La N-VA n’est pas raciste, elle n’aime pas les Congolais, c’est tout.

Capture d’écran 2014-05-19 à 00.02.28Le nationalisme mène toujours à une exclusion. C’est inévitable. Même quand la direction d’un parti nationaliste tente désespérément de le cacher ou de l’empêcher en inventant un soi-disant « nationalisme inclusif », comme Bart De Wever le fait. Cette fois, c’est apparemment le bourgmestre de Denderleeuw qui nous offre une démonstration de xénophobie, ou plutôt de noirophobie. Du moins, si l’on en croit la Chaîne TV-Oost et le magazine gratuit Goeiedag Denderleeuw. Ce dernier rapporte que la dixième édition de Denderleeuw Kleurt (« Denderleeuw coloré ») n’aura pas lieu. Le collège des échevins a décidé d’annuler la fête qui « ne correspond pas aux critères » du plan pluriannuel.

L’organisation de Denderleeuw Kleurt a eu beau étendre le programme en mettant l’accent sur l’intégration et la coopération au développement, ça n’a pas suffi. D’après l’échevine CD&V Sofie Renders, « il n’y avait pas de problème avec six des huit groupes à l’affiche mais la N-VA s’est concrètement opposée à la programmation de deux groupes locaux d’origine congolaise. » Le parti nationaliste voulait, selon l’échevine, les remplacer par deux groupes de danse folklorique. Bon. On est en campagne. On ne peut faire totalement confiance à personne et apparemment, d’autres CD&V auraient approuvé l’interdiction, mais dans une vidéo diffusée sur TV-Oost, c’est bien le bourgmestre Jan De Dier (N-VA) qui déplore que la « Wereldfeest », que les organisateurs prévoyaient d’organiser en remplacement de Denderleeuw Kleurt, y ressemblerait trop. Apparemment, ce nationaliste veut bien d’une fenêtre sur le monde, mais sans trop de couleur.

Le bourgmestre explique même que « les gens de partout sont les bienvenus dans notre commune, mais avec cette notion que quiconque veut s’établir ici doivent plutôt s’adapter à nous que le contraire ». Là, on comprend mieux. Il n’y a pas de racisme dans cette interdiction. Non, non ! Loin d’eux l’idée d’interdire un festival parce que deux groupes de Congolais, noirs de surcroît, y apparaîtraient. Ah non ! Le vrai problème, c’est qu’au lieu de belles danses folkloriques flamandes bien de chez nous, ces Noirs jouent de la musique de sauvages inadaptée à la culture de la jeunesse de Denderleeuw. Sans compter que si ça se trouve, au lieu des beaux tambours des milices d’autrefois, recyclés chez les jeunes nationalistes, ces Africains sont encore capable de jouer du djembé ! Gorverdomme ! Pire : des jeunes du cru pourraient se mettre à écouter de la musique congolaise chez eux ! Imaginez la dérive ! La détresse des parents ! L’insulte à la culture musicale flamande ! Après, qui sait s’ils n’écouteraient pas carrément de la musique zouloue !

Mais soyons de bonne guerre. Ces deux groupes congolais ont visiblement manqué de diplomatie. S’ils avaient plutôt basé leur répertoire sur Micha Marah, mis des costumes du cru et promis de boire désormais leur café avec une dose de chicorée, nul doute que monsieur De Dier les aurait trouvé plus sympathiques. Parce que chez les nationalistes on n’est pas xénophobe. On n’aime pas que d’autres cultures inférieures viennent polluer la sienne, c’est tout. Faut pas déconner.

Triste constat à joindre à cette minable attitude qui témoigne pour le moins d’une mentalité étriquée : la N-VA a obtenu l’assentiment d’une majorité du collège pour éradiquer les deux groupes congolais. Et là-dedans, il y aurait des libéraux et des chrétiens-démocrates. Toujours est-il que sans les nationalistes, le problème ne se posait tout simplement pas. Alors, le prochain qui me dira en face que la N-VA est un parti comme les autres, parfaitement démocratique, aura droit à un grand rire. Le seul problème, c’est qu’il me fera mal aux commissures.

