’est sûr que le Désir Mimétique est un progrès conceptuel vertigineux. Cela va révolutionner le Monde…" Révolutionner le Monde, pas sûr, mais on peut garder espoir. Oui, le désir mimétique est un concept vertigineux. Un exemple, Sollers soulève le rôle de la jalousie dans la Recherche, dans son célèbre roman Femmes, et c'est beaucoup mieux, systématiquement, lumineusement expliqué dans "Mensonges romantiques, vérités romanesques" de René Girard. "diable! Pfff d’après vous yaurait finalement plus besoin de rien lire après gigi le père du mimétisme…" Mais non, Uit', le contraire : on comprend beaucoup mieux ce qu'on lit, après Girard. Entre autre ce qui fait la différence entre un chef-d’œuvre (Don Quichote, par exemple) et une bouse de roman de gare - voir la rentrée littéraire de ces vingt dernières années. Girard enfonce complètement le truc dialectique de la critique marxiste et/ou hégélienne, tellement rébarbative et fausse. Mais si vous aimez Zola et Sartre, ces écrivains en ciment, il n'y a plus rien à faire pour vous, Uit'.
        • Pfff
          décembre 18, 08:11 Reply
          "daesh le mimétisme en marche…" Mais bien sûr, Uit'. Mais comme ce sont des grands romantiques, le médiateur est un peu caché. On peut tout de même supposer que ce soit Mahomet, sa vie, son oeuvre. On peut aussi poser l'Occident et singulièrement les Etats-Unis comme médiateur de leurs désirs. L'Etat Islamique est avant tout le premier producteur de snuff movie de tous les temps, c'est le Disney de la torture, le Cecil B Demille de l'exécution en gros plan. Et c'est cela qui "fascine" les abrutis FPS de l'illettrisme européen organisé par l'Etat. Cela les titille quelque part, au fond de leur régression psychique. Ce qu'ils veulent, Uit', c'est être puissants et respectés. Comme le monde arabe est enfoui dans le sous-développement depuis sept siècles, c'est forcément que le médiateur, l'être sublime qui les empêche de s'épanouir pleinement et de jouir sans entraves de ce à quoi ils ont droit vu qu'ils le convoitent jusqu'au délire, l'Occident méchant, doit être éliminé, pour qu'en tombant à la renverse, il dévoile le secret de son succès, qui est caché sous sa nike air gauche.
  35. Manwe
    décembre 09, 18:00 Reply
    Le FN n’est pas devenu un phénomène depuis dimanche dernier et les causes de cette progression sont multiples. Je vous rassure nous autres français ne sommes pas devenu c** on l’était depuis déjà bien longtemps. Il est en progression depuis plus de 30 ans or c’est à cette période que la classe politique est devenu incapable de répondre efficacement au déclin industriel. C’est depuis que le chômage est devenu structurel que le FN a progressé. Alors oui il y a des relents racistes derrière le vote FN, leur premier argument est que l’immigration nord Africaine c’est fait à l’encontre de la volonté populaire … et des promesses électorales. Et ce n’est pas tout à fait faux. Ce qui est inexacte c’est de les rendre responsable de nos malheurs alors qu’ils souffrent plus que les autres de cette situation économique et social catastrophique. Le FN promet tout et n’importe quoi oui mais les parties traditionnels font cela depuis 1981. Pire encore nos politiques valident les thèses du FN. Bon ok d’accord depuis Sarkozy surtout. Il y a une exaspération, de la jeunesse notamment, et les parties politiques traditionnels ne sont plus crédibles lorsqu’ils disent pouvoir y répondre. Le problème en France c’est que notre système électoral ne permet pas l’émergence de force politique, le système est bipartite et toute force politique doit s’allier aux deux grands parties traditionnels pour exister politiquement. Le résultat de tout cela c’est que depuis dimanche dernier l’accession au pouvoir du FN n’est plus inenvisageable y compris au niveau national. Quel serait le score d’un vote Le Pen vs Hollande aujourd’hui ? Et dans un an quel pourrait être se score ? Vous pouvez traiter les électeurs du FN de fascistes mais seul un sursaut de nos politiques sera en mesure de faire refluer le FN. Personnellement je les crois incapable de se remettre en question.
  36. Burton Roger
    décembre 09, 22:02 Reply
    le FN ... 1/3 des votes exprimés, mais (au niveau national) 12% du corps électoral français (inscrits, non inscrits mais en capacité de l'être, votes blancs et nuls compris). et la gauche / la droite un poil en-dessous (entre 10,5 et 11,5%) et dans un mouchoir de poche.. (cfr Ministère de l'Intérieur français) ça c'est le chiffre effarant. les partis qui gouverneront demain les régions sont tous extrêmement minoritaires. Et le système électoral français (scrutin majoritaire, etc.) renforce mécaniquement cette aberration : tout le pouvoir pendant 4 ou 6 ans à des partis extrêmement minoritaires. Moins de 40% du corps électoral "potentiel" a voté. C'est l'ensemble non pas de la démocratie, mais du modèle démocratique tel qu'il s'est fossilisé dans la plupart des pays de l'UE qui est littéralement sur le point de sauter. Croire que les 60% de non-votant s'en foutent serait une profonde erreur d'analyse. quant aux c... de tous poils qui se vautrent un peu partout, ici comme ailleurs sur la Toile, dans leur frustration de petits blancs déclassés, c'est vraiment devenu une plaie. Le propre des frustrés c'est d'en faire profiter un max le monde entier dès qu'un Fürher quelconque leur en donne l'occasion, dans une sorte de demi érection molle et jaculatoire. L'emmerdant avec l'érection molle, c'est que ça dure, ça dure, ça dure ... Bon je leur laisse quelques fôtes, comme ça ils pourront étaler leurs petits roberts. Purée, Marcel .. ça doit te faire du taf de modérer. Allez, chauffe !
