Filip Dewinter habillé en «oustachi» et la VRT n’y voit que du feu !

"Dewinter colle des affiches avec une veste de l'armée croate" (sic)

« Dewinter colle des affiches avec une veste de l’armée croate » (sic)

Pour sa campagne d’affichage, le Vlaams Belang Filip Dewinter s’est amusé à revêtir ce qui selon lui serait un «uniforme de l’armée croate». La VRT titre de la même façon, précisant heureusement que le blason est celui «d’une milice croate de la guerre de Yougoslavie…» Un peu court toutefois. Elle aurait dû ajouter que Filip Dewinter avait choisi un uniforme des HOS (Force de Défense croate), une milice effectivement active pendant la Première Guerre yougoslave, et dissoute en 1992. Elle appartenait au Parti Croate des Droits, une organisation d’extrême droite partisane d’une Grande-Croatie intégrant la Bosnie-Herzégovine. De ce fait, les HOS comptaient des combattants musulmans.

Le problème avec la Force de Défense croate, c’est que son acronyme HOS est identique à celui des forces oustachies épouvantablement célèbres pour les crimes atroces commis pendant la Deuxième Guerre mondiale — les oustachis étant parmi les alliés les plus violents de l’Allemagne nazie. La devise qui figure sur le blason des HOS que porte Filip Dewinter est «Za Dom Spremni» (Prêt pour la nation), qui était aussi le salut oustachi. L’année dernière, le footballeur Josip Simunic a ainsi été suspendu par la Fifa pour avoir lancé ce slogan sur le terrain pour fêter à sa manière la qualification croate après la victoire de l’équipe nationale sur l’Islande. Le joueur a affirmé que c’était par simple amour de la patrie, mais force est de constater qu’en Croatie même, de nombreuses voix se sont élevées pour condamner l’usage du slogan clairement nazi pour certains, simplement nationaliste pour d’autres. Ces derniers s’appuient sur le fait que l’expression fut utilisée par l’écrivain croate Pavao Ritter Vitezović dans un livre de 1684 qui relatait la bataille de Szigetvar. 

Filip Dewinter a le slogan

des pires criminels nazis

sur le bras, et sourit.

Ah ! Les slogans et leur histoire ! En Flandre, Houzee («tiens la mer»), le slogan des nazis flamands de la Seconde Guerre mondiale, est toujours crié librement par les néofascistes et n’aurait, selon eux, rien de répréhensible. Il fut en effet utilisé par Albrecht Rodenbach — mort bien avant le nazisme — dans un poème d’émancipation (De Blauwvoet). Mieux (ou pire) : alors qu’il fut aussi le slogan des nationaux-socialistes néerlandais, les reines Whilhelmine et Beatrix n’ont jamais hésité à l’utiliser dans leurs discours, son synonyme «hourra» d’origine allemande faisant trop penser à… l’Occupation (!) En Flandre, toutefois, houzee (ou hoezee) n’est pratiquement usité que par des nationalistes. On peut chercher plus loin. Le mot Heil en allemand n’a pas été éliminé du dictionnaire non plus, ni le mot Führer, pas plus que duce en italien et de nombreux chiens wallons s’appellent Rex. Le problème, c’est le qui, le quand, le comment et le pourquoi. 

Parce qu’à la limite, on pourrait alors se demander si «Arbeit macht Frei», la phrase qui ornait l’entrée du camp d’Auschwitz Birkenau ne peut pas, elle aussi, être utilisée de manière «innocente», elle qui apparut pour la première fois sous la plume de l’ingénieur et poète allemand Heinrich Seidel dans un livre intitulé Hymne au Travail. Seidel n’était pas nazi, il n’aurait pas pu l’être, il est mort en 1906. On me rétorquera qu’il avait écrit «Le travail libère les peuples» et pas simplement «Le travail libère» mais les défenseurs des phrases sulfureuses n’en sont pas à un mot près. Bref, toutes les phrases, même les pires, sont «excusables». À nous de distinguer celles qui ne devraient plus l’être. Voici un indice : la justice croate pense que Za Dom Spremni est bien un slogan nazi : elle aurait imposé une amende de plus de 4.000 dollars à Josip Simmunic pour incitation à la haine raciale. Voyons si la justice belge est aussi sévère…