 

Previous Vol au dessus d'un nid de cocus
Next La N-VA au fédéral ? Ceci n’est pas un gouvernement !

You might also like

0 Comments

  1. MUC
    mai 19, 08:23 Reply
    "Le collège des échevins a décidé d’annuler ..." . Il n' y a que le NVA dans ce collège ? Non, donc les autres sont aussi "raciste" que le NVA. Pourquoi est-ce qu'ils soutiennent le NVA ? Quel est leur motivation ?
    • Philippe
      mai 19, 11:02 Reply
      Le racisme est le symptôme terrifiant d'une maladie polymorphe. Dans le contexte flamingant actuel de pathologie morbide et de régression obsessionnelle, vous devriez écouter les sages qui se proposent de vous aider et offrent des conseils pour s'en prémunir, afin de ne plus retourner, comme c'est si souvent le cas dans une certaine Flandre, à l'âge de pierre.
      • Trilby
        mai 19, 20:20 Reply
        Rien qu'à vous lire je frissonne déjà d'angoisse ... Ai confiance ... Ai confiance ... Il ne faut pas penser bien pour les autres, il faut juste leur faire confiance ou simplement faire confiance dans l'argumentation et l'échange ...
        • Philippe
          mai 20, 12:47 Reply
          Encourager l'automédication ? Faire confiance aveuglément à des malades ? Vous prônez une hérésie... C'est comme soigner un cancer avec des soupes de légumes flandria ! Pour cette maladie qu'il faut combattre les seuls qui sont de confiance sont les "sages" ou "spécialistes" si vous le souhaitez.
        • Trilby
          mai 20, 15:51 Reply
          Je ne suis ni sage, ni spécialiste mais je me fais confiance pour penser moi-même pour moi-même ... Pas besoin de vous ... C'est un choix assumé ... Bye bye alors ?
        • Philippe
          mai 21, 19:39 Reply
          Bye bye ? Assume mon grand puisque tel est votre volonté ! ;-)
    • Franck Pastor
      mai 19, 15:11 Reply
      Curieux de le savoir aussi, mais soyons francs, personne ne croit à des raisons purement artistiques. Ça sent pas bon à Denderleeuw en ce moment.
  2. Philippe
    mai 19, 08:58 Reply
    Ceci n'est que triste réalité...Triste constat à joindre à cette minable attitude qui témoigne pour le moins d’une mentalité étriquée : la N-VA obtiendra l’assentiment d’une majorité pour éradiquer le français là ou cela freine le développement du flamand. Et là-dedans, il y aura des libéraux et les chrétiens-démocrates, Groen et SPA n'étant jamais loin dès lors qu'il s'agit d'affirmer le caractère flamand quelque part...
  3. uit't zuiltje
    mai 19, 10:51 Reply
    @Marcel ..."chez les nationalistes on n’est pas xénophobe. On n’aime pas que d’autres cultures inférieures viennent polluer la sienne, c’est tout." les cultures supérieures à la sienne non plus du reste. Faut pas déconner, "hier vlamingen thuis zijn", c'est écrit ... ils savent pas lire ces congolais... (humour flamand)
    • Trilby
      mai 19, 20:23 Reply
      N'importe quoi ! "Supérieure dites-vous ? Si ce n'est pas vous c'est donc votre frère ...
      • Philippe
        mai 20, 10:24 Reply
        "les cultures supérieures à la sienne non plus du reste..." Mais oui Trilby, supérieures ! Tout est dans la têtes... Dès lors que l'on considère des cultures comme "inférieures" on s'expose à en trouver d'autres supérieures... Des lacunes d'éducation à la démocratie et à ses valeurs ainsi qu'un complexe culturel faisant le reste... D'où le "régression obsessionnelle" !