    • Marcel Sel
      décembre 10, 12:41 Reply
      Merci Roger. Mais je précise : des enquêtes ont montré que les abstentionnistes auraient voté comme les électeurs effectifs. Le raisonnement ne tient donc pas la route, d'autant plus dans un pays où ce sont uniquement les électeurs effectifs qui définissent le panel politique.
      • Abbès, Christophe
        décembre 12, 00:55 Reply
        J'ai lu votre article avec attention et passé en revue l'ensemble des commentaires. Je remercie Roger Burton de faire apparaître enfin le mot abstention dans ce fil car, quand même, nous parlons ici de 50% des inscrits! Je serai curieux de lire un de vos blog, Marcel, traiter de ce phénomène autrement qu'en le balayant négligemment d'un revers d'argument qui n'en n'est pas vraiment un. Mené une enquête sur le choix hypothétique des abstentionnistes alors que leur caractéristique première est justement qu'ils n'ont pas voté relève d'une audace de parfait gymnaste... Il y a de tout évidemment dans ces 22 millions de citoyens n'ayant pas voté mais je vous invite vraiment à les considérer comme autre chose qu'une bagatelle. Il se dessine un véritable mouvement de contestation, à mon avis salutaire et de plus en plus mature vis-à-vis de ce système représentatif qui ne représente plus que lui-même et en passe de devenir complètement dépassé, FN compris.
        • Marcel Sel
          décembre 13, 17:05 Reply
          Ah mais je ne dis pas qu'il ne faut pas inciter les abstentionnistes démocrates à voter ! C'est effectivement un must. Je dis juste que les électeurs sont apparemment représentatifs de l'ensemble des inscrits.
      • Burton Roger
        décembre 12, 12:09 Reply
        Si on lit précisément ces enquêtes (méthodo, questions posées, etc.) on peut identifier deux phénomènes distincts: une part des thématiques du FN croisent les phantasmes d'une grande partie de la population, nettement plus grande grande que le corps électoral du FN. C'est logique puisque la stratégie du FN consiste à caresser ces phantasmes dans le sens du poil. Il y a un vrai retour d'une fracture sociétale entre ceux "d'en bas" et ceux "d'en haut". ça s'analyse parfaitement. Il se fait que l'offre politique est aveugle à cette fracture, sauf l'offre du FN qui y a trouvé son pitch marketing. C'est ici qu'il faut quand même remarquer que les abstentionnistes, quand bien même partagent-ils un imaginaire angoissé commun avec les électeurs du FN ne se reconnaissent pas dans dans l'offre politique (ni du FN ni des autres partis). Ce n'est qu'en les forçant à choisir lors d'une enquête, qu'on les pousse littéralement dans les bras du FN. En transformant artificiellement la frustration en demande politique. Or la caractéristique de la montée de l'abstentionnisme, c'est justement de ne plus faire confiance ni à l'offre politique des partis, ni à la politique instituée tout court. Et donc le vote FN me laisse de marbre. Vous avez- vous même montré à quel point les partis traditionnels en Belgique ont accompli une partie non négligeable du programme du Vlaams Belang, (voir aussi l'article de badiou (http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2012/article/2012/05/05/le-racisme-des-intellectuels-par-alain-badiou_1696292_1471069.html). On a bien mis Jambon à l'Intérieur, et ma foi, vous voyez une rupture violente avec la politique menée par les autres partis ? ... inflexion, mais pas rupture. c'est ça qui fait peur !!!!
        • Marcel Sel
          décembre 13, 17:08 Reply
          En effet, cette inflexion non ruptive fait très peur, mais depuis la montée du Vlaams Belang en Belgique, puis celle de la N-VA, les gouvernements ont infléchi leur politique pour tenter de satisfaire l'électorat "dur". Le résultat est que ce sont les partis radicaux qui l'emportent, on le voit clairement en Belgique avec les derniers sondages en Wallonie et à Bruxelles : ce sont les extrêmes qui montent !
        • Pfff
          décembre 14, 11:30 Reply
          Mais comme ch'est beau ! La semaine de l'anti-fascisme ordinaire a permis de ressortir le vieux fond de tiroir Mao-Stal Alain Badiou. Malheureusement, ch'est fini, non d'un chtimi ! A l'Hoshpice, le hochet !
      • Burton Roger
        décembre 14, 00:41 Reply
        les résultats du second tour montre que les abstentionnistes ne se répartissent pas comme les votants: pour les abstentionnistes du second tour ... on ne le saura pas, mais les 4 millions d'abstentionnistes du 1er tour ne se sont pas répartis sur base des chiffres de ce 1er tour...