Quant à l’uniforme lui-même, les HOS, ainsi repopularisés par le député Vlaams Belang, se seraient rendus coupables de crimes de guerre pendant la première guerre de Yougoslavie, selon Human Rights Watch (in Ivana Nizich, War Crimes in Bosnia-Hercegovina, Volume 2, Human Rights Watch, New York, 1992-1993.) Il s’agirait principalement d’abus sexuels (fellations forcées…) et de tortures et ratonnades (certaines ayant entraîné la mort), particulièrement dans le camp de prisonniers (serbes) de Mostar. Apparemment, la milice HOS n’a toutefois pas participé à des opérations d’épuration ethnique ou à des meurtres de masse, ce qui nuance fortement leur réputation de nouveaux oustachis. Toutefois, si les pires crimes ne furent pas commis par ceux-là, ils n’étaient pas pour autant franchement fréquentables. L’uniforme porté par Dewinter a du racisme, du sang et du sperme sur les bras.

Donc, en Belgique, un candidat d’un parti d’extrême droite colle ses affiches vêtu d’une veste de milice d’extrême droite nationaliste, entachée de crimes de guerre et arborant fièrement la devise des oustachis. Bien sûr, il dira qu’il ne savait pas («en gae gelûft da», dit-on dans les Marolles). Reste que la chaîne publique flamande ferait bien, quand elle répercute une photo d’un néofasciste arborant en souriant un slogan de nazis croates, d’expliquer un tant soit peu ce qu’il signifie. Ici, elle a laissé passer une devise entachée de centaines de milliers d’assassinats de Serbes, Juifs et Roms. Parmi les plus épouvantables de la Seconde Guerre mondiale. La Croatie d’aujourd’hui mérite qu’on ne confonde plus sa devise actuelle (non officielle) Dok je srca, bit će i Kroacije (tant qu’il y aura un cœur, il y aura la Croatie — oui, c’est très joli) et celle de ses heures les plus noires, qui coûta aussi la vie à de nombreux résistants croates. Merci pour elle.

Previous Du Sel et des petits partis dans Controverse ce dimanche.
Next La commissaire européenne Neelie Kroes roule pour Uber, contre la démocratie.