        • Marcel Sel
          mai 20, 12:23 Reply
          Philippe, on peut tout aussi bien appliquer ça à la culture française…
        • Philippe
          mai 20, 12:36 Reply
          M'Sieur Sel, ai-je dis ou même sous entendu le contraire.. ? C'est vrai qu'en parlant de complexe culturel, j'éliminais la culture française ;-) Tout est dans la tête
        • Trilby
          mai 20, 15:54 Reply
          Tout est en effet dans la tête du nationaliste et pas ailleurs d'ailleurs ...
  4. GuyF
    mai 19, 11:33 Reply
    [LE CENSEUR SEL OSE ESPÉRER QUE PAR "IGNARES", VOUS ENTENDEZ LES NATIONALISTES EN GÉNÉRAL ET PAS LES FLAMANDS EN GÉNÉRAL. IL PUBLIE À CETTE CONDITION] Evidence de la nécessité de se séparer de ces ignares de leur propre fonctionnement cognitif irrécupérables !
  5. Tournaisien
    mai 19, 12:58 Reply
    Partie d'échecs ... Rétroactes. - La NV-A mise sur la carte communautaire dans la pré-campagne électorale. Epouvantail. - Sondages : la NV-A serait le grand vainqueur en Flandre. Certains lui prédisent jusqu'à 33 sièges sur les 87 dévolus aux Flamands au niveau fédéral. Si ça se vérifie, ils seront incontournables, car il ne faudra pas compter sur le CD&V pour jouer la carte du déni de démocratie en formant une quadripartite avec le SPA, l'Open VLD et GROEN. - Le PS se muscle. Il a compris quel était le danger : si De Wever est incontournable, l'alternative qui sera imposée aux Francophones sera : "choisissez : ou bien du communautaire pur et dur, ou alors vous accepter des mesures socio-économiques dures, finances publiques obligent (doctrine allemande). Inacceptable pour le PS qui verrait illico le PTB lui bouffer encore 10 à 20 % aux prochaines élections! - Le PS préfère donc le clash, sur la base d'un argument très simple : "Les Flamands, on les tient par les couilles avec Bruxelles ... De Wever on l'aura à l'usure". - Pendant ce temps, le MR joue la carte des "pragmatiques". De Wever sera incontournable en Flandre, la chose est entendue; il faudra donc bel et bien qu'on négocie avec lui. Ceci étant, eux, ça ne les dérange pas de trop puisque la contrepartie du "socio-économique drastique", ça leur convient plutôt bien. D'où la position mi-chèvre mi-raisin du parti de Charles Michel. Stratégie, quand tu nous tiens. - Le PS sent l'oignon. Danger ! Il faut impérativement diaboliser le MR. Du côté du CDH et d'Ecolo, ces deux partis à leur botte, c'est déjà gagné, mais comment faire basculer le MR ? Rien de plus simple. Il suffit de les diaboliser, de les faire passer pour des traîtres à la cause francophone. Et en avant que je te les diabolise ! Le résultat escompté est au rendez-vous : le MR se défend de toute collusion avec la NV-A ... et il finit par cracher le morceau. "Nous ne montrons pas en négociation avec De Wever" . À vrai dire, une réponse de Normand ... car ils ravaleront leur parole aussi sec. En attendant, le PS a marqué un point : il les a fait sortir du bois. - Nouveau sondage : la NV-A serait incontournable. Le MR infléchit son discours : il renvoie dos à dos (c'était de bonne guerre) la NV-A et le PS. "Avec ces deux-là, c'est le blocage assuré!". - Une faille que De Wever n'a pas pris longtemps à analyser. Il sort du bois illico (à six jours des élections) : "le plan A : un gouvernement fédéral socio-économique, sans plus le PS". Bingo ! Et voilà le PS transformé en zwarte Piet ! Bien joué, Bart ... là, il faut reconnaître que tu as sacrément retourné la crèpe. ... Conclusions : Tout dépendra, non pas du score de la NV-A (cela, on le sait déjà), mais bien du score du PS, et donc du score du PTB corollairement. En clair, l'extrême gauche taillera-t-elle