        • Marcel Sel
          décembre 14, 01:56 Reply
          Je crois surtout que les réserves du Front national étaient épuisées, contrairement aux autres partis. Il y a aussi l'effet du second tour, décisif. Rappelez-vous 2002… en fait, seule une étude pourrait permettre de savoir exactement ce qui s'est passé…
  37. petitmf
    décembre 09, 23:29 Reply
    Je n'ai pas encore tous lu et non plus les commentaires. Mais vous dites :"Il a accès aux nuances du débat public comme nous tous ! Il a la télévision comme nous tous ! Il a appris l’histoire de l’Europe, Pétain, la gégène, le colonialisme, comme nous tous ! Et s’il souffre du chômage, de la crise, de l’angoisse, s’il a peur de l’avenir, s’il est écrasé d’impôts (mais en moyenne 267 fois plus riche qu’un Ukrainien) c’est comme nous tous !" Qui aujourd'hui fait encore dans la nuance ? Je suppose que vous lisez comme moi les forums de certains journaux. Et ce jour parce qu'un tribunal condamne l'état Belge à 125 € d'amende par jour pour un afgan non abrité, voilà que sur facebook, dans les forums de certains jours, voilà que l'état belge donne 125 € par jour aux réfugiés. Idem avec les 40 € que reçoit fédasil. En fait tout le monde mélange tout. Ca va des gros titres de presse accrocheur mais dont il faut lire (et encore le savoir s'il est gratuit) le contenu pour comprendre que le titre n'a rien à voir avec le contenu, voire parfois se farcir plusieurs paragraphe en doublon tant le journaliste pressé ne s'est pas aperçu qu'on trouve 3 fois de suite le même paragraphe bourré de fautes d'orthographe et de ponctuation voir d'erreur de vocabulaire ou grammaticale qui change le sens............. Vite, vite pour vendre et satisfaire les annonceurs publicitaires et garder le tirage. Alors, pour l'histoire de l'Europe, Pétain, le colionialisme qui a encore appris ça à l'école ? J'ai 55 ans et à mon époque, on commençait l'histoire avec la préhistoire ensuite l'égype, la grèce, rome etc.... en primaire et on recommençait le même topo en humanité. Tant et si bien qu'au bout de la rétho, ben on en était à la révolution belge de 1830 et je n'ai jamais été plus loin au niveau scolaire. Mes enfants n'ont pas eu de cours d'histoire à proprement parler. Ils en connaissent les grandes époques, les grands noms mais pas plus. L'aîné de mes petits fils qui à 8 ans est en 3ème primaire et il n'a pas de cours d'histoire ni de géo, tout es mélangé dans "l'étude du milieu" Perso, si je n'ai pas pu terminer l'étude de notre histoire jusqu' au moins la seconde guerre mondiale, au moins avec mon prof de grec (ancien), il nous a fait étudier en parallèle la démocratie grecque et celle qu'on vivait à l'époque ( année 70). Idem avec le prof d'histoire qui nous a fait comparer notre système d'imposition avec celui du moyen âge........ Cela a permi à mes condisciples et à moi d'avoir une certaine perspective par rapport à ce que nous vivions à l'époque mais encore en tout cas pour moi, à ce que nous vivons maintenant. Mais les jeunes adultes n'ont pas eu ça et les enfants actuels non plus. Je suis allée montrer les plages de Normandie à mon petit fils, nous avons pris des photos et nous avions fait un montage en relation avec un colonel bien connu dans sa petite ville. Il était en 3ème maternelle quand nous avons fait visionner ce montage photo à des petits de 5 ans. Leur question mais pourquoi et à partir de là, on peut remonter. Mais depuis, ces enfants n'ont eu aucune réponse de l'école du pourquoi de la guerre 40, de la montée du nazisme. Cette année on leur a farci la tête avec la guerre 14, mais ils ne savent pas pourquoi. Des bribes d'histoire par ci par là sans queue ni tête. J'ai posé la question à des enseignants, en me disant que plutôt que de partir de Cromagnon, on devrait partir d'aujourd'hui et faire comme une généalogie à la recherche de ses racines, donc ici à la recherche du pourquoi du comment on en est arrivé à ce qu'on est. Se poser des questions, chercher sur internet des articles en correspondance. Les enseignants m'ont répondu qu'ils y seraient favorables mais que l'inspection et le ministère ne l'entendait pas de cette oreille. Alors pour les jeunes générations, la nuance, le libre arbitre, ce sont des choses qu'ils ne connaissent absolument pas.
  38. youn
    décembre 10, 00:47 Reply
    Super énoncé avec lequel je suis tout à fait d'accord !
  39. Kallassya
    décembre 10, 09:27 Reply
    Je n'ai pas eu le courage de lire tous les commentaires, mais il me semble qu'il y a un excusé qui n'est pas désigné non plus dans ce texte : celui qui n'est pas allé voté. Peut-être que les professionnels de la politique sont si prompts à excuser les électeurs du FN c'est parce que ce sont encore des électeurs qui se déplacent. Il me semble que de plus en plus de français protestent en n'allant pas voter, tout simplement. Alors oui, les votant FN sont coupables, mais tous les absents, qui n'apparaissent pas dans les chiffres et les pourcentages sont coupables parce qu'ils participent au sentiment du votant FN d'être dans le bon avec 40 % d'autres personnes. Juste pour le fun, imaginez un peu un système électoral qui prendrait en compte le taux de non-votant et le nombre de siège y correspondant serait atribué aléatoirement parmis la population. Voilà qui rendrait les choses intéressantes avec une proportion de siègeant "sans - parti" qui viendraient polluer le jeu des partis existants. Cette idée un peu saugrenue me plait, en fait.