You might also like

0 Comments

  1. Franck Pastor
    avril 15, 16:43 Reply
    Qui cela surprendra-t-il vraiment ? Tous savent à quoi s'en tenir au sujet de De Winter. Ceux qui les jugent fréquentables, lui et ses sbires, sont de leur bord, tout simplement.
  2. Ergo
    avril 15, 17:12 Reply
    On vit dans un drôle de monde, pourquoi le laisse-t-on faire? C'est un provocateur , et dire qu'il y a des idiots qui le suivent, c'est incompréhensible. La Belgique s'approche d'un point de non-retour, d'un point de basculement, dans le gouffre de la bêtise, de la haine avec toutes les conséquences que cela engendrera.
  3. Ergo
    avril 15, 17:14 Reply
    Cher Marcel, il y a une grosse faute en haut sur la barre Belgique-Monde-Société-Vérité. Vérité est écrit "véritée" .
    • Marcel Sel
      avril 15, 19:23 Reply
      Non, non, c'est bien "la Véritée". Un concept personnel :-)
    • The Dude
      avril 16, 19:39 Reply
      "La véritée" est un concept marcelselien façon "papamacouille" qui entend que ce qui vient du peuple est orthographiquement incorrect, plutôt vulgaire, a-culturé, dénué de toute hauteur de vue et forcément con (tre-vérité). Le démocrate de gauche se définit en effet comme un être de lumière qui apporte ses lueurs à une populace populaire qui vote populiste, c'est-à-dire nazi, et qui dépose bêtement sur des forums son désespoir absolu en écrivant, avec ses pieds imbéciles, de fameuses conneries. Le démocrate de gauche se gausse donc en conséquence de la common decency (opposition au mariage gay, dégoût des politiques "traditionnelles", rejet d'une Europe ne lui apportant rien de tangible, entre mille...) du prolétaire-couillon à qui il doit profondément enfoncer dans la gorge quelques avancées hautement progressistes, qu'il considère comme des étapes sur la route de l'émancipation intellectuelle, de la liberté pour tous, bref du LIBERALISME moral. Ce faisant, détruisant tantôt le régionalisme qu'il appelle nationalisme, tantôt l'une des rares cellules comme la famille où l'argent n'est pas encore seul maître, tantôt la religion (exclusivement catholique, on est de gauche, quoi), citoyen du monde réjoui et auto-satisfait, bien que restant farouchement opposé au grand méchant capital (brrr), donneur de ses petites leçons de choses, il fait la couche de la mondialisation économique absolue, de cette multi-culture qui nous donnera à terme une bonne grosse bande de chouettes copains et copines de cheval allant - en boubous, en foulards, en saris ou, donc, en culottes de cheval, youpie ! - bouffer au McDo hallal, et accessoirement de Pierre Bergé qui pourra désormais s'acheter des nourrissons pour peu qu'il loue le ventre d'une femme comme les bras de n'importe quel ouvrier de merde. Nous ne parlons bien sûr pas ici du LIBERALISME économique, les libéraux tendance économique voyant ces gesticulations pseudo-sociétales "progressistes" en se roulant par terre tout en s'envoyant de grandes tapes dans le dos, pleurant de rire en voyant leur cheptel de moutons renié par tous jusqu'au tréfonds du pilou-pilou et donc, leur gueule en point d'interrogation, encore plus malléable et corvéable à merci non sans façon. Il est vrai que la gauche a depuis longtemps montré son incapacité manifeste à changer quoi que ce fût à la boule de Berlin qui emporta le mur de neige pour placer une sandwicherie sur la Place Rouge. Devant la baraque, tout le monde peut désormais, au bas mot, s'écrier : "Ich bin ein Hamburger !". C'est un peu lourd, mais j'assume. La gauche s'est reconvertie en prof de morale, avec index tendu et sourcils froncés. Faut consommer, mais moralement ! Les cours d'orthographe et de grammaire étant offerts gracieusement : on est de gauche ou on ne l'est pas, merde ! C'est ça, la véritée.
      • Marcel Sel
        avril 16, 23:31 Reply
        Très drôle mais à côté de la plaque dès les premières lignes. Je ne vise personne avec ma faute d'orthographe assumée, sinon ceux qui pensent que la vérité journalistique existe. Je me moque du mot, j'y ajoute un e par pure raillerie et le "petit peuple" dont je suis issu et dont je fais toujours partie n'es pas visé. Du reste, son orthographe est aussi bonne que celle de certains universitaires de bonne famille. Quant à ma gauche, notez l'article sur Uyttendaele. Oui, à gauche, on est capable de se moquer de la gauche, avec ferocitê. J'attends toujours de voir pareil à droite.