suffisamment de croupières au PS pour le fragiliser et le faire retomber autour de 30%. Si tel est le cas, le MR pourrait éventuellement escompter reprendre la main ... mais avec qui ? Là est le problème. Là est le véritable problème tant le PS est parvenu à lobotomiser le CDH (Milquet prend ses ordres au boulevard de l'Empereur, c'est bien connu) et Ecolo (plus bisounours que jamais). Et d'ailleurs, Demotte est là qui veille au grain. La contrepartie de leur loyauté, à savoir leur capacité à résister au chant de la sirène bleue, ne sera-t-elle en effet d'être assuré de monter en majorité pour un nouvel Olivier à Namur (ces oliviers en pot que Demotte a cru bon devoir offrir voici une dizaine de jours à ses partenaires de majorité ... tout un symbole). ... Ce qui revient à dire quoi ? Soyons clairs ! Le PS cadenasse à Namur, et ce faisant, il tient par les couilles le CDH (Milquet à des couilles, c'est bien connu) et Ecolo (des couilles vertes, comme il existe des cornes vertes) pour le Fédéral, histoire de bloquer le jeu au maximum. Le problème, c'est que cette fois-ci, la NV-A, on ne s'en fera plus quitte. La preuve en est : la NV-A a même déclaré accepter faire fi du communautaire ! Pensez donc ! Et puis, quand même, il y a le respect des sacro-saints principes démocratiques. Et dès lors qu'ils sont "sacro-saints" ces principes démocratiques, ils devront bien être respectés ... au moins par le CD&V. Ce parti a fini par accepter en 2010 par avaler son chapeau, mais cette fois, on ne l'y reprendra plus. ... Donc, je me résume, le PS tient par les couilles les deux pieds nickelés à Namur et, par ailleurs, la NV-A, démocratie oblige, est devenue totalement incontournable. Qui gagnera la partie ? La démocratie, au risque de la NV-A, ou le PS tout puissant et ses deux succubes vert et orange ? En 2010, Di Rupo, de guerre lasse, avait fini par remporter la partie ... et s'était imposé comme le "sauveur du pays". Sera-t-il cette fois le "fossoyeur de la Belgique" ? Car on peut dire ce que l'on veut de la NV-A, mais l'expression démocratique dans ce pays, si elle a encore un minimum de sens, imposera de renvoyer cette fois l'ascenseur dans l'autre sens. ... Ce sera donc la réforme libérale (dégrèvement de la fiscalité sur les entreprises, allègement fiscal sur les successions, limitation du chômage, réduction de la dette publique, en clair un ralliement à l'orthodoxie dictée par Berlin) ou le blocage complet, en clair l'aventurisme ... je dis l'aventurisme, car le splitsing, Bruxelles oblige, est hélas impossible dans ce pays. Un aventurisme dont les conséquences à terme pourraient devenir dangereuses, tant à l'échelle du pays (montée de la pression des extrémismes, apparition de la violence) qu'à l'échelle européenne (fissuration du modèle européen, encouragement donné à d'autres régions d'Europe à se lancer à leur tour dans l'aventure (Ecosse, Catalogne ...)). ... Une situation n'est pas l'autre. D'une partie d'échecs à une autre, les enjeux et les jeux peuvent radicalement se retourner. Autant Di Rupo et le PS avaient été les grands gagnants en 2010, autant cette fois, il se pourrait que ce soit in fine la NV-A et De Wever ... qui seront parvenus soit à s'allier le MR (et l'Open VLD, libéralisme oblige), soit à faire péter la boutique en en reportant la responsabilité essentielle au PS. ... Bien vu monsieur De Wever . On sait aujourd'hui pourquoi vous caracolez à 33% d'intentions de votes en Flandre : vous êtes, hélas pour une majorité de Francophones, loin d'être un idiot politique.
    • Trilby
      mai 19, 20:30 Reply
      Pfff ... Cette occasiob Bart l'a déjà ratée ... Pas de réchauffé svp !