  40. Mélanippe
    décembre 10, 11:10 Reply
    J'ai lu hier un article sur les manipulateur pervers dans le journal La Libre et je me suis fait la réflexion que les djihadistes étaient certainement aussi de MP. Il morde la main qui les nourrit (pourquoi s'en prendre aux "bobos" qui les apprécient qu'à l'Extrême-droite qui les déteste?), ils se font passer pour des victimes (c'est de votre faute, les occidentaux..) la suite dans l'article: https://www.google.be/search?sourceid=chrome-psyapi2&ion=1&espv=2&es_th=1&ie=UTF-8&q=Manipulateur%20pervers%20La%20Libre&oq=Manipulateur%20pervers%20La%20Libre&aqs=chrome..69i57j69i60.17619j0j7. Face aux PN, il n'y a que deux solutions. Soit les fuir et si ce n'est pas possible, leur faire la guerre réelle ou en interminables procès en justice. Ou alors, et cette voie me semble préférable, se reconstruire de l'intérieur, reprendre confiance en soi et ses valeurs (les PN détestent car ils sont fondamentalement fragiles) et les frelons (PN) prendrons la fuite. C'est en réfléchissant sur ce qui ne va pas en Occident et particulièrement en Belgique ( bienvenue en belgique rap - https://www.youtube.com/watch?v=de-hznYQSmA) que nous pourrons le mieux nous en sortir. Ce qui ne veut pas dire que nous ne devons pas nous défendre. Cela ne sert à rien de détester les djihadiste et les pointer comme la cause de notre problème (comme si l'extrême-droite avait toujours besoin d'un os à ronger pour survivre), mais nous devons les voir comme un signal, que nous n'allons pas bien. C'est en retravaillant nos valeurs que nous les ferons fuir (les djihadistes meurtriers). Et que l'extrême-droite retournera gentiment dans son terrier...
  41. Eridan
    décembre 10, 11:24 Reply
    @Pfff : « Une hypothèse n’a absolument pas été retenue : qu’un grand nombre de français ne veulent plus d’une immigration musulmane ressentie, de plus en plus, comme une invasion. » « Un grand nombre » est tellement vague que cela peut tout aussi bien signifier une très petite proportion. @Marcel Sel : « Il n’y a pas d’invasion. C’est pour ça que leur choix est mépris-able » C'est à relativiser. D'abord parce que votre jugement ne s'applique qu'à la proportion inconnue qui a choisi en fonction de ce critère. Ensuite parce que le terme « invasion » lui-même est subjectif ; c'est une question de ressenti. Qu'il y ait « invasion » ou pas, il y a un problème qu'on a trop longtemps laissé dégénérer dans l'ombre, au détriment de tout le monde, musulmans compris et même principalement. Si l'on considère l'évolution des scores, le vote FN est formulé par de plus en plus de personnes qui votaient précédemment pour des partis plus traditionnels ; il est donc tout aussi logique de penser que ces personnes sont très déçues par ceux-ci et veulent leur donner une leçon, faute de pouvoir se faire entendre autrement ; ce qui ne signifie aucunement qu'elles adhèrent aux thèses aberrantes du FN. Or, la déception des électeurs est très loin de ne concerner que le seul sujet de l'islam ; ramener le débat à ce seul sujet, c'est déformer gravement la réalité, donc prendre une option pour rater les vraies solutions.
    • Pfff
      décembre 10, 16:50 Reply
      "« Un grand nombre » est tellement vague que cela peut tout aussi bien signifier une très petite proportion." J'ai précisé ailleurs : entre 70 et 80 % Mais la lutte contre le fasciiiisme (comprenez le FN) permet essentiellement de noyer la question et de disqualifier la volonté générale. C'est un peu gros, tout de même, comme astuce. Si le FN n'existait pas, cela fait longtemps qu'on aurait trouvé un modus vivendi sur la question. Mais cela n'arrangerait pas nos amis gôchistes. Au fait, le seul parti dont le score s'est véritablement amélioré suite aux attentats, c'est le PS, et spécialement Hollande. De là à proposer aux avançistes de remercier l’État Islamique, comme ils le font pour le FN, il y a un pas, que mon bon gout et mon excellente éducation m'empêchent de franchir.
      • Eridan
        décembre 11, 11:50 Reply
        "Entre 70 et 80 %". Diantre ! Ce serait intéressant de préciser vos sources. En voici une, beaucoup plus nuancée que vos affirmations : http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/09/03/01016-20150903ARTFIG00042-une-majorite-de-francais-hostile-a-l-accueil-des-migrants.php "Mais la lutte contre le fasciiiisme (comprenez le FN) permet essentiellement de noyer la question et de disqualifier la volonté générale." Pour ce qui est de noyer le poisson, notez que le sujet de l'immigration n'est pas nécessairement le même que celui de l'accueil transitoire de réfugiés d'une période de guerre. Parole de « boche du Nord ». Mais nous sommes d'accord : réduire le vote FN à une tendance fascisante est un raccourci qui le dénature ; mais chacun est libre d'écouter les cloches de son choix.
        • Pfff
          décembre 14, 11:14 Reply
          "Arrêtons de justifier l'immigration par des arguments économiques et démographiques" http://www.slate.fr/story/106393/immigration-utile-acceptee "En France, les sondages sur l'immigration et la présence d'étrangers se suivent et se ressemblent ces dernières années: 70% estimant qu'il a trop d'étrangers début 2013, selon une enquête Ipsos pour le Cevipof, et la même proportion deux ans plus tard, selon une enquête OpinionWay pour le Cevipof. "
  42. Fratele începător Marius
    décembre 10, 17:37 Reply
    Si vous voulez sauver la France, le FN est la seule solution, pour le moment. [Phrase xénophobe retirée. Note du Censeur Sel] C`est tout.