      • uit 't zuiltje
        avril 16, 23:43 Reply
        "Le démocrate de gauche se définit en effet comme un être de lumière qui apporte ses lueurs à une populace populaire qui vote populiste, c’est-à-dire nazi[...]bref du LIBERALISME moral" bon bin ya pas de méchant alors, juste des marchands, des bébés éprouvés et la véritée européenne dont la véritée belge n'est qu'une métaphore ?
        • uit 't zuiltje
          avril 18, 16:23 Reply
          et en plus aucune peine de mort et son prix nobel de la shoah par drône...
      • The BlackRat
        avril 17, 08:29 Reply
        Marcel m'a répondu un jour qu'être de gauche ne signifiait pas pour autant être socialiste. J'avoue qu'en vous lisant "The Dude" et si vous pensez réellement ce que vous écrivez, je me rends compte que les gens comme vous me font peur.
      • Pffff
        avril 18, 12:25 Reply
        Dude, L'Europe apporte des tas de choses tangibles. Les chargeurs standard-USB pour les GSM, c'est l'Europe. La fin du roaming et un marché digital unifié, c'est l'Europe. Entre mille et mille avantages bien concrets dont l'Europe nous dote chaque jours. J'en ai un peu marre de tous ces bougres de hongrois* de toutes les nationalités qui crachent sur l'Europe sans cesse et se plaignent comme au service après-vente de leur collocation à la Costa Brava. Un tout petit peu de common decency, un peu de patriotisme européen, au regard de l'histoire et du travail accompli : l'Europe mérite des citoyens, pas des consommateurs de merde, avec leurs droits en bandoulière et leur grande gueule ouverte sur leur néant cosmique. *les investissements en bougrie sont pour 97 % des investissements directs de l'UE.
        • The Dude
          avril 18, 21:49 Reply
          "Les chargeurs standard-USB pour les GSM, c’est l’Europe." Pfffiou ! Pas mal. Faudra pas que j'oublie de filer celle-là à mon prolétaire-couillon hautement dubitatif. Déjà qu'il devait plus faire de change pour partir s'emmerder le samedi au Cap Gris-Nez, cette fois il va bien piger que ça bouge depuis des décennies ! Il me manquait un peu ça parce que j'avais beau lui répéter qu'avec le serpent monétaire d'antan et la crise bancaire plus ou moins récente, le mec et sa famille auraient FORCEMENT été propulsés sur Alpha du centaure en lambeaux de haillons si y'avait pas eu le divin Euro, cet idiot avait de vieux doutes. Cela dit, juste une chose : les délocalisations intra-européennes de multinationales AVEC subsides de l'UE car nouvelle usine dans une région ravagée économiquement, et charrettes dans l'autre, tout ça, c'est l'Europe aussi ? Parce que je la sens venir, la petite question prévisible de mon Bougrois de base qui n'a pas nos hauteurs : où allez-vous chercher que l'Europe a été créée pour ses "citoyens" ? Je veux dire : ça va être dur à faire avaler. Là c'est sûr qu'il va me balancer : vous êtes le roi du 47ème degré, complètement fou ou simplement troll ? Mais vous inquiétez pas, je vais essayer de le diaboliser un p'tit peu pour qu'il fasse pas tâche d'huile. Des fois qu'il serait tenté par des aventures nauséabondes à force de s'être habitué à bouffer par brouettes dans tous les médias de la merde ploutocrato-propagandiste exaltant son admiration, donc, de l'histoire et du travail accompli. Vous savez comment sont ces gueux de Bougrois...
  4. francolatre
    avril 15, 17:34 Reply
    Intéressant mais finalement assez anecdotique. Il me semblerait plus intéressant et d'une plus grande actualité d'analyser le volte-face de Bruno De Lille qui avait courageusement pris parti contre la préférence communautaire dans les écoles flamandes de la capitale avant de faire demi-tour le lendemain après avoir été désavoué par TOUS les partis flamands. Et il s'agit d'un Ecolo, Marcel, pas d'un Belang ou d'un N-VA, vous qui, comme d'autres francophones, rêvez régulièrement d'un hypothétique sursaut des "modérés" flamands.
    • Marcel Sel
      avril 15, 19:55 Reply