  6. Philippe
    mai 19, 14:04 Reply
    La nva fait aussi dans le mensonge et l'homophobie ... Pour rappel, Mis à part les pertes du fait de maladies et des conditions d'hygiène, il n'y eu pratiquement pas de perte de soldats flamands sur le front de l'Yser durant les 3 années et autre fait, plus de 65% des troupes flamandes engagées l'étaient dans l'artillerie et la logistique... Question à deux balles, qui comblait alors les trous dans les tranchées ? Source: http://www.7sur7.be/7s7/fr/1502/Belgique/article/detail/1891295/2014/05/19/Une-caricature-d-Elio-Di-Rupo-fait-des-remous.dhtml
    • MUC (fatigué)
      mai 20, 21:23 Reply
      Philippe, "la logistique" a été créé par les E.U. pendant la deuxième guerre mondiale...
      • Philippe
        mai 21, 20:51 Reply
        Suis donc bête.... A l'époque les obus, les munitions, la nourriture, les vêtements arrivaient tout seuls sur le front en 1914 ! Les américains sont encore plus cons d'avoir inventé la logistique en 1940 alors que tout se passait si facilement avant ..! MUC encore une fois suivre quelques cours d'histoire, même à Anvers, ne fait pas d'un étudiant un Historien ! Toute ressemblance avec le grand malade d'Antwerpen n'étant que purement fortuite... ;-)
  7. Sanchez
    mai 19, 14:14 Reply
    Franchement, les nationalistes et leur rigidité intellectuelle c'est pas ma tasse de thé(le NVA et son gourou en tête...), encore moins le racisme décomplexé de certains mais dans ce cas ci précisément je ne fais pas la même interprétation des faits que le journaliste qui a écrit l'article, je m'explique ; Je suis moi même d'origine immigré et j'ai un problème avec toutes les fêtes communautaires visant à présenter les cultures des immigrés parce que ça renvoi chaque immigré à son pays d'origine, les africains vont être invités à jouer du tamtam et à faire de la danse africaine, les marocains à faire de la calligraphie arabe préparer du couscous et chanter des chants orientaux etc...Bref même si souvent l'intention est bonne et veille à faire en sorte que les immigrés se sentent bien accueillis, je ne peux pas m’empêcher de penser que non seulement ça véhicule des clichés (un congolais peut détester le tamtam et aimer le piano ou le violon, est-il le bienvenu à ces fêtes communautaires ?). Je vais même aller plus loin, je trouve qu'il y a une forme de paternalisme , "Ils sont vraiment sympathiques ces noirs qui font des danses tribales..".. Ensuite, j'ai regardé le programme complet du festival, il y a des chanteurs berbères du RIFF marocain, un Rwandais etc...bref pourquoi la NVA s'oppose aux 2 groupes congolais et pas au Riff ou au Rwandais, il y a peut être une autre explication que le racisme anti-congolais....le raccourci à l'air facile. Je vais rajouter encore 2 choses, il y a très souvent des partis politiques (ex: le PS) derrière ces fêtes communautaires et quand on a l'occasion de cotoyer de prêt ces personnalités politiques de premier plan, on s'aperçoit bien vite qu'elles sont bien plus intéressées par les retombées politiques de ce genre d’événement que par Evénement en lui même Ca peut paraître démago mais faites en l'expérience , vous risquez de ne pas être déçut.... et la dernière chose, je ne suis pas sur non plus que ce genre d’événement apporte quelque chose à l'intégration, c'est pas en revoyant les gens à leur culture d'origine qu'on les aide à devenir des citoyens belges à part entière. Le congolais , son désir c'est pas que quand il se promène dans la rue , que les gens se disent "cet homme vient d'un pays ou la culture est riche ou il y a des danses et des chants magnifiques...", ce que le congolais veut c'est que quand il présente pour un emploi ou un logement il soit considéré exactement comme n'importe quel autre citoyen belge sans prêter attention à son pays d'origine ou sa couleur, non ?