  43. Wallon
    décembre 10, 19:10 Reply
    Je vous excuse aussi, Monsieur Sel, les seules choses bien écrites suivent: 1) Des tas de politiciens de droite, Nicolas Sarkozy en tête, qui ont flirté avec les thèses du Front national, et l’électeur préférant le goût du vrai, ont précipité des centaines de milliers de gens dans les bras de la Marine. 2) Des tas de politiciens de gauche, François Hollande en tête, qui ont oublié ce que signifiait la gauche, ou qui sont devenus si distants, si hautains, si arrogants, qu’on ne parvenait plus à les suivre. 3) Et des tas de politiciens tout court, tous bords confondus, qui ont confondu le débat et l’insulte, écrasant à ce point le parti d’en face que tous deux en ont perdu toute crédibilité, au bénéfice des extrémistes. Gauche et droite traditionnelle se sont suicidées, l’une l’autre, fusillées mutuellement au point du jour, au jour le jour. Le résultat du carnage est sous vos yeux ! 4) Et il faut rappeler les politiques à leurs devoirs. Exiger qu’ils innovent. Exiger qu’ils gèrent mieux, qu’ils osent plus, qu’ils laissent leurs vaseuses stratégies aux consultants, qu’ils abattent les carcans qui les immobilisent, qui extrémisent la droite et qui droitisent la gauche. Il faut exiger des partis qu’ils affichent des tendances lisibles par chacun. Qu’ils refusent les messages faciles, injurieux, qui transforment leurs chefs en hommes-sandwichs aux slogans grossiers, violents, orduriers. Après ça, comment ne pas trouver ceux des Le Pen comestibles ? Pour le reste, je dirais dommage qu'il puisse écrire cela. Laissez donc dormir la Waffen SS dans les bibliothèques; vos confrères rééditent "Mein Kampf". Excusez du peu ! [Commentaire sur mes sympathies envers l'islam et le judaïsme effacé, c'est un droit absolu et j'exige le respect de toutes les religions (pas de leurs extrémismes respectifs NOTE DU CENSEUR SEL.] Je n'apprécie pas plus "l' hymne à la nation éternelle et chrétienne" sachant ce que l'Europe a souffert des catholicisme et protestantisme sectaires, arrogants et militants au cours des siècles précédents, jusqu'à l'arrivée de Jean XXIII. Bien que pratiquant, je ne souhaite pas revoir les curés, les évêques et les nonnes des années cinquante ! Bien qu'en Amérique du Nord ces sectaires existent encore. Mais je ne puis apprécier et admettre l'éviction de l'empreinte chrétienne qui a façonné nos vies et permis les réflexions relatives aux Droits de l'Homme. [Dernière phrase effacée, différenciation déplacée entre les religions visant à créer une hiérarchie de valeurs entre elles — j'aurais fait pareil pour le bouddhisme. Note du censeur Sel].
    • Wallon
      décembre 11, 09:27 Reply
      Commentaire sur mes sympathies envers l’islam et le judaïsme effacé, c’est un droit absolu et j’exige le respect de toutes les religions (pas de leurs extrémismes respectifs NOTE DU CENSEUR SEL.] Dernière phrase effacée, différenciation déplacée entre les religions visant à créer une hiérarchie de valeurs entre elles — j’aurais fait pareil pour le bouddhisme. Note du censeur Sel]. Bien que ce soit votre blog, le côté privatif s'efface à partir de la diffusion au public. Il faut donc s'attendre et admettre le retour de flammes aux opinions que l'on diffuse. Et, là, vous faussez le débat puisque il ne peut y avoir de critiques qu'à l'encontre de la chrétienté. Etrange pour quelqu'un qui participe à "Votez pour moi" ?
      • thomas
        décembre 15, 11:52 Reply
        En fait Marcel Exige donc le respect du droit absolu des parents d'endoctriner leurs enfants avec une religion et, par conséquent, de les rapprocher à l'extrémisme. Pour moi la liberté de religion n'est pas une liberté, la religion est une contrainte et un lavage de cerveaux.
  44. Pfff
    décembre 10, 19:19 Reply
    Race blanche, le retour Bartolone, ce rapeur, ce rebelle, il peut : niquer ta race. http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2015/12/10/31001-20151210ARTFIG00193-francois-xavier-bellamy-claude-bartolone-le-racisme-autorise.php La N°2 deux de la liste (la crew, devrais-je dire) de Bartolone, Clémentine Autain, fait campagne avec Tariq Ramadan. Y a une logique. [remarque sur l'antiracisme déplacée visant à crédibiliser le racisme. pas sur mon blog. NOTE DU CENSEUR SEL] Mais on continue à faire semblant, à gôche, de l'ignorer. Dans le même genre, sur l'Obs, appel du Docteur Thierry Lecoquierre à "engrosser la femelle du Front National". Décidément, cette semaine, la presse de gôche est irréprochable. "Maîtrisons sexuellement les petites frontistes décérébrées, engrossons-les sans hésiter pour la survie d’une humanité souriante." Le reste du même tonneau. Ah, la gôche, l'Amour ! L'amour libre, bien sûr. Comment disait-on, déjà, en 68 ? Ne me libère pas, je m'en charge. Les temps ont changé. Nous voilà confrontés à des tas de liberador sessuels pas très ragoutants, mais qui se croient irrésistibles. Mais en 68, déjà, il y avait des lourdingues. Faudrait que la fine fleur de la pointe de l'avancée les éclaire sur leurs destinées de Mâles Blancs, telles que prévues par la Doxa vraiment raide et orthodoxe, les nigauds: https://blogs.mediapart.fr/carolinedehaas/blog/221013/le-male-blanc-dominant-est-encore-vivant-il-est-notamment-liberation Le vivre-ensemble, que voulez-vous, c'est contraignant comme une partouze dans un Kommounalka. Tout cela part bien sûr des meilleurs sentiments. Comment douter ?