      Je dirais plus révélateur qu'anecdotique. Quant à l'affaire Bruno De Lille, je vois que la presse généraliste en parle et je ne vois pas bien ce que je pourrais ajouter. Quand elle fait son boulot, je ne peux que retwitter, ce que j'ai donc fait :-)
    • uit 't zuiltje
      avril 15, 21:19 Reply
      "Bruno De Lille qui avait courageusement pris parti contre la préférence communautaire" n'exagérons rien, le petit bruno il est le secrétaire d'État à l'égalité des chances à l'hoofdstedelijk gewest... il n'a fait que son boulot, s'il s'est "rétracté" c'est intéressant de savoir si c'est en tant que membre de la vgc, vu que la région n'a pas de compétence scolaire à part en tant que p.o. d'anciens établissements provinciaux contrairement à la vlaamse gemeenschap qui subside l'enseignement NL et désigne la vgc à son bon vouloir (rien à voir avec la cocof son pendant bxlois FR)... ceci-dit j'ai pas le renseignement sur la personnalité groen que vous incriminez , mais merci de transmettre vos sources
  5. Pfff
    avril 15, 20:19 Reply
    Bref, il est dans son rôle, et ses provocs font passer celles de Bart De Wever pour acceptables. Serait-ce le but recherché ? La tolérance à l'extrême-droite en Flandre, un travail ininterrompu de plus d'un demi-siècle qui porte ses fruits pourris.
    • uit 't zuiltje
      avril 15, 21:33 Reply
      absolument Pfff bien d'accord avec vous... mais juste pour vous taquiner : "Filip Dewinter a le slogan des pires criminels nazis sur le bras, et sourit." nous dit Marcel... c'est pas tout à fait correct , les oustachis n'étaient pas des nazis mais des extrémistes catholiques à la manière de rex... ils envoyaient un tiers de leurs enemis tombés entre leur mains ad patres,un tiers aux camps et ceux du dernier tiers ils les convertissaient, il y avait plus d'"humain" chez ces gens-là
      • Marcel Sel
        avril 15, 21:48 Reply
        Non, Zuiltje. ca n'etait valable que pour les orthodoxes, les Juifs, eux, ils les assassinaient tous.
        • uit 't zuiltje
          avril 15, 23:16 Reply
          ouais bon ben alors pourquoi son berger allamand lui a pété le pif alors à de winter...
      • Démocrate
        avril 15, 23:26 Reply
        http://lescombattantsdelombre.arte.tv/#/juraj-hrzenjak/les-oustachis/ Les fascistes se c a c h a i e n t derrière le nationalisme et le catholicisme.. (Et protégé par l'Eglise catho). Il ne faut p a s confondre le MASQUE (nationalisme, catholicisme) fait pour rallier des complices, des idiots, des grugés, des crédules et la réalité f a s c i s t e à l'état pur. Quand on est facho, on l'est parce qu'on est ni fou ni normal non plus. On l'est parce qu'on est complexé, falot, donc en besoin de puissance sur l'autre. On est facho parce qu'on est un déséquilibré à l'apparence normale. On peut être très cultivé et facho. Et surtout p e r v e r s, un quasi psychotique. Comme en Belgique aujourd'hui..et depuis longtemps. En Flandre, il n'y a que m a s q u e s pour même faux "nationalisme" et vrai racisme de f o n d. Et en toute bienveillance jusqu'en h a u t ...en passant par le bas et le centre... Ceci n'est pas un hasard, une coïncidence, un accident, un incident. Ici, c'est délibéré e t voulu. Volontaire. Coquille démocratique vide qui a pour but de continuer le business. Le reste? Du bruit et du f a u x débat pour faire semblant (médias médiocres, une population congelée sous vide, baignant la plus totale bétise systémique, dans un enseignement miséreux pour le b u l b e, une atomisation éparse de l'histoire afin de l'en désintéresser, des 'tites affaires et des gros maffieux impunis t o u j o u r s, et le bovinesque peuple se contente de gémir alors qu'ailleurs on aurait déjà 100 fois renversé les tables..