    • Marcel Sel
      mai 19, 15:37 Reply
      Selon la commune, c'est le fait qu'il n'y avait pas de place pour du folklore flamand… à une fête "mondiale" qui posait problème. Par comparaison, à Couleur Café ou dans d'autres festivals multiculturels, personne ne pense même à instaurer ce genre d'équilibre. On commence par supprimer deux groupes congolais, et on fini par imposer des groupes uniquement du terroir. Qu'on aime ou non les fêtes polyethnique décide si on y va ou pas. Mais qu'on supprime des groupes par excès de "multicul" comme on dit dans l'arrière-ban nationaliste, non. Si je vais à un tel festival, ce n'est pas pour voir des groupes de danses folkloriques flamandes qui n'ont rien à y faire. Ça montre bien que l'expression culturelle est cadenassée et que les couleurs, c'est un peu, mais pas trop.
      • Trilby
        mai 19, 20:38 Reply
        Je suis tout à fait d'accord avec le commentaire et Sanchez et le votre Marcel mais je ne suis pas sûr que vous l'avez écouté ... sinon entendu ...
      • uit 't zuiltje
        mai 19, 23:57 Reply
        à) il pourrait peut-être engagé des strip-teaseuses flamandes à la place...pour le folklore je veux dire b) mais enfin Marcel, pourquoi donc une fête "mondiale" se priverait de wereldburger c) "multicul" comme on dit partout même quand on a pas l'humour flamand, on ne croit qu'il s'agit de "cul" lorsqu'on dit "multicul"... qu'à st-michel
    • uit 't zuiltje
      mai 20, 00:06 Reply
      "un congolais peut détester le tamtam et aimer le piano ou le violon" bingo! Sanchez vous avez tout compris c'est celui-la qu'on veut bien ici! (humour flamand à 30%)
    • Démocrate
      mai 20, 22:38 Reply
      Sanchez, vous avez raison, parfaitement. Le paternalisme ethnicisant renvoie évidemment à un racisme aussi. Un citoyen quelles que soient son origine, couleur, conviction ou religion est égal à un autre citoyen. Point. Il a droit aussi à un traitement égal (indifférence à la soi-disant "différence") Ces fiestas communautarisantes ethnicisantes sont bien sûr à relier à cette mentalité petite-bourgeoise étriquée qui pense en termes de "foires" et "expos" où l'on parque toujours l'autre de l'extérieur dans un rôle cliché pré-maché. Un racisme de fait. Aussi. Vous avez mis le doigt dessus. Soyez remercié pour votre vision claire et lucide. Rare par les temps qui courent.
  8. wallimero
    mai 19, 22:43 Reply
    @ Marcel, et encore un billet bondé d'à-prioris et de pensées pré-formattées à la gauche caviar. "Il n’y a pas de racisme dans cette interdiction. Non, non ! Loin d’eux l’idée d’interdire un festival parce que deux groupes de Congolais, noirs de surcroît, y apparaîtraient" C'est qui qui parle d'interdiction? Les finances publiques ne sont plus utilisées pour financer Oxfam - magasins du monde pour un évènement à sucrer toute organisation altermondialiste. Quelle scandale! On sait bien que si la gauche organise quelque chose, elle doit être subsidée à fond, et qu'au grand jamais ne peut-on encore réduire cette manne publique! On doit donner du travail à tous ces grands défenseurs de la cause des pauvres! Dans tout ton reportage on ne dit mot de tes congolais, simplement que sont les mêmes qui ont essayé de soustraire des subsides sous une couverture différente, comme quoi ils sont convaincus de leur droit divin d'être subsidés. Mais soit, je sais, dans cette campagne, on n'est pas à un mensonge près, il s'en va de la survie de tout un système de copinage et de Sucreries Bruxelloises. Revoir les subsides devient donc une interdiction, car apparemment pour la gauche rien ne sait se faire si on ne peut pas taxer le public. ça montre bien que l'expression culterelle est cadenassée et que les couleurs, ça ce paye. Que l'on puisse faire un autre choix pour les deniers publics que celui de financer des groupuscules gauchistes est même impensable. Belle démocratie. C'est toute une industrie d'assistés politiques qui permet la main-mise sur la société qu'il faut garder en place. Ah bon, dans ta conception de Multikul la culture de chez nous n'a plus rien à faire. ça on avait déjà compris. suffit de regarder les succès de l'interdiction gauchiste pour des mesures d'accompagnement migratoire et l'effet de ceci dans certaines communes Bruxelloises. joli Marcel, vraiment joli wallimero