    • Pfff
      décembre 11, 19:02 Reply
      Mais enfin, Marcel. Mon but n'est pas de crédibiliser le racisme. Mais de décrédibiliser l'antiracisme, qui selon moi, a viré racisme depuis bien longtemps. Si le FN se permettait le quart du centième de ce que certains gauchistes se permettent vis-à-vis des électeurs du FN, comme un appel au viol, par exemple, on verrait l'Indignation surjouée ! Le racisme, la bestialisation de l'adversaire, à gôche, c'est la norme. Ils l'ont bien mérité : 41% des nordistes sont des fascistes, ce ne sont plus des êtres humains. C'est quand même bidonant cette volonté inclusive qui relègue un français sur trois en dehors de l'humanité. Vous ne voyez pas ? Vous ne voyez pas. Mais je ne crois pas pouvoir vous convaincre : quand on incarne le Bien, on n'a pas de contradicteurs, que des scélérats.
      • Marcel Sel
        décembre 13, 17:03 Reply
        Le racisme porte sur la présumée nature des gens, pas sur leurs opinions politique.
  45. Pfff
    décembre 10, 19:32 Reply
    Et inénarrable Caroline De Haas, auteur (j'insiste, pas de -e, ispice de counasse) inspiré de l'article cité plus haut et spécialiste de la chasse au Mâle Blanc - en vue d'extinction, pas de consommation, je précise pour les nigauds -, s'inquiète du fait que cet appel à violer "la femme facho" (sic) puisse faire "monter le FN". On t'a déjà connue plus solidaire, ispice de counasse.
  46. Status Quo
    décembre 10, 21:18 Reply
    J'adore en tout cas les gens qui ici traitent les électeurs du FN de "cons". Beaucoup de ceux-ci votaient PS avant, comme de bons caves, mais là, ça allait. Bouffant une autre démagogie et d'autres recettes en cul de sac. D'un coup, ces méchants électeurs sont tous devenus nazis à bottes et membres du KKK, par paquets de douze. Yep, salaud de peuple, crapules de sans-dents. Hors politicards dont on connaît les intentions, de leurs petits cénacles ou du haut d'une tribune constituée d'une caisse de Leffe (exportation très populaire en France) selon leur niveau social dans le système, les moralisateurs de la bien-pensance agitent leur index culpabilisant et assènent : "comment osez-vous?". Demain Pétain, Hitler, la peste, le choléra et les sauterelles, bande de sauvageons ! Marrade totale. Définitivement. Comment peut-on autant ne strictement rien comprendre ?
  47. Status Quo
    décembre 10, 22:20 Reply
    Comme Cyrille Hanouna est cité dans l'article, un petit comment trouvé sur Twitter : @Sale_Con Hanouna, ça fait 5 ans qu'il fait une émission ou il se met un doigt dans le cul en cassant un oeuf et il se plaint que les gens soient cons. :)))
    • Pfff
      décembre 15, 17:34 Reply
      Quelle que soit la capacité crânienne d'Hanouna, on peut facilement y caser une conscience de gauche. Voyez, Status Quo, une conscience de gauche, c'est qualitatif, évanescent. Olfactif.
  48. Mélanippe
    décembre 11, 14:05 Reply
    Contrairement à ce que dit l'article du Vif ( "La parole subversive n'est plus à gauche") il y a aussi des néo-réac en Belgique. Ce sont souvent des déçus de la gauche actuelle qui a cessé de l'être et de vrais penseurs de gauche d'avant Mitterrand le Reagano-Thatcherisé.
  49. Salade
    décembre 11, 20:23 Reply
    La grêve des trains pendant 5 jours n'est pas raisonnable selon Charlie, mais pas plus au fond que le niveau 4 perpétuel de la région de bxl...
  50. moinsqueparfait'
    décembre 12, 11:11 Reply
    Excuse ou pas excuse, le problème n'est pas là. L'ennui, c'est que l'oligarchie en place n'a que faire de lutter contre le fascisme. Ce n'est d'ailleurs pas en balançant des milliards que nous n'avons pas en Ukraine qu'on va lutter contre le fascisme, hein. Je dis ça, je dis rien l'air de rien... Non, l'ennui, c'est qu'elle ne supporte même plus la simple idée que des gens non membres du club ou y n'y ayant pas accédé par les canaux de militance agréés exclusivement viennent réclamer une part du plateau de fromages...
  51. Mélanippe
    décembre 12, 14:30 Reply
    L’interprétation psychanalytique du racisme est basée sur le développement de la scène primordiale et l’incapacité de certains individus à reconnaître l’existence de différences entre les sexes. La scène primordiale arrive quand un très jeune enfant (1-3 ans) observe les rapports sexuels de ses parents ou de toute autre personne ou même des animaux, que l’enfant ne «comprend» pas mais auxquels il donne ensuite du «sens», les associant à un acte de violence, d’horreur et d’exclusion. En regardant les autres faire quelque chose d’incompréhensible, auquel l’enfant ne peut pas participer, il se voit comme une «ordure abandonnée» des deux acteurs. Surmonter ce fantasme signifie aussi une reconnaissance de l’existence de différences entre les sexes. En revanche, la fixation sur la scène primordiale conduit à la répression de la différence sexuelle, au fétichisme et à la misogynie parce que les femmes ne répondent pas à la fantaisie de la «mère phallique». L’élimination de cette différence symbolique entre les sexes conduit à la création d’un mythe de conception et d’origine «pures», de «Conception Immaculée», d’où tous les mythes d’origine divine et pure proviennent, comme celui de la race aryenne, etc. Les racistes s’enflamment et se fanatisent facilement, parce que, inconsciemment, ils s’excitent sexuellement quand ils remarquent «l’autre», car chaque personne différente (différente du conformisme de genre et de groupe), leur rappelle ce qui est impossible et inquiétant pour eux – l’existence de Différence (sexuelle). Par conséquent, selon l’analyse psychanalytique, la personne raciste a été impliquée dans un dilemme non résolu, est emprisonnée dans des états psychiques archaïques en orbite des identifications imaginaires avec l’autre, qu’ils ne peuvent pas accepter comme différent. Alors, l’autre doit devenir «soi-même» (ce qui est impossible) ou être exterminé. Ainsi, la relation avec l’autre est paranoïaque et fétichiste, c’est à dire beaucoup plus aliénée que l’hystérie ou la névrose. http://www.x-pressed.org/?xpd_article=the-psychopathology-of-a-racist&lang=fr
    • Eridan
      décembre 14, 12:29 Reply
      ??? Vous croyez vraiment à toutes ces fadaises...?