écervelés, décervelés, abrutis, endoctrinés par des "mass events-endoctrinement de masse" , commercialisé jusque dans leurs gênes, dépourvus d'autonomie personnelle, sur tous les plans, - voir leurs activités dites de "loisirs" entièrement aliénées et n o n libres, dictées par des automatismes de consommateurs, c'est la fête, des petits pinaillant sur des grains, le tout dans u n seul but.) et gros gros très gros mensonges. Enormes. Selon le "bon conseil" de Goebbels.. sur un peuple ultra bovin et d'une bétise abrutie renversante... du "beau" boulot! Pas étonnant que la haute collaboration belge avec les nazis n'est qu'inconnue ou murmurée à la vitesse de l'éclair, que l'apartheid du Congo belge soit enseveli sous le silence ou une propagande mensongère pour gros neuneus, l'émiettement-disparition de la Res Publica n'étant même pas évoquée, des partis politiques aux différences imperceptibles, des syndicats qui ne sont même pas contre-pouvoirs (en Belgique, il n'y a pas de contre-pouvoir donc pas de système démocratique en fait), etc, etc, etc... http://lescombattantsdelombre.arte.tv/#/juraj-hrzenjak/la-mort-comme-seule-pespective/ http://lescombattantsdelombre.arte.tv/#/carte-des-recits/ Un nazi ne se d é b a t pas. Il se c o m b a t. "Un nazi no se discute, se destruye"
      • Pffff
        avril 16, 10:23 Reply
        Uit´, Degrelle a été excommunié avant guerre par l'église catholique, ce qui explique que le gros de ses troupes était constitué de lumpproletariat de Charleroi et du Borinage. J'espère que vous rendez hommage au courage et au discernement de l'Eglise, en l'occurrence.
        • uit 't zuiltje
          avril 16, 22:18 Reply
          wi wi Pfff, c'était juste pour vous taquiner avec les "humanistes", chuis pas plus balkaniste que ça
      • Pfff
        avril 16, 12:06 Reply
        Quant aux oustachis, ils étaient fatalement "catholiques", puisque c'est ce qui distingue les croates des serbes (deux peuplades qui se sont installées en même temps aux marges de l'empire byzantin) et des musulmans. Je ne dirais pas que le comportement des oustachis pendant la guerre fut très chrétien.
        • Pfff
          avril 17, 09:48 Reply
          Moins que Staline était Pope et Poutine est un enfant de chœur.
    • Démocrate
      avril 15, 21:39 Reply
      Exact. Remplie d'ailleurs.....Fin en Bel ziek, un nazi c'est rendu...anodin. Pas graaaaf... Et surtout, soyons particulièrement faux, hypocrites et jouons aux matriochkas. La Nva créée par le cd v permet de contourner le "cordon sanitaire" autour du vl belang. En effet la nva permet de déguiser le vl belang et sert à contourner le "cordon sanitaire". Or, il ne s'agit que d'une mascarade. Totale. Plus nécessaire de montrer les sympathies nva (bart de wever toujours en "bonne" "compagnie" lepen, et autres nazis flamands et divers autres les sympathies cd v (voir la femme de van rompuy recrutant des fachos sur ses listes..)... Pas graaaaafff. La nva c'est le masque du vlaams belang. Leur fondement et leur but sont les mêmes. Depuis toujours. Et personne, personne en 70 ans n'a j a m a i s rien fait contre. C'est qu'il aurait fallu ....comment dire "écrémer", étêter... or, en bel ziek ziek (malade), pas question. Au contraire, ils sont récompensés, embaronnés ou "envicomtés". Que du sale linge tâché de sang. Promus. Inamovibles, intouchables, consacrés, sacrés et récupérant des milliards des contribuables. https://www.apache.be/fr/2013/04/12/il-y-a-20-ans-cetait-des-flamands-dextreme-droite-qui-partaient-se-battre-en-yougoslavie/ "Douwe Van der Bos Il existe peu de documents en Belgique concernant ces jeunes partis se battre en Croatie. A l'inverse des Pays-Bas, où Douwe Van der Bos de la "soirée Croatie", est allé jusqu'à acheter des espaces publicitaires dans le journal De Telegraaf afin de recruter de nouveaux compagnons de lutte. Een dossier in Stern over extreemrechtse huurlingen in Kroatië werd geïllustreerd met deze foto Van der Bos a toujours évolué dans ces milieux de la droite extrême: ancienne tête de liste du "Centre des démocrates néerlandais" (CD) et ancien membre du conseil d'administration du "Parti du centre", deux partis d'extrême-droite avec lesquels le Vlaams Blok a entretenu de bonnes relations. Sans oublier ses activités dans la sphère du Voorpost. Les faits veulent que Van der Bos ait combattu aux côtés des célèbres Forces de défense croates (HOS), le bras armé du très radical "Parti croate des droits" (HSP)." Rien de neuf sous la pluie... Et vous seriez très surpris de savoir qui les soutient, très.... En bel ziek, on se tait. Silence, on détourne...
    • Démocrate
      avril 16, 00:17 Reply