  9. thomas
    mai 20, 10:44 Reply
    Multicul pour Marcel ça veut donc dire les cultures de toutes les couleurs du monde, sauf celle des blancs. Pourtant je crois que les occidentaux sont les plus ouverts envers les autres cultures. On aime la cuisine chinoise, thai, les kebabs, etc. On organise des festivals multiculturelles, etc. On aime la "wereldmuziek" Combien de (par exemple) marrocains aiment aller au théâtre en Belgique? ou d'autres événements culturelles "belges"? Ou manger du stoep avec saucisses? Visiter des musées avec de l'art historique/contemporaine belg? Visiter la cathédrale d'Anvers, non pour des raisons religieuses, mais juste par curiosité, pour s'enrichir culturellement, pour voir les peintures de Rubens ou l'architecture européenne historique? En général, ça ne leur intéresse pas, ils ne veulent que de leur propre culture, leur propre nourriture, leurs propres "gens" (demanez à un marrocain si vous pouvez vous marier avec sa fille).
    • Marcel Sel
      mai 20, 12:29 Reply
      thomas si pour vous l'intégration, c'est manger du stoemp saucisses, vous allez bien mal. Mais personnellement, c'est une marocaine qui m'a fait découvrir de délicieux restaurants belges, thaï, chinois, et c'est une chinoise qui m'a amené à découvrir des expositions diverses. Votre vision des "marrocains" montre à quel point, dans certaines familles belges, on se persuade que ceux-ci sont incapables de s'intégrer. Sinon, pour le "multicul", à Couleur Café ou à d'autres festivals, on mélange des Belges et des "allochtones", comme vous dites, pour faire des choses en commun. Mais ça n'est pas du folklore belge en plus d'autres tonalités, ce sont des fusions de diverses tendances musicales. Sinon, je me demande si un "Marocain" serait bien accueilli chez vous si lui demandait la main de votre fille. Eh oui, vos arguments sont franchement à double tranchant !
      • thomas
        mai 20, 13:51 Reply
        Un homme musulman avec une fille non musulmane ne pose bien sûr pas de problème pour eux. Je vous ai déjà expliqué les origines de ma femme. C'est plutôt elle qui s'opposera farrouchement contre une mariage de notre fille (qui est de couleur mixte) avec un musulman. Elle est très bien placé (mieux que vous et moi) pour observer le racisme des différentes communautés. Elle voit des communautés qui veulent allègrement faire partie de la société et participer, qui embrassent la société et ses valeurs et qui ne s'opposent pas à des marriages mixtes. Et elle voit des communautés qui ne le veulent pas et ne le feront pas. Et c'est très frustrant pour elle, parce que c'est cette dernière catégorie qui est à la base des préjugés généralisantes sur "les étrangers".
        • Philippe
          mai 21, 07:54 Reply
          A chacun ses valeurs ... Et alors ? Mais faire de quelques cas rencontrés une généralité envers une population donnée en la stigmatisant comme certains savent si bien le faire de manière édulcorée ou voilée... Cela porte un nom Monsieur thomas !
  10. Philippe
    mai 20, 12:06 Reply
    L'actualité et la faits... La Flandre, nouvel(sic) eldorado de la corruption !? la "Goed bestuur" disent-ils... "la liste des (mé)faits autour de l'un des festivals les plus célèbres du pays ne cesse de s'allonger..." Source/ http://www.lalibre.be/culture/musique/tomorrowland-et-la-corruption-537af31435704f05d6979386
  11. Capucine
    mai 31, 16:41 Reply
    un bon gospel fait pourtant tant de bien.

Leave a Reply

Attention, les commentaires n'apparaîtront qu'après modération.