  52. Eridan
    décembre 13, 04:05 Reply
    Je reprends à nouveau ceci : @Pfff : « Une hypothèse n’a absolument pas été retenue : qu’un grand nombre de français ne veulent plus d’une immigration musulmane ressentie, de plus en plus, comme une invasion. » Ou de l'art de présenter les choses de manière avec des mots inadéquats. On peut considérer que, notre société n'ayant pas été capable de gérer l'immigration des dernières décennies, il pourrait être opportun de « faire une pause » de manière à remettre les choses en ordre, mais cela n'a aucun rapport avec une éventuelle « invasion musulmane ». Ce n'est de toute façon pas là le problème actuel, mais bien la dangereuse gangrène de la bigoterie salafiste morbide qui gagne une frange grandissante de la population immigrée aussi bien que nombre de d'autochtones déboussolés en quête de repères simplistes, comme le dénonçait notamment l'émission de ARTE du 1/12 « Face aux salafistes » http://www.arte.tv/guide/fr/049281-000-F/face-aux-salafistes où l'on pouvait voir à l'oeuvre le prédicateur Pierre Vogel et où l'ancien maire de Berlin Klaus Wowereit indiquait que, à son avis, au train où vont les choses, il y aurait bientôt à Berlin des quartiers salafistes. Le journal israélien Ha'Aretz commentait ainsi le résultat du premier tour : http://www.courrierinternational.com/article/vu-disrael-la-victoire-que-letat-islamique-esperait?utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Twitter#link_time=1449819980 Si des pays comme la France et les Etats-Unis finissent par élire Le Pen ou Trump, exprimant ainsi que des concessions sont possibles sur le pluralisme, la liberté et la laïcité, alors cela prouvera que l’Etat islamique a raison de soutenir que ces valeurs ne comptent pas.” Et même si ça n’arrive pas, “la vague d’islamophobie, de nationalisme et de bigoterie qui déferle sur les démocraties occidentales a déjà apporté à l’Etat islamique la victoire qu’il attendait.”
    • u't z
      janvier 06, 17:03 Reply
      Je reprends aussi ceci : "Je reprends à nouveau ceci : @Pfff : « Une hypothèse n’a absolument pas été retenue : qu’un grand nombre de français ne veulent plus d’une immigration musulmane ressentie, de plus en plus, comme une invasion.» je crois qu'il y a un truc que le belgocentrisme de certain ne capte pas, le fait musulman en france est plus ancien qu'en belgique, depuis l'annexion coloniale de l'algérie..., et si l' "algérie française" avait eu le destin que soutenait le pen (la méditerranée traverse la france comme la seine traverse paris) en temps et en heure, la RF serait à moitié musulmane aujourd'hui.... (mais à quoi bon une uchronie à la Tourn' au-bosphore-et-pas-à-grenade-bien-sûr!) immigration "ressentie[...]comme une invasion" la ségrégation spatiale des "immigrés" en RF est sans commune mesure avec la nôtre en belgique, et beaucoup moindre toutefois (quoique aussi/plus ancienne) que celle des bantoustans arabes d'israël mais "ressentie, de plus en plus, comme" telle. en zo voort
  53. Mélanippe
    décembre 13, 11:07 Reply
    http://premium.lefigaro.fr/vox/politique/2015/12/11/31001-20151211ARTFIG00302-manuel-valls-et-la-guerre-civile-le-coup-de-gueule-de-perico-legasse.php
  54. Shanan Khairi
    décembre 13, 13:47 Reply
    On se définit par ses actes et le vote en est un. Quand on vote pour des fachos, on est un facho. Il est en effet bon de le rappeler.
    • moinsqueparfait'
      décembre 13, 21:43 Reply
      Et quand on vote communiste, on est un communiste. Mais ça, vous ne le rappellerez pas.
      • Status Quo
        décembre 14, 12:21 Reply
        En outre, c'est le communiste qui va déterminer qui est facho ou ne l'est pas, en fonction de ses petits critères. Il est amusant.
  55. Albino Galuppini
    décembre 13, 14:17 Reply
    Attaque à Paris. L’autre vérité [Lien vers une vidéo conspirationniste effacé. Note du Censeur Sel]
  56. Tournaisien
    décembre 13, 14:44 Reply
    Tout ne peut pas être négatif ... sans faire d'angélisme. Marcel, Je suppose que vous serez d'accord avec moi pour dire que la COP21 a été un réel succès, même si les accords ne sont pas parfaits. Enfin un bon point à mettre au crédit de Hollande. Il faut dire qu'en l'espèce, il avait l'appui de Fabius, qui est un des plus solides de son gouvernement.