      La VRT s a i t très bien ce qu'est un oustachi, un nazi, un facho... idem tous les médias flamands ou autres. Il me semble t r è s léger de les absoudre en réalité (tout en "dénonçant"...;-) en disant "sans s'en rendre compte" "laisse passer" ou autres expressions qui excusent d'avance en fait. NON. Elle ne laisse p a s passer par hasard. Elle s a i t. Cela fait des décennies que l'on fomente "l'air de rien" le laissez-aller, la bétise et l'endoctrinement abrutissant. Ce n'est p a s un hasard ou un incident-accident. (quand les incidents-accidents se répètent des milliers de fois, ce ne sont plus des accidents, c'est un s y s t è m e qui poursuit u n b u t) C'est délibéré. Point. Comme celle de la fabrication de la "vedette" de Wever par le spectacle télévisé matraqué pendant des a n n é e s (ainsi le veut le cvp c d n v -a, amen, van rompuy et compagnie poétiquement nazie..) dont s'abreuvent les imbéciles, les illettrés, les demeurés n'ayant comme seule"culture" que celle des éberlués perpétuellement villageois de la lucarne à idiots (alias télé). Comme seul horizon le formatage aux réflexes simplets, induits par une propagande apparemment et faussement "apolitique" de type publicitaire, spectaculaire, aux pulsions de la consommation, afin de mieux marcher au pas. Comme toujours, pas d'esprit critique, pas d'analyse, s u r t o u t pas d'esprit l i b r e et autonome. Pas question de penser par soi-même en cherchant. Les médias sont là pour formater, dresser, attirer les gogos. C'est leur rôle (remplacer les temples ou églises d'antan). En Flandre, (et ailleurs) cela marche à fond. Si l'on voulait le contraire, cela se verrait. Or, ...l'on banalise soi-disant "l'air de rien". Il s'agit b i e n d'induire par le b i a i s d e l'image les précurseurs du fascisme populaire. De les banaliser, et ainsi de préparer son avènement. Rien n'est j a m a i s neutre. Surtout pas les médias-instruments.
      • The Dude
        avril 16, 19:53 Reply
        Vous avez raison : sale peuple, sale populace, sales Belges, sales Flamands, sales nazis, sale Hitler, sale point Godwin pour branlés à blanc !
  6. uit 't zuiltje
    avril 16, 22:35 Reply
    @Marcel -rien à voir avec de l'hiver en treillis sans cravate (quoique croatophile)- par rapport à votre oldblog, c'était plus mieux quand c'est qu'il y avait à la colonne "vos derniers commentaires" 10 derniers commentaires plutôt que juste quatre dans votre newblog, c'est pas terrible pour le suivi mais c'est peut-être votre but...
    • Marcel Sel
      avril 16, 23:34 Reply
      Vos désirs sont des ordres. Zou. Dix de der!
      • uit 't zuiltje
        avril 17, 00:08 Reply
        merci, super zut j'ai toujours pas pû remplir toute la colonne...
      • Lachmoneky
        avril 17, 00:55 Reply
        Ha, c'est mieux! lol Je me faisais la même réflexion que uit 't... 4 était un peu... rachitique ;-)
  7. denis dinsart
    avril 17, 07:26 Reply
    "Les islamophobes l'ont dans le culte !" Est-on islamophobe parce que l'on interdit le port du voile dans l'enseignement? C'est rapide voire lapidaire comme conclusion.
  8. Capucine
    avril 17, 20:34 Reply
    Comment devient t on nazi ? Est ce inné ,est ce héréditaire ?Se déguiser en croate sanguinaire ,c est plutôt très con. Les plus dangereux ,ce sont ceux qui sont habillés de gris pour mieux passer dans la foule et qui ont des postes a pouvoir ,ils aiment leur famille et paraissent sympa pour mieux vous percer le cœur des qu ils en ont fait le tour Ceux la commandent et manipulent leurs petits soldats sans se salir les mains,ils tiennent beaucoup a leur réputation et a leur étroite vie aussi étroite que leur esprit.Voila ma véritée.
    • uit 't zuiltje
      avril 18, 12:55 Reply
      s'habiller en oustachi c'est pas représentatif de l'atavisme flamingant, ça fait travailler l'imaginaire... s'habiller en oustachi pour coller des affiches (doit-il donc le faire lui-même?) c'est presque qu'un contre-hommage à l'autre là, le gars du fdf assassiné d'un arrêt du coeur par les aïeux du blok euh du blang à défaut d'avoir pu le convertir

Leave a Reply

Attention, les commentaires n'apparaîtront qu'après modération.