  57. Mélanippe
    décembre 13, 17:28 Reply
    Non Marcel, l'homoparentalité n'est pas hors sujet. J'écris actuellement un livre pour montrer qu'il y a un lien entre le retour du "fascisme" et l'éradication de la différence sexuelle, l'attaque contre la scène primitive et le "déni" sur notre histoire et nos racines familiales (sans tomber dans l'archaïsme de l'arbre généalogique).
    • Marcel Sel
      décembre 13, 18:11 Reply
      Oui mais ça, c'est votre problème. Je ne crois pas qu'il y ait un lien, ou plutôt, je suis persuadé qu'il n'y en a pas.
      • Mélanippe
        décembre 13, 18:17 Reply
        Pour comprendre le nazisme vous devriez vous replonger dans l'histoire familiale d'Hitler et des Le Pen. Autrement, vous passez à côté de beaucoup d'élément pour la compréhension de l'antisémitisme et du nazisme. Par ailleurs ce n'est pas mon problème... mais celui de tout un chacun.
      • Mélanippe
        décembre 13, 18:24 Reply
        Que vous le vouliez ou non, quand vous remontez dans l'histoire familiale de BDW, c'est bien "sa" scène primitive qui vous interroge.
      • Burton Roger
        décembre 14, 00:49 Reply
        ahah je laisse le soin à Mélanie de tisser son fil pseudo-analytique : je suis aussi un lecteur de Legendre, passionnant, mais malheureusement bien à côté de la plaque sur ce sujet ... Mélanie, Mélanie ... . je te suggère de relire Lacan. Qu'il y ait une lecture analytique du fascisme, c'est certain par ailleurs. A revoir: Salo de Pasolini.
        • Mélanippe
          décembre 14, 09:37 Reply
          Chercher à comprendre pourquoi l'on devient raciste ou pire fasciste, nazi est la meilleure manière de s'en prémunir. Si nous lisons les livres de MS, c'est aussi pour comprendre (pulsion épistémophilique)
        • Mélanippe
          décembre 14, 13:45 Reply
          Legendre (avec un nom pareil...) passionnant. un bon névrosé qui ne marche pas dans les clous.
  58. Wallon
    décembre 17, 18:09 Reply
    Puisque vous détestez les Lepen, alors que vous n'êtes même pas électeur français, je vous conseille de lire HISTORIA, de décembre 2015, Jérusalem toujours ressuscitée (de la destruction du Temple à l'intifada). [Phrase mettant en doute l'humanisme et les qualités d'une civilisation autre effacée. Note du Censeur Sel]. Oubliez donc Mai 68, Dany le Rouge et Nuremberg. C'est vieux et dépassé.
    • Wallon
      décembre 18, 10:34 Reply
      Pourquoi mettez-vous en doute la civilisation européenne et plus particulièrement la germanique ? Vous ne pouvez plus cacher vos sympathies, n'est-ce-pas ?
    • u'tz
      décembre 18, 23:54 Reply
      jean-marie lepen en juda macchabée... avec sa marine de la terre franche
  59. Capucine
    décembre 17, 21:46 Reply
    Hello ! Bonsoir Je ne serai jamais raciste ,c est comme ça ! Par contre je suis réaliste et optimiste tellement j ai souffert des manques politiques . Bon noël et bonne année 2016 Nous devons être solidaire ,aimant comme jamais ! J ai confiance dans le courage des Petits Belges . Aimons nous les un les autres . Tout gentiment.
  60. Mélanippe
    décembre 18, 13:18 Reply
    Mon cadeau de noël: sur les guerres de reiigion, la Cop 21, Dark Vador (le Soleil Noir), et la montée des nationalismes: http://www.astrologiequebec.ca/show.php?id=4624
  61. Mélanippe
    décembre 20, 13:27 Reply
    Mon cadeau et espoir pour Noël: https://www.youtube.com/watch?v=HTm-vTSNFbU La musique Celte et Soufie réunie. L'amour du féminin qui nous a mis au monde.
    • Status Quo
      décembre 20, 16:37 Reply
      Bon, quelqu'un pourrait balayer en dessous du sapin, là ? Je sais pas qui m'a fichu ça là, c'est pas le parc à containers, bon sang !
  62. Mélanippe
    décembre 20, 15:57 Reply
    Je fais un grand rêve pour 2016. L'Europe des cultures remplace l'Europe des banques. La Grèce est sauvée. L'Allemagne apaisée. La France et la Belgique réconciliée de l'intérieur. Attention Marcel, comme dans la chanson de Dutronc ( Un joujou extra qui fait crac boum hu), mes rêves finissent toujours par se réaliser tôt ou tard.
  63. Capucine
    janvier 30, 12:56 Reply
    Merci pour cet article Marcel! En parlant de famille,quand un nazi y entre ,il fait ressortir sa face gentille,sympa,aimante respectueuse,que du beau ,ce n est qu en le connaissant un peu mieux qu on s aperçoit de son influence brunâtre sur une petite famille simple . Il pourrit de l intérieur tel un tartuffe bien organisé. Madame Lepen est en train de rendre son FN familial plus doux,plus arrondi,plus humain,plus structure ,c est durant cette année qu elle va passer a une vitesse supérieure en profitant du désarroi des Français et du chaos politique. Idem en Belgique avec l extrême droite que Marine et Marion soutiennent avec affection. Idem pour d autres pays d Europe ....... Bon Week end a tous.

Leave a Reply

Attention, les commentaires n'apparaîtront qu'